35
Commentaires

Tapie, son cancer, ses procès

Commentaires préférés des abonnés

Non mais sérieusement, vous avez encore de l’empathie pour ces gens là ?


Ils en sont à faire du chantage affectif, et tout ce qui vous vient c’est « ah oui quand même la maladie c’est pas cool » ?


Une pensée sincère aux millions de malades qui n’o(...)

Approuvé 15 fois

Désolé, je ne voulais pas publier tout de suite .. 

Pourquoi les télés offrent-elles une tribune à ce voyou ? Parce qu'il a un vilain cancer ? Comme des millions de gens ( j'en ai deux, et pour le moment un sursis de 4 mois ! ) qui ne viennent pa(...)

Mais je sais que je viens d'assister, pour le meilleur et le pire, à une démonstration de ce métier impossible, le journalisme.


"Impossible" sans un minimum de déontologie vous voulez dire, non ?

Derniers commentaires

Je ne sais pas si c'est un problème dermatologique ou un abus de bronzage mais "notre" Christine Lagarde, à en voir ses photos, devient de plus en plus foncée. 

Et, comme l'a déjà souligné un autre @sinaute, dans l'affaire Tapie, elle n'est pas non plus blanche comme neige.

Il est possible que je journalisme soit un métier impossible. 

Éduquer, juger et soigner aussi. 

Je pense qu’il faut s’obliger à éduquer, juger et soigner tout le monde, par contre je ne vois même pas l’intérêt d’interviewer Tapie en novembre 2019. 


mauvaise chronique, cette grève vous bouleverse plus qu'elle ne devrait, ou tout simplement un jour sans. A demain !

Dans une gare de France on peut croiser un Bernard Tapie qui a réussi et une Zineb Redouane  qui n'est rien.

ah ?  radio France est en grève ?

Autre sujet possible pour une matinaute : la relative impasse des médias sur la répression des premières grandes manifestations en Colombie depuis 1977. Petite originalité par rapport à la répression récente au Chili par exemple : l'Etat colombien donne le champs libre aux criminels pour piller les magasins et attaquer les habitations privées. Voir la BBC en espagnol et #colombia sur twitter.

Emmanuel Levinas disait : "La mort, c'est le possible de l'impossible."

Tapie, c'est un peu pareil...

C'est si bon de se prendre les pieds dedans...

Et pendant ce temps-là Christine Lagarde court toujours dans les bureaux du FMI. J'espère qu'au FMI elle ne fera pas preuve de trop de négligence. "pour négligence" étant l'expression employée concernant sa condamnation dans la question de l'arbitrage en faveur de Tapie mais dispensée de peine. Excusez-moi je fais une fixette sur ces importants passant à travers les gouttes.

"métier impossible: le journalisme ?


DS nous parle de Tapie/cancer uniquement parce que d'autres en parlent et qu'en absence de France inter, il n'a pas d'autre sujet.


Ça, c'est un vrai boulot, du vrai journalisme. En panne d'inspiration Inter , on trie, prend et exploite le pire de ce que  racontent les autres ce lundi matin,  et on en déduit , allez au pif que :  le métier de journaliste est impossible ce lundi matin.

 

Ouf, Il est vraisemblable qu'il sera à nouveau possible demain mardi. 


Il serait sain, heureux, honnête et reposant que le journaliste qui n'a rien à dire par exemple le lundi, se taise *.

(*) option possible pour les autres jours.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Le courage pour moi, c’est quand on connaît les dangers et qu’on prend la décision d’y aller en connaissance de cause. On ne décide pas d’être malade, ça nous tombe dessus.

La nécrologie est déjà prête ( et déjà publiée ) pour un homme d'affaires " marron " , qui a su profiter des" tapis " rouges, et est loin d'être blanc comme neige.


On peut prévoir des larmes de crocodile ....

Ce type est un cancer !! Il a volé 400 millions ( cela représente, par ex, l'ADA ( aide aux demandeurs d'asile ) pour 6 mois, pour ... 322000 demandeurs d'asile !!! Je prends cet exemple car j’accueille chez moi des demandeurs d'asile ... ) Pourquoi l'inviter ? Il est le seul à plaindre ? à avoir un vilain cancer ? ( j'en ai deux, j'ai pour le moment un sursis de 4 mois ! ) Que ce voyou profite des plate

Démonstration de ce métier possible, le " journalisme carpette" vendeur de paillassons.

Démonstration de ce métier possible, le " journalisme carpette" vendeur de paillassons.

J'ai pas d'avis particulier sur le malade ni sur ce procès, mais son omniprésence dans les média me dérange car la compassion des journalistes pour lui me dérange, car ces mêmes journalistes n'ont aucune compassion pour les petits, malades ou précaires.


Au final, ça ne fait que ressortir l'existence de camps qui s'affrontent. Il y a les nantis qui pleurent sur le sort de l'un des leurs, tout en se fichant du tas de cadavre qui s'accumule à côté, dans le camp des pauvres.
Après avoir bien pleuré pour Tapie, ils iront s'en prendre aux grévistes qui veulent défendre leur retraite.

Moi-même n'ait pas d'avis précis sur ces retraites, je suis du genre à essayer avant. Mais la caautour de moi me pousse à choisir un camp et je n'ai pas l'intention de choisir le mauvais camp.

Pas du meilleur DS.



Daniel Schneidermann parle comme quelqu'un qui n'a jamais été malade. Il m'avait déjà écoeuré lorqu'il avait chroniqué l'inreview de Tapie par Delahousse. Et le voici qui en remet une couche.

Tapie est un escroc, ça ne fait aucun doute. Je me suis réjoui lorsque j'ai appris qu'on l'avait jeté en taule. Mais aujourd'hui, Tapie est simplement un pauvre type qui souffre, bouffé de toutes parts par le crabe. Qu'on lui foute la paix !

Schneidermann ne devrait pas aborder de tels sujets. Il n'a pas le niveau.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Bientôt la poussière sur le Tapie.

Gréve à Radio France,  Daniel Schneidermann est bien emmerdé il ne pourra pas placer "radio d’État" dans sa chronique du jour

Non mais sérieusement, vous avez encore de l’empathie pour ces gens là ?


Ils en sont à faire du chantage affectif, et tout ce qui vous vient c’est « ah oui quand même la maladie c’est pas cool » ?


Une pensée sincère aux millions de malades qui n’ont pas le privilège de pouvoir se pavaner à la télé.

Mais je sais que je viens d'assister, pour le meilleur et le pire, à une démonstration de ce métier impossible, le journalisme.


"Impossible" sans un minimum de déontologie vous voulez dire, non ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.