20
Commentaires

Tabloïds britanniques : y aura t-il du chou-fleur à Noël?

Les tabloïds britanniques reprochent à la France de précipiter le pays dans une pénurie alimentaire à la veille de Noël en interdisant le fret pour cause de coronavirus mutant. Ils oublient un détail : un potentiel "Brexit dur" pourrait avoir les mêmes conséquences - dans moins de deux semaines.

Commentaires préférés des abonnés

La position des Anglais est la même que celle qu'ils ont toujours tenue tout au long de leur histoire économique, notamment en Amérique du sud : exiger pour eux-mêmes des licences qu'ils refusent à leurs partenaires. Ils n'hésiteraient pas à fermer l(...)

Il paraît que M.Macron aurait déclaré à Boris Johnson : "On rouvrira les frontières quand vous aurez libéré Julian Assange !" Mais j'ai peut-être mal entendu !

Pardonnez moi mais vous semblez confondre (et je pense que le lecteur confondra aisément) deux choses très distinctes: 


1) le blocus, édicté pour raison sanitaire (à la décharge des anglais, avec la Chine nous avons été bien plus lents...)


2)la so(...)

Derniers commentaires

Soyons justes : Les anglais ont quand même été globalement fair play avec les Free French il y a moins de 100 ans !


Aujourd'hui c'est vrai que les frenchies ont été plutôt très rapides via le blocus à quelques jours d'un brexit dur éventuel mais le president francais n'avait-il pas déjà été très sévère pendant des mois avec le RU, alors ?


Quant à la comparaison avec la réaction hyper-cool avec la Chine :


N'oublions pas d'où viennent les masques dont la France et ses soignants furent si dépourvus quand le covid fut venu...


Et puis les English n'ont pas "génialement" co-crée, eux, le labo P4 à Wuhan, no ?

"Panique suite à la fermeture des frontières pour cause de virus mutant"

Ou bien

"Panique pour cause de virus mutant"

Pas certain que la seconde soit plus rationnelle.

Petit constat : 

Lorsque la nouvelle est tombée que Macron avait la Covid, ces mêmes tabloïds y compris les journaux sérieux et décents comme The Guardian ont publié la nouvelle avec une vitesse surprenante

On peut s'étonner de cet intérêt soudain pour une nouvelle touchant la France et les Français alors que d'habitude c'est en bas de page des nouvelles internationales qu'elle serait


Concernt l'humour Anglais voici une petite vidéo amusante

évitez donc les nonsonnes efflosives

Il paraît que M.Macron aurait déclaré à Boris Johnson : "On rouvrira les frontières quand vous aurez libéré Julian Assange !" Mais j'ai peut-être mal entendu !

La position des Anglais est la même que celle qu'ils ont toujours tenue tout au long de leur histoire économique, notamment en Amérique du sud : exiger pour eux-mêmes des licences qu'ils refusent à leurs partenaires. Ils n'hésiteraient pas à fermer leurs frontières s'il en allait de leurs intérêts. C'est une des promesses du Brexit. Il faut bien reconnaitre que pendant très longtemps, ce système a très bien fonctionné, faisant du R.U. la première puissance mondiale, dotée d'une balance commerciale hyper excédentaire. Les voilà découvrant la situation de leurs anciens exploités. Ceci dit, Brexit dur ou pas, il n'en constituera pas moins une victoire pour eux, car quelques soient les difficultés auxquelles ils vont être confrontés, l'Europe n'en sortira pas indemne non plus. Cette Europe qu'ils ont contribué plus que les autres à se réduire à un vaste espace de libre-échange et un nain politique, et qu'ils quittent comme des locataires BnB indélicats : en ayant tout cassé, et en exigeant de récupérer leur caution.

Le variant a été isolé depuis septembre, il est clair qu’il s’agit d’un outil de négociation et non d’une mesure de protection des français qui serait bien trop tardive pour être efficace : ce mutant a déjà commencé à se promener en Europe depuis bien longtemps...

Hahaha, très drôle la plaisanterie sur le nombre de choux plantés ...
Par contre, si le Covid n’avait pas été présent, il est évident que les marchandises auraient continué à transiter.

C’est encore un fond pro-UE laissant croire, à tort, que la sortie de la GB de l’UE aurait abouti à un tel résultat.

C’est faux, et les intérêts commerciaux en jeu trouveront une solution pour continuer de faire tourner leur buiseness.

Pardonnez moi mais vous semblez confondre (et je pense que le lecteur confondra aisément) deux choses très distinctes: 


1) le blocus, édicté pour raison sanitaire (à la décharge des anglais, avec la Chine nous avons été bien plus lents...)


2)la sortie de l'UE, y compris sans accord, qui ramènera les relations continent-GB dans le cadre de l'OMC et pas du blocus continental de 2006. 


Je ne sais si vous ne voyez pas la différence où si vous voulez dramatiser pour je ne sais quelle raison mais c'est une sacrée bévue. 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.