148
Commentaires

Tesson, la solution du chiffon

Tous les cerveaux malades ne sont pas condamnés à l'indignité médiatique.

Derniers commentaires

A propos d'islamophobie de d'islam modéré, il faut aller ecouter l'intervention de Mr Houssen Amode, président du conseil régional du culte musulman de la Réunion (tellement louée pour son "vivre ensemble") au debat de Réunion Premiere:

http://reunion.la1ere.fr/emissions/le-grand-debat

C'est à la minute 47:40. Le president du conseil regional du culte musulman estime en s'adressant à un journaliste de la presse écrite que "la presse doit elever le debat en sortant des chiens ecrasés et des femmes battues".

Les femmes battues doivent aprecier d'etre ramenée au niveau des chien écrasés. Personne sur le plateau parmis les eclesiastiques et les journalistes n'ont relevé l'ignominie.


-En 2012, Reunion premiere faisait une emission sur le theme des femmes battues à la reunion: 1500 plaintes de femmes battues à la Réunion par an… 4 à 5 plaintes par jour… «Quand celles-ci sont acceptées par les brigades de gendarmerie »
http://reunion.la1ere.fr/2012/11/25/contre-la-violence-faite-aux-femmes-4295.html

- En 2014 Réunion premiere faisait remarquer que les violences faites aux femmes restaient un point noir dans le bilan annuel de la delinquance; en hausse par rapport à 2013.
http://reunion.la1ere.fr/2014/11/18/la-delinquance-marquee-par-les-violences-faites-aux-femmes-et-les-17-pietons-tues-207796.html
Bravo ! très bon édito
trop pard pour écrire davantage ...
Et ils font mine de ne pas comprendre que tout une partie de la jeunesse de ce pays se sente insultée, méprisée par la totalité de la classe politico-médiatique qui reste muette face à cette bavure de Tesson. En fait il y a eu 17 morts mais ils n'ont rien retenu de cette tragédie, triste à mourir.
BREVE: Dans les mesures annoncées par la Ministre de l'"Education Nationale figurent

La mise en place d'une réserve citoyenne d'appui aux écoles (composée de bénévoles avocats, journalistes, policiers, personnes ressources....)

On me dit, dans l'oreillette qu'un dénommé Tesson Philippe a été le premier à faire acte de candidature afin de faire partie de cette réserve citoyyenne.
On me dit également que l'administration émet des réserves quant à cette personnalité.

Les journalistes contactés se perdent en conjonctures alors que le plan vigie- pirate est toujours en cours.

A suivre....
"Vieux débris", "semi-débile", "étron nauséabond", "sénile", "vieux barbon", "date de péremption dépassée", "cerveau périmé", "gâteux total", "pourriture"...
On est où là ? Des gens (et combien de profs ici !) qui demandent d'"épurer les médias", et qui "sont Charlie". A la différence du totalitarisme pur, le fascisme s'épanouit par l'engouement spontané des masses. Presque un début de ça ici.
22/01/2015, 14:55 | Par Graindeville

NON AU DELIT D'OPINION...

Pour avoir enseigné pendant dix ans en banlieue dans les classes difficiles, où croupissent les exclus du système, je me suis demandé ce que j'aurais fait en classe au lendemain du drame.

1 J'aurais attendu que retentisse la sonnerie de midi,
en laissant à chacun de mes élèves la liberté de se joindre ou non à la minute de silence : solennité de l'instant et liberté de conscience.

2 Dans l'heure de cours précédant cet instant de communion républicaine, j'aurai rappelé les faits et la biographie des 17 victimes, peut-être aussi celle des 3 assassins.

3 Je n'aurai pas raté l'occasion rêvée d'inviter les élèves à raisonner, en expliquant pourquoi ils (ne) s'étaient (pas) joints à la minute observée nationalement et pourquoi ils (n')étaient (pas) Charlie. Ils auraient reçu pour seule consigne d'argumenter. Toute violence verbale ou physique aurait été proscrite. Je me serais tenue en retrait des débats en me contentant d'apporter des éléments d'information et, si nécessaire, de pousser à bout les raisonnements. Les questions, renvoyant aux limites de nos connaissance, auraient été consignées et traitées ultérieurement.

4 Je n'aurai fait aucun signalement d'opinion déviante susceptible d'être traduite en justice. On ne combat pas l'intégrisme religieux en plaçant derrière les barreaux des élèves immatures, provocateurs, décérébrés, embrigadés, blessés, révoltés... On ne prend pas non plus le risque de rompre le lien déjà si ténu avec l'école pour certains en se livrant à la délation. Prévenir les dangers encourrus par les élèves les plus fragiles en proie à l'endoctrinement et au totalitarisme relève en revanche d'une absolue nécessité.

5 Avec mes collègues d'autres disciplines, j'aurai fait en sorte d'ouvrir un vaste chantier de réflexion autour de la laïcité plutôt que de m'en remettre à un cathéchisme républicain sans effet sur les consciences. A cette occasion, nous aurions affuté nos outils pédagogiques : débats autour de films, analyse de dessins satiriques,travail sur le discours des médias, invitation de dessinateurs de presse, de journalistes, chercheurs en sciences humaines, de juristes ou de rapporteurs de lois, de représentants ou d'historiens des religions.... Toute la matière ainsi récoltée aurait été source d'apprentissage et d'expression en donnant lieu à des ateliers de création.

6 J'aurai misé sur une entreprise pédagogique au long cours
, en me gardant de céder à l'hystérie de l'instant et à la panique d'une République désarmée intellectuellement.

7 En me référant aux sources de la laïcité, j'aurai tenté avec d'autres de faire honneur au métier de gardien du sens, auquel renvoie l'étymologie du verbe "enseigner".

Cela m'aurait peut-être valu d'être suspectée ou accusée de complicité avec le crime, à en croire certains propos tenus, parmi lesquels ceux on ne peut plus déconnectés du réel de la ministre de l'Education Nationale. Mais je ne doute pas du soutien que m'auraient apporté les laïcs les plus intègres, mettant ainsi les plus intégristes ou les plus sectaires hors d'état de nuire à la République.
Éclairons nos têtes blondes :

- Moi, je veux être dessinateur.
- Tu veux crever de faim toute ta vie?

- Moi, je veux chanter la Marseillaise.

- Et abreuver nos sillons d'un sang impur?

- Moi, je veux me révolter, mais modérément.
- Abonne-toi à Libé.

- Moi, je veux respecter la République,

- Adhère au Front National.

-Moi, je veux être laïque...
- ... mais avant, je demanderai à mon papa ce que ça veut dire.

- Moi, je veux défendre nos valeurs

- Si possible. Mais pas de folies : garde toujours un oeil sur Wall Street.

- Moi, je veux tailler des crayons.
- Réfléchis avant de te décider. Ça rapporte moins que tailler des pipes.

- Moi, je veux faire des minutes de silence.
- Si tu pouvais les faire durer, ça nous ferait des vacances.
Voté, rien que pour le dessin de Bagnat. Un merveille d'humour.

Une petite question, volée à Guy Bedos : Tesson, c'est l'inventeur de la cédille ?

coucou M. Aloys von
J'ai l'impression que comme moi, Daniel a suivi le conseil d'Alain et mange des têtes de hareng à tout va!

Il s'indigne presque face au deux poids, deux mesures. Courage Daniel!
Il faudrait aussi s'attarder sur la première phrase, souvent coupée dans les différents articles et qui est pourtant pour moi un sous-entendu éloquent (et un élément aggravant) (et qui révèle un état de confusion entre interprétation ethnique et religieuse) :

«Ce qui a créé le problème, ce n’est quand même pas les Français"


Disons, qu'avec cette phrase, je trouve la défense de Philippe Tesson plus complexe (juridiquement j'entends, puisque moralement c'est acquis).
Claude, vous avez vu le sketch de Porte à ce sujet dans la dernière émission d'@si ? Allez voir, ça clora le débat.
Je réagis au "Que voulez-vous faire quand vous serez grand?" de la photo.

Cette semaine, les élèves de troisième du collège font leur stage.

Avant-hier l'un d'eux, très affairé, s'activait dans les allées du Carrefour-market aux côtés d'une employée. Il y croyait, il en voulait. Ranger en allant le plus vite possible des marchandises peut-on trouver plus noble idéal?

Hier l'un d'eux, plus chanceux était en stage chez un kiné; c'est plus intéressant mais sans doute plus difficile à décrocher. Et ceux qui n'ont pas décroché de stage? Ils ont le droit de rester en classe.

L'avenir semble déja tout tracé. A 14 ans.

Petite parenthèse: Je n'avais jamais vu Charlie-hebdo en vente dans le Carrefour-market; eh bien aujourd'hui phénomène inouï ils en vendaient...En revanche toujours pas le Canard-enchaîné.
Sidérant, sidérante la haine des messages sur ce forum, sidérant le peu de temps qu'il aura fallu pour oublier les morts, les Cabu, Maris, Charb et tous les autres, journalistes, juifs, policiers.
Qu'a dit Tesson, de manière très maladroite, que le problème de la laïcité se posait avec l'Islam et alors c'est faux ? Moi, je ne pense pas.
Certains des asinautes veulent interdire la parole aux vieux, génial !
D'autres veulent absolument faire taire tous ceux qui osent prétendre que nous avons un problème avec l'Islam. Ils peuvent continuer ainsi et attendre que MLP arrive au pouvoir.
La plupart, DS compris, vouent aux gémonies P. Tesson. Ils se réjouissent de la manière dont Salamé a joué au procureur, moi ça m'a déplu. Il est certain que s'ils avaient parlé économie, elle aurait été son avocate la plus efficace.
J'écris ces quelques lignes tout en précisant que je n'aime pas Tesson, il défend une idéologie ultra libérale qui est mon ennemi.
J'ai écouté France Inter ce matin, j'ai entendu annoncer l'intervention de Philippe Tesson (vive la liberté d'expression à géométrie variable!). [s]Mal[/s]Heureusement, je n'ai pas pu écouter la suite, hihihi, je le regrette (pas du tout). Il parle, on en parle, on l'invite, on en reparle, on en parle partout, on en reparle partout, on a trouvé le secret du mouvement perpétuel (tourne)*

*Allusion à une blague potache: vous écrivez ça sur les deux faces d'un papier, que vous faites passer à vos petits camarades. Et vous guettez ceux qui (ils sont nombreux, comment expliquer ça?) retournent le papier une seconde fois. Hihihi!

PERSONNE ne retourne le papier une fois de plus. TOUT LE MONDE prend conscience de la stupidité qu'il y avait à le re-retourner.
C'est dingue, ça.
Depuis le 7 janvier, on a du mal à reconnaitre le capitaine.
Parfois, on a l'impression d'entendre Dieudonné (et son fameux "deux poids, deux mesures").
Encore un effort, capitaine, et vous serez en mesure d'inviter Jean Bricmont (j'ai la conviction qu'il n'est pas rancunier) sur le plateau d'@si.

Edit : Cecile Closel a déjà employé l'expression "deux poids, deux mesures". je n'avais pas lu son message.
Allons soyez plus ambitieux dans vos souhaits Julot : Dieudonne himself !
Chiche !
Mais soyons sérieux, ne rêvons pas. Inviter aujourd'hui un cerveau malade de la liste [s]Mac Carthy[/s] Cohen, c'est se tuer professionnellement.
Même Taddei ne prendra plus jamais le risque d'inviter Bricmont ou Nabe. Plus jamais. Fini.
Le politiquement correct à l'américaine règne désormais en France.
Allons allons, Julot! Si vous voulez faire le malin, faudrait quand même vous mettre un peu au courant: aujourd'hui la guerre est déclarée entre Nabe et Dieudosoral voyons! Donc inviter Nabe est plutôt cool. Ah la la, cette galaxie rouge-brun, quels enfants terribles: ils vous ruinent comme un rien les bonnes vieilles vannes nouvelle droite à l'ancienne, façon Poilane: une grosse croûte avec plein de mie molle.
Bouh ! J'y comprends plus rien !
Bouh ! J'y comprends plus rien !

Oui mais vous le faîtes exprès.

L'éloge littéraire d'Anders Breivik ? Est ce que ça rentre dans la case apologie du terrorisme? Finkielkraut reçoit un cerveau malade

Finkielkraut défend la liberté d'expression d'Eric Zemmour

A quand un éloge littéraire des frères Kouachi ? Bon c'est sûr qu'il faudrait retrouver leurs écrits s'il y en a...
Informations intéressantes, Sebastien Lemar, mais un peu hors-sujet.
Mais je ne vois pas en quoi les bisbilles entre Nabe et "Dieudosoral" (comme vous dites) blanchirait l'un ou l'autre camp aux yeux des patrons des médias mainstream et rendraient sains ces cerveaux malades.
Non non, pas hors sujet: le sujet c'est pas Nabe ou Dieudosoral. Le sujet c'est vous qui faites le malin.
Mais c'est pas grave.
d'ailleurs on attend toujours le pavé de 2000 pages ou Nabe règlera leur compte à Dieudo et Soral...
En attendant, il (Nabe) a sorti un "magasine" :
http://www.lesinrocks.com/wp-content/uploads/2014/12/capture-dcran-2014-12-04-153224.png
http://www.lesinrocks.com/2014/12/04/actualite/sortie-livre-contre-soral-dieudonne-nabe-sort-magazine-11539453/
ah ah, merci, j'avais déjà vu :-)
Les propos de Tesson sont des propos ignobles. Il s'agit de propos racistes. Et pour cela, il doit être condamné. Non seulement dans les media mais aussi par la justice de La République.

Le racisme des uns doit-il pour autant conduire occulter l'indignité des autres? De ceux qui peuvent écrire en toute impunité, sans que leurs propos ne tombent sous le coup la moindre condamnation morale ou judiciaire : "Nous sommes des hypocrites parce que nous prétendons que les terroristes se sont attaqués à la liberté d’expression, en tirant à la kalachnikov sur l’équipe de Charlie Hebdo, alors qu’en réalité, ils se sont attaqués à des bourgeois donneurs de leçon pleins de bonne conscience, c’est-à-dire des hypocrites, c’est-à-dire nous" (pour une lecture intégrale, voici le lien http://lmsi.net/Nous-sommes-tous-des-hypocrites).

Plus que marre des poncifs véhiculés par les Finkielkraut et les Plenel, le dogmatisme des uns nourrissant celui des autres,plus que marre des discours haineux et racistes des Zemmour, Dieudonné&co, relayés tout autant à l'extrême droite qu'à l'extrême gauche.
Le problème, c'est que depuis quelques années, tous ces gens monopolisent le débat public et font la chasse à tout ESPRIT CRITIQUE, les uns en brandissant l'islamophobie pour disqualifier la laïcité , les autres en tenant des discours ouvertement racistes.

ASI est, à mon sens, le seul media à incarner cet esprit critique. Daniel, vous nous avez habitués à mieux. En un mot, à subvertir les certitudes tranquilles. De grâce,ne vous perdez pas en chemin.
plus que marre des discours haineux et racistes des Zemmour, Dieudonné&co, relayés tout autant à l'extrême droite qu'à l'extrême gauche.

Un individu médiatiquement omniprésent ce cache dans cette phrase. Saurez vous le retrouver?
Vivement le jour où l'on qualifiera enfin d'acte de terrorisme le fait de mettre le feu à une mosquée ou de tirer sur une voiture au seul motif qu'elle est conduite par des maghrébins (après tout, il s'agit bien de terroriser une population définie). Ca ferait un paquet d'éditorialistes susceptibles de se prendre 6 mois fermes pour apologie.
Ce pauvre type, tellement caricatural, nous énerve alors qu'il devrait nous inspirer une seule chose, une énorme envie de nous foutre de sa gueule. C'est qu'il est dangereux en confortant les idiots dans leur dérive.( Si Tesson le dit...)Comme le sont Zemmour et quelques autres.
Cependant, le plus énervant hier, ce furent la présence et les mensonges de l'ex Nico premier de Rambaud. Tellement outré de ne plus être le grand manitou, il bave sa rage et son impérieux besoin de récupérer la place. Son égo détraqué lui fait affirmer des contre-vérités sur le ton définitif du dominateur..."Vous ne dominez plus rien, monsieur l'imposteur, plus rien.
Et si ma mémoire est fidèle, Tesson était un sarkoziste zélé...Comme quoi la médiocrité rapproche...
Tesson devrait aller se rafraîchir les idees avec son fils Sylvain " dans les forêts de Sibérie" disponible en poche chez folio et dont je conseille la lecture au passage.
on a le droit de dire "deux poids deux mesures", ou on va se choper 10 heures de colle ?
"Semi-débile", Tesson ? Non, gâteux total.
A 86 ans, la date de péremption d'un cerveau est très largement dépassée.
La "merdiacratie" essaie de parfumer les colombins du Tesson sénile en donnant la parole à ces étrons nauséabonds.

Ce n'est qu'une illustration supplémentaire de ton papier Daniel, d'avant hier...: Eux, ils sont solidaires entre eux.
"semi-débile Tesson"
Même pas!
Philippe Tesson est un vieux débris qui mérite seulement d'être balayé à la serpillière et éssoré dans le seau.
Sur la condamnation des cerveaux malades à du ferme, Maître Eolas a appelé les juges à se calmer.

Pour la condamnation des élus malades, "ça va pas être possible" : le Thévenoud atteint de phobie administratve court toujours, même qu'il est revenu sur les lieux de son crime, l'Assemblée nationale.
Et on demandera aux profs d'expliquer la liberté d'expression et toutes ses subtilités......
Et Ho! surprise!!!!! Nos sauvageons vont ruer dans les brancards!!!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.