23
Commentaires

Suppression pub : la commission Copé réfléchit encore

Trois mois après, on n'a pas avancé d'un pouce.

Derniers commentaires

Une idée qui pourrait intéresser la commission : en Allemagne, les détenteurs de poste de radio sont également assujettis à la redevance (à un tarif moindre que pour les détenteurs de téléviseur) et même, depuis 2005, les détenteurs d'un "appareil de réception d'un nouveau genre" c'est-à-dire les téléphones portables et ordinateurs techniquement capables de se connecter à un internet. "Techniquement" est important : cela signifie que si vous n'avez pas de connexion à internet, mais que votre ordinateur est théoriquement capable de se connecter à internet, cela suffit pour payer la redevance (actuellement, uniquement la redevance radio car l'offre télévisuelle sur internet est insuffisante... il n'est pas exclu de considérer les ordinateurs et téléphones portables comme des récepteurs télé le jour où cette offre se sera améliorée).
Il y a tout de même une question que j'aimerais poser a tous ceux qui peuvent y répondre:::Pourquoi cet acharnement a vouloir absolument supprimer cette publicité, alors que personne ne la réclame, (je parle des téléspectateurs), alors que cette suppression nous fait prendre le risque d'une augmentation de la redevance, d'avoir plus de publicité sur les chaines privées, autrement dit, pour nous les citoyens lambda que nous sommes, sa ne nous ramène que des emmerdements.
C'est encore un petit tour de passe passe pour faire plaisir a ses copains, la je donne ma main a couper.

Decidemment les incompétences de ce gouvernement, va provoquer bientôt une catastrophe irréversible, du moins a cours terme, car dans n'importe quel domaine, ils prouvent qu'ils n'ont pas les capacité de bonnes décisions, les hommes et encore moins les femmes.
Il est souhaitable de réagir, et vite, si le grand manitou n'y arrive pas, il faut faire en sorte que lui aussi s'en aille, car ils sont vraiment lamentables.
Typique de l'attitude de Sarko. Un sujet de débat qui occupe les esprits et les empêche de penser aux mesures sérieuses, prises au détour d'ubn décret et soigneusement camouflées. Il n'y a donc aucune urgence pour notre homme à faire avancer les choses.
En réalité, si la mane pubicitaire est désormais refusée à la télévision nationale, tout le monde sait que le choix sera tôt ou tard, sa vente au privé (pourquoi pas à l'innefable Berlusconi, le copain de Bling-bling qui rêve d'un "partage de talons" avec lui, comme dit le dernier Canard), ou bien une prise en main qui rapellera les beaux temps de l'ORTF et de Peyrefitte. Dans le rôle de ce dernier, je verrais bien Devedjian, même bouche, même menton, ou l'incroyable Morano, la reine de la langue de teck. Ou bien Copé !
Typique de l'attitude de Sarko. Un sujet de débat qui occupe les esprits et les empêche de penser aux mesures sérieuses, prises au détour d'ubn décret et soigneusement camouflées. Il n'y a donc aucune urgence pour notre homme à faire avancer les choses.
En réalité, si la mane pubicitaire est désormais refusée à la télévision nationale, tout le monde sait que le choix sera tôt ou tard, sa vente au privé (pourquoi pas à l'innefable Berlusconi, le copain de Bling-bling qui rêve d'un "partage de talons" avec lui, comme dit le dernier Canard) ou bien une prise en main qui rapellera les beaux temps de l'ORTF et de Peyrefitte. Dans le rôle de ce dernier, je verrais bien Devedjian, même bouche, même menton, ou l'incroyable Morano, la reine de la langue de teck. Ou bien Copé !
Mister Y , votre question n'est pas anodine .

C'est Balthaz qui a dit je crois : "ils vont chercher l'argent là où il y en a , dans la poche des pauvres " .
La question que vous posez devrait l'être en première page des médias nationaux .
Petite question qui m'intrigue : combien nous coûtent ces guignols ? Ya t'il un seul journaliste qui ait publié la somme versée chaque jour à tous ces membres de toutes ces commissions ? Pourtant, en période de restriction budgétaire, cela serait d'utilité publique non ? Pour ma part c'est décidé : à l'occasion de mon déménagement je me débarasse de ma TV. Au revoir redevance, bonjour pouvoir d'achat. Je regrette déjà le journal de notre chevalière de la légion d'honneur cuvée Sarko : miss Lucet, les interviews zelés (selon le client) de Chabot et les "ripostes" et autres émissions polico-économiques avec toujours les mêmes analystes (J. Marseille, Elie Cohen and co...). Je ne vous parle pas bien sur de Louis la brocante, Maigret et autres série super géniale de l'été... Il va sans dire....
voyez-vous un réel intérêt à la suppression des pubs sur le service public ? est-ce que les programmes changeraient radicalement ?
réponses avancées : il y aura plus d'émissions, parce que plus de temps... super. S'ils trouvent le temps de passer Derrick, c'est qu'ils ne débordent pas d'idées...
autre réponse : il n'y aura plus la pression de l'audience. Ouah ! super ! ils vont pouvoir diffuser des documentaires super pointus que personne ne regardera sans culpabiliser. Le but d'une chaîne de télévision est de diffuser, donc je pense que la recherche de l'audience est toujours là, pub ou pas.
comme d'habitude, ils font tout à l'envers. ils enlèvent les pubs avant même de réfléchir à l'intérêt de cette opération (ouaih, l'intérêt est pour m6 et tf1, je sais). Ils enlèvent les profs avant de changer le système scolaire et de réduire les inégalités en france.... je peux vous trouver d'autres exemples si vous voulez.
Aucune surprise : comme tout ce que fait Copé, c'est du creux, mais toujours bien emballé.

Il est évident que si Copé veut récupérer ses galons auprès de la Sarkozie, il faut qu'il navigue en eau trouble avec ce poids mort de la volonté présidentielle de suppression de la pub sur les chaînes publiques pour en assurer le service après-vente. Seules peuvent le sauver ses anciennes connaissances du Budget. Mais là, une autre bataille s'enclenche, d'autres sujets sont prioritaires...
Dan Israël , un peu de retenue ,diantre ! Comme vous y allez :"Sa jubilation de rouleur de mécaniques était manifeste " Je suis choqué et ...indigné . Tiens j'ai envie de danser moi , d'un coup.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Alors mince, où est ce que notre cher président a posé les bulletins de notes ? car je me souviens que durant toute ma scolarité, lorsque l'on rendait un devoir a coté de la plaque, on avait une mauvaise note. Ou alors fallait il qu'il soit sacrément bien rédigé.

Ou peut être devrait il faire des "lignes" : du style, recopiez nous mille fois : "je n'ai pas répondu a la question, je devrais m'y appliquer avec soin lors de mon prochain exercice".

Nous pourrions faire de sacrés économies en virant tout ces cancres ! ne sont il pas en CDD ? peut être devrions nous leurs trouver un job a plus de 2 heures d'avion de la capitale.

Anthony

[un autre blog est possible]
Si ils ont cinq minutes dans cette commission, qu'ils nous rappelle l'objectif de cette mesure, qu'ils nous disent les conséquences attendues, les conséquences inattendues. Le jeu en vaut-il la chandelle? Tout ça n'étant pas défini, on s'interroge sur le rôle que jouent les membres de cette commission.
Le message est clair, il est urgent d'attendre que cette lubie trouve une manière digne de s'évaporer. Sans compter qu'elle va faire tache au milieu des mesures drastiques qui s'annoncent.
La publicité, dernier espace de liberté qui échappe au pouvoir? Difficile à croire. Libérer le téléspectateur de l'impact négatif de la pub sur sa liberté, mais ils sont révolutionnaires, limite soixante-huitard! Ou la pub, c'est trop injuste qu'elle profite à des chaines déjà alimentées par l'état, c'est révoltant, mettez vous à la place des chaines privées, ça casse le système enfin, c'est de la concurrence déloyale. Eux les subventions, nous la pub, c'est ça la justice. Chacun sa logique. Mais qu'on la mette sur le tapis, la logique de la politique gouvernementale, les caisses sont vides, c'est un peu court. A la longue, ça ne suffira pas à faire avaler tout et n'importe quoi.
Et surtout le n'importe comment...
Ça fait plaisir de voir que ça coince au niveau du fonctionnement institutionnel.
Quelqu'un a une idée de combien coûtent toutes ces commissions?

Attali, Copé, etc... ils ont pas de vrai métier?
Vu de la planète Mars, ce sont des intermittents du spectacle mais avec un régime très très spécial!

Moi aussi je veux être payée pour mes pets de cerveau... d'abord!
La seule question qui vaille, c'est:
comment faire pour disloquer le service public audiovisuel sans avoir de réactions trop fortes.

L' annonce de la suppression de la pub (mesure proposée par la gauche)!!! en était la 1ère phase.
Une commission bidon va maintenant faire traîner les choses en attendant que la situation pourrisse.

à suivre...
et va réfléchir encore pendant 4 ou 5 ans
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.