Après le Média, Denis Robert lance une webtélé rivale
article

Après le Média, Denis Robert lance une webtélé rivale

Yvan Le Bolloc'h, Caroline Mécary, Bruno Gaccio et Alexis Poulin rejoignent Robert

Réservé à nos abonné.e.s
Le journaliste d'investigation, évincé du "Média" en octobre 2020, lance à son tour une webtélé d'information. L'initiative a déjà récolté plus de 330 000 euros grâce à une opération de financement participatif. Pendant ce temps-là, le Média s'est transformé en coopérative... sur le même modèle que Blast, mécènes en moins. État des lieux.

Quand on quitte fâché la direction du Média, on fonde une webtélé rivale ! Après Aude Lancelin et son Quartier général,  c'est aussi de cette manière que Denis Robert tourne la tumultueuse page de son passage au Média. Le journaliste d'investigation - il avait notamment révélé l'affaire "Clearstream" - lance son propre média, Blast, avec l'appui d'une campagne de financement participatif via la plateforme KissKissBankBank. Le projet, qui a recueilli à l'heure actuelle plus de 330 000 euros, souhaite donner naissance à un "grand média de service public sur Internet" : éditos, entretiens, enquêtes, documentaires, émissions, débats, podcasts, articles, chroniques, voilà ce que promettent les fondateurs de Blast, dans une vidéo publié...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.