81
Commentaires

"T'as vu Roumanoff ? Même Drucker était gêné!"

Derniers commentaires

C'est sympa de revoir Alain Rémond il veut pas faire son comeback chez ASI ?
Moi ce qui me gêne , c'est qu'il suffit qu'un ministre est un problème pour que le grand dissolvant des conneries de papa et maman l' "invite" à se montrer sur un plateau. Il est si gentil.
On a les politiciens que l'on mérite, aussi les amuseurs publics.
Cette créature lunaire à l'expressivité porcine et au débit scolaire est au niveau politico-télévisuel le plus effrayant.
Les rires de connivence gênés annihilent de fait toute tentative de critique et renvoient la prestation à sa place :
la vulgarité devient un hommage déguisé et le rire vulgaire ne peut être qu'une forme d'hommage veule, qui en fin de parcours, profite aux
personnes supposées être mises en boîte. La télévision française est souveraine dans cet exercice et personne n'est concerné parce que
personne n'est vraiment visé ( finalement on est tous sympathiques ). Comique et balistique, rien en commun, on tire et on joue au cake; personne ne s'indigne de la nullité d'une répartie ou d'un sketch ( cela doit arriver de temps en temps et je rêve d'un montage rassemblant la révolte des croqués ). On rit toujours des autres cf les atroces feu Deschiens ou on fait dugniark gniark façon C+. Bref le rire en France est devenu une forme de poujadisme lèche cul avec l'aura des pâquerettes.
Vive arrêt sur images
et puis Drucker gêné, quel scoop !
Nouveau ? Presque....

oui, presque l'entièreté de ce sketch fait partie de son dernier spectacle "Anne a 20 ans" dont Paris Première a diffusé début janvier 08 la totalité de sa représentation de décembre 07 aux Bouffes Parisiennes. Excellent, à voir et à revoir!
.. pour tous ces liens savoureux avec Morano et Kahn ;-)
Trop facile pour les comiques pour une fois que la france est la risee de toute la presse internationale qui se gondole vraiment sur "dysneylandelysee"

il se trouve une premiere pour puiser dans le carnaval disponible bravo a anne roumanoff mais on peut faire mieux et tous les comiques sont laches ( la matiere est si immense et facile )
entendu ce jour sur inter chez bern ( quelle irreverence ) un sketch de didier gustin ( meme lui avec ce sujet en or devient drole ) ou il imititait bigard recu au vatican ( et oui jean marie maintenant que tu es un homme politique on peut rire de toi )

L italie comique a eu pendant des annees un sujet en or avec Berlusconi mais je sens que la france va la battre a plate couture a moins que "le comique " ne tienne pas ses cinq annees et soit obliger de devenir tragique et que tout cela ne tourner a la farce
C'est Augustin Normand, mais je viens de le retrouver, en passant par le flux RSS. Pas évident d'y penser, et si on ne se souvient plus du titre de l'article.
Un thème n'a-til pas disparu sur le site..le conseiller financier qui a mis la clé sous la porte? Quelqu'un en a-t-il la trace?
Prenez un morceau dePoutine, un autre de Aznar, Berlusconi, Bush et vous obtenez un joli Nicolas Berlazpoubush
@ Eric M.:
Moi non plus je ne crois pas trop à la théorie du complot, ça tombe bien puisqu'on en parle pas ici.
En ce qui concerne le Drucker indéchiffrable, regardez le à la fin d'un sketch de Canteloup et à la fin de Roumanov; où alors quand Gainsbourg se trouve face à Withney Houston.
Il est particulièrement déchiffrable dans ces moments-là. C'est bien, hein ?
Donc, l'émission est enregistrée. Vrai. Tout comme ça ne change rien au fait qu'il n'ait probablement pas assisté au sketch avant l'enregistrement. Comme vous semblez dire "Voyez? Ca n'a pas été coupé au montage". Encore heureux. Mais bon, il a peut-être finalement assisté à la répétition du sketch, et composé cette admirable tête du mec imperturbable mais tellement expressive.
Etonnant, non ?
A vous relire.
Bern, Gildas, il ya peut-être une école Druker de l'effarouché?
La gêne de Drucker a beau être très convenue, comme nous le montre très bien ASI, il n'en reste pas moins que le sketche de Roumanoff reste très décapant.
L'attitude de M. Drucker me fait penser irrésistiblement à celle de Stéphane Bern sur France Inter (au début, on pense à quelque naïveté non feinte et puis, le temps passant, ça devient exaspérant d'hypocrisie). Un article intéressant dans le dernier courrier international (p20, n°898) évoque le danger d'une "société menacée par l'esprit moutonnier" au Japon et de l'attachement qu'éprouve les jeunes à "l'air du temps" (le principe consiste à tout faire pour être à tout moment populaire, à se créer un rôle stéréotypé répondant à l'air du temps, mais surtout à rejeter ceux qui sont considérés comme déviant à "l'air du temps".). Ces Drucker, ces Bern (et dans une autre mesure ces Ruquier) ont ce quelque chose de l'air du temps, d'autant plus dangereux qu'ils simulent une ouverture à la "déviance" (anne roumanoff, ou autre) tout en affichant ouvertement leur conformité au moule.
" Le grand mystère ce n'est pas que les gens fassent mal les choses, c'est qu'il leur arrive de les faire bien...!" (Peter Drucker)

non pas Michel hein Peter...!

http://millesime.over-blog.com
Chers @sinautes,

Si nous avons le président que nous méritons, nous avons donc le Michel Drucker que nous méritons et l'Anne Roumanff que nous méritons. "C'est pas moi, c'est Lézautres", comme l'a démontré l'archive d'ASI version TV, c'est la technique de ce gendre idéal (un peu vieux pour un gendre, déjà en 1995).Mais c'est également la technique du Clown blanc et de l'Auguste.
Tout comme Philippe Gildas semblait être offusqué devant Antoine de Caunes et son personnage Gérard Languedepute, Drucker joue les innocents devant les pics d'Anne Roumanoff.
Je ne sais pas si Michel Drucker a compris qu'il faisait parti de la garniture de la saucisse, et qu'à force il finira à faire du vent. Michel si tu me lit.. et merci à Bernard Mabile.
Connaissez vous cette chanson : le cassoulet politique ? ecrite , semble t il , pendant la campagne présidentielle 2007.

07 Le cassoulet politique
paroles et musique: Henry Girou


On n’ est pas de la droite jet set, on a pas d’ potes qui ont des jets,
on n’est pas de la gauche caviar, on n’a pas de yacht de richard.
Deux d’entre nous ont des esquifs, Fanch Le Marrec et le Chétiff,
trop petits pour l’île de Malte mais impeccable pour l’île de Houat.
On n’a pas baissé nos culottes pour obtenir un joli poste.
On n’a pas retourné nos vestes ni tourné comme des girouettes.
Nous ne sommes pas mieux que les autres, à coup sur pas des bons apôtres
mais aucune chance qu’on revendique d’être dans l’cassoulet politique.


Refrain : Emincez un ex-communiste, rajoutez des couennes socialistes,
en fayot mettez des centristes et à part égale des gaullistes.
Assaisonnez de conviction et poivrez de bonnes intentions.
Faites revenir dans une cocotte, puis à feu doux pour qu’ça mijote.
Ajoutez comme herbes de Provence d’la mauvaise foi ,de l’arrogance.
Mouillez très souvent les fayots pour bien faire gonfler leur ego.
Pour alléger faites cuire à part des saucisses, des confits de connards.
Voici la recette authentique d’un bon cassoulet politique


Dans l’isoloir, aux élections, chacun vote pour ses convictions,
soit pour la droite, soit pour la gauche, on pense tous faire bonne pioche.
Une fois le président connu commence le grand bal des cocus,
le jeu des chaises musicales pour une place gouvernementale.
Le président chef cuisinier va diviser pour mieux régner,
doit se garder de ses amis et surveiller ses ennemis.
Il les piége en les rassemblant au sein d’un même gouvernement.
Pendant qu’ils s’battent dans la nasse personne ne songe à prendre sa place.




D’où vient l’cassoulet politique ? Il vient des temps préhistoriques,
depuis l’histoire de la pomme, depuis qu’ sur terre il y a des hommes
qui par profit ou ambition veulent régner sur la nation,
depuis que des ego sournois sont prêts à tout pour être roi.
La royauté avait sa cour, la république a sa basse-cour :
des arrivistes forcenés sans dignité et sans fierté,
des gens qui tueraient père et mère pour avoir un p’tit ministère,
des p’tit Judas, des Ganelon, prêts à toute compromission.


Refrain


Nous avons fait un p’tit lexique du parfait faux cul politique
avec des réponses percutantes pour les questions embarrassantes.
Si on dit vous baissez culotte, dites : je reste droit dans mes bottes,
à qui vous traite de félon: j’suis fidèle à mes convictions.
Si on vous juge renégat, dites : seule l’histoire me jugera.
Vous avez retourné vot’ veste, c’est l’vent qui tourne, pas la girouette.
A qui vous taxe de fourberie, je m’sens utile à mon pays.
La politique, comme l’andouillette, ça sent la merde c’est clair et net


C’est le seul cassoulet de France qui ne provoque pas de flatulences
Mais ce que l’on peut affirmer : Il est très dur à digérer.
Si le cassoulet politique ne provoque pas de pets chroniques,
ce que l’on peut vous certifier : ce cassoulet va nous faire chier !

Vous pouvez trouver la chanson sur dailymotion !
Si l'opposition à sa majesté n'a pour se défouler que l'humour d'Anne Roumanoff, rien de grave, c'est le dispositif habituel... Mitterand a largement survécu à Thierry le Luron, qui chez le même Drucker en osait bien d'autres...
Et voilà comment Bernard Mabille est devenu le chamion de l'humour sarcastique moderne :
http://www.dailymotion.com/video/x42jto_la-droite-cassoulet-de-bernard-mabi_fun
Tout comme les Guignols (qui reprennent la vocation première du Guignol), l'humour change peu, et ce qu'on croit ringard en la matière redevient populaire.
parait qu'elle est copine avec Cécila.. ce qui donnerait un sens de vengeance par procuration?
je la trouve drôle, de toute façon, elle m'afait rire en d'autres occasions, et si elle devient la porte parole de secrète de l'ex, ça va donner l'occasion de se marrer encore.
Fais gaffe tes miches, Anne, quand même !!
...pas vu au zapping de canal+... étonnant... d'habitude, il ne ratent pas ce genre de "cassage"!
Vous avez surtout remarqué à quelle vitesse on commence à descendre notre cher président ? Même timidement sur TF1, c'est dire ! C'est proportionnel au sondages : plus ils montent plus on lèche, plus ils descendent on lache, et s'il atteind le fond denre - de 20% là on lynche. Après cela on ne dirat pas que les média sont démagos, non ! Non !
Oui j'ai vu Roumanoff et même Drucker était gêné.

P.S. Et Tom Cruise, vous l'avez vu Tom Cruise sur la vidéo proposée dans la rubrique "Vite dit et gratuit"? Un document accablant qui renseigne sur l'état mental d'un des amis américains de Sarkozy. Ce type est incontestablement un dangereux taré.

Un historien allemand le compare, avec raison, à Goebbels :
http://www.liberation.fr/actualite/monde/305053.FR.php
La mise en scène inspirée du IIIe Reich, une phrase telle que "Should we clean this place up?" ("Devons-nous nettoyer ce monde?"). De quoi inquiéter, non ?

Encore un nabot complexé rêvant de domination...
oh la tête de drucker, on dirait qu'il expulse un calcul urinaire
(salut fan de canard)
Surprenante mise en abyme : au moment même où l'on se rappelle comment Drucker sous-traite l'impertinence en la confiant
à d'autres que lui, on découvre comment la rédaction d'ASI, sur ce coup là, sous-traite l'analyse des faits à Alain Rémond -
et leur collecte à mon beau-frère.

Sans vouloir pinailler, on pourrait en effet s'offusquer de ce que cet article ne soit rien de plus que la mise bout à bout d'un extrait vidéo
comme s'en échangent à tout de champ des collègues de bureau hilares avec une analyse bien obligeante qu'on avait surgelée là pour les jours où on paresse
devant la cuisine à faire.
Contenu éditorial : proche de zéro.

Mais ca doit être l'effet dimanche -
après tout, c'est à mes enfants que moi meme j'ai confié l'écriture de ce post.
Avis à ses détracteurs: combien d'humoristes ont eu le culot de plaisanter du pouvoir actuel de cette façon non politiquement correcte sur France Télévision (ne parlons pas de TF1); combien de fois la prestation du "jogger si caméra" au G8 a-t-elle été diffusée et évoquée, malgré les 4000 journalistes présents ?
La réponse à ces questions donne une idée du niveau de démocratie audiovisuelle et médiatique dont la France a hérité ("hérité" du mot "héritation" inventé par l'accueilleur/visiteur VRP de dictateurs, 3 lignes dans la presse à l'époque de la bravitude), et qui curieusement a diminué comme peau de chagrin de manière inversement proportionnelle au pouvoir de Sarkozy grandissant sans cesse depuis ses fonctions de ministre de l'intérieur.
Donc ce sketch d'Anne Roumanov n'est pas neutre, et il est bien peu probable que Drucker ait assisté à sa répétition avant le tournage. Surtout quand on l'entend dire "c'est bien, hein" à la fin du sketch, chose qu'il ne dira jamais de Canteloup par exemple.....
... comme pour tenter vainement de s'en convaincre.
Et je suis curieux de voir combien de fois ce sketch va désormais être diffusé à nouveau sur les grandes chaines.
Si on atteint le chifre "2", dans les 15 jours qui viennent, j'achète une carte de l'ump au prix du marché (*)

(*) Je déconne, Fandasi.
Si Drucker ne change pas (et c'est vrai qu'il ne change pas), quelle transformation du look ASIen ! A croire qu'Evelyne Thomas ou les queers de TF1 sont passés par là ! Mention spéciale à Pascale Clark qui a bien négocié son virage techno --> bobo !
Si je ne me trompe pas, on entend tout de même dans la première vidéo, vers 2 minutes 20 secondes, Michel Drucker demander à Mme de Fontenay : "C'est bien hein ?" alors qu'elle dit "C'est génial !". Effarouché certes, mais il sait où il va !
Hasard ou coïncidence ?

L'émission a été diffusée le 6 janvier 2008.
Deux jours plus tard, le Pdt nous annonce la fin de la pub sur les chaînes publiques.
Ça ne faisait pas partie, sauf erreur de ma part de ses promesses de campagne.
Même la ministre concernée ne semblait pas être au courant.
Canal + et le Canard enchaîné, "on" ne peut pas vraiment les faire taire comme ça, mais France 2...

C'était du direct?

En fait votre article me laisse un peu sur ma faim, j'ai l'impression qu'elle a fait un sacré coup !
Accessoirement, je l'ai trouvé excellente sa métaphore de la petite saucisse entourée de plein de fayots....

Finalement le caviar...
Le personnage de pochtronne, bof.
Les fayots dont elle parle vont pouvoir en prendre de la graine avec la méthode Drucker. Alain Rémond se demande si c'est une méthode empirique ou scientifiquement élaborée par Drucker. C'est égal, dans tous les cas elle est réutilisable, et gageons que les fayots sauront prendre pareillement leur distance d'avec Sarkozy, tout en l'ayant "récupéré" le plus possible pour son côté extra-bonus de l'audimat.
Oui, d'accord avec Alexandre, moi aussi d'habitude je n'aime pas Roumanoff, mais là elle a fait très fort et bien vu, un peu graveleux, mais bon. Au fond on ne sait pas ce qu'il pense Drucker ? Si l'audimat !!! assez faux-cul quand même !

Vous avez vu @sinautes ? La première table d'Asi, a la même forme que la table actuelle des vidéos, juste un peu plus grande, je ne m'en souvenais pas !
Cette vidéo est devenue culte car Anne Roumanoff est la première humoriste depuis le 6 mai à taper si fort.
Aussi fort que l'aurait sans doute fait des gens comme Coluche ou Le Luron.
C'est pour cette raison, à mon avis, qu'elle est autant appréciée et qu'elle fait le buzz.

Egalement parce-qu'elle arrive de là où on ne l'attendait pas.
Anne Roumanoff ne fait pas habituellement dans l'humour politique, façon "chansonnier".
Il y a une surprise paradoxale entre le texte et celle qui nous le transmet.

Un must en la matière !!!!
La vidéo est devenue un must car c'est la première fois qu'Anne Roumanoff est drôle.
Z'auriez pu citer Pascale Clark quand même, c'est elle qui interroge Alain Rémond ici !
en tout cas merci pour les images d'archives
Il y a comme un léger blanc après qu'Anne Roumanoff précise très justement : "... on a le président qu'on mérite..."

Très bon sketch !
Ooooh comme c'est bien vu...
Il y a des choses qui ne changent pas, et qui sont faites justement pour ne pas changer. Finalement ce qu'on nous donne à voir chez Drucker, c'est un peu moi et ma grand-mère devant la télé. Tout le monde s'y retrouve, car le conflit des générations se joue devant nous : si c'est pas de l'émission "grand public", ça !
Laurent Gerra est maintenant un peu démodé, un peu vieillot, donc on renouvelle l'équipe, mais l'idée est la même, et Drucker est du granit dont sont faites les vieilles cathédrales.

Au passage, il était chouette Alain Rémond :)
Tiens, pourquoi ne pas faire un dossier "revival arrêt sur images" ? Qui parlerait de l'histoire de l'émission à travers les années, avec vidéos à l'appui. Ça intéresserait les vieux routards comme les jeunes pousses, je crois.
bravo c'est courageux de sa part
d'ici à ce qu'elle ait droit à un contrôle fiscal comme visiblement tout contradicteur à S.A.S doit s'attendre...
"Drucker ne peut pas changer" entend on à la fin de l'archive d'ASI. Je crois que ça résume tout.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.