25
Commentaires

Sondage grèves : comment le JDD a fait "basculer" LCI

LCI se demandait samedi 21 décembre si l'opinion n'était pas en train de basculer sur le soutien à la grève. Sauf que, comme s'en est plainte la militante insoumise Julie Garnier, les chiffres présentés à l'antenne étaient très loin de la réalité. Comment une telle erreur a-t-elle pu se produire ? A cause d'une coquille du JDD, et de la précipitation du direct.

Commentaires préférés des abonnés

C’est marrant ces bourdes elles se font toujours dans le même sens 🤔


C‘est vrai quoi dans la « précipitation du direct » ils ne surévaluent jamais le soutien aux grévistes 🤔


C’est quand même pas de bol 🤔

A quel moment cette info était si primordiale qu'elle ne pouvait pas attendre 1h le temps de la vérification ? 

Gageons que si le sondage avait indiqué une augmentation du soutien, ils auraient vérifié plus d'une fois avant d'en parler à l'antenne !

Derniers commentaires

Ça fait penser à "l'interpellation" de  Dupont de Ligonnès,  à l'excitation des journalistes qui  sont décidément incorrigibles. N'empêche que depuis début décembre, la variété  des infos   est au plus bas sur l'ensemble des chaînes du paf, les images de quais de gare commencent à gonfler sérieusement. On se croirait sur Radio Paris ou sur la chaîne unique de la télévision française des années 50.  

Bonjour, il se trouve que je suis LA personne qui a alerté Julie Garnier via la messagerie d'un célèbre "rézo socio" tard dans la soirée de ce samedi 21: je ne la connaîs pas personnellement, mais sachant qu'elle passait sur LCI le lendemain matin, je lui ai fait parvenir ma "publication" (photo d'écran TV + photo d'une page Word où j'avais résumé les 4 chiffres principaux du sondage IFOP du JDD + un lien vers ledit sondage)  en espérant qu'elle en prenne connaissance. Voilà pour la (toute) petite histoire. Et si je vous raconte cette anecdote (vous pouvez d'ailleurs "dé-publier" ce message presque personnel), c'est surtout pour saluer Mr Schneidermann (et son équipe), qui par son émission hebdo du dimanche jusqu'en 2007, est à l'origine DIRECTE pour moi d'une certaine prise de conscience et de distance vis-à-vis de l'information et de la production journalistique ET éditoriale. Donc, M. Daniel Schneidermann: Bravo et Merci d'avoir commencé, puis continué ce travail de veille et d'éveil, via notamment cette salvatrice pétition de l'été post-élection Sarkozy!  ;-)  Votre abonné dévoué, Bruno

P.S. : il est bien évidemment invraisemblable qu'un profane comme moi ait su détecter immédiatement une anomalie dans ce sondage, et que plusieurs éditorialistes, dont M. Pila, se soient contentés de tirer des interprétations définitives sans le moindre début de doute.. après 1 an de Gilets Jaunes et de sondages d'opinion à 4 items (soutien+sympathie VERSUS opposition+hostilité) et leurs éternelles et subtiles polémiques.. !

Ces commentateurs sont  non seulement d'une neutralité rigoureuse mais extrêmement qualifiés...cette dame,  conseillère en com, nous a dit que tout le monde se bousculait auprès du pouvoir pour obtenir des avantages (des miliards) et a conclu doctement "premier arrivė, premier servi". 

Mais où sont-ils allés dėnicher cette experte en analyse des mouvements sociaux?

Après "Que faire ?" de Lénine , reste à écrire "Où s'informer, objectivement ?".

L'excuse du "on était pressé" ne convainc plus tant la suspicion est grande sur la volonté de manipuler l'opinion. 

Dans n'importe quel boulot tu te fais démonté, ici on ne sait même pas si le CSA prendra la peine de réagir...

Ce sont des journalistes quand même . 

Ils ne vont pas raconter des Fake News.

Ils sont éreintés à force de vérifier leurs informations.

Ne serions-nous pas un poil soupçonneux ?

Ben quoi, c'est Noël, on peut rêver, non !

Après tout, ils se font déjà enguirlander par leur patron, alors ils ont les boules... de vrais petits sapins qui attendent leur cadeau

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Rhôôô! Chatons avec deux T! Je vous signale au CSO (conseil de surveillance de l'orthographe)


31% de soutien aux grévistes, donc 69% d'opposants, quelle jubilation, ils l'avaient tellement espéré, ils étaient trop contents de le voir enfin, leur Père Noël! 


La joie serait-elle aussi mauvaise conseillère que la colère?  


France Inter interroge Olivia Grégoire. C'est un hymne magnifique à la République en Marche et à la réforme des retraites

C'est aussi beau qu'un Chant de Noël.


A eux seuls, ces quelques mots prononcés auraient déclenché une révolte pareille à la guerre de Trante Ans. Tant de mensonges, tant de fous-toi-de-notre-gueule abjects et en direct

Pris en défaut malgré leur bon gré


Ils sont mignons ces journalistes en plastiques made in La France In Marche

attendant impatiemment un sondage qui leur donnerait raison

et se jetant alors sur ce qu'ils croient être le bon signe


Je dois dire que ce jour la Radio France Info donnait des témoignages plus nombreux appuyant les grévistes

jusqu'à un président d'une association de commerçants critiquant le gouvernement d'avoir choisi le mois de décembre pour "son débat"

C’est marrant ces bourdes elles se font toujours dans le même sens 🤔


C‘est vrai quoi dans la « précipitation du direct » ils ne surévaluent jamais le soutien aux grévistes 🤔


C’est quand même pas de bol 🤔

A quel moment cette info était si primordiale qu'elle ne pouvait pas attendre 1h le temps de la vérification ? 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.