65
Commentaires

Tous marathoniens de Boston

Maintenant, je connais Bill Iffrig. Je n'ai pas spécialement souhaité faire sa connaissance, notez bien.

Derniers commentaires

Bonjour
Ce qui est bizarre, une fois de plus, c'est que les médias parlent en long et en large d'un attentat ponctuel, certes violent, mais restent sans commentaires interrogatifs et sans réprobations, lorsque le Sénat US rejette la petite loi présentée par Obama pour limiter le port d'armes à feu dans ce si "beau" pays.
Comme si tuer avec des armes était moins dangereux que de tuer avec des bombes !!!
Un seul mot:" Déliquescence".
Et j'oserais, à propos de l'Irak (et de la Libye, comme de la Syrie) , le néologisme : "Déliquessence"
Merci Daniel de garder cet oeil, finalement simplement humain, sur les turpitudes de notre époque...
Merci Daniel, je me sens aussi moins seul. Ce qui m'écoeure le plus, c'est que les médias n'aient même pas pris la peine de mettre à jour leurs informations sur les attentats en Irak. Je trouve cinq, huit, quinze, dix-neuf, vingt-quatre, trente et un, trente-sept, cinquante-cinq, soixante et un morts. J'attends le numéro complémentaire. Difficile aussi de trouver le nombre d'explosions, les villes touchées, tellement tout ça n'intéresse vraiment (presque) personne.
Tous à Boston l'an prochain !
On voit bien que la question n'est pas de savoir quelles informations sont importantes, mais quelles émotions fortes peuvent susciter les médias.
Quand c'est un événement (heureusement) pas habituel, qu'il y a des images, et en plus que les téléspectateurs/auditeurs/lecteurs peuvent s'identifier aux acteurs ou victimes, c'est irrésistible pour toute rédaction qui a pignon sur rue.
Après, on essaye de nous démontrer (même si on ne sait encore rien) que c'est de première importance, avec à l'appui des spéculations interprétatives sur le lieu de l'attentat, la date, etc...
A croire qu'il manque de sujets importants pour remplir du papier et occuper du temps de cerveau disponible...
Merde, encore des victimes de violence qui n'ont pas le bon profil !
En tout cas, lémédia font mal leur boulot: Impossible de connaître le nom du vainqueur du maraboum de Bosthon.
Bonjour
Pour nous épargner de discuter sur la publicité médiatique des morts "dignes" plutôt que des "indignes", on pourrait aussi parler du black out sur les manifestations hebdomadaires en Espagne contre les ravages de l'austérité.
Je pense qu'il doit en être de même au Portugal ou en Grèce mais je n'ai pas réussi à percer l'écran de fumée de nos médias.
Allons allons, quelle mauvaise foi. Un attentat à Bagdad, c'est une péripétie, presque un élément du folklore local. Qu'il n'y ai pas d'attentat à Bagdad, ça ça serait une vraie information ! Si au moins ils avaient des caméra braquées sur tout le pays comme les ricains, on aurait des images à passer au 20h, mais là rien.
Quand au tremblement de terre en Iran... C'est la faute à pas de chance. C'est balot, c'est dommage pour eux mais on va pas y passer la journée non plus.
Pendant ce temps-là, on peut lire ceci, extrait choisi :

"La veille, dans la province orientale de la Kunar, au moins 12 civils, dont 10 enfants, auraient été tués par des frappes aériennes de l’OTAN lors d’un long affrontement entre, d'une part, la Force internationale d'assistance à la sécurité (FIAS) et les forces afghanes et, d’autre part, les talibans."


On peut aussi rappeler ça.


Bref, c'est peut-être dur, mais moi les morts de ces attentats, ça me laisse indifférent, dans la mesure où les USA ont tué 100'000 fois plus de civils étrangers ces dix dernières années. Je dirais même que le peuple américain paie son soutient aveugle aux néo-cons : ils les ont élus non ? Personne n'a été sanctionné pour la guerre mensongère en Irak que je sache ? (Bien plus grave que le mensonge de Cahuzac soit dit en passant, ça a coûté des centaines de millers de vie cette petite blague). Assumez la politique de votre gouvernement chers Américains !

Du coup, ces jours-ci, je ne regarde pas du tout les infos.
En tout cas, c'est une lumineuse démonstration du caractère chimérique de "l'information objective".
Les informations, même en tant que simples descriptions factuelles et dépassionnées d’événements, passent toujours par un filtre subjectif hiérarchisant.

Ici le filtre est évident : l'Empire est bien plus important que le reste du Monde.
Excellent article même si on le sait tous, c'est bon de le rappeler noir sur blanc.
Le casting laisse à désirer. Arredondo n'a pas une gueule de héros.
Le film "The place beyond the pine" raconte bien comment un jeune petit flic, devenu héros parce qu'il a "débarrassé" la ville d'un petit malfrat, utilise sa notoriété pour lancer une carrière politique.
Bon touça est bien triste mâame michou mais il faut que aille faire mon marché !!!
Tout bien, Daniel : ce sont exactement les réflexions que je me suis faites dès le deuxième "notre correspondant en direct à Boston".
Merci. Il est bon de rappeler, de temps en temps, notre totale soumission, notre totale dépendance, à la culture américaine, médiatique ou autre. Quand les Etats-Unis éternuent, nous nous enrhumons, et ce sont encore des mouchoirs américains que nous achetons.
Doublé par Fontenelle sur Bakchich dans un billet du 16 Avril !
Quel talent...
[quote=D. Schneidermann]23 morts et près de 200 blessés en Irak. Pas grand chose des morts du tremblement de terre iranien. Je ne sais pas s'il y a

Je ne sais pas s'il y a encore des milliers de journalistes (et leut très saint respect du off) et *UNE* Syrie !?
[quote=Le matinaute]En revanche, je ne sais rien des blessés et des morts des attentats de Bagdad qui, le même jour, ont fait 23 morts et près de 200 blessés en Irak. Pas grand chose des morts du tremblement de terre iranien. Je ne sais pas s'il y avait sur place des héros, ou des enfants morts en embrassant leurs parents. Personne n'a pris soin de me le préciser.

On est tellement habitués à ce que certaines "victimes" ne valent rien, pas même un mot, que c'est à peine si on remarque, de temps en temps, cette disproportion, ce mépris. Merci de nous le rappeler.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.