125
Commentaires

Surprise party dans la basse-cour

Abus de faiblesse: dans l'esprit embrumé des auditeurs matinaux

Derniers commentaires

OK DS, Ok ils ont font trop de tapage dans la basse cour à la première du "grand petit homme" et cela sonne si faux que personne n'est dupe alors prends le temps de regarder dans l'arrière-cour et de visionner "l'homme qui voulait tout" là les acteurs ne sont plus en rodage, les textes sont bien en bouche, les jeux sont au point et mieux que de s'étrangler à l'audace honteuse des magistrats inculpant 1ex président, le psy Miller nous enfile avec l'assurance du savant et les morceaux étudiés de coquins de son genre, d'un numéro magistral sur les "légèretés du brillant économiste séducteur qui aurait pu être président...

moi, Sarkozy, ses mauvaises manières, et son clan argenté OK, OK, trop tape à l'œil, même minable à côté de l'obsédé narcissique et ses copains friqués...
Espérons qu'il ne s'agit pas d'une simple manoeuvre judiciaire pour le faire innocenter sous un mauvais intitulé d'abus de faiblesse afin de ne plus pouvoir le juger dans la même affaire pour l'organisation d'une caisse noire occulte ayant financé l'UMP pour les élections à auteur de 4 millions depuis les comptes suisses de la milliardaire.

Ces patrons de grandes industries ont tout intérêt à financer ce genre de candidats de façon occulte, puisqu'ils le leur rendent bien ...

Si Sarkozy n'est pas convaincu d'abus de faiblesse il pourra se pavaner en clamant son innocence et l'acharnement de ses ennemis et sera sans doute intouchable sur le fond des financements occultes de son parti. Il aura gagné sur les deux tableaux ...
Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, plus ses acolytes essaient de le défendre et plus ça l'enfonce ! Mais qu'ils se taisent s'ils veulent l'aider ! enfin non, pourvu qu'ils continuent tellement ils se ridiculisent...
enfin la tolérance zéro s'applique aussi aux crapules politiques le pays sort grandit la justice les investigations de médiapart sont les pilliers de notre démocratie nos chiens de garde à nous ! et c'est tant mieux!!
Lorsque Madame Pécresse feint l'indignation en précisant qu'il est impensable que le Ministre de l'Intérieur de la 5ème puissance mondiale etc etc..., elle révèle la considération qu'ont certains responsables politiques pour les citoyens...
Plus la ficelle est grosse dit on...
Elle n'hésite pas à nous prendre pour des gogos prêts à tout avaler
C'est en fait un profond mépris pour le citoyen de base considéré a priori comme ayant les capacités cognitives d'un poisson rouge ...
De la même façon lorsque un responsable du PS met en cause l'enregistrement de M. Cahuzac en invalidant la source c'est à dire un opposant politique , sans évoquer le fond de l'affaire , il méprise également son auditoire ...

Messieurs Cahuzac et Sarkozy sont pour l'instant innocents , mais leurs proches ne devraient pas ainsi user d'habileté devant une réalité apparemment bien glauque. Nous ne sommes pas dupes...Tant au niveau du financement de la vie politique, que de la réalité des paradis fiscaux, chacun peut juger de l'absolue nécessité d'une information encore plus transparente sur l'état des lieux réel, afin que les habiletés de certains hommes et femmes politiques soient au mieux considérées comme de joyeuses plaisanteries ...
ouai bof, abus de faiblesse, j'aimerais bien qu'Hollande abuse de ma faiblesse de cette façon: la mamie n'a-t-elle pas obtenue un joli

chèque grâce au bouclier fiscal?

elle et sa classe n'ont-ils rien gagnés à faire élire sarko?
A part pour les proches de Sarkozy, les réactions des pontes de l'UMP n'ont rien du "réflexe". Ils disent ce qu'on leur a demandé de dire; ce qu'ils pensent que leurs électeurs attendent d'eux. Aucune paranoïa, ni désarroi mis à nu. La plupart sont soulagés. Bizarre que DS ne pointe pas cette formidable hypocrisie: les Fillon, Copé, Pécresse ont sablé le champagne hier soir.
Quant à cette "image indélébile", je crois que vous rêvez debout si vous pensez qu'elle le prive de tout avenir politique. Chirac avait fait cent fois pire, tout le monde le savait, il a quand même été élu, et réélu.
Cela dit, ne boudons pas notre plaisir.
Abus de faiblesse: derrière ce chef de mise en examen, peu courant dans les affaires de financement politique, aussitôt se forme l'image, l'image mentale du ministre baratineur manipulant la vieille dame qui n'a plus toute sa tête. L'image gravée, désormais indélébile, quoiqu'il arrive par la suite, aussi vive, aussi forte, que l'image du coffre-fort suisse de Cahuzac, débordant des billets des laboratoires pharmaceutiques.

Non, DS. Ce n'est que l'image que vous vous projetez. En tant que journaliste ?

Aucune image, ni association de re-présentations...ne me sont venues dans ces instructions judiciaires.

Que peut-on (citoyen lambda) vraiment en penser avec : plus d'une douzaine de mis en examen, la nécessité de connaître à la fois tous les éléments des dossiers le droit (relatif à chaque fait) ainsi que d'en avoir la compétence (la qualité) pour dire le droit afin d'en dégager une vérité juridique ?

La seule chose qui me vient à l'esprit, c'est la Justice et ses acteurs sont les seuls garants de leur indépendance, nécessaire et utile dans cette démocratie.

N'est-ce pas simplement des évènements normaux dans la vie démocratique ?

Inexorable alliance involontaire du juge et des médias, plus implacable que toute la suite de la procédure pénale, quelle qu'elle soit.

? ?

J'en doute vraiment. Ce n'est ni dans le raisonnement juridique, ni dans celui de ces magistrats spécialisés - juges d'instruction. D'autant plus, à mon avis, que cela leur est égal et que cela doit bien les faire rire au bout d'un moment...
Franchement, vous avez une drôle de logique. Quel que soit le parti, il faut arrêter d'interpréter (mal) en émettant l'idée qu'une décision est un parti-pris (*)...toujours, lorsque cela arrange..

Comme vous le rappeliez récemment, chacun son rôle. Il n'y a pas lieu d'estimer qu'il s'agit pour le juge (ou "la justice"...) lors de cette instruction judiciaire, de prendre position pour un camp ou pour l'autre.

Dans cette procédure pénale, on n'est même pas encore arrivés au moment du procès. Rien n'est dit. Définitivement.

http://www.itele.fr/france/video/lauteur-de-sarko-ma-tuer-sexprime-sur-la-mise-en-examen-de-nicolas-sarkozy

(*) à mon sens, l'UMP et la défense de M.S ne devraient pas user de cette posture...promue par et dans les médias..
Hallucination : Guaino vociférant après ce juge qui ose ainsi s'attaquer à l'image de la France. Il faut oser, je ne le croyais pas aussi c.
On continue à assister à l'inversement des valeurs : Pour Cahuzac le méchant c'était médiapart, pour Sarkosy le méchant c'est le juge...
Le terme "abus de faiblesse" est d'autant plus terrible qu'il entre en résonance avec les nombreux et répétitifs sketchs des guignols de l'info qui l'ont présenté sous ce jour à grand coups de duos avec mamie zinzin... Les guignols ne sont certes plus ce qu'ils ont été, mais sur ce coup là ils ont visiblement eu une prescience sidérante.
Je ne me suis jamais senti aussi en phase avec Plenel.
Sarko, lagarde / Tapie, Cahuzac, …

Biche ô ma biche, lorsque tu souligne…
François Fillon trouve cette décision "aussi injuste qu'extravagante", résumant ainsi le coeur des pleureuses.
Soit il considère que la justice n'a pas à mettre en examen ceux qu'elle soupçonne d'actes de délinquance (et, après avoir exalté la tolérance zéro, bonjour le laxisme !) ;
soit il dispose d'éléments du dossier qui lui permettent d'affirmer qu'il n'existe pas de charges sérieuses (et bonjour le recel de violation du dossier de l'instruction) !

Comme quoi, après le minuscule Etat chypriote érigé en menace systémique (y-a-t-il encore un pilote dans l'avion Europe ?), la valse des délocalisations, le chômage qui grimpe, les salaires qui stagnent... enfin ! un rayon de soleil judiciaire...
Mis en examen, Sarkosy démissionne !

" Euh..., j'étais quoi, moi, maintenant ? "
moi, mon intime conviction est que M. Sarkosy est innocent des faits qui lui sont reprochés mais je peut me tromper.

sinon, ce ne serait pas bien grave c'est histoire: c'est une vielle, oui, mais une vielle riche, alors.
Ah pis, je voudrais leur passer un message à tous ces guignols qui manquent d'imagination : qu'ils arrêtent de nous prendre à témoin avec leurs questions débiles du genre :

Lagarde : "vous me voyez, moi, copine avec Tapi"?

Sarko : "Mais franchement, vous croyez que c'est possible des commissions, qui engendreraient des rétro-commissions etc.. etc ?..." dans l'affaire Karachi

Sarko encore : Vous me voyez, MOI, abuser d'une vieille femme sénile ?" ... ben oui, justement !!!

leur méthode est éculée ! Faut leur dire !
Moi ce qui me sidère dans ces affaires Cahuzac Sarkozy, c'est que tous ces guignols puissent venir aux micros taper implicitement sur des juges sans que personne face à eux, n'y trouve à redire. Journalistes chiens de garde qui ont été nommés plus haut, d'accord, mais là ça va trop loin.. on remet purement et simplement en cause la liberté de la justice de notre pays et son honneur !
Beaucoup se réjouissent peut être un peu trop tôt ici d'une fin glorieuse (tous ces pourris au gnouff !) je n'attends pas autre chose mais je me dis que ce sera encore long ;
Ils sont prêts à tout pour ne pas lâcher le morceau : Le sieur Glavany a osé invoquer la mémoire de Pierre Beregovoy au sujet de l'affaire Cahuzac ! si ça c'est pas du raccourci, du chantage : attention... il pourrait se suicider... vous l'auriez sur la conscience... à vomir !!!
Vous imaginez une seule seconde le ministre de l'Intérieur de la 5e puissance mondiale... demandant de l'argent à l'une des premières fortunes de France* ? Franchement, c'est dans l'ordre des choses non ?

* : 4ème actuellement, première peut-être à l'époque
Que de joie sur ce forum, et surtout personellement, du soulagement de voir que la justice fonctionne peut-être encore un peu ...

Bien a vous les amis,
Darien
Chirac condamné avec sursis, Sarkozy mis en examen... Quels sont les membres du Conseil Constitutionnel qui n'ont pas eu affaire avec la justice.? Ça marque mal je trouve...
Etrange, comme une responsable politique ni plus ni moins intelligente que la moyenne, peut penser que sa propre incrédulité surjouée va nous contaminer, à force de répétitions

Le jour où un internaute s'amusera à faire un montage vidéo des petits sketches (mal) joués par Valérie Pécresse, il fera un buzz inouï. La Nabila (et son shampooing) sera pulvérisée.
Bien noter, parmi le choeur des indignés amis de Sarkozy, le "je vous emmerde" très classe de Balkany, adressé ce matin à Me Antoine Gillot, avocat du majordome ! Vite, une chanson à la gloire de la distinction innée des amis de Raymond !
au Karcher qu'il disait, à son tour, en taule cet esbrouffeur et vite.
Première bonne nouvelle depuis les élections.
Ah le crash en bout de piste de tous ces branquignols... Jouissif... Leur incrédulité, leur indignation... Eh oui mes jolis les politiques, chacun son tour... Moi aussi l'incrédulité et l'indignation pendant plus de 5 années...
Je doute que tout cela facilite le lancement du disque à la groupie à "mon Raymond"!
Alors Carla, qui c'est qui est le pingouin ? ^^
J'sais pas pourquoi, mais je suis particulièrement de bonne humeur ce matin ;-) ... Et voir les pleureuses umpistes défiler sur les ondes n'en a été que plus jouissif. Ca va être une belle journée!
c'est aussi une victoire pour le journalisme d'investigation de Médiapart face aux nouveaux chiens de garde façon Aphatie ou autres FOG, Barbier, Duhamel.....euh oui OK j'arrête, la liste est trop longue !!!
piquer du pognon à une vieille dame Alzheimer c'est pas joli joli
.....en même temps il a passé 5 ans à piquer le pognon des français pour le donner à ceux de sa caste, c'est un habitué !!...

je suppose que le juge Gentil va pouvoir enchainer sur Karachi et l'affaire Takkiedine...
et euh humpfff j'ose pas lui demander s'il pouvait aussi faire taire l'épouse de Monmari, ça fait autant d'années qu'elle se fait passer pour une chanteuse : y a abus d'indulgence du peuple français !....
Il voulait supprimer les juges d'instruction...Revers cruel,c'est l'un d'entre eux qui le met en examen. Mais,comme pour Cahuzac,qui le sera peut-être un jour,laissons la justice décider.Une seule chose que semblent avoir oublié les pleureuses de l'UMP:il fut président de la république.Battu,il est redevenu un citoyen comme les autres.
Au chapitre des réactions exagérées,parfois obcènes,la logorrhée exaltée de Guaino sur Europe 1.Penser que ce personnage a eu des responsabilités fait peur.
[quote=il voulait faire tomber Sarkozy]

Si ma mémoire est bonne, les français s'en sont chargés en mai dernier.

Il ne reste, n'en déplaise à tous ses admirateurs, pas grand chose à faire tomber
de Sarkozy.
Moi, je ne sabrerai le champagne que lorsqu'il sera au gnouf. ( le machin, pas le champagne)
En même temps ce type a abusé de la faiblesse des français pendant environ 9 ans... Alors bon tout cela n'a rien d'étonnant...
Très bien, attendons la suite non sans impatience !
Avez-vous entendu la chronique de Morel, bien méchante pour Daniel, le copinage est la règle à France Inter.
Elle est de qui la photo ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.