19
Commentaires

SNCF : bisbilles de paternité entre Le Média et Libération

Tout part d'une banale collaboration entre deux journalistes de "Libération" sur Twitter. Mais la reprise de l'info par "Le Média" a entraîné un échange musclé entre journalistes.

Commentaires préférés des abonnés

Il me semble qu'@rret sur image ne soulève pas correctement ce qui est en jeu dans la pique du Média.
Si la forme est un peu lourde, cela pose une question juste : les tweets des journalistes sont-ils postés en tant que journalistes ou à titre personn(...)

Ah bien vu !

J'espère qu'ASI aura désormais un regard aussi acéré sur les autres médias. C'est vrai quoi ! Ce n'est pas comme si les autres médias ne relayaient jamais des infos non vérifiées, biaisées voire fausses (ce que n'a pas fait Le Media). Cec(...)

Ce n'était pas "une info de libé" puisque ce n'était pas dans leur journal. C'était le twitt d'un journaliste de libé, qui n'est d'ailleurs même pas le rectificateur. 

Que je sache, notre vie entière n'est pas dédiée à notre boulot ; le type a l'(...)

Derniers commentaires

Confondant de stérilité....

Avec Twitter, les journalistes deviennent zinzins : ils confondent leur parole personnelle et celle du média qui les emploie, ils ne savent pas se passer un savon par téléphone sans prendre le monde à témoin. 

Et ça doit leur prendre un temps fou, tout ça ! 

Quoi qu'il en soit, le graphe de la SNCF était malhonnête. 

Âne batté ou blatte hard ?


Un taux, ce sont deux axes et ici, quelque soit le graphe, on ne connait pas l'effectif total dont pourtant la SNCF indique qu'il varie d'un jour à l'autre ; d'autant plus significatif que le mercredi amortit l'impact des temps partiels y compris sur le trafic ?


Le journaliste flaire l'os, sans le trouver ; le Media le ronge en pure perte : si la SNCF communique l'abscisse sans l'ordonnée c'est qu'une petite panique à bord a cru pour une infographie comparative sur une base variable :-) ?


Vous savez les faire, vous, les camemberts, quand le lacté change de voix ?


Ailleurs, le journaliste publie une autre infographie qui ne permet pas de laisser sous silence, avec les taux par métiers présentés, le taux moyen du tiers au global ; le cœur des participants au trafic quotidien représente moins du cinquième de l'effectif global de la SNCF, mais sans doute plus qu'une seule branche pour l'étoile du rail.


Comment peut-on laisser un tout petit cœur sertir tout l'appareillage ? 


Pour ce qui est du trapéziste grouillé, journaliste (même salarié), c'est un métier qui s'exerce à titre personnel ; c'est aussi simple que l'anis : vous pouvez toutjours le faire infuser, il vous en restera les branches.

La réponse du journaliste Kouamouo est claire


La seule erreur du Média est de n'avoir pas cité le journaliste Libé et de ne pas avoir martelé le fait que Libé n'a pas publié cette info


A ce propos, Libé s'appelait autrefois Libération. On peut s'attendre à ce que cela finisse en Li avec tous les sous-entendus que cela implique

Ce n'était pas "une info de libé" puisque ce n'était pas dans leur journal. C'était le twitt d'un journaliste de libé, qui n'est d'ailleurs même pas le rectificateur. 

Que je sache, notre vie entière n'est pas dédiée à notre boulot ; le type a l'air de croire qu'absolument tout ce qu'il fait doit être attribué à libé, ce qui est un peu triste.

Est-ce que Libération a fait un article officiel là dessus ?
Si oui : Le Média est en tort.
Si non : Le Média a d'autant plus raison si c'est un journaliste de Libé qui a levé le lièvre sans pour autant en faire un article.

Il me semble qu'@rret sur image ne soulève pas correctement ce qui est en jeu dans la pique du Média.
Si la forme est un peu lourde, cela pose une question juste : les tweets des journalistes sont-ils postés en tant que journalistes ou à titre personnel ? Après tout, le média diffuse souvent des tweets sans citer les auteurs (tout en laissant l'info visible).
La profession d'une personne change-t-elle la nature de ses tweets ? Auquel cas, les journalistes engageraient-ils leur journal/employeur lorsqu'ils s’expriment sur un réseau social ? Je ne pense pas, étant donné les responsabilités en jeu. Il serait donc injuste de considérer que le média devait citer l'auteur du tweet comme on citerai une information journalistique.
De même, si l'on considère qu'il faudrait citer tous les auteurs de tweets sur le même principe que pour l'information, alors on assimile toute parole à ce principe. La frontière entre privé et public sur les réseaux sociaux n'étant pas clairement définie.
Au final, ce qui est en jeu, c'est la légitimité de l'auteur du tweet. On le cite non pas par déontologie professionnelle, mais parce que son nom donne un sens ou une portée à l'information. On comprend donc que sur ce point, le journaliste de libé n'a pas le même avis que celui du média.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

C'est vrai que lemédia, que je regarde quasiment tous les jours, devrait éviter de se complaire dans ce genre d'attaques ... ça peut rapidement virer au "lourdingue"/"nous on est les meilleurs"/"nous on sait bosser".


Je me souviens d'ailleurs d'un journal assez médiocre (tant qualitativement que techniquement) où le présentateur du journal a fait ce que l'on reproche souvent aux "autres" médias : vouloir à tout pris que les faits entrent dans un cadre pré-défini... bref, vouloir que le réel colle à la théorie. S'en est suivi un moment de vide abyssal pour le journaliste... au point qu'il en perdit le verbe et le fil conducteur.
J'ai la flemme de chercher le dit journal mais c'est celui qui traite du rassemblement où J.L. Mélenchon n'était (soit disant) pas le bienvenu.


Tout ça pour dire qu'il faut savoir (aussi)rester modeste.

Ah bien vu !

J'espère qu'ASI aura désormais un regard aussi acéré sur les autres médias. C'est vrai quoi ! Ce n'est pas comme si les autres médias ne relayaient jamais des infos non vérifiées, biaisées voire fausses (ce que n'a pas fait Le Media). Ceci dit, je comprends qu'ASI préfère, comme moi, regarder les infos différentes de LE MEDIA où, de plus, la présentation est tellement plus sympa !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.