125
Commentaires

Tireur "fou" : les "experts" ont encore frappé

Les experts ne sont plus à Miami. Ils sont sur BFM TV, dans Le Parisien, Le Figaro, Metronews ou encore sur le HuffingtonPost. Leur mission ? Cerner le profil du tireur de Libération et BFM TV. Principal problème : on ne sait rien sur lui. Un détail qui n'embarrasse pas nos experts, lesquels multiplient les hypothèses sur le profil du tireur. Intelligence vestimentaire, apparence physique, environnement familial, détermination, "croisade intime", tout y passe. Le pire, comme le pire. Portrait robot.

Derniers commentaires

"Les images nous indiquent qu'il n'est pas expert en maniement des armes, ce n'est ni un professionnel type militaire ni un passionné"

elles nous indiquent tous ça ces images? ben en 12 ans la vidéo-surveillance a fait un sérieux bond technologique, quant on pense que les deux

caméras du pentagone n'ont pas su nous montrer un 767 passant à une trentaine de mètres...
Petit retour sur l'histoire de l'affaire des gauchistes de cette époque : Toumi le terroriste d'extrême gauche et djihadiste potentiel ?

Son rôle semblait le plus mineur, mais bon, il est pas blanc bleu il semblerait que certains internautes auraient été au courant dès lundi ? :

traqueurs sur le net ...
.

.A suivre
Principal problème : on ne sait rien sur lui.

Ce n'est pas tout à fait vrai. On sait à l'évidence qu'il est un français blanc bien de chez nous, puisque c'est un "tireur".
Sinon, ce serait un "terroriste".
On se croirait dans une serie americaine , les inventions des 'experts' sont identique aux affirmation des comédiens de ses séries , ont ils le même dialoguiste ?
Bien sébastien rochat ..La grande mode des "experts" en criminalogie "comportementalistes" est à l'ordre du jour. Il suffit de voir les séries télés américaines qui passent régulièrement, les fameux Experts a Miami etc... : on s'y croirait !

Manuel Vals n'est pas en reste lui qui parlait d'acte de guerre. La mode des "lone-wolwes" va t'elle envahir la France ? Je précise que jusque là étant persuadés que le tueur était "de type européen" l'adjectif "terroriste" a été banni dans les médias, arrêté donc on va voir comment évolue le storystelling. Caroline Fourest aussi s'y met : seraient-ils tous en manque de sujets ?
de nouveaux rebondissements dans la saison 2...merci BFM!!
Tous les tireurs sont fous, ceux qui tirent sur des gens ou un gens. Si c'est pas avant, c'est après. Ou alors il y a des tireurs pas fous mais jusqu'à preuve du contraire c'est pas prouvé. À l'inverse si on n'est pas-tireur, on n'est pas fou du tout. Mais si on n'est pas pas-tireur on est fou. Cependant si le gars en garde à vue est un tireur-sain d'esprit, les experts risquent d'être un peu déstabilisés malgré toutes ces certitudes que je viens d'exposer sur lesquelles ils s'appuient solidement.
Une fois le tireur arrêté, ce serait marrant de voir, si par hasard un de ces «experts» avait dressé un portrait approchant de cette personne et surtout si le dit «expert» sera vénéré comme le messie...

Juste pour voir si on peut faire un Lordon bis, mais dans un autre domaine.

PF
J’aime bien le papy à BFM qui continue sa route tranquillou quand l’autre passe avec son matos.

Par ailleurs, cher Sébastien, n’auriez-vous pas d’autres méthodes pour soutirer des informations auprès de vos collègues
de Libération et BFM ?
Pour retirer du liquide à la SG, je veux bien. Mais pour les interviews, pensez à dialoguer par téléphone, c’est plus efficace.
Quelle bande de tartignoles ces journalistes, chte foutrais un coup de fusil à tout ça moi.
Plus dangereux encore que les tireurs fous : les experts.

http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/2013/11/un-principe-inamovible-et-intemporel.html
suspect interpellé, expertise ADN en cours... Les experts vont faire des heures supp' sur les chaînes infos...
Tout ça me fait penser à ce sketch de Coluche, à écouter jusqu'à la fin : "Les journalistes".
"C'est un obsessionnel qui en veut au milieu de la presse, peut être de la banque"
Là, j'ai déjà plein de noms, à commencer par le mien. Reste à savoir quelles sont mes obsessions.

Mais trêve de baise-Henry, comme disait Ravaillac, qui a, il faut le dire, été très desservi par le fait qu'à son époque il n'y avait ni radio, ni télé, ni internet. Ca s’est mal terminé pour lui, et sans micros ni caméras.

Ainsi donc, « la France a peur ». C’est curieux, j’ai oublié le nom du présentateur de télé qui a dit ça. Tant pis pour moi.

La France a peur mais « la télé et la radio sont là pour me donner le temps et l’heure. La solitude, ça n’existe pas. » Voilà que je déraille. Pas si sûr.

Parce que pour leur survie, la télé, la radio et le ouaibe sont accrochées à leurs audiences respectives.

Un matchedfoute gagné ou perdu, des radars et des portiques détruits, une réforme fiscale annoncée par celui qui fait rien qu’à annoncer qu’il va annoncer, ça vous fait une audience fugace et volatile. C’est bon un moment mais y pas la durée ni l’intensité.

Tandis que le tueur fou sans visage mais qui en a un quand même, avec des captures écran comme dans les séries, ça ça fait vibrer Margot, Julot, et quelques autres. Le prime time va bouillir.

En plus on a droit à Manuel Valls, Bertrand Delanoë et Nicolas Demorand le regard sur la ligne bleue que le caméraman il a dit où elle était, et on sent bien que « no passaran ». Enfin passaran pas devant les caméras.

En plus on a droit aux experts comme dans les séries qu’il y a dans le poste. Il y en a même une qui s’appelle Négrier quelque chose.
C’est pas de sa faute, mais elle devrait quand même faire attention. Roman Kacew il a changé de nom, lui.
Des experts capables de nous dire que si le type a tiré c’est qu’il avait un fusil avec une gâchette et des balles dedans. C’est vrai qu’il faut un expert pour comprendre tout ça. Je ne vais pas insister, Sebastien Rochat a tout écrit par le menu.

Ainsi donc, « la France a peur ». C’était quand ? Quarante ans ou à peu près. Il n’y avait que deux ou trois chaînes. Qu’est-ce qui a changé depuis ? Le nombre de chaînes et de stations radio s’est multiplié, tout le monde est branché sur le ouaibe. Et on entend toujours la même litanie.
On n’arrête pas le progrès. Il s’arrête tout seul.

Mais on m'annonce depuis St. Etienne qu'il neige... Ouf !
Merci. Le cirque habituel quoi... qui continuera d'ailleurs une fois le tueur identifié...
Je soupçonne les astrologues d'avoir une plus fine qualité d'analyse que ces "experts".
Haha, j'adore tous ces experts qui ont tellement à dire, à interpréter, à imaginer, quand ils n'ont aucun élément, même pas le visage du type. Ils changent de vêtement, donc c'est un caméléon, je crois que c'est ce qui m'a fait le plus rire. Nous sommes tous camé-Léon :))

Voté Aloys.
On ne connaît pour l'heure que les causes inexactes de son comportement. Seule l'autopsie pourra nous libérer de cette angoissante ignorance.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.