Denis Robert fait saisir les comptes, plus de salaires au "Média"
article

Denis Robert fait saisir les comptes, plus de salaires au "Média"

"On en a gros", témoigne son rédacteur en chef

Réservé à nos abonné.e.s
Le bras de fer entre Denis Robert et "Le Média" se poursuit, depuis que le premier a été licencié pour faute grave par le second en 2020, puis a gagné aux prud'hommes en juin dernier. A la suite de négociations infructueuses – que chaque partie accuse l'autre d'avoir fait chavirer –, Denis Robert a saisi les comptes de la webtélé le 7 juillet, afin de toucher une partie de la somme que lui a attribué le jugement prud'homal. Au "Média", c'est une situation "catastrophique" qui s'annonce : les salaires ne seront pas versés en juillet, indique la direction.

Nous vous racontions en 2020 comment l'ancien directeur de rédaction, appelé à la rescousse pour diriger le Média en 2019 après plusieurs crises, avait été évincé à la suite d'une "lutte des clans" qu'il avait perdue. Robert a depuis lancé Blast, qu'il dirige toujours, tout en contestant son licenciement pour "faute grave" devant le conseil des prud'hommes. Le 2 juin dernier, le Média a été condamné à lui verser 300 000 euros d'indemnités pour "travail dissimulé", "nullité du licenciement", "rappel d'heures supplémentaires" et "congés payés afférents". Le jugement, qu'Arrêt sur images a pu consulter, examine les différents motifs avancés par la direction du Média pour justifier la "faute grave", et les rejette tous, sauf un :...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.