87
Commentaires

Sarkozysme, ultimes éléments de langage

Dans un remaniement, il est toujours plus instructif de regarder les disparitions que les apparitions.

Derniers commentaires

/!\ ATTENTION /!\

"Inflation" généralisée et orgie d'obscénités sur 3 chaines nationales dès 20h15.

NON! aux nanolingus.
NON! aux bouffeurs de culs.
NON! aux pornos sans signalétique appropriée.

C'était un message de l'Office de Répression des Turluteurs en Folie.
Sarko n'écoute pas ? Alors pourquoi l'écouter ?

Sarko devrait voir son taux d'audience baisser en proportion de sa cote de popularité. Eteignez votre poste ce soir pour protester contre ses méthodes indélicates d'autopromotion devant 3 journalistes serviles !
Ah si cela pouvait vraiment arriver et que même les politiques d'opposition disent : "Non cette fois on n'a pas regardé le Président à la télé ... il n'en vaut vraiment plus la peine !".
La nouvelle forme d'aurocratie sarkozyste n'a trouvé son atténuation dans les esprits qu'en y insérant l'idée d'un gouvernement d'ouverture. Mais à quoi bon l'ouverture quand le Parlement n'a plus aucun esprit d'autonomie contradictoire ?
Faites comme vous voulez ! Mais parfois l'indifférence dans la consommation médiatique est plus saine que l'indifférence dans le vote !
..et pendant que lémédia se penchent sur le remaniement ('ment'), l'assemblée vote (et discute, j'oubliais, enfin s'il n'y avait que moi pour oublier...) le budget de la sécu...
en fait nous voilà enfin dans la plus pitoyable vérité de cet homme qui nous gouverne : tout ce qu'il a mis en place jusqu'à ce jour comme président n'était que du flan !
et aujourd'hui il ne peut faire autrement que vite réorganiser tout ce dont il a besoin pour gagner en 2012, car c'est bien la seule chose qui l'intéresse : le pouvoir !
même si pour cela il va devoir supporter ceux qu'il déteste le plus, Fillon en tête !
l'ouverture, l'humanisme....et les livres sur sa table de nuit : de l'esbroufe !!

mais je ne voudrais pas que l'on oublie trop vite tous ceux qui ont été ses complices pendant trois ans, même s'ils sont jetés comme des malpropres aujourd'hui et qu'on pourrait être tentés de leur accorder quelque pitié !!
les Kouchner, Amara et le traître de Bockel ( j'espère que les Mulhousiens auront de la mémoire !), etc....
Ayé, j'arrive à saturation complète. Même un p'tite chronique chez les matinautes, je la digère plus bien, c'est pas la sauce, c'est les gros morceaux d'ingrédients.
I've got the blouse.
Tout ça m'abat les céréales avec le fauchon de la fermeté à supporter les périls, les fatigues, les difficultés*, comme le traduirait le littré.

ça me sape le moral
Ce remaniement, on dirait un jeu des sept erreurs, à part que je ne suis pas sûre d'en trouver sept au total...

Mais ce qui me fait vraiment rire (jaune), c'est d'entendre et de lire que Sarkozy a pris tout le monde de vitesse : ça fait des mois qu'on attendait l'éviction de certaines personnes.
Putain ! Un an et demi ! Je vais péter les plombs !

Un an et demi à écouter des salades qu'on répétera en boucle, y compris ici.
Parce que évidemment, on est obligés d'en parler pour l'analyser et le dépiauter pour faire voir toutes les grosses ficelles..

Le Maître du calendrier.
ça me rappelle une bande dessinée des années 80. Mister Tic tac. Dans Metal hurlant sans doute.
C'était dans un monde futur noir et métropolisien.
Un maître du monde faisait travailler tout le monde aligné en rang et pour cela réglait tant d'horloges qu'il était devenu lui-même horloge.
"Repent, said Mr Tic Tac" Je crois que c'était le titre exact. Je me demande si ce n'était pas tiré d'un texte d'Harlan Ellison.

Soudain, un étrange nain habillé en arlequin se mettait à désorganiser le monde admirablement rythmé et discipliné de cette antii-utopie par excellence et foutait tout par terre. Les gens arrêtaient d'obéir, et c'était un bordel monstre.

Puis la police au service du dictateur Tic Tac attrappait le contrevenant qui était obligé d'ôter son masque en direct à la télévision, prouvant ainsi qu'il était un homme comme les autres, et d'admettre que les horloges, c'était bien. Puis il retournait tristement à son taf après avoir été lavé du cerveau.
Tic Tac pavoisait puis repartait à ses affaires. Mais pourtant ça ne faisait plus Tic Tac quand il marchait. Cela faisait Tic Toc Tac.
Tic tic tac Toc Toc ......
Le clown triste était vaincu et avait oublié jusqu'à sa rébellion, mais il avait gagné.

Voilà ce qui risque d'arriver au Maître du calendrier... Que ces longs jours s'emmêlent tant, et que tout le monde fasse le clown et se moque de lui, et ce sera un bordel monstre qu'il n'arrive plus à gerer même avec le meilleur des agendas politiques.
Tout le monde attendait la nomination de Borloo. Non pas moi, dommage que je n'avais rien pronostiqué ici, en fait je pensais que le remaniement n'aurait pas lieu. Et c'est presque tout comme. En pire. Sauf Woerth dégagé.

Une question : Mam Parisot, elle est toujours à Séoul ? Faut-il y voir une signification de l'avoir "oubliée", ou Sarko l'a-t-il délocalisée ?


Je nai pas envie de rire, mais il le faut, il faut rire quand même, rire quand même, rire quand même.
"disparitions simultanées de l'ouverture, de l'Identité Nationale et du Pacte Ecologique"
"République irréprochable, les Grenelle, et l'Identité nationale: ces trois interminables shows des trois premières années"

Question :Quels sujets feront, désormais, les délices des gogos au premier semestre 2012 et quel électorat fournira les nouvelles troupes des cocus du second ?
Sarkozy qui est un tacticien hors pair et non un stratège n'a qu'une idée en tête : être réélu.
Nous devons n'avoir qu'un objectif : mettre au jour le plus vite possible son plan.
Excellent Didier Porte ce matin dans sa chronique hebdomadaire sur Mediapart.
A propos du remplacement d'Estrosi par Besson au Ministère de l'industrie:

"C'est Judas à la place de Simplet".
Oh Eh Daniel, vous faites du combien de dégrés là? Sarkioso qui "maîtrise" son calandrier du remaniement?? Vous avez fumé des joints ce weekend pour tenir le coup?. C'est pourtant Sarko qui nous a enfumé. La seule nouveauté de ce non remaniement, c'était effectivement de tenir en haleine les medias ... et tout le monde pour faire ça un weekend. Quelle révolution! Et pour ça, le révé maître du monde et président de G20 a humilié ses collègues et le pays hôte en n'assisant ni à la cérémonie d'ouverture ni à la cloture du G20 à Seoul, alors que son nouvel Air Sarko One était apprété justement pour ça. Il a passé à peine 10 heures sur place.
Le trop fameux remaniement était en attente depuis des mois, et tout en coup, toutes affaires cessantes, il lui fallait rentrer ventre à terre pour concrétiser? Peut-être un jour, le Canard pourra nous expliquer la bizzarerie de cette énigme.

A ce propos de révolution: l'oscar du meilleur commentaire concernant le non remaniement venait de la bouche de Mme Lagarde. Elle le considère de "révolutionnaire". Un virage à 360°! Alors Daniel, mettez vous quelque part et faites un tour sur vous même à 360° et regardez lù vous retombez!! C'est du combien de dégrés çA???
Et Estrosi , ministre des sous-pentes , et Devedjan ministre de la-relance-on-s'en-balance , ils ont disparus sans qu'on ne glose sur eux . Mais ils ne méritaient pas mieux.
Ce dernier paragraphe un délice : espèrons que Morano nadine, notre Sarah Palin, nous le reserve ; on la voit arriver dans la salle des quatre colonnes et interpeler les journalistes "Qu'est-ce qu'on dit ?"
Eh quoi ! Vous ne dites rien sur ce coup de théâtre ! Et je te le démissionne le samedi (un samedi : on travaille comme des bêtes, même en fin de semaine !) et je te le renomme le dimanche Pris à contre-pied que vous futes ! Et comme il est neuf le gouvernement remanié : Juppé ça vous la coupe ! Et pour Borloo c'est waterloo ! Et MAM qui impose son compagnon, ça vous ne vous y attendez pas...

Ah ça valait le coup d'attendre 6 mois.

Et ce n'est pas fini, Sarkozy qui n'a jamais réussi à enfiler un habit présidentiel taillé trop large pour lui, va reprendre son costard favori : celui de candidat... deux ans avant... Comment qu'il disait de Villepin ?
Je pense surtout que la machine RPR qui possède tous les pouvoirs s'est mise en ordre de marche pour 2012. Au profit de qui, Sarko ou Fillon, quelle différence? Les 2 représentent sans complexe la droite dure, anti-sociale et réactionnaire, point. Et de l'autre côté de l'échiquier politique, la machine à perdre s'est elle aussi, semble-t-il, mise en route. En Novembre 2010, la droite est prête. Rien ne se passera vraiment (sauf les chausse-trappes habituels entre candidats à la candidature qui feront le bonheur de la droite et des éditorialistes) avant Novembre 2011.
Bonjour
La belle Lagarde : "le remaniement est révolutionnaire à 360°"
Celle-là Daniel vous ne l'aviez pas imaginé dans votre dernier paragraphe !!!
Eh bien nos branquignols l'ont fait… et elle est ministre de l'économie.
Ma réaction d'hier soir à l'écoute de la composition du "nouveau" gouvernement va bien au-delà de l'ironie amère et désabusée de DS.

Car à quoi d'autre pouvait-on s'attendre ?

En fait, j'ai surtout été profondément choquée de voir à diverses reprises - dans les JT qui en faisaient des tonnes sur le sujet - différents ex-ministres, comme Panafieu, parler de la "violence" avec laquelle on avait mis fin à leur fonction.

C'est d'une indécence totale et extrêmement injurieux vis-à-vis des milliers de Français qui sont virés chaque mois comme des malpropres et qui eux, n'ont pas la possibilité de se rabattre sur leurs autres fonctions dans ce pays merveilleux où la loi du cumul est de règle.

Comme Juppé. Qui après avoir assuré aux Bordelais sur son blog qu'il n'était pas question d'occuper une autre fonction que celle de maire de leur ville, affirme un an après - sans état d'âme - qu'il ne voit pas où est le problème d'être ministre et maire d'une des plus grandes villes françaises.

Alors oui, comme DS je suis amère et désabusée, mais aussi profondément dégoûtée ce matin.
On se demande toujours ce que pense 'la majorité' des français après un épisode de trois ans pleins de rebondissements (souvent inintéressants) par manipulations et incantations communicationnelles cachant une vraie pratique économique et sociale de droite. Comment peuvent-ils comprendre ce remaniement qui ressemble à du sur-place ou aux chaises musicales ?
Le fillionisme est-il le retour d'une droite certes dure mais plus droite (c'est à dire directe, 'franche' du collier) : le blablaisme guéantesque ou guainiste se termine-t-il enfin ? Que les positions soient plus lisibles afin que la gauche se réifie à nouveau ?
Je crois que le discours restera aussi confus, illisible, changeant, s'adressant à la 'gauche' puis à la 'droite dure' dans une valse sémantique que seuls peut être Europe Ecologie peut combattre en reconstruisant un nouveau paysage.
Bonjour
Bon le forum d'@si tombe dans le piège du bla bla.
Que s'est il passé ce week-end ? Le FN a généré un clone, l'UMP.
Vous votez pour l'UMP ? votre voix ira au FN.
Les commentaires du forum sont particulièrement violents ce matin. Ca doit vouloir dire quelque chose.
Quelles sont les informations "secrètes" dont dispose Fillon pour avoir pesé sur la décision de Sarko ??? Il a du accumuler de sacrées billes dans sa besace de première potiche... Maintenant c'est le retour de manivelle.
Je viens de voter. Je remarque, cher Daniel, que vous avez ce matin un point de vue proche de celui d'Alain-Gérard Slama (et d'un ou deux des invités de France Cul). Je force à peine... Le Nain jaune a encore la main et ceux qui se répandent en rigolade feraient bien mieux de regarder de plus près. En fait, il joue à pile ou face, le petit bonaparte : 1) Je mise tout sur Fillon qui va se ramasser la rue contre lui et se détruire avant 2012... sinon : 2) Je me le prends dans les dents et il finit comme Ballamou, carbonisé, dans son cul de basse-fosse de la Sarthe. Ce matin, perso, j'ai entendu la "Marche consulaire", l'hymne du Corse... je ne sais pas pourquoi (hin hin). Le Nain va rejouer le Pont d'Arcole. Post scriptum: ça peut aussi faire une alliance Copé-Fillon (avec Copé dans le rôle de Fillon) pour 2012.
Et les médias de matraquer que Fillon est populaire !!! Si c'est vrai, c'est le peuple qu'il faut changer, je ne veux pas croire que les français soient assez cons pour gober toutes ces pitreries.
Il va falloir suivre aussi si le "pauvre" Eric Woerth va avoir une compensation car son largage est quand même assez violent... Certes il était plus que carbonisé mais il y a six mois quand ce cirque du remaniement a commencé (et avant l'affaIre Bettancourt) il était quand même premier ministrable...
A voté.
Cependant, j'ai un doute : faut-il bien lire le dernier paragraphe au 36ème degré; ou alors DS se place-t-il pour un éventuel retour à l'ORTF???
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.