110
Commentaires

TF1 réinvente-t-elle Tintin au Congo ?

"La Ferme célébrités en Afrique" de la même veine que Tintin au Congo ? Un éditorial de l'hebdomadaire Jeune Afrique lance le débat et fustige "la litanie de clichés éculés sur l’Afrique dans les médias généralistes occidentaux ". @si a visionné l'intégralité de l'émission, et en a sélectionné les poncifs les plus savoureux.

Derniers commentaires

ça ressemble plus à une vision digne du Tarzan de Disney ou de la série Daktari.
http://asset.rue89.com/files/imagecache/asset_wizard_width/files/PascalRich/2010_02_03elephant.jpg
C'est toujours beau des reptiles venimeux africains sur un plateau de télévision sauf que ceux que l'on aperçoit furtivement dans ce montage dans un terrarium sont des lézards asiatiques (thailande, malaisie) physignatus cocincinus, absolument inoffensifs...
On peut donc ranger la trousse à venin.
cette maniere de considerer les africains avec condescendance me rappelle une bonne replique du 1 er OSS 117 ,
Dujardin s'adressant a son vieil employé egyptien :


- "Sliman, brave pilier de la Skep. Tiens, prends cet argent, tu acheteras des chaussures à tes enfants".

- "Ca risque d'etre un peu difficile Sidi... la, ils sont à New-York pour faire leurs études".
Je vais vous étonner mais j'ai en partie regardé cette émission. Les blagues ''vaseuses" de Castaldi m'ont désespéré.
Quant au reste de l’émission j’avoue avoir fini par rire de bon cœur devant tant de stupidité.
Au final, ma réflexion aura été : « si les français (ou les européens) se demandent pourquoi l’Afrique se détournent d’eux qu’ils regardent cette émission » !
Eh beh! Effectivement, j'en reste baba! A tel point que je ne sais pas exactement par où commencer. J'ai éclaté de rire lorsque l'animateur nous expliquer qu'il fait nuit noire mais qu'il y a "quand même" de l'électricité (effectivement, il doit bien y en avoir d'une façon ou d'une autre, sinon, tu pourrais pas faire le directe en image!). J'ai failli tomber de mon tabouret au pied demi-lune lorsque j'ai vu cette madame au derrière bien rebondi, en mini-robe rouge extra-serrée (un peu trop, peut-être?), perchée en équilibre précaire sur ses chaussures au motif léopard à au moins 15 cm du sol. C'est sûr que le mythe de la pin-up qui fuit le lion enragé en pleine jungle en courant à toute vitesse sur ses talons aiguilles en prend un sacré coup! J'ai naturellement aussi tiqué en voyant la démonstration de "danses africaines traditionnelles" digne d'un spectacle d'accueil de touristes occidentaux en mal d'exotisme dans un Hilton. Bref, tout ça pour....ça: ressasser encore et encore un imaginaire touristique primaire de l'Afrique.

Après cela, je suppose que l'on peut s'attendre à une émission dans une ferme dans la jungle amazonienne ou dans le grand nord canadien, avec des esquimaux et des ours polaires....euh, j'arrête là...je ne voudrais pas leur donner des idées....
S'il vous plaît, ne regardez pas cette émission ! Oublions la, boycottons la . L'Afrique mérite bien plus et bien mieux. L'Afrique du Sud aussi.
Les sauvages, là-dedans, c'est Endemol et TF1 !
J'espère qu'@si ne va pas faire beaucoup d'écho à cette défécation télévisuelle, et deux mots me suffisent pour répondre lorsqu'on me parle de ça: La ferme!
Mais, où loge l’équipe technique de Endemol ?
Où vont se reposer les « célébrités » entre les séquences « à la ferme ».

À moins de 10 Km de « la ferme » { E } dans le Zulu Nyala Heritage Safari Lodge { B }.

Autre new de pipilisation :
l’agent de Surya Bonaly veut attaquer Endemol
Celui-ci ne va pas pas toucher son pourcentage sur le cachet de Surya Bonaly.
peut-on reprocher à tf1 de vouloir faire entrer l´Afrique dans l´histoire ?
A gouvernement xénophobe, grands médias racistes, finalement, les moins glauques, ce sont les citoyens, qui ne se sont pas laissés prendre au jeu de l'identité nationale.

http://anthropia.blogg.org
Je ne sais pas exactement où se trouve cette « ferme », et j’aimerais consulter Google maps pour voir les bâtiments [dont les hôtels 5 étoiles] à proximités.
Comme je n’ai pas suffisamment de mots clés, je n’ai trouvé que ça :
http://maps.google.fr/maps?rlz=1C1RNNN_enFR355FR357&sourceid=chrome&q=r%C3%A9serve%20de%20Zulu%20Nyala&um=1&ie=UTF-8&sa=N&hl=fr&tab=wl

Pouvez-vous m'aider à affiner ma recherche et me situer exactement le lieu ?
Merci.
Ne pas regarder la télé, ne pas regarder tf1, ne pas regarder ce programme de merde, c´est ma solution.
Je préfère regarder le soleil que rester enfermé dans les chiottes.
si par le plus grand des hasards, je croisais quelqu´un qui le regarde régulièrement , en se croyant autorisé à en faire un commentaire - quel qu´il soit-, je prendrai plaisir à l´enfoncer plus bas que terre. Je ne tenterai pas un geste ou mot intelligent ou intelligible, je ne perdrai pas de temps à essayer de le convaincre qu´il y a des choses plus intéressantes à voir pour le sortir du coma intellectuel dans lequel il se trouve.
Je propose aussi de lui retirer son droit de vote, voire ses droits civiques et la possibilité de procréer.
J´aime @si qui m´aide à analyser et comprendre les images qu´on déverse à longueur de journée mais j´espère que cette émission ne produira pas d´autres forums, elle ne le mérite pas, d´autant plus que les @sinautes n´ont pas besoin d´être convaincus de l´ineptie de cette émission composée de "célébrités" autoproclamées et qui restent connues grâce à ce genre d´horreurs.

P.S : Skusez les gromots, mais ya des fois ou c´est pô possible autrement
il ya du "tintin au congo" dans cette émission; mais il faut, de plus, percevoir l'insistance d'un regard qui persévère en nourissant l'obsession du "sauvage" ancestral, terre immaculée, la campagne, ici la brousse, contre la cité moderne.Dans cette vision, en totalité, rien de doit changer "eux ils aiment le précaire, le sédentaire, les memes gestes depuis des millénaires", nous ,la modernité de ce qui change perpétuellement. et les deux devraient cohabiter comme la forme future d'écologie, pour sauvegarder la planète vous vous contenterez de trois fois rien, et une pseudo aristocratie assurera le changement et par ce mérite, se taillera la part du lion.
Et nos campagnes gauloises, elles, se voient dévitalisées...
Il me semblait, avoir déjà donné le lien ci-dessus et forumé sur ce type de débat.
Comme pour ce qui est des clichés sur l’Afrique, Tarzan dépasse allègrement Tintin, je me suis souvenu de la chro de AK : Moi Tarzan, toi gêne, et une de mes réponses.

Quand à Tintin, on sait que Hergé était sinon raciste au moins conforme à la vision de son temps.
Voir mon post « Le ‘‘noir’’ dans la bédé ! », qui explique comment Hergé a réinventé son personnage de Tintin...
[s]Toujours dans une chro[/s] Dans une émission (estivale) de AK : « L’utilisation du mot ‘‘noir’’ ne fait courir aucun risque »
Venant de TF1, ce qui est étonnant c'est que ça étonne.
Score d'audience du premier prime de La Ferme Célébrités en Afrique ( 20h45 le 29 janvier 2010) :

7 millions de téléspectateurs
30,8% de Pda sur les individus 4 ans et +
42,1% de Pda sur les femmes de moins de 50 ans RDA
39,4% de Pda sur les individus 15/49 ans
45,4% de Pda sur les enfants 4/14 ans

Sources : TF1 - Médiamat/Médiamétrie

D'un certain point de vue, ces chiffres m'inquiètent beaucoup plus que les chiffres du réchauffement climatique.
Je suis hanté par une question à laquelle je ne trouve pas de réponse : comment une même espèce est-elle capable de concevoir une technologie aussi extraordinaire que la télévision, et en même temps y diffuser des programmes à vomir.

De là à se dire qu'on est entouré par des cons... Rien n'indique que j'aie tort.

PatriceNoDRM

[tchd.fr - la WEB-TV dédiée à ceux à qui il reste du Temps de Cerveau Humain Disponible]
Quel courage d'avoir pris sur vous de regarder une émission débilitante au possible.
Ce qui permet à cette occasion de saluer Guillaume Stoll et Jean-Louis Dell'Oro .
Question présentation des membres du contingent rédactionnel, @si n'est pas vraiment à la pointe.
Un petit "chez nous" lors de l'arrivée ou du départ de moussaillon(ne)s, est-ce envisageable ?
(Comme les crédits ne sont pas à jour à l'heure où j'écris...).

Bon article.
Effrayant.
"Le ferme célébrités en Afrique" c'est Tintin au Congo + TF1 aux gros cons.
Je n'ai pas regardé cette émission ... et vous annoncez qu'@si l'a regardée, mais on ne voit pas grand chose dans votre article qui soit de l'ordre du compte-rendu ! C'est court parce que ça ne vaut pas plus ( très probable) ou parce que c'est le sujet de la prochaine émission et que vous gardez le meilleur pour le plateau ?

Je lis tous les commentaires avec intérêt, et je les trouve souvent très justes, mais une chose m'étonne toutefois : cette émission, aavnt de se dérouler en Afrique, a fait plusieurs saisons sur le modèle franco-français, limite franchouillard, non ? ( j'avoue ne pas savoir exactement, mais les bandes annonces ou les photos en Une des programmes télé m'ont laissé cette impression ...).
La "ferme" de TF1, vous êtes sûrs que même en France elle faisait état du monde rural et du métier d'exploitant agricole tels qu'ils sont aujourd'hui ?

D'où, mon interrogation : quand on dit ou montre des conneries sur la France, on est juste con... personne ne vient crier au racisme ... quand on dit ou montre des conneries sur l'Afrique est-ce qu'on est obligatoirement raciste , ou juste con d'un peu plus loin ?
Cela dit, l'un n'empêche pas l'autre !
Je vois plus de bêtise que de racisme, pour ma part, dans ce truc de TF1 !

Si vous faites un plateau là-dessus, j'espère que vous montrerez des images de la ferme en France AUSSI.

Puis, le coup des bêtes sauvages dans une ferme, ça me fait hurler de rire ... dans une ferme il y a des animaux d'élevage ... y'a pas de ferme de cerfs, fermes de vipères et fermes de hiboux en France !
La différence entre animaux de compagnie, animaux d'élevage, animaux sauvages ... c'est le programme de Cp et Ce1 ça !
d'accord pour la remarque de castaldi sur le chef de village ,ca sert à rien mais ça fait rire le parfait bidochon qui comble de son malheur et centrée sur lui même
Bon, en même temps, Tintin au Congo, c'est un peu Sarkozy au Sénégal.

La colonisation n'est pas responsable de toutes les difficultés actuelles de l'Afrique*. Elle n'est pas responsable des guerres sanglantes que se font les Africains entre eux. Elle n'est pas responsable des génocides. Elle n'est pas responsable des dictateurs. Elle n'est pas responsable du fanatisme. Elle n'est pas responsable de la corruption, de la prévarication. Elle n'est pas responsable des gaspillages et de la pollution.
(...)
Le drame de l'Afrique, c'est que l'homme africain n'est pas assez entré dans l'histoire. Le paysan africain, qui depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l'idéal de vie est d'être en harmonie avec la nature, ne connaît que l'éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles.
**

*Foccard, Françafrique, ? connais pas.
**'tain il est vraiment naze, pas d'iphone ? ni d'ipad? pas de tf1 ? Chuis sur qu'il touite meme pas l'Homme Africain, trop nul
+1

Soyons honnêtes sur le fait que ces clichés ouvertement limités à l'Afrique du Sud ne seront jamais nuancés par qui que ce soit, et qu'ils coloniseront les représentations de l'Afrique en général. C'est bien le danger : caricaturer et généraliser.

En fait, pendant que l'Afrique évoluait, nous en sommes restés à l'idée que ce pays n'était que jungle ou forêt (le fameux "enfer vert" des explorateurs), qu'il n'était que pays de pauvreté et malheurs. C'est notre immobilisme, en effet, qui se manifeste dans cette émission.

A noter en plus que l'historiographie actuelle relativise partiellement Saïd en montrant qu'il y eut aussi une "influence" des colonies sur la culture occidentale. Le processus ne fut pas unilatéral, mais constitué d'allers-retours.
C'est pas raciste,
c'est surtout stupide,

et je propose onze vaches à celui qui déprogrammera Castaldi.
TF1 médaille d'Or de la télé de merde !!! Et des émissions aussi infantilisantes
et vraiment nauséabonde tant ca sent le néocolonialisme à plein nez .
On est pas loin des expositions de villages "nègres" à Paris au tout début du
XX siécle . Ils doivent se prendre pour des Conquistadors les Foucault (faux culs)
et Castaldi de mes deux . J'aimerai les voir se faire piétiner par un troupeau
d'Eléphants !!! Quel pied !!!!
Chers amis,
loin des revendications du style "Je connais tel pays puisque j'y ai été" (complexe de supériorité apparaissant après une phase d'ouverture d'esprit post-voyage), je tiens quand même à m'élever contre la question rhétorique suivante:

"Le continent n’a-t-il pas évolué au cours des derniers lustres pour qu’on le caricature encore?"

en précisant, notamment parce que je suis attaché à l'Afrique du Sud pour y avoir été à plusieurs reprises, que ce pays n'est pas un continent (mais fallait il encore y aller pour le constater?).

Se demander si le "continent" a évolué où non depuis Hergé m'interroge. Comme ça a été justement dit, [quote=EM]Ce serait évidemment trop compliqué d'expliquer la diversité (climatique) en Afrique . Mais raisonner en terme de "L'Afrique" est trompeur. Pensons à Edward Saïd qui dans L'orientalisme nous montre comment "l'Occident" a créé "l'Orient" pour mieux se définir... alors que ces termes ne recouvrent pas des réalités cohérentes et unifiées.

Cela serait-il cohérent d'expliquer à un sud africain que "L'Europe a bien évolué depuis 60 ans, la preuve étant que les français achètent désormais des baguettes au préalable surgelées et s'en contentent" (ici l'Europe = la tradition française de la baguette). A dire vrai, la question est plutôt "N'a-t-on pas réussi à faire évoluer nos représentations des Afriques depuis Hergé?"

Car je soutiens qu'il y a des afriques, des pays. C'est pas parce que tout le monde est noir que tout le monde vit la même chose! Et si caricature il y a sur TF1, c'est autour de l'Afrique du Sud, point barre.
Et voici le royaume des clichés...

Ce serait évidemment trop compliqué d'expliquer la diversité climatique en Afrique (et qu'accessoirement il peut pratiquement tous les jours au Cameroun, par exemple...), de montrer le centre-ville riche de Nairobi, les bidonvilles de cette même cité, les ressources de l'Afrique Australe, l'exploitation de la perche du Nil, le pétrole lybien, l'onchocercose due à l'absence de soin, etc., etc., en bref, ce serait trop compliqué et trop rébarbatif d'expliquer qu'il existe une diversité - naturelle, culturelle, économique, spatiale - de l'Afrique (titre du chapite n°1 de géographie en classe de 5e), que si l'Afrique est en partie dans en voie de développement, c'est parce que des dictateurs soutenus par les pouvoirs occidentaux ne font pas leur job.

Comment les professeurs peuvent-ils éveiller à la complexité du monde quand les médias rament à l'envers ?
Voici effectivement, comme il a été dit plus haut, une émission identitaire. Le temps de cerveau sera bel et bien disponible. Les nègres, leur pays sauvage, leur pays-repoussoir, leur vie différente, doivent nous distraire et nous rassurer dans notre supériorité tout en facilitant l'apitoiement condescendant : on est pas loin des zoos humains du XIXè siècle.

C'est révoltant.
"Pendant dix semaines, cette émission de télé-réalité proposera à 16 "célébrités" de s'occuper d'animaux sauvages dans une ferme de la réserve de Zulu Nyala en Afrique du Sud."

mais dites moi, dites moi y aurait-il un rapport entre cette émission de téléréalité et le fait que Claire Chazal voue depuis juillet un amour sans borne pour les animaux sauvages dans les réserves? (cf premier acte de la dernière émission: http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2713) . Moi je dis ça, c'est pas que je vois le mal partout c'est que l'autopromotion a envahi tous les médias , par exemple sur nrj on entend majoritairement des chansons produites par nrj, sur le plateau du 20H00 on invite des stars qui vont faire la promo d'un film produit ou co produit par TF1 etc...
Cet article me semble bien court.

Mais cette sorte d'accumulation de poncifs m'évoque ma semaine passée en croisière sur le nil en Egypte avec des inconnus notoires.
Pour des raisons de santé, j'avais choisi une formule organisée, et uniquement avec des Français, au demeurant fort sympathiques.

Ces personnes pouvaient se targuer à juste titre d'être anti-racistes. D'ailleurs, à un moment j'ai émis un avis qui pouvait être mal interprété, et on me l'a fait remarquer. J'ai alors rectifié. Beaucoup de jeunes de vingt à trente ans et des gens plutôt agréables.

Mais quelque chose m'a étonnée au plus haut point : c'est leur caractère globalement panurgien. Je n'imaginais pas que des gens venant en voyage organisé de ce type soient très téméraires, mais là je suis restée pantoise. Ces gens, mais aussi tous les gens que nous rencontrions d'autres groupes, de toutes nationalités, étaient toujours blottis les uns contre les autres.

Pour aller aux souks tout ce qu'il y a de plus commerciaux, ils se déplaçaient en troupes nombreuses. Je n'ai pas réussi à savoir ce qu'ils craignaient. Et moi qui m'aventurais un peu partout, et qui revenais avec le récit de mes pérégrinations, je les stupéfiais en racontant comment j'avais déjoué telle arnaque de rabatteur puis que j'avais parlé avec des Egyptiennes en voile qui mangeaient des glaces le long du quai, ou fait des kilomètres en calèche avec un conducteur qui me faisait les yeux doux parmi les bougainvillées.

Tout cela me semble très étrange. Je n'ai pas trop creusé la question de peur de les blesser.... Mais cette peur de l'extérieur, ce besoin de se garder dans un cocon contre le reste du monde me paraît un peu contre nature, car leur discours n'était pas du tout celui-là. Et jamais ils ne se seraient permis de dire du mal des Egyptiens, pourtant, ils étaient très craintifs pour se trouver en face de la vie égyptienne quotidienne habituelle. Ils préféraient tout ce qui était touristique, avec des personnes qui parlaient au minimum anglais.
La peur d'autres codes, des préjugés peut-être pas à proprement parler racistes, mais davantage anti-pauvres. La gène et le malaise dans un monde plus vulnérable dont nous avons perdu les codes. Peut-être aussi un besoin de ne pas trop y penser. Les splendeurs de l'Egypte antique les cantonnant dans les limites d'un rêve.
Mais il est vrai que les deux mondes, celui de l'antiquité et celui du barrage d'Assouan, n'ont pas tant d'interconnections.

Je continue de m'interroger, et je pense que cette émission est du même domaine. Une Afrique figée, rêvée, qui réponde à nos a priori et à notre vision du monde, plus ethnocentriste que raciste.
+1
Super témoignage. Bien vue la conclusion.
Merci.
bon en même temps en Egypte y a quand même eu quelques massacres massifs de touristes:

Les attentats des années 1990 étaient commis par des individus ouvrant le feu sur les touristes, mais en 2006 véhicules piégées et attentats kamikazes sont devenus prédominants, suggérant de la part de leurs organisateurs un degré de préparation beaucoup plus sophistiqué.

1981-8-10 affrontements avec intégristes à Assioût (100 † dont 68 policiers).

1993-26-2 Le Caire, 4 † (dont 3 touristes).

1993-21-5 Le Caire, voiture piégée, 7 †.

1993-17-6 Le Caire, 7 †. 1996-18-4 devant l'hôtel Europa près du Caire, 18 Grecs †.

17 novembre 1997 : un commando de la Jamaa Islamiya tire sur des touristes visitant le temple d'Hatchepsout à Louxor (Égypte), faisant 62 morts

2004-7-10 : 3 attentats contre des hôtels sur la mer Rouge, 34 †.

34 personnes, dont de nombreux touristes israéliens, avaient été tuées dans un triple attentat à Taba et deux autres stations balnéaires le 7 octobre 2005.

juillet 2005: 3 voitures piégés auraient explosé aux abords d'un haut lieu touristique,à Sharm El Sheik. 75 morts et 110 blessés

2006-24-4 Dahab, 18 †.

En février 2009 Une jeune française de 17 ans a été tuée, vingt-cinq autres personnes blessées par l’explosion d’un engin dans un café du souk de Khan el-Khalili, un quartier touristique au coeur de la capitale égyptienne. La jeune fille faisait partie d’un groupe de 54 adolescents de Levallois-Perret, en voyage en Egypte.
Comptabilité macabre.
Mais l'argument ne tient pas, puisque le constat de Yanne s'applique aussi bien à la plupart des pays du monde accueillant des touristes... Du reste, voyager dans l'Egypte des attentats, se pâmer devant les pyramides bien au chaud dans son entre-soi, c'est un peu mettre de grosses lorgnettes, non ? Ethnocentrisme disait Yanne, c'est bien vu non ?
en fait je répondais juste à ça: "Je n'ai pas réussi à savoir ce qu'ils craignaient." sur le reste du message je suis plutot d'accord. Donc pour être encore plus clair je crois que l'explication de "la peur de l'autre" , "la peur de l'étranger", ou pourquoi pas "la peur des musulmans" n'est pas forcément la bonne explication quand on parle de l'Egypte, je pense qu'une part importante des touristes dont nous parle yanne avait tout simplement peur d'un attentat.

d'un point de vue personnel je sais que si j'allais là bas c'est à peu près la seule chose dont j'aurais très peur, me retrouver pris au coeur d'un massacre de masse genre celui de Louxor
Massacre, Louxor : les habitants du coin sont encore assez remontés contre ces verrues, et aussi contre l'indolence de la flicaille qui n'a pas été au top, à cette occasion.

Mais pour éviter ça, il faut éviter les groupes, c'est trop voyant. Voyagez seul ou à deux (quand la santé le permet, évidemment) ; après tout, ce n'est pas l'Irak, ici. On n'enlève pas encore les touristes. Les habitants sont absolument normaux, ils vous font remarquer qu'on ne doit pas se conduire en voyou lorsqu'on prend le métro du Caire ("tss tss tss laissez cette porte se fermer, on n'est pas à Paris, ici"), on vous invite à goûter des galettes cuites dans un four improvisé dans une ruelle, et la queue au boulanger n'est pas du tout un pugilat même si elle ressemble plus à un grumeau qu'à une file d'attente. Quand des intégristes passent dans un camion grillagé, en route pour un camp du désert, ils insultent la population qui les insulte en retour. Puis les mosquées gueulent, et les rues se vident à moitié. C'est le moment de prendre un café.
Et donc il vaut mieux ne pas rester en groupe de touriste, isolé on a moins de chance d'être une cible d'un potentiel attentat. Cqfd
Yanne, complètement hors sujet mais je suis allée au Caire (pas pour du tourisme mais pour des cours d'arabe) et j'ai constaté la même chose... c'est je crois inhérent aux "groupes" en déplacement à l'étranger. On reste entre nous.
A Oaxaca au Mexique où j'étais comme touriste, mais individuelle, j'avais observé le même phénomène que vous... pareil en Afrique : on se vante d'avoir bien marchandé, de ne pas s'être faits avoir, on perd le guide, on a peur de ne pas retrouver le groupe, donc de se perdre dans une ville inconnue (qu'on n'aura guère le temps de connaître vu qu'on s'y arrête 2 jours... et qu'on suit le mouvement). Les voyages de groupes existent parce que les gens veulent partir à l'étranger pour prendre des photos et bassiner leur famille au retour avec leurs photos et leur récit, mais qu'ils n'ont aucun désir de rencontrer la population locale. Parce que, si vous voulez rencontrez la population locale, il vous faut oublier votre besoin de confort, votre peur de l'autre, il vous faut apprendre une langue étrangère, et vous montrer tel que vous êtes, donc ne pas être crispé dès qu'un de ces "étrangers" s'approchent de vous. Il faut installer un rapport de hiérarchie : vous êtes le dominant puisque vous avez le fric et que vous vous êtes déplacé jusqu'à l'autre. Vous vous intéressez aux antiquités, mais pas aux "vrégens". Vous arrivez avec votre (de + en + petit) bagage d'idées sur la culture du pays en question (parce que les agences de voyage font des conférences avant le départ, ou parce que vous avez peut-être acheté un guide). Donc l'autre, vous tenez à ce qu'il reste loin et le barrage de la langue et des us et coutumes vous empêchent de vous approcher.
Ensuite, on fait le fanfaron dans le vol de retour : (je me refuse à voir cet extrait de daube tfhainesque mais je suis sûre que Castaldi est payé pour ça). S'il était au Mexique, il aurait un chapeau mexicain et un poncho et supposerait que tous les Campesinos dorment sous leur chapeau (comme dans Tintin). Là il est en Afrique du Sud, a-t-il révisé son histoire de l'Afrique du Sud ? M'étonnerait... Il est payé pour sortir les poncifs sur cette dure terre d'Afrique avec ses zorribles zanimaux, ses vrégens cruels, il a peut-être vaguement connu de danse zouloue quand il était jeune via Johnny Clegg le blanc... sait-il ce qui s'est passé pendant l'Apartheid (il y a un musée de l'Apartheid à Jo'burg qui vous laisse un drôle de goût dans la tête) ? Connait-il un tantinet la vie en brousse en Afrique ? En Afrique du Sud ? S'il est allé en brousse, ça doit être dans des lodges touristiques-tout confort qu'on trouve justement à quelques encâblures de Jo'burg, où on vous promène en Jeep, où on vous sert l'apéro la nuit, à la lueur de lampes électriques, en pleine savane... où vous pouvez, si vous avez de la chance, avoir croisé un lion, des hippopotames... et où vous dormez dans votre bungalow : chambre hyper confortable (lits chauffants qui vous brûlent les fesses), salle de bain luxueuse, et vous prenez votre petit déj. le lendemain devant la cheminée de la salle commune...
Mais comme il faut bien en "rajouter", il faut y adjoindre les saletés d'insectes (qu'on trouve autant à la Caraïbe, au Mexique que partout ailleurs), et les gros lions qui rôdent autour de votre bungalow la nuit (on vous prévient de ne jamais en sortir la nuit sans quoi vous prendriez le risque de vous faire chopper). Bon, ça fait une décharge d'adrénaline. C'est en tout cas fort agréable parce qu'être témoin d'une telle beauté de la nature, ça vous suivra toute votre vie. Mais personnellement, j'ai constaté que le management était blanc, le patron Anglais, et que seuls les guides et les pisteurs étaient noirs... et qu'après vous avoir trimballés et déniché des gros animaux sauvages, le guide est renvoyé à ses foyers. Nous, avec ma copine, nous avons invité le nôtre à manger avec nous.
C'est donc hors sujet, mais ça résume mon mépris pour ces voyages organisés -qui polluent plus qu'ils ne font découvrir- et pour ce genre d'émission avec de tels clowns comme animateurs.
Juste un détail : manque de cohérence... à partir de "Il vous faut installer un rapport hiérarchique" définit beaucoup de voyageurs en groupe... et pas la marche à suivre pour vous plonger dans une culture différente. Sorry ! (Je n'aime pas me relire, du coup ça fait des bizarreries).
Tiens, ça me fait penser à ces visites organisées dans les favelas du Brésil en petit bus un peu blindé, un genre de safari quoi.
Yanne,
Maintenant -bien-sûr il y a des exceptions-les personnes voyagent comme elles consomment, càd, sans prise de risques, sans réflexions, recherchant ce qu'elles connaissent déjà - de peur que cela "s'attrape" : quoi on ne sait pas.Les corps étant plus ou moins virtuels, standardisés ...liftés,siliconés et botoxés, un "vrai"corps, sait-on,ça pourrait etre dangeureux !?
Et puis, si l'on n'a jamais quitté NAP, sauf pour s'encanailler, à la Bastille,peut-etre,quartier trés dangeureux!,évidement, les pauvres,c'est surprenant !
Autrefois, on voyageait-sans etre, hélas, Nicolas Bouvier- pour découvrir l'autre, etre dérangée, remuée, étonnée, qui sait "etre transformée" par la rencontre de l'autre,d'une autre culture et, enfin relativiser.
C'est désolant,surtout pour les jeunes-consommateurs de voyages comme de n'importe quoi d'autre. Ils se privent de bien des vraies rencontres. Evidement, il reste des personnes qui "s'y collent".
Précisement,il faut etre jeune pour prendre qq risques, car après,parfois,la santé ne le permet plus. Et, si visiter un site archéologique ...n'est possible qu'en voyage organisé, soit.
Mais,vous montrez bien, que quand on veut sortir des sentiers battus,on le peut; c'est ça le bonheur, l'imprévisible...

Quant à cette émission, avant d'avoir "largué" ma TV,je ne l'avais jamais regardée...Je vois que je n'ai rien perdu. Elle doit etre aussi stupide,de Dunkerque à Tamanrasset.
Je comprends mieux l'abrutissement général d'une partie de la population française ...Si on arrive à regarder une émission comme celle-là entièrement, sauf peut-etre une fois, pour voir,c'est que l'on a perdu tout esprit critique.
PS: J'ai regardé aussi qq âneries à la TV,comme tout le monde, fatigue aidant...Mais, on en ressort encore plus fatigué.
Et a ce propos : je suis en train de regarder le grand journal sur le net en differre Canal + s'y met aussi : invites : 4 joueurs de l'equipe de handball : les deux "blancs" devant, les deux "noirs" caches derrieres
Pourquoi s'en etonner ? C'est totalement dans le sens du debat sur la nationalite francaise du moment : Il faut bien montrer ce que la nationalite francaise n'est pas, ne peut et ne doit surtout pas etre.

Lamentable, mais tellement dans l'air du temps. Ca ne m'etonnerais pas que TF1 fasse des records d'audience avec ce truc
Mais même Tintin au Congo c'est réinventé !
http://www.tintin.free.fr/aventures/congo/1946.jpg
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.