37
Commentaires

TF1 et France 2 sur la piste des exilés fiscaux

Et voilà, ça fuit encore. A l'occasion de l'affaire Depardieu, les 20 heures s'inquiètent à nouveau du flux des exilés fiscaux qui fuient la France. Combien sont-ils exactement ? Beaucoup. Lundi 17 décembre, le 20 heures de TF1 avançait le chiffre impressionnant de 11 000 par an. Et France 2 n'était pas là pour nous rassurer : le 20 heures de Pujadas a pris en flagrant délit une équipe de déménageurs, complices d'une famille partant pour la Belgique. Pas de quoi paniquer pour autant : la plupart des chiffres sont invérifiables. Et pour cause, à l'exception des contribuables sujets à l'ISF, l'administration fiscale ne connaît pas le nombre exact d'exilés fiscaux.

Derniers commentaires

Mais attention, ces chiffres ne tiennent pas compte du nombre de contribuables assujettis à l'ISF, qui n'est pas constant. Selon Wikipédia, ce nombre a évolué constamment à la hausse de 1998 à 2008, puis s'est tassé :
1998 192 734
1999 212 008
2000 244 656
2001 268 448
2002 281 434
2003 299 646
2004 335 525
2005 395 518
2006 456 856
2007 527 866
2008 565 966
2009 559 700
2010 562 000

À l'aide d'une calculatrice, on peut calculer le
nombre de départs / nombre de contribuables :
2001 0,143%
2002 0,136%
2003 0,123%
2004 0,175%
2005 0,168%
2006 0,185%
2007 0,136%
2008 0,145%
2009 0,145%
2010 0,128%
J'aime beaucoup la terminologie de TF1 pour qualifier la fuite fiscale ( qu'il faudra un jour arrêter d'appeler évasion parce que ces gens là n'étaient pas en prison) : Tf 1 appelles ça du "Manque à gagner".

Terminologie marchande s'il en est qui démontre dans quelle sphère ces prétendus journalistes raisonnent, quels sont leurs référents et leurs principes.

Pour eux la fiscalité est une affaire marchande. Ce qui explique qu'à ce niveau de revenu on négocie son impôt en cas de fuite fiscale.

Je vous conseilles ce petit jeu à vous qui gagnez moins de 3000 euros par mois ( je comptes large puisque c'est pour de rire) =
Rendez vous à votre centre d'impôt, déclarez que vous avez 50 % de vos revenus qui vous ont été versés à l'étranger, mais que vous ne les rapatrierez que si on vous accorde une ristourne qui vous permettra de ne payer que 10 % de ce que vous auriez du payer en France... Après tout si c'est du commerce on peut négocier ... Je doutes fort que les conseillers de votre centre d'impôts apprécient autant la blague que vous et moi ...

Cette république démocratique ressemble de plus en en plus à une oligarchie ploutocratique et de moins en mois à une République démocratique et l'intimité des media dominants avec l'idéologie de ce pouvoir frise un niveau de propagande digne de Fox news et de la Pravda ...
Dommage qu'aussi bien TF 1 que France 2 et autres observateurs avertis ne viennent pas voir tous ces "belges" et/ou "suisses" goûter en toute quiétude aux charmes de leurs résidences secondaires en Corse, quelques centaines de mètres carrés en bord de mer le plus souvent...
Faisons également remarquer au passage que même le seul chiffre fiable (les contribuables assujettis à l'ISF qui ont quitté la France) ne dit rien des motivations.
Si (presque) tous les Français veulent acquérir la nationalité belge, je propose que l'on échange les territoires.
Pour ma part, je me verrais bien m'installer à Bruxelles devenue francaise, où l'été il fait plus frais qu'à Paris.
11000 départs par an pour un total de 6000 déjà à l'étranger. Y'en a donc au moins 5000 qui se perdent en route, les pauvres.
Sérieux et qu'est ce qu'on attend pour déclarer la bienvenue aux riches belges, suisses, anglais, etc...? Soyons pas cons, devenons un paradis fiscal. Je propose que tout citoyen d'un pays européen se voit proposer le paquet fiscal suivant " quel que soit le montant d'impôt que vous devez à votre pays, nous vous proposons de payer un forfait correspondant à 50% de ce montant". Bienvenue chez nous. On verra si Cameron se marre toujours autant quand on siphonnera ses recettes fiscales. Ah ouais par contre les riches avec un passeport français ils payent plein pot hein, s'ils ne sont pas content qu'ils aillent en Belgique. On parie qu'au bout de 6 mois on se met autour de la table pour parler harmonisation fiscale ?
Sur l'exil fiscal je viens de lire une tribune sur l'Express de David Abiker totalement surréaliste ; "et si on quittait la France parce qu'elle est devenue détestable". Bon, venant d'un mec qui considère sans rire Alain Minc comme un intellectuel, on ne devrait plus s'étonner de rien...
Cet exode fait certes peur. Mais l'immigration clandestine résoudra quelque part le problème: les nouveaux arrivants sont plus nombreux, moins laids et moins parasites que ceux qu'ils remplaceront.
Mon pauvre Sébastien, encore perdu à la courte paille pour se farcir TF1.
À classer parmi les sujets ingrats du décryptage :)
Après tout Acrimed s'est coltiné le JT France 2, si ça peut consoler.
Merci pour ce billet.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.