19
Commentaires

Téléthon pour caisses de grèves sur le Média

Pour soutenir financièrement les grévistes en lutte contre la réforme des retraites, un collectif d'intellectuels, d'artistes, d'associatifs et de politiques organisent une grande soirée visant à remplir les caisses de grève. L’événement aura lieu lundi 17 sur le plateau du Média, avec un panel de médias indépendants, tous à gauche, sauf Sud Radio.

Commentaires préférés des abonnés

Cher arrêt sur image, tes choix et tes décisions  t'appartiennent.

En tant qu'abonné à ASI je regrette que tu ne sois pas de la partie, après tout, tu as aussi des salariés qui toucheront une retraite un jour et qui sont donc concernés par cette (...)

Dommage pour la neutralite , je trouve. Il est des combats pour lesquels il faut tout faire pour les gagner . Celui la en est un .

Ah oui un observateur neutre. Dommage.

Derniers commentaires

j'avoue que j'ai un peu de mal a comprendre la ligne "neutre" d'@si d'autant que DS prend fait et cause contre cette reforme dans nombre de ses indignations quotidiennes.


Est ce a dire que la ligne éditoriale de DS dans ses chroniques est différence de celle d'@si ? ça pourrait tout a fait se comprendre mais ça n'est pas l'impression que j'avais jusqu'ici, les chroniques reprenant souvent les articles et vis versa.


Je ne suis pas un fan de Melenchon mais il me semble que dans ce cas précis on est en présence de ces fameuses "pudeurs de gazelle"


Au moins a titre personnel DS aurait pu participera  cette initiative quitte a ne pas impliquer le site qu'il dirige pour protéger cette fameuse neutralité.


Dommage pour la neutralite , je trouve. Il est des combats pour lesquels il faut tout faire pour les gagner . Celui la en est un .

Cher arrêt sur image, tes choix et tes décisions  t'appartiennent.

En tant qu'abonné à ASI je regrette que tu ne sois pas de la partie, après tout, tu as aussi des salariés qui toucheront une retraite un jour et qui sont donc concernés par cette régression.

participer pour une fois à une initiative commune (et originale, et importante )des médias indépendants n'empêche pas d'avoir un regard critique sur leur traitement de l'info.

bref, si vous n'avez pas le temps de brancher votre studio pour lundi soir, et bien, allez sur celui des autres ! DS et ton équipe sur le plateau du média !! en plus de Matilde Larrere

Perso je trouve l'initiative intéressante, par contre je m'interroge franchement sur les limitations qu'ils se sont auto-imposés dans leur choix de médias.


Si l'objectif est de vraiment remplir les caisses de grèves, pourquoi faire la fine bouche ? J'aurais plutôt fait pression autant que faire se peut sur tous les titres se disant de gauche (Libé par exemple eut été un très bon candidat), ou au discours "neutre" vis à vis des mouvements sociaux (Marianne, Le Monde, etc...), et leurs équivalents en radios (dont je connaitrais les noms si j'en écoutais) pour qu'ils relaient autant que possible l'opération. Et idem France Télévisions, et une fois proposé à tous les autres, il était possible d'ajouter même RT et autres médias de propagande étrangère genre AJ+, plus on est de fous plus on rit. 


La plupart auraient certainement refusé mais rien qu'avoir ces refus à évoquer sur les réseaux eut largement contribué au succès de l'opération (effet Streisand, tout ça). Et quelques gros titres soucieux de leur image à gauche auraient même probablement accepté de s'associer tout en se faisant un plaisir d'insister sur le refus de leur concurrents.


Au lieu de quoi les organisateurs se tirent direct une balle dans le pied avec une attitude puriste ("on ne veut que des médias indépendants") qui a toutes les chances de limiter l'audience de ce téléthon a un public de gauche radicale (bon sauf pour ce qui est des auditeurs de Sud Radio, mais bon pour le coup c'est incohérent avec le coté "on va éviter RT pour ne pas être associés à des discours douteux") qui est le plus susceptible d'être syndiqué et déjà sensibilisé à la question des caisses de grève.


Enfin, à un certain stade, il faudrait choisir, soit faire des opérations dans un but précis et chercher à l'atteindre le plus efficacement possible, soit faire du signalement de vertu, mais là ça semble très mal tranché entre ces choix (plutôt dans la seconde direction, sauf que non avec SR).

Bonne initiative de rester observateur neutre et indépendant.

C'est une belle initiative, il ne tient qu'à nous de lui permettre d'atteindre ce noble objectif!

Ici avec des collègues et des camarades nous nous questionnons suivant sur le bien fondé de la "grève par procuration".

Les avis sont partagés, des cheminots nous ont confié qu'ils préféreraient être rejoints dans la grève par l'ensemble des citoyens en désaccord avec cette régression sans précédent de notre système, tandis que nombre des collègues sont convaincus qu'ils représentent trop peu physiquement et n'avoir pas de bras de levier économique autre que leur salaire qu'ils préfèrent verser aux caisses de grève pour peser dans la bataille.

 

Ah oui un observateur neutre. Dommage.

Ben non. Logique.

Pas en tant qu'observateur neutre, en tant qu'observateur des Media.

Ainsi nous aurons des infos et des analyses sur comment chaque média a transmis l'affaire, leurs choix, leur angles et ainsi de suite...

une foi n'est pas coutume, observer c'est très bien, agir devrait l'être d'avantage...

Parce que rendre compte de l'action avec toute la publicité qui va avec, n'est pas agir?

Vous n'ignorez tout de même pas que le simple fait observer de quelque chose en modifie le comportement?

Je trouve au contraire que c'est une excellente chose et ce qu'en dira et n'en dira pas ASI sera éclairant sur chaque acteurs et sur ASI même.

Je suis assez d'accord. C'est dommage, mais très cohérent vu qu'@SI n'est pas un média comme les autres, mais précisément spécialisé sur le créneau de la critique des médias.

la neutralité n' existe pas ! pas plus que le ni droite ni gauche, c' est trop facile de ne pas prendre partie et de laisser les autres se battre pour soi

Et c'est aussi très rare qu'on se batte uniquement pour les autres.

On se bat pour soi AVEC les autres

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.