20
Commentaires

Snowden : pauvres riches de l'information

Délicieux spectacle que la fine fleur des correspondants de presse à Pékin, Washington ou Moscou

Derniers commentaires

Ya-ty-kèkun qui prend la mesure du truc?
Ya du "casus belli" en pagaille. Vous croyez que ça va rester comme ça?
C'est mal connaitre l'humanité...
Difficile de trouver meilleur moment et meilleur service de presse pour TACMA (Terms And Conditions May Apply), ce documentaire promis à un bel avenir (plusieurs prix remportés).

Je suppute pour ma part son succès en France quand il sera au moins sous-titré, si ce n'est traduit.
Ironie de l'Histoire ! Snowden pourra bientôt, de son refuge en Russie, publier un livre : "J'ai choisi la liberté".
Mir kommt etwas comme on dit en chinois.

Il y a peu, un certain M. Richard, ci-devant assez nanti et en plus introduit dans les plus hautes sphères du pouvoir, a été inquiété pour quelques malhonnêtetés qu’il aurait commises au service de petits ex-puissants de ce tout petit monde. Inquiété seulement, parce que les nouveaux puissants de ce petit monde ont décidé qu’il devait continuer comme devant. Soit. La République a ses exigences dont nous n’avons pas à décider.

Il y peu, un certain Ed Snowden, ci devant employé d’un sous-traitant de la CIA et en plus doté d’une conscience, a été inquiété parce qu’il a beuglé au monde son refus. Le voilà pourchassé comme le pire des pires. Le voilà à alimenter le prime time de tous les fournisseurs de temps de cerveau disponible. Mais pourquoi donc ?

Yes we scann.
C’était le slogan. Il a simplement dit que l’on scannait…
Mais comment se fait-ce que dans toutes les supputations des patentés supputeurs ne figure pas l'analyse d'Alain Minc qui a sûrement son mot à dire : il est en service de presse.
A propos de supputer, je dois dire à Robert qu'il m'a doublé sur le fil. Suppute toi même !
[quote=d.shneiderman]"certains analystes vont jusqu'à se demander si le jeune informaticien de 29 ans n'a pas été manipulé par Pékin et Moscou depuis le début"
"En ces heures sombres" (dixit B.Obama); il est important de rappeler qui sont les méchants.
Ce qui est vrai pour l’affaire Snowden l’est pour l’information en générale. Paradoxalement à l’heure de l’info en boucle 24h sur 24 nous n’avons jamais été aussi mal informé ou plus exactement aussi bien désinformé.
Tout est dit par Chomsky dans la « fabrication du consentement »
Les « riches » de l’informations ne font souvent que répéter en boucle une info de l’AFP. Lors de l’incident avec V. Peillon une journaliste de cette agence de presse est intervenue sur le forum et nous a donné à voir en « live » sa totale irresponsabilité quant aux conséquences des informations mises sur le marché et son manque total de réflexion sur son métier. Elle vend de l’info comme d’autre des chaussettes, si une paire « trouée » est mise sur le marché ce n’est pas grave, on l’échange le lendemain contre une sans défaut.
Alors lorsque l’AFP ou les services de com’ ne leur fournissent pas leur pitance quotidienne, livré à eux-mêmes ils puisent dans leur besace à chiffrons rouges : manipulation de Pékin, Moscou, . Pyongyang, Téhéran ou Caracas.
Despotes mais incompétents on pourrait en dire autant des riches de l’informations.
Je ne sais trop quoi penser de toutes ces péripéties : Mr Snowden se fait-il récupérer et/ou manipuler par les chinois, les russes, wikileaks? Même s'il avait toutes les bonnes volontés du monde, je doute qu'à l'heure actuelle il ait beaucoup de marges de manoeuvre de toute façon. Cela dit je préfère attendre que les choses se décantent et qu'on ait des infos fiables sous la main avant de me prononcer.

Néanmois en parcourant la presse en ligne à ce sujet, il me semble que les gens sont complètement fascinés par le côté John-Le-Carréesque de l'affaire, j'ai l'impression d'assister à une sorte d'hystérie collective : on se précipite sur le moindre témoignage, la moindre ombre d'éventuelle information à la pertinence douteuse (suivi en direct du trajet de l'avion dans lequel se trouvait peut-être Mr. Snowden, spéculations douteuses sur sa destination, prise d'assaut des passagers de l'avion à l'atterrissage pour leur demander s'ils ont aperçu l'intéressé, citation de tweets à gogo : quel est l'intérêt??). C'est pas nouveau, me dira-t-on, mais c'est tout de même vraiment fascinant à observer.

Sinon, je trouve ça vraiment triste à dire mais je parie qu'Hollywood (ou autre) en fera certainement un film dans pas longtemps (je prédis la sortie d'ici 2-3 ans. Quelqu'un a des pronostics sur le choix de l'acteur principal?)

Bonne journée
[quote=Le matinaute]Et, en possession de ces milliards de données raptées, les services américains ne sont même pas parvenus à anticiper une toute petite, une minuscule information : la défection à Hong Kong d'un nommé Snowden,

Bravo, belle conclusion!
Bonjour
C'est en gros "blâmez ce que je vous dit de blâmer, mais ne me blâmez pas moi qui suis la justice en personne"
La ribambelle d'élus US de tout bord qui ont dénigré à longueur de talk show Snowden sont à les croire blancs comme neige. Mon oeil.
En même temps, trop bien la chronique et son dernier paragraphe.
"Ne sachant rien, on suppute."

Je suppute, y a pas d'sot métier
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.