SNCF : bisbilles de paternité entre Le Média et Libération
Brève

SNCF : bisbilles de paternité entre Le Média et Libération

Réservé à nos abonné.e.s
Tout part d'une banale collaboration entre deux journalistes de "Libération" sur Twitter. Mais la reprise de l'info par "Le Média" a entraîné un échange musclé entre journalistes.

Il s'agissait pourtant simplement de pointer la communication de la SNCF. Ce mercredi 4 avril, le journaliste Luc Peillon (Libération), dénonce sur Twitter le manque de rigueur dans les proportions d'un graphique de la direction de l'entreprise, dont les cheminots sont en grève depuis mardi 3 avril. Il reprend l'infographie du communiqué de presse de la SNCF sur la différence de taux de participation à la grève entre mardi et mercredi.

Le second tweet de Luc Peillon sur le graphique de la SNCF

Afin d'étoffer l'information, un autre journaliste de Libé se donne alors la peine de corriger l'infographie. Sans tricher sur les proportions, cette fois. Luc Peillon décide de...

Il vous reste 70% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.