43
Commentaires

Télé "d'après", obsessions d'avant

Ça s’est joué à un cheveu. Pendant le confinement, les débats ont fleuri à la télé pour imaginer le monde d’après (“plus humain”, “plus altruiste”, grâce à l’ouverture d’un “cycle de régénération”). Des perspectives humanistes, d'autres un peu barrées. Mais à la minute où on a pu sortir, fini les réflexions philosophiques, priorité au direct et retour aux obsessions économiques du monde d'avant : les journalistes se sont précipités chez les coiffeurs et dans les magasins pour scanner en temps réel la croissance du PIB. Car c’est bien beau d’avoir rêvassé pendant deux mois, mais il est temps de revenir au réel. En commençant par travailler (beaucoup) plus.

Commentaires préférés des abonnés

Agnès Verdier Molinié : << il faut travailler plus, tout au long de l'année , tout au long de la vie >>.

Tu me déçois Agnès , tu as un petit coup de mou car faudrait voir aussi à mourir au travail.

De la part d'un retraité qui t'emmerde.

(...)

J’avais élu Attali meilleur visionnaire de tous les temps avec sa prédiction en 2011 :

«Une chance sur deux pour que l'euro n'existe plus à Noël»

J’utilise sa technique depuis ce temps-là. Par exemple, il y a une chance sur deux que votre chronique pas(...)

Verdier-Molinié, Calvi, Reynié, Praud, Attali, Morandini, Baverez,  : " Suicide, Mode d'emploi."

Derniers commentaires

Coupeur de cheveux en quatre de tradition, n'y allons pas avant une mûre réflexion.


Que désire donc Agnès Merdier-Bolino ?


-nous instruire par son docte savoir ?

-nous amuser grâce à ses saillies ?

-nous désespérer façon "marche ou crève" ?

-nous voir mourir de tendresse le nez sur une machine outil ?


Méfiez-vous des coups de grisous de la madame Agnès Merdier-Bolino !


Un visionnaire ce Sherlock : quand les media pourris nous montrent un monde d'après tout aussi pourri... Mais je vais jouer les plus visionnaire : ce monde d'après s'annonce de + en + pourri !

Bon, d'accord, c'est dit, on va léguer à nos enfants une dette gigantesque.

Est-ce que nous ne pourrions pas aussi, tant qu'ils sont encore dans les langes, leur léguer un peu du souffle révolutionnaire de nos aïeux (ceux de la Commune, par exemple). Un petit contre-bourrage de crâne dès le plus jeune âge, rien de plus efficace.

Comme ça devenus adultes, ils pourront se débarrasser tout à la fois de la dette et de ceux qui prétendent la leur imposer pour continuer de pourrir le monde (ce sont les mêmes de toute façon). C'est un plan sur quinze, vingt ans tout au plus. Autant dire rien à l'échelle de l'Histoire. Avec un peu de "chance", Macron sera encore vivant.


Sinon, à la liste des momies médiatiques ressorties de la naphtaline, il faut ajouter Jean-Marc Sylvestre et Alain Minc.



Et après on me demande pourquoi je ne regarde plus la télé! ça pue!

“Il faut qu’on retrouve le chemin du “travailler plus” (...) C’est pour sauver nos emplois et aussi nos générations futures parce que toute la dette qu’on va accumuler, si on n’a pas de la croissance derrière, si on n’a pas de la valeur ajoutée, je ne sais pas comment on va faire pour que ça ne pèse pas trop sur ceux qui vont nous succéder ensuite”


c'est assez dingue de parler de la dette comme si c'était un phénomène physique inéluctable qui allait nous anéantir si on faisait rien; et pas une construction intellectuelle et sociale qu'on pourrait décider de supprimer juste en le décidant collectivement. par contre "on va supprimer le réchaufement climatique" ou "on va supprimer le coronavirus" bizarrement ça marche moins bien (et pourtant ils sont beaucoup à faire comme si).

Juste pour signaler un peu hors sujet qu'on ne peut pas dire que le traitement des conséquences du redressement judiciaire de Presstalis soit largement couvert aujourd'hui (peut-être parce que Paris est moins touchée que d'autres villes ?). Un article ASI là-dessus ?

C'est cynique de penser que le personnel n'a pas applaudi les clients spontanément, mais avec un petit coup de pouce du manager expert en management positif qui encadre les équipes ?

Ou alors est-ce un voeu pieu... Si c'était spontané,  ça me ferait trop mal à ma vision de la dignité humaine.

Isabelle Verdier-Molinié… L'inénarrable Isabelle Verdier-Molinié ! Celle-là, qu'elle montre déjà l'exemple en arrêtant d'accepter des dons défiscalisés pour le financement de son IFRAP (qui n'a d'institut de recherche que le nom).

Au tout début des mesures de confinement, lorsque les supermarchés avaient été dévalisés par caddies entiers de paquets de papier toilettes pour lesquels on allait jusqu'à se battre, j'avais émis l'hypothèse que le Coronavirus avait également provoqué une prolifération de trous du cul (d'où le rush sur le PQ). Nous constatons maintenant que ces trous du cul sont en parfaite santé, eux !

Après le personnel soignant, c'est au tour des client(e)s de Séphora de se faire applaudir ? Et pourquoi pas la médaille du consumérisme pour aller avec ?

Quelqu'un a une explication raisonnable pour la présence écrasante des coiffeurs dans les infos de retour à l'anormal?

Excellent!

Agnès Verdier Molinié : << il faut travailler plus, tout au long de l'année , tout au long de la vie >>.

Tu me déçois Agnès , tu as un petit coup de mou car faudrait voir aussi à mourir au travail.

De la part d'un retraité qui t'emmerde.

Verdier-Molinié, Calvi, Reynié, Praud, Attali, Morandini, Baverez,  : " Suicide, Mode d'emploi."

J’avais élu Attali meilleur visionnaire de tous les temps avec sa prédiction en 2011 :

«Une chance sur deux pour que l'euro n'existe plus à Noël»

J’utilise sa technique depuis ce temps-là. Par exemple, il y a une chance sur deux que votre chronique passe en accès libre. Si ma prévision est bonne, ASI me versera 50 000 euros.

> l'émission de Canal+ est passée de 200 000 téléspectateurs début mai 2019 à 337 000 pour l’émission du 7 mai 2020 par exemple


On avait déjà un indice sur ce que allait être le monde d'après.

T'as pas honte de nous péter le moral un dimanche matin, alors que le soleil revient ?

Aaaah ! Non mais prévenez quand le premier nom sur lequel commence une chronique est Agnès Verdier-Machin ! 😱

Peut-on s'attendre à autre chose de ces chaînes d'info continue appartenant à ces vaillants capitaines d'industrie que sont Bouygues, Drahi et Bolloré ? Ces chaînes ne sont que leur courroie de transmission et on le vérifie dans le dispositif mis en place lors de chaque plateau (choix des invités, pondération des tendances politiques...)

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.