52
Commentaires

Temps de parole politique : LCI et CNews se moquent du CSA

LCI et CNews ont conçu des programmes nocturnes où sont diffusés des discours et interviews des partis classés à gauche et des membres du gouvernement. La raison : droite et extrême droite occupent trop de temps d'antenne en journée, et ces chaînes tentent de rétablir l'équilibre... la nuit. Par exemple, dans la nuit du 17 au 18 octobre, CNews a diffusé deux fois le discours intégral de Jean-Luc Mélenchon à la convention de l'Union populaire. Notre enquête.

Commentaires préférés des abonnés

J'ai comme une envie de vomir, là. Mais comment a-t-on fait pour laisser le monde déraper à ce point? Les médias en roue libre, sont le reflet d'un monde en déroute. L'effondrement a déjà commencé et c'est aussi un effondrement moral.

Politiciens sans(...)

En même temps peut-on encore considérer C News et LCI comme des chaînes d’infos. Ne seraient-elles pas plutôt des chaînes de propagande ? Avec des méthodes de voyous. Le problème c’est que dans le reste du  paysage audiovisuel, et même de la pre(...)

C'est assez classique finalement. En son temps TF1 diffusait au coeur de la nuit des opéras ou des pièces de théâtre pour justifier son statut de "chaîne culturelle" (excellent doc de Pierre Carles sur le sujet). 


La question intéressante est: ma(...)

Derniers commentaires

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

il n'est pas question de bfm ou de france-info, sont ils irréprochables ?

Cela fait plusieurs fois que je fais une recherche sur google : "interdire cnews". Et je me rends compte qu'aucun syndicat, aucun parti politique ou aucun titre de presse ne le propose !

Par ses parti pris, par son éditorialisation, par son déséquilibre permanant, ce média audiovisuel ne respecte pas la charte du csa.


Cette chaîne est diffusée via des réseaux de télécommunication publics construits avec l'argent des contribuables. Je me souviens d'un temps où la concession de tf1 était un enjeu politique car cette chaîne n'avait absolument pas respecté ses engagements lors de la privatisation en 87.

Cnews, c'est l'affaire "papy voise" 24h/24. Son contenu hystérisant, hautement toxique déstabilise un pays qui après une pandémie, et avant une présidentielle, a besoin de calme, d'échange et de réflexion. Son ambition financière l'amène à radicaliser son audience avec des obsessions médiocres et absurdes comme le grand remplacement ou ultra minoritaires comme le wokisme.

Où sont les juristes capables de construire un argumentaire clair pour établir que cette chaîne n'a pas sa place dans le paysage audiovisuel français ?

Vite ! Une contre offensive avant que la prochaine présidentielle ne nous engloutisse totalement.

Les gardiens de phare de droite râlent-ils sur le gauchisme éhonté de CNews ? 😁😁

Cela porterait à croire que les gens du CSA n'ont pas beaucoup d'amour propre. 


Vincent Bolloré les recycle sans aucun égard.


Christiane Kelly, ancienne du CSA, est sur Cnews et Rachid Arhab, également ancien du CSA, chez Hanouna., où il s'est fait humilier.


Vincent Bolloré et Martin Bouygue se tutoient depuis l'enfance depuis le primaire à l'école Gerson, dans le XVIe arrondissement de Paris.

Zut y a pas de sommaire. Faut dire qu'il y pas d'intertitres. Blague à part est-ce que le CSA applique une pondération en fonction de l'heure de diffusion ? Sûr, même pondérée un séquence diffusée 31 fois pèsera son poids pour le respect des quotas.

Est-ce aussi à dire que les gens de droite sont des gens qui se couchent tôt ?

"Sollicités par Arrêt sur images, les services communication du groupe TF1 et de CNews, ainsi que le CSA, n'ont pas répondu. "

Même si c'est une évidence, j'ai bien ri en lisant ceci. Certains ont du se sentir un peu mal à l'aise dans les rédactions :-D

Ce que je ne comprends pas, c'est que le prix des spots publicitaires est finement calculé en fonction de l'audience des tranches horaires. Ce ne serait donc pas très compliqué pour le CSA d'aménager ses règles pour pondérer le temps d'antenne des formations politiques par un coefficient d'audience en fonction des horaires de diffusion...

 Quel est le risque encouru : un rappel à l'ordre du CSA !!!


Autant dire l'équivalent d'une notification de l'ONU pour non respect d'un traité


Z'ont bien raison de se foutre du CSA, les lci et cews


Par contre, il doit bien y avoir des insomniaques d'extrême droite qui sont obligés de suivre ces émissions et ça doit leur faire le plus grand bien, imaginons que c'est même une très bonne thérapie pour les ramener à des pensées honorables


Quant aux téléspectateurs de ces deux chaînes pendant la journée, leur cas est désespéré car ces deux chaînes se font du fric à leur déverser des émissions qui encouragent leurs pires opinions à l'instar de fox news (chaîne qui d'ailleurs est désormais mise à l'index - le petit index - de trump)

J'ai comme une envie de vomir, là. Mais comment a-t-on fait pour laisser le monde déraper à ce point? Les médias en roue libre, sont le reflet d'un monde en déroute. L'effondrement a déjà commencé et c'est aussi un effondrement moral.

Politiciens sans plus aucun tabou, police hors contrôle, l'écologie sacrifiée sur l'hôtel sacré de la croissance, migrants abandonnés à leur sort... Et le pire c'est que ça ne provoque aucune réaction de quiconque. Ouais, j'ai envie de vomir là.  

C'est assez classique finalement. En son temps TF1 diffusait au coeur de la nuit des opéras ou des pièces de théâtre pour justifier son statut de "chaîne culturelle" (excellent doc de Pierre Carles sur le sujet). 


La question intéressante est: mais pourquoi ne diffusent-ils pas les responsables de gauche en journée et l'extrême droite la nuit? 

Leur programmation serait-elle partiale? 


je n'ose y croire...


"et ces chaînes tentent de rétablir le déséquilibre..."

Joli lapsus ?

Et sinon quand on voit ce qui est comptabilisé "à gauche" de toute façon y aura jamais d'équilibre...



Avec tous leurs matraquages et les innombrables sondages bidons, faudra pas s'étonner si on se retrouve avec un second tour zemmour/le pen.

Avec le sempiternel calcul de faire la pub à l'extrême-droite pour se maintenir au pouvoir, il se pourrait bien qu'on en atteigne la limite et que monarc finisse en arroseur arrosé.

Au lieu de faire leur Caliméro de la politique matiné de vierge effarouchée en permanence, si la gauche et autres acceptaient le débat politique avec le RN ou zorglub ils seraient alors tout autant à l'écran qu'eux.  cqfd.


En même temps peut-on encore considérer C News et LCI comme des chaînes d’infos. Ne seraient-elles pas plutôt des chaînes de propagande ? Avec des méthodes de voyous. Le problème c’est que dans le reste du  paysage audiovisuel, et même de la presse écrite, on ne trouve rien qui pourrait apporter un peu de diversité.

Dans ces conditions, difficile pour un discours de gauche d’avoir un écho. Il y a bien quelques sites comme le vôtre, mais ce n’est pas suffisant. Les dés sont pipés, tout le cadre « institutionnel » sert les intérêts de l’oligarchie. Une alternance dans ces conditions est difficile à imaginer.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.