29
Commentaires

Tennis et incendies : la suffocation d'une championne enflamme la toile

Les images de la championne de tennis slovène Dalila Jakupovic s'effondrant en plein match de l'Open d'Australie suite à l'inhalation de la pollution toxique provoquée par les incendies dans le pays ont fait le tour du monde et des réseaux sociaux. Certains journalistes, joueurs de tennis, et internautes appellent à l'annulation de la compétition. Mais ce débat ne franchit pas pour l'instant la porte des medias traditionnels.

Commentaires préférés des abonnés

La connerie ne dérange pas non plus trop la presse d'aller en Arabie Saoudite commenter le paris dakar chez le découpeur de journalistes. Comment se regarder sérieusement dans la glace en se compromettant de la sorte ?

Seule solution: climatiser et filtrer l'air.

Il doit bien rester encore un peu de charbon pour faire fonctionner tout ça.

N'oublions pas la Coupe du Monde au Quatar, dans des stades " conditionnés ";


Le fric, c'est chic

Le fric , c'est chic


Et, vive les belles Valeurs du Sport  ( Valeurs s'entendant , évidemment, en valeurs mobilières )


Le fric, c'est chic .....

(...)

Derniers commentaires

"Le débat ne semble pas avoir franchi la porte des medias traditionnels australiens". 

Je reviens d'un mois en Australie, tous les médias parlent de cette crise et des problèmes de santé liés aux feux dans les grandes villes. Les rares fois où on a allumé la télé, les médias dissertaient sur l'annulation du feu d'artifice de Sydney. Ils parlaient aussi d'annuler les rencontres de cricket. 

Je trouve cette phrase dans l'article un peu gonflée...

Dans l'industrie, les ouvriers disposent du "droit de retrait" quand ils estiment que leur conditions de travail les mettent en danger (eux ou leurs collègues)

a priori pas les joueurs de tennis ?


question, si un joueur refuse de jouer pour éviter de mettre sa santé en danger, est-ce que le classement mondial des joueurs ATP va comptabiliser cela comme une défaite sur abandon ?


Je suis vraiment scié par l'inconscience des organisateurs, leur mépris de la santé des joueurs, alors même que j'imagine que le tournois est couvert par une assurance, donc les frais sont remboursés en cas d'annulation. 

Cela fait un peu comme l'orchestre du Titanic qui continu de jouer quand le bateau coule.

C'est une image de la fin du monde qui arrive (?) on va continuer à polluer même pendant la catastrophe, je vous fait le pari que les incendies éteints, l’Australie continu d'exporter son charbon.

Les traductions proposées des phrases anglaises sont au mieux approximatives, au pire font des contresens ; pas très sérieux.

Le spectacle doit continuer, cela me rappelle le film "La mort en direct", maintenant c'est de la télé-réalité et plus du cinéma

Je ne m'étendrais pas sur le problème de santé induit (mais évident) car ici c'est "Arrêt sur Image" et pas "L'Equipe" mais c'est hallucinant de voir que cette info est remontée ici et pas sur les chaînes de TV traditionnelle ni sur les chaînes d'info continue.

J'aimerai profiter de cette "non-communication" sur les chaînes pourtant dédiées à l'information pour vous soumettre 2 idées d'émission.
- Depuis 1 an, les chaînes d'info continue font de la mono-information (un seul sujet traité par JT), pourquoi ?

- La recherche quotidienne de "la polémique du jour" a tué l'info. Plus aucun sujet n'est abordé sous un autre angle depuis facile 15 ans. Heureusement, il reste Arte pour voir des reportages dans lesquels ont continue d'apprendre des choses 

En voilà un nouveau concept. Le Shisha-Tennis.

J’avoue c’est ouf. Les mecs sont littéralement au milieu de la fin du monde et ils continuent de jouer au tennis comme si de rien n’était 🤣

C'est beau ! Tout pour le divertissement, le business , ne surtout pas se priver des milliers des petits dollars. 

On voit qu on est pas prêt au changement ...


A moins que couper toute les forets avant qu'elles brûlent soit la solution 

le tennis restant globalement et socialement un sport de riche, en tous les cas de CSP+. Le changement climatique et les conséquence qu'il implique va commencer à les déranger. un peu ... 

Snif on peut pas jouer au tennis dans de bonne condition.

Le tournoi du grand chelem ne sera probablement pas annuler, "il y a trop d'enjeu financier en jeu"... allez les gladiateurs à raquette divertisés vos spectateurs entre deux pubs pour des SUV

N'oublions pas la Coupe du Monde au Quatar, dans des stades " conditionnés ";


Le fric, c'est chic

Le fric , c'est chic


Et, vive les belles Valeurs du Sport  ( Valeurs s'entendant , évidemment, en valeurs mobilières )


Le fric, c'est chic .....

honte aux organisateurs, honte aux spectateurs qui acceptent de supporter ça. Et honte aussi aux joueurs qui ne se respectent même pas assez pour refuser de jouer dans ces conditions. 

civilisation de merde

La solution: faire jouer avec des masques à gaz... Ça ferait une nouvelle tenue originale.

C'est vraiment n'importe quoi le "sport-fric". 

Seule solution: climatiser et filtrer l'air.

Il doit bien rester encore un peu de charbon pour faire fonctionner tout ça.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Enfin si on en croit la page d'accueil de l'équipe.fr j'ai dû mal à croire que cela ne soit pas en une du journal papier demain.

La connerie ne dérange pas non plus trop la presse d'aller en Arabie Saoudite commenter le paris dakar chez le découpeur de journalistes. Comment se regarder sérieusement dans la glace en se compromettant de la sorte ?

Et pour les jeux olypiques de Fukushima, les sponsors ont prévu quoi pour la santé des sportifs ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.