61
Commentaires

Taubira, colibri de l'état d'urgence

C'est ce qu'on appelle un contrefeu. C'est au moment où Mediapart publie

Derniers commentaires

Chronique de l'Etat d'Urgence (suite).
Pour [s]les naïfs[/s] celles et ceux qui pensent qu'on peut faire confiance à un état policier (comme celui dans lequel nous sommes tombés) : lire l'article du Monde Assaut de Saint-Denis : le rapport du RAID n’éclaircit pas les zones d’ombre.

Extraits :
Aucune arme de guerre ne sera retrouvée, contrairement à ce qu’avait pu laisser penser le récit du patron du RAID. Le tir « nourri » évoqué par le RAID se heurte à une constatation imparable : seul un Browning semi-automatique a été retrouvé dans les décombres le 20 novembre, sans chargeur mais avec une munition. Sur le pistolet, la police retrouve une empreinte d’Abdelhamid Abaaoud. C’est à ce jour la seule arme des terroristes découverte.
(...)
Aucune précision sur les échanges que des hommes du RAID ont eus avec Hasna Aït Boulahcen lorsqu’elle a demandé à deux reprises de pouvoir sortir.
(...)
Rien enfin sur le fait qu’un seul pistolet automatique ait pu à lui seul donner le sentiment aux équipes du RAID d’être visées par « un feu nourri ».
Oui pareil cet article fait froid dans le dos. Y compris sur le story telling qu'on nous a servi à côté.
Quant à la disparition de Taubira, elle est désormais avérée. Elle devrait démissionner du gouvernement, c'est triste à dire car on l'aimait bien.
Oui, j'aime particulèrement la conclusion : l'opération est un succès car un attentat a été évité ...
Cazeneuve et Valls utilisent une version particulière de méthode de Monte-Carlo ... (Cf Wikipedia)

L'histoire de la porte blindée dans le squat est elle une légende à la hauteur de la prétention sur le "feu nourri"?
Pourquoi n'avoir pas employé de gaz lacrymogène ?

Ne comptons pas sur les journalistes pour seulement s'interroger sur ces points ...
Oui, pauvres djihadistes qui n'ont pu tuer qu'un chien. Pauvre bombe humaine qui n'a réussi à emmener personne avec elle. C'est scandaleux que le RAID n'ait pas privilégié la négociation cinq jours après les carnages de Paris et Saint-Denis - tient donc... D'ailleurs certains ici semblent bien plus au fait des techniques d'intervention que ces flics. Et sinon, il est clair qu'on a connu intervention plus brillante :
Et puisque vous avez cité l'article, n'oubliez pas la fin :
"Les précisions apportées par un témoignage ainsi que plusieurs éléments de téléphonie avaient laissé entendre que des personnes – dont Abdelhamid Abaoud – armées de kalachnikov et d’explosifs s’étaient réfugiées dans un appartement à Saint-Denis. Hasna Aït Boulahcen avait ainsi confié que « des voisins voulaient sympathiser mais (qu’) ils n’ont pas voulu car ils préparaient leurs bombes, ils ne voulaient pas être dérangés ». Elle-même aurait dit avoir « joué avec la kalach ».

« C’est dans cet état d’esprit qu’arrive le RAID sur place », explique-t-on au ministère de l’intérieur pour justifier ce déluge de feu. « D’un point de vue opérationnel, l’intervention est une réussite » ajoute-t-on. Un projet d’attentat à la Défense a en effet été empêché."
C'est certain que c'est un crime de poser des questions ...
À ce compte là, on se demande bien à quoi peut servir le métier de journaliste ...
Autant se baser intégralement sur les communiqués des ministères, forcément intégralement honnêtes et dénués de tout désir de se faire valoir ou de minimiser des faits ...
On peut se poser des questions, et il y a de quoi, sans pour autant jouer les experts à deux balles sur le style "y a qu'à".
Lisez le "canard" de cette semaine sur les ratés de l'identité judiciaire par ex.
"Oui, pauvres djihadistes qui n'ont pu tuer qu'un chien".
D'où tenez vous l'information sur la mort du chien ?

Et sinon, il est clair qu'on a connu intervention plus brillante :


ben tu vois, quand tu veux.
Oui, désolé de n'être pas aussi buté que vous.
Avec le dernier revirement, toutes les hypothèses de Daniel à propos de C. Taubira s'écroulent patatrastiquement (ainsi que les affirmations de nombre de media ces derniers temps).
La double nationalité, ça concerne qui ?
Quelques amerloques, espingos, ritals, schleus, angliches...
J'oublie rien ?
Ah oui, en fait la plupart viennent de nos anciennes colonies et beaucoup du Maghreb, mais c'est sans rapport.
http://www.liberation.fr/france/2015/12/23/hollande-maintient-la-decheance-de-nationalite_1422590

http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/12/23/reforme-constitutionnelle-francois-hollande-maintient-la-decheance-de-nationalite_4837002_823448.html
La déchéance de nationalité, dès lors qu'on l'a évoquée, le mal était fait. Il y a désormais des français plus français que d'autres, et le seul fait d'avoir une autre nationalité fait de vous quelqu'un de suspect, dont la nationalité est entachée de doute. En outre, cela fait de la nationalité française quelque chose de précaire, qu'on ne vous accorde qu'à regret, et qu'on se réserve le droit de vous enlever.
Ne me dites pas que c'était déjà le cas, le seul fait de chatouiller ce vieux démon lui redonne une vie qu'il ne méritait pas.
La déchéance de nationalité, accompagnant d'autres mesures récemment votées de police administrative préventive ou de recrutements massifs de personnel pénitentiaire et militaire, sert à sortir du droit français et européen des individus que l'on voudrait mettre dans des camps d'internement hors territoire national, dans les années qui viennent. Hors territoire national, non français donc sans nos droits, ils en feront légalement ce qu'ils voudront, jusqu'à la mort, en passant par la torture. Et s'arrêteront-ils aux seuls "soupçonnés" djihasites ? Rien n'est moins sûr, il suffit de voir les perquisitions. Comment pouvez-vous ne pas le voir venir ? Comment pouvez rester naïfs à ce point après toute la dérive ant-démocratique que l'on a connu ?

Je pose cela là, on en reparlera dans quelques mois/années, ou pas.
Ah bah en fait non ce n'était pas un contre-feu, juste une boulette...

"François Hollande a décidé, mercredi 23 décembre, de maintenir l'extension de la déchéance de nationalité pour les binationaux nés français et reconnus coupables de terrorisme."

Source : http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/attaques-du-13-novembre-a-paris/etat-d-urgence-en-france/video-decheance-de-nationalite-la-parole-derniere-est-celle-du-president-declare-christiane-taubira_1235995.html
Christine Taubira a copiné avec Tapie, naguère.
http://www.la1ere.fr/2013/07/02/christiane-taubira-et-bernard-tapie-amis-de-vingt-ans-45195.html

Vont-ils reformer un tandem?
"Déchéance de nationalité: Christiane Taubira reste au gouvernement"
Le titre rigolo du jour.
ce titre, c'est pas sympa pour les colibris :(
Je voudrais revenir sur cette idée de l'état d'urgence, et des mesures qui ont été annoncées sous le coup de l'émotion, mais pas seulement....
Le 13 novembre à minuit, il est devenu clair pour les autorités qu'il y avait un problème majeur : deux attentats dans l'année, dont le premier avait été commis par des islamistes armés qui avaient tous été signalés par les services de renseignements, mais qu'on n'avait pas pu suivre sur la durée. Et des tas de gens encore signalés dont il fallait vérifier s'ils ne préparaient pas quelque chose.
Autre signe évident : l'organisation militaire des attentats du 13.
Même s'ils ont été commis par des "bons à rien (Breivik seul à Utoya fait proportionnellement beaucoup plus de morts que les neuf forcenés. Trois sont morts en n'emmenant aucune autre victime dans la mort), il n'en reste pas moins que cette organisation à prétention militaire, avec des timings serrés, des procédés de guerre, peut annoncer d'autres attentats.
La COP21 est toute proche, beaucoup de monde dans les rues, manifestations annoncées et difficiles à contrôler. et des possibilités d'attentats dont on ne peut imaginer l'ampleur ni la détermination. Et comme on apprend en faisant, la fois suivante, ils pourraient avoir appris de leurs erreurs et faire LE carnage. 130, c'est énorme, mais il n'y a pas de limite à l'horreur.

Donc on applique la solution la plus simple : l'état d'urgence, qui permet de perquisitionner tous les gens soupçonnés, à tort ou à raison (car qui dit fiche S dit seulement signalés, pas coupables ni accusés), et de voir où ça en est.
C'est ce qui est fait.
Le résultat que vous décrivez, DS, est peu important, même si 2 enquêtes du parquet anti terroriste, ce n'est pas rien, mais vous oubliez que l'état d'urgence a permis de dénicher et de neutraliser le 18 novembre à St Denis Abaoud et un autre terroriste du 13 qui voulaient commettre un nouvel attentat à la Défense. Et rien que ça, ça légitime l'état d'urgence.

Le deuxième effet, et ça arrange bien le pouvoir, c'est qu'on va pouvoir éviter les gigantesques manifestations de l'extrême-gauche autour de la COP21, et cette interdiction se fera pour des raisons légitimes. En fait, ces manifs vont de fait avoir lieu, mais de façon confidentielle, ce qui n'attirera pas l'attention des terroristes. Et pas trop non plus celle des médias.
Pour boucler le tout, on assigne à résidence des gens susceptibles de la ramener. Quelques abus bien caractérisés, mais les victimes vont pouvoir se plaindre, car retour à l'état de droit.
Fin de l'histoire ?
Je l'espère, parce que je ne vois absolument pas pour l'instant ce qui justifierait la poursuite de l'état d'urgence.

Donc très rapidement, à partir de fin février, les choses devraient revenir à la normale.
Si ce n'est pas le cas, je pense qu'on devrait sérieusement s'inquiéter. Et les coups de menton que veut donner le pouvoir pour aller plus loin que la droite sont inutiles. Si les gens pensent qu'on doit se durcir, ils voteront à droite, et point.

Et pour les perquisitions de nuit, on verra, la loi n'est pas encore passée, et elle devrait se faire selon une procédure démocratique.

Mais ce qu'il faudrait faire par-dessus tout, c'est faire un point sur l'état du renseignement, enfin le rationaliser, et là, profiter du choc pour réorganiser, mettre quelqu'un qui a du plomb dans la tête pour gérer le changement, et pas un fonctionnaire plan plan qui a passé sa vie dans les antichambres. Et ne pas fliquer tout le monde, à quoi ça sert ? Beaucoup trop d'informations avec pas assez de monde quoi qu'il advienne, pour les dépouiller.
C'est maintenant qu'on va voir ce que vaut Taubira : après la mise à l'écart de la justice, donc de la ministre de la justice, le judiciaire va réapparaître.
.
Difficile de croire à cet histoire de contre-feu à Mediapart tant sa diffusion est restée confidentielle. Voir le lien.

https://www.google.fr/search?hl=fr&gl=fr&tbm=nws&authuser=0&q=taubira+mediapart&oq=taubira+mediapart&gs_l=news-cc.3..43j43i53.1950.5802.0.6181.19.7.1.11.12.0.101.436.6j1.7.0...0.0...1ac.1.3cuR5g48pco

Mais l'article de Mediapart explique bien ce qui a conduit à la très peu glorieuse déclaration de Mme Taubira.

Et surtout, le projet de loi sur l'Etat d'urgence inscrit dans la Constitution est dans son essence un danger profond pour la démocratie. La déchéance de la nationalité était une blague à côté.
Tout n'est pas si noir, Daniel.
Grâce à Hollande (pourquoi pas?), le fascisme a été bouté hors de France lors des dernières élections régionales. Quel soulagement!
Exit Taubira, en qui certains, dont moi, ont cru un instant.
Encore une fois, laissons les morts enterrer leurs morts. Sauf que ces gens-là sont des zombies, qui refusent de se laisser enterrer et qui continuent leurs nuisances.
La déchéance de la nationalité une idée de droite ? Voire d'extrême droite ? Vraiment ?

http://www.causeur.fr/decheance-nationalite-gauche-cambadelis-35947.html
Excellente la phrase de conclusion, merci pour ce cadeau.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.