6
Commentaires

Sur Snapchat, "OhPlai" raconte la banlieue en tranches de 10 secondes

Un million de vues sur Facebook, 100 000 personnes qui regardent quotidiennement ses vidéos : OhPlai est devenu en à peine deux mois un phénomène sur Snapchat, une application qui permet (entre autres) de diffuser quotidiennement une succession de séquences de 10 secondes à ses abonnés. Au programme : quotidien dans la cité de la Grande borne de Grigny, gardes à vue et mystérieux "deal" avec une chaîne de télé, raconte Streetpress qui lui consacre un portrait.

Derniers commentaires

[quote=evemarie]un genre de Kev Adams en noir

C'est bien raciste ça.
Ah bon ?
A votre avis ?

Essayez l'inverse en parlant de Kev Adams: "Un genre de Ohplai en juif"
C'est toujours raciste.
Non, il n'y a rien de raciste dans le fait d'écrire que Ohplai est un Kev Adams noir.
L'inverse serait : Kev Adams est un Ohplai blanc. Et non pas juif.
Si vous ne voyez pas le problème qu'il y a à dire que telle personne est la "version noire" d'une autre, je ne peux rien pour vous. Bon après midi les fachos.
C'est super ado quand même, il semble que ça n'a pas la même envergure que le fils d'acte, 'osons causer et Usul , Daniel est tellement jaloux des analyses des youtuber intello, intègrent, cool et sans pub, qu'il nous propose, un p'auv gars un peu bête qui plait aux gamins , un genre de Kev Adams en noir .
Daniel, cherchez à nous proposer des youtubeuse intéressantes au lieu de petit mecs sans intérêt , avec seulement beaucoup d"ego . Merci pour l'émission de vendredi avec des vrai personnes qui ont qq choses a dire . On s'ennuie avec votre nouveau copain OHPLAI.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.