56
Commentaires

Taxe pique-nique douille

Il y a des mots qui sautent à la nappe à carreaux par surprise lors de beaux dimanches ensoleillés

Derniers commentaires

l'époque moque
les moches fauchent
C'est là qu'on voit qu'aucun membre du gouvernement ne lit vos si pertinentes chroniques Anne-Sophie : associer ces trois vocables "taxe", "pique" et "nique" c'était comme fabriquer un cocktail-molotov. Ça fait BOUM quand ça marche et PSSSICCHHTT quand ça foire.

Cela dit, méfiez-vous, précieuse chroniqueuse, que je devine aussi joueuse que malicieuse, j'ai déjà fait remarquer à votre Compère Korkos que dans chronique aussi, il y avait n...
Visiblement, il n'en a tenu aucun compte, ce qui ne m'étonne pas, ce type à un ego de 5m sur 5 ;-)) Une vraie tête d'affiche... de cinéma !

Mais bon, je dis ça , je dis rien...

Zêtes pas encore d'utilité publique avec vos amours de textes là ?

A voté !
Que dire de plus ? Un excellent billet, comme d'habitude ... Merci !
et pourquoi ne pas avoir proposé une taxe "fast food" pour tous ces "restaurants" qui produisent plus de déchets que de nourriture? taxe qui aurait permis de contourner la TVA qu'on nous refuse.
A lire Charb en avant-dernière page de Charlie Hebdo hier, sur le même thème
Eh bin moi, je ne mange qu'avec ça. Du plastique. Et des assiettes en carton.

Franchement, dès que j'ai un lave vaisselle, j'arrête.

Vous n'imaginez pas le plaisir que c'est. Finir un plat et TOUT à la poubelle.
Merci Anne-Sophie , vous êtes une reine des pt'its mots jolis .
Le consommateur , on le taxe , on lui pique , on le nique , il douille.
Dire que c'était une mesure phare du Grenelle de l'environnement ! Borloo est vraiment un bouffon .
Bouffons , mais autour du nappe de pique-nique : vous ne voulez pas organiser un pique-nique @si dans l'herbe ? Ce serait sympa , avec Alain en plus , l'ambiance serait au top. (M .K, je m'occuperai des danettes)
Allez , dites oui .
Moi j'aimerais bien qu'on lâche le consommateur final et qu'on s'intéresse plus à mettre les industriels et commerçants devant leurs responsabilités en les taxant eux !
Je travaille à la Défense et tous les matins c'est pareil. A la sortie du métro, quand, enfin, je refais surface, des mains se tendent vers moi pour me refiler journaux, tracts, échantillons, pubs ... Dans le même genre, quand je me fais livrer mes courses, je remplis une poubelle pleine d'emballages inutiles rien qu'en rangeant les produits.

Au lieu de faire suer le quidam et le culpabiliser jusque dans ses moments de détente familiale, les ministres qui s'agitent à celui qui lavera plus vert que son voisin, pourraient-ils se préoccuper correctement de tout ce gâchis de papier et de carton dont la durée de vie entre les mains du consommateur n'est que de quelques minutes ?

Ras le bol de voir des incompétents aux dents longues passer leur temps à penser à leur carrière et essayer de faire des "coups" pour faire parler d'eux alors que l'urgence est démontrée !!!
ça rigole bien ici.
moi, ces histoires de pique-nique me ramènent quelques années en arrière quand on allait pique-niquer aux premiers rayons de soleil. On passait chercher des amis, de la famille et on partait pour la journée... à la question : "on va pique-niquer?" invariablement mon beau-frère disait : "plus piquer ou plus niquer ?"
j'avais complètement oublié.
Merci Borloo !
niquer vient de l'arabe "labourer" ou "coïter avec une femme"
Jolie métaphore agricole, et vive l'ensemencement

et "pique nique douille", c'est juste pour faire jouer les sons entre eux, ou il y a un sens particulier, et une origine précise ?

L'oiseau qui garde la prison de Nottingham dans Robin des Bois de Walt Disney avec le Shérif s'appelle Nique-Douille : "Il est... 8 heures... et tout... va bien... !"
ah ! la la, que d'émotions !
mes pailles bicolores pour diner sur le nique douille ou on pisse le nectar si tôt .
de toute façon quand ils vont naître sans doigts ou sans mains à Tricastin, gobelets et fourchettes en plastique ne leur seront plus d'aucune utilité.
j'adore ces chroniques!!

petite question: d'où vient le chiffre du canard (4% de déchets produit par les particuliers?)

merci

ps: on devrait instaurer une taxe sur les couacs gouvernementaux, ça rapporterait un max!! :-)
Sympa pique !

Taxer le pique-nique c’était se conduire en pique-assiette.
Entre Anne-Sophie et Judith, je crois que le réveil du jeudi matin va devenir de moins en moins difficile.
Ben je m'a bien régalé à vous lire.
C'est vrai qu'ils sont particulièrement .ons d'avoir nommé cette taxe ainsi.

(si je puis me permettre : apparences, entre-temps ou entretemps et je vous le donne en mille. Mais seulement si je puis me permettre...)
"Non ?"
Si.

Rien d'autre à dire. [s]Je vous aime.[/s] J'adore vos chroniques.
P.S: Le billet a été mis en ligne à 6h du mat ! Vous êtes noctambule ou très matinale ?
c'est vrai que le terme "taxe pique-nique" est mal choisi. Sinon, c'est 90 centimes d'euros par kilo.
En tout cas, excellent billet !
Excellent billet !
D'autant qu'il n'est toujours pas démontré que les rejets de Co² sont responsables du réchauffement climatique... Certains parlent de légende.
un régal ce billet !! merci à son auteur, ça fait commencer la journée dans la bonne humeur...

:-)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.