48
Commentaires

Total, redoutable manipulateur ou cancre de la communication ?

Personne n'aime Total, c'est une affaire entendue. Pollueur, riche, et licencieur : ni le gouvernement, ni les socialistes, ni l'opinion publique, n'aiment le groupe pétrolier français.

Derniers commentaires

Merci Constant Gardener pour votre 1er commentaire qui était d'emblée la bonne question à poser
Merci Gilles Klein de répondre aux questions c'est courageux de suivre ce qui se dit sur le forum et de vous "mouiller" un peu en tentant d'expliquer
A toute l'équipe d'ASi continuez de nous raconter jour après jour comment marche la boite noire qui fabrique l'info !
Au fait rien à voir mais ASI n'a à ma connaissance jamais fait allusion au site
http://www.penombre.org/
leurs "lettres blanches" sont excellentes
extrêmement intéressant PENOMBRE s'attache à décoder l'usage politique qu'on fait des chiffres... vous connaissez ?
Vincent
Gilles Klein the best !

Personne n'aime Total, c'est une affaire entendue.


Voilà, pas mieux ! merci. n'en rajoutez pas, on n'a fait le tour de la question.

ps: si, si, il faut creuser! chercher des infos! vérifier les chiffres par année,
merci mr klein pour cet article qui ouvre le débat.
Cher Gilles Klein,
Je dois être un extraterrestre, mais dès que les membres du gouvernement commencé à sortir le chiffre de "3000 créations d'emplois", j'ai pressenti une esbrouffe. Votre article part d'une question intéressante ("Total entretien un certain flou sur ces créations d'emplois" ) on lit pour que çà devienne net... mais à la conclusion pas de réponse, sinon cet ambigu "Total va tout de même recruter 1900 personnes en 2009".
Ne vous est-il donc pas évident qu'il ne s'agit pas de 1900 créations de postes mais de 1900 renouvellements de postes ???? Pour une société qui emploie directement très approximativement 50 000 personnnes en France c'est même peu ! Pourquoi ne levez-vous pas le flou que vous dénoncez au début ?
De fait vous participez à l'intoxication du gouvernement qui vient au secours de Total en affirmant ce mensonge de 3000 créations de postes
Le gouvernement procède pourtant assez souvent de cette manière : une affirmation balancée comme çà, qui circulera pendant les 2/3 jours du temps médiatique d'un événement, avant que la vérité plus subtile ne fasse surface... quand le message n'est plus audible.
Fillon qui évoque la "responsabilité sociale" de Total, mais alors là entendre un truc pareil, c'est que du bonheur :-(
Vincent
Redoutable manipulateur ou cancre de la communication ?

Je ne vois pas tellement de manipulation, ou bien il faut aller chercher assez loin, des choses qui sont probables ou possibles, mais pas évidentes.

En plus, je ne perçois pas trop Total comme une société manipulatrice. Les gras et repus tels que Total n'ont pas d'ennemis.
Le boa Total digère doucement Fina et Elf. Il a l'oeil vif et satisfait. Il reste délicatement lové sur une rente pétrolière sans pareille : l'économie occidentale et donc mondiale s'appuie sur la bagnole, donc à moins d'une catastophe improbable, la rente va rapporter longtemps et abondamment. Il peut financer les pertes d'emploi à des montants qui feront taire les récalcitrants..

Qu'aurait-il à craindre et à se triturer le cerveau avec une agence de communication agressive ou analyste ? Ce sont les faibles qui ont besoin de développer des stratégies. Les forts attendent dans leur monolithisme et écrasent l'ennemi aussitôt qu'il approche ou pique de trop près.
Incompétence de leur communication, certes, mais l'incompétence suppose un a contrario d'efficacité.

Et pour moi, il n'existe pas de stratégie plus efficace qu'une autre. Il n'y a pas besoin de stratégie.
cher monsieur Adrien R,
sont-ce 500 licenciements ou 500 départs en pré-retraite ? Effectivement, nous ne sommes au courant de rien, et je n'ai entendu nulle part qu'il s'agissait de pré-retraite.


Autre question sinon : ils licencient 500 personnes aujourd'hui, et veulent créer 1800 emplois ?
Ils peuvent pas garder les 500 employés et les mettre sur les emplois créés ?

moi lapin compris...
Je suis toujours effaré par la méconnaissance qu'a non seulement le public, mais encore pire, les journalistes et même le gouvernement de ce que fait un pétrolier...
Total fait des bénéfices ! très bien ! où est le problème ? On prefèrerai les voir perdre des sous ? On a un groupe en bonne santé, qui paie des impôts et génère des emplois. Mais où est le problème bon sang ?
Le demande de raffinage baisse :en société bien gérée, Total adapte sa voilure aux évolutions de son activité. Du bon sens quoi... Vous voudriez quoi au juste ? que cette société reste statique sur des segments en déclin sans rien faire, et se rendre compte dans 10 ans que ce bel outil est devenu obsolète, et pour le coup ne rapporte plus rien ? vous avez la nostalgie des Bull et autres Thomson ou quoi ?

on apprend que les gens seront reclassés, et que les pauvres à trois ans de la retraite vont se voir offrir trois ans de vacances !...aux frais de Total (et non du contribuable comme ce fut le cas des systèmes des pré-retraites usés et abusés par de nombreuses sociétés...).
On apprend que que Total investi sur des créneaux d'avenir, qui vont au passage générer bien plus d'emploi que ceux qui sont supprimés, mais non... il est de bon ton de taper sur Total.
Et pour ceux qui s'imaginent encore que cela vient tout droit du plein d'essence qu'ils font à l'occasion, sachez que 80% des bénéfices proviennent de l'exploration/production (donc de l'étranger), la distribution n'est qu'une faible portion (reste le raffinage et la chimie). Encore faut-il savoir faire la différence...
Incompétence, ou tentative de manipulation ?

Les deux mon capitaine, l'un n'empêchant pas l'autre.
Quand CNBC est reçu au Dailyshow, ça donne selon AP, un débat explosif sur les collusions médias/finances. Disponible dans la journée sur thedailyshow.com
C'est exactement pour ce genre d'article que je suis abonnée à @si ! Merci et continuez ! :)
La planète souillée + AZF + énaurrrrmes bénéfices + mensonges (mauvaise com) + suppression d'emplois TOTAL = 0 pointé.
J'ai 20000 kilos de patates, j'en jette 555, alors que j'en achète 1000 par an. A la fin de l'année combien me restera t il de kilos de patates? ?? Sauf qu'un kilo de patate, je le rapelle pour les étourdis, ça n'a pas de famille, pas d'enfants dont il faut payer les études, pas de budget à boucler, pas d'incidence sur l'économie d'une région...!
l'info était dispo depuis hier, le 10, surbloomberg

L'info y est détaillée en détail. Il semblerait qu'en fait la raffinerie soit amenée à fermer complétement pour être remplacée par une, construite pour 10 milliards, au Quatar! En somme, une délocalisation masquée, que même 1000 emplois nouveaux ne remplacerons pas, dans le tissu local.
Voici la dépêche d'Associated Press de ce matin :

Le secrétaire général du groupe Total Jean-Jacques Guilbaud a promis mercredi "zéro licenciement", estimant que son groupe est "exemplaire" et "socialement responsable", au lendemain de la polémique suscitée par l'annonce du plan de suppression de 555 emplois en France d'ici 2013.

"Il n'y a aucun licenciement", a assuré M. Guilbaud sur RTL. "Les suppressions de poste, c'est (...) des organigrammes que l'on change parce qu'on fait évoluer l'organisation. Les hommes et les femmes ne sont pas impactés". "Ce sont des hommes et des femmes qui vont partir en retraite, en pré-retraire choisie, ou qui vont avoir de la mobilité à l'intérieur du groupe. Donc il n'y a pas de problème d'emploi, il n'y a pas de problème de licenciement", a-t-il insisté.

"Nous sommes exemplaires parce que, notamment en matière d'emploi, nos investissements de plus d'un milliard d'euros vont générer sur la période 2009-2010-2011, plus de 1.000 emplois par an en moyenne", a poursuivi M. Guilbaud. Il répondait au secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez, qui avait déclaré mardi que "Total devrait montrer l'exemple".

Evoquant le bénéfice record de 13,92 milliards d'euros en 2008 annoncé par le groupe il y a un mois, "c'est ce qui nous permet de faire ces investissements de manière socialement responsable", a-t-il justifié. "Nous en avons les moyens, nous le faisons, et nous le faisons de manière exemplaire".


J'aime beaucoup le style "les hommes et les femmes ne seront pas impactés"...
Le problème, c'est qu'on n'y croit pas, c'est comme une promesse électorale de Nain 1er. Cela me fait penser à la pièce de Michel Vinaver... L'ogre de Goya, qui dévore ses enfants... Les ouvriers de Total n'existent pas, face au Dieu pognon...

En ce qui me concerne, je boycotte Total depuis quelques années, je ne prends pas d'essence chez Total, j'avais un citerne de propane chez Total, j'ai changé de fournisseur. L'Erika, AZF, les esclaves en Birmanie... L'argent n'a décidément pas d'odeur...

Et pendant ce temps, notre gouvernement va "expliquer" gentiment à Total, "ce n'est pas bien de fermer des usines"... A pleurer, quand on songe à ceux qui vont rester sur le carreau. Pas grave, du moment que les actionnaires sont contents.
Et où il aurait pu placer sa pseudo colère Laurent Wauquiez, notre secrétaire d'Etat à l'Emploi, si le groupe Total n'avait pas égréné ses annonces ?
"En cette période de crise, beaucoup d'entreprises sont dans des situations dures, ne font plus de bénéfices, ont des chiffres d'affaires dégradés et font pour autant tous les efforts possibles pour garder leurs salariés, notamment dans les PME. Qu'un groupe comme Total, qui fait plusieurs milliards de bénéfices, ne soit pas capable dans cette période d'avoir un comportement exemplaire en termes d'emploi me reste en travers de la gorge"
Ca c'est aussi de la communication ! Les voilà au côté du peuple pour s'indigner. Allez ça va bien faire du +3 au moins dans la côte de popularité de ce gouvernement...
Je tiens à m'excuser publiquement et platement devant tous les employés de Total. D'ailleurs tous les asinautes et tous les français devraient en faire autant ! En effet, salauds de consommateurs qui ont changé leur comportement, qui se sont adaptés pour moins subir l'augmentation -sans rapport avec l'évolution du prix du baril et des taux de change euro/dollar - des carburants, nous sommes responsables de la nécessaire adaptation de Total et de suppression de postes (pas d'emploi). C'est ce que je retiens des déclarations de JJ Guilbaud sur RTL avec JM Aplati.
En France on n'a pas de pétrole, on a des idées, disait-on. Chez Total, ils ont du pétrole, des idées et ils ne manquent pas d'air ! Malheureusement dans ma chère région toulousaine, avec AZF, on le savait déjà.

Pardon, Monsieur le webmaster, mais là je suis très en colère. J'ai peut-être dépassé quelques limites. Mais JJ Guilbaud aussi.
ils ont peut-être envie de nous faire la Total ?
Pour faire un peu de provocation :
si u ne entreprise garde 550 employés auxquels elle n'a pas de travail à donner, ça s'appelle ... des emplois fictifs, non?
"Lequel groupe, lui, va tout de même recruter 1 800 personnes en France en 2009."
Sont-ce des créations de poste, ou des remplacements?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.