80
Commentaires

"Sarkozy mal élevé, pour moi, c'était la sphère privée"

La vidéo dure 50 minutes.

Derniers commentaires

Cette video m'a en tout cas convaincu d'une chose : j'ai bien fait (il y a 8 ans ~) d'arreter mon abonnement au nouvel obs. En voyant cette émission, on se dit que ce n'est pas étonnant qu'un matin on se réveille avec un président comme Sarko à la tête du pays lorsque celui-ci a été couvert pendant toute son ascension par un journalisme non pas d' "information" mais un journalisme "girouette" (et en plus dans un journal qui se dit de gauche).

Merci en tout cas à @si pour la qualité de l'information.

Fafa
Bonjour,

J'en ai rêvé, ils l'ont fait!!!
lien video - > -> ->
Merci ACTION DISCRETE!!!<- ICI!!!
Et bien soyons bling bling, suprimons le Palais de la découverte trop cher
" http://www.sauvonslepalaisdeladecouverte.fr "
Ensuite le reste...
A lire : Sarkose obsessionnelle de Serge Héfèz, qui décortique le ""phénomène"" Sarkosy...
édifiant !
Cela arrive t'il parfois quand on parle de sarkozy de parler réellement de ce qu'il [s]ne[/s] fait [s]pas[/s] plutôt que de toujours chercher a comprendre sa tactique de communication qui a mon sens est l'une des meilleures du monde.
Si on écoute attentivement l'émission "Sarkozy mal élevé", on entend que Mr Hervé Algalarrondo tutoie le Président ! Etonnant ! Ceci n'explique-t-il pas son malaise perceptible tout au long de l'émission ? Il me semble important de le relever d'autant qu'Antoine Guiral a indiqué la semaine dernière la façon dont Nicolas Sarkozy a essayé de l'entraîner dans ce tutoiement et l'effort qu'il a du fournir pour y résister. Ne serait-ce pas un gage d'indépendance pour un journaliste de garder ses distances ?
[large]Le président élu ne représente pas la majorité absolue (heureusement) mais l'image d'une société, disons, d'une certaine majorité. Nous pourrions faire le parallèle avec l'art. Ainsi, si c'est un inconnu qui présente une oeuvre, même si elle plait à la majorité, demeurera dans l'ombre parceque ignorée des médias. Si, au contraire, la personnalité de "l'artiste" est connue, même si "l'oeuvre" représente un tableau blanc avec une m.... en son centre, alors elle se vendra à prix d'or. Pour la petite histoire, cette femme qui, un jour, déposa les marques de sont rouge à lèvres sur le tableau lamentablement vide d'un soi disant artiste connu, est, elle, une véritable artiste, un génie dans un sens puisqu'elle a osé. Plutôt que d'agir en bonne intelligence, notre vedette médiatisée s'est vexée........à coups de procès et de plaintes......déposées. Aujourd'hui, un maillol, un mikel ange, un léonard de vinci, un mozart, un bach, un baudelaire, ne feraient point fortune et resteraient dans l'ombre. Aujourd'hui, plus c'est laid, plus c'est cher.
Autrefois, il y avait des idéologies, des héros, des sensibilités profondes basées sur le désir d'un monde meilleur, d'une certaine perfection dans tous les sens du terme. Aujourd'hui on '"veut gagner des millions", on veut être" plus beau", on veut être "le meilleur", on veut être "le plus riche", on veut être "connu", on veut "passer à la télé". Les héros sont les vedettes des feuilletons télévisés, ceux qui en mettent plein la vue, qui pavanent.
Les gens ne votent pas un président de la république, les gens votent l'apparence, le 'm'as-tu vu", en fait, la vedette.
Pour ne pas faire trop long, en clair...........mais pas en conclusion.......le jour où quelqu'un de sensé, non corrompu par le pouvoir et l'argent, à la fois savant et philosophe, à la fois humaniste, sensible, et humain, se présentera à une élection présidentielle, la majorité pensera................que c'est un fou!.............disons, un utopiste.
[/large]
Je suis sidéré par la naïveté de toutes ces personnes qui découvre le vrai Sarkozy. Il y a un dossier du Canard Enchaîné paru en 2003, Sarkozy un homme (trop pressé) dans lequel figure, entres autres informations qui auraient dû suffire à éclairer même les plus aveugles, une photo terrible qui rayonne de tout ce que contient le personnage. Au-delà des mots, qui peuvent être plus ou moins contrôlés ou maîtrisés, il y a la force des images et des regards. Et pour ceux que ça intéresse, je recommande la lecture de ces fous qui nous gouvernent.
AH l'ecrit et l'oral !!
Bon je dois dire que 52 minutes c'est bcp long . !
, Maitenant ce brave invité est tout de meme moins hésitant
quant je lis ses papiers dans le N O . Y a vraiment pas photos.
Assez de sarko,maintenant ,on connait le "le monsieur"
ET tout à fait entre nous la ballade avec la rigueur et la foi
d'Antoine guiral était bien meilleure et passionnante,
pourtant avec le meme sujet ? comme quoi ...
Et hopla un peu de people : http://gawker.com/371826/the-nude-first-lady-of-france
Une photo de la première dame de France sera mise aux enchères chez Christie's en avril

M. Korkos...
« Il a fait toute sa campagne sur le thème de la rupture. Quand il a lancé le mot, il était en pleine rupture sentimentale. J'ai fait dix lignes là-dessus. J'étais assez sidéré d'être le seul à faire ce rapprochement. »

A mourir de rire cette vision lacanienne tardive du discours de Sarkosy...il fallait oser! Alors que tout a été construit sur l'image du couple et de la famille à la Kennedy! Alors là chapeau! Fallait oser le sortir!


Au fait ....Ou-ah! On a plus le droit de faire de conneries orthographiques et autres!
Comment pouvez-vous dire que le côté mal élevé, bizarre, voire insupportable de cynisme et de mépris pour (tous) les autres de Sarkozy n'était pas connu avant son élection!!!!!!!
Nombre d'ouvrages lui avaient été consacrés et pas spécialement gentils....mais souvent lucides.

Déjà ministre de l'intérieur, il avait plus que montré ses côtés insupportables et improductifs----
Des psy divers avaient mis en garde sur sa personnalité très spéciale, peut-être pathologique.....
Tous ses mensonges accumulés, toute cette désinvolture....les journalistes sont tout de même responsables de ne pas avoir donner des pistes à la population d'électeurs
trop facilement fascinés.... Ce n'était nullement de la sphère privée, c'est le comportement et il est trèsimportant pour un président,non?
retrouvé la vidéo en question
http://video.google.fr/videoplay?docid=-5549655505367493651&q=zapping+19+mars+2008&total=1&start=0&num=10&so=0&type=search&plindex=0
Je ne pense pas que ce soit l'attitude du "chef" de l'état qui change sur tous les plans ( la rollex est facile à retirer mais pas la "mentalité" ).
On ne verra pas tous ses dérapages car il y a un un flicage du net qui avec soin voir détourne l'attention pour preuve :

Vendredi matin après avoir visionné le zapping de canal + de la veille ( mercredi 19 mars 2008 ) : je vois Sarkozy face à des grévistes (enseignants) qui tente de leur rendre un stylo (humm !!)
le grévistes dit que l'on supprime des postes, des personnes derrière sarkozy (que l'on entend seulement) huent le gréviste et l'on peut voir notre président de la république se retourner face aux caméras et rire sous cape complice avec les hueurs.
Je me suis dit que cette attitude indigne d'en chef d'état devait se voir en ligen j'ai voulu vérifier :
j'ai tapé sarkozy grévistes dans google image,
google m'a suggéré une autre orthographe :
" sarkozy raciste" oups !!
Intriguée j'ai voulu voir ce qu'il y avait :
eh bien tout simplement les vidéos lui donnant un beau rôle dans la prise d'otage à Neuilly sur Seine.


Pour moi c'est très grave, en chine on manipule le net, et en France aussi....

PS : sur le Zapping de canal de mercrdi 19 mars 2008 , il y a une autre croustillerie qui prouve que TF1 "13 heures" falcifie l'information :
"recrudescence de cambriolage" annonce pernaud
un reportage montre des braves gens qui se sont fait cambrioler, un gros chien apeuré....Bref le beau truc pour créer la peur chez nos concitoyens.
Le journaliste conclue en signalant que ce sont des professionnels mais que les cambriolages ont nettement baissé !!!
Pernaud reprend l'antenne et là tout gêné, il dit heu en baisse dans cette région mais en recrudescence ailleurs !!!

Merveilleux flagrant délit de mensonge journalistique !!!

( les mots ne sont peutêtre pas les mêmes, je n'ai pu le voir qu'une seule fois.)
"Nicolas Sarkozy est-il en train de changer de style ? Selon certains observateurs avertis de la chose élyséenne, ces élections municipales pourraient bien sonner la fin de l'ère bling-bling". à lire sur @si

Idem par Mr Tossa ( CF ci dessous un extrait de l'article de Monsieur TOSSA en date du 19 Mars 2008 DNCP à Paris .

"Nicolas Sarkozy serait en train de faire sa mue en reprenant en main son style et son image. Finie donc la course effrénée pour s’emparer des Unes de magazines People comme «Gala», «Closer » « Voici » ou «Paris Match». Finie la communication à tout prix avec des journalistes people embarqués avec le seul souci d'en jeter plein les yeux comme s’il était en permanente compétition mondaine. Adieu «le Bling Bling» élevé pendant ces dix premiers mois au rang de mode de gouvernement, oubliée la fréquentation trop exhibée de valeureux patrons du Cac 40. " Par : Mustapha Tossa DNCP à Paris

Mes commentaires

Le 21 / 0 3 / 08
La mue sera longue et surement difficile car le côté "bling - bling" n'a pas disparu ; il se fait plus discret , moins exposé aux médias , pour tout dire "incognito"mais il existe toujours ...
Sans doute ignorez vous que les Sarkosy ( Monsieur et Madame ) sont attendus , dans le secret , au Maroc , à Marrakech , dans une maison prestigieuse , pour des vacances privées aujuourd'hui vendredi 21 Mars et ce , pour quelques jours .
Cette information est fiable et donne bien l'image d'un Président qui , alors que son pays vit une période importante de son devenir , préfère flirter avec les joies que donnent le pouvoir et l'argent ...des autres !
Il est vrai que le climat de Marrakech est bien plus agréable en cette période que les températures relevées aujourd'hui en France ; si ce Monsieur est frileux , c'est sans doute sa seule circonstance atténuante ...mais alors pourquoi s'en cacher ? Après avoir ostensiblement affiché un comportement provocateur , Monsieurr Sarkosy deviendrait il hypocrite ?

Avez vous un avis sur cette question ?

Le 22 / 03 / / 08
Arrivée des Sarkosy le vendredi 21 Mars à 23 heures 30 ( pour mieux passer inaperçus ? ) à l'aéroport de Marrakech ; ensuite , direction la Pameraie , Route de Fès , dans une villa royale !

Petite déception sans doute , le temps était à la pluie et aujourd'hui 22 Mars , difficultés certaines à jouir des bienfaits "chaleureux" de la piscine ...mais il y a d'autres compensations , notamment dans le domaine culinaire ( 4 chefs français outre les chefs marocains ! Vous avez dit frugalité ? ...)

A vos commentaires ! ?

Hier , dimanche 23 Mars , vacances pascales toujours aux frais "de la princesse" ou plutôt du Roi , en l'occurence...

Aujourd' hui , 24 Mars : le départ est annoncé pour ce soir ou peut être demain , tout dépendra des conditions météorologiques ! ! !

Pour mémoire , la source de ces précisions sur l'emploi du temps des Sarkosy est fiable à 100 pour 100 !
Peut être serait il souhaitable que les Français soient informés ?
Si @si doit continuer sur cette "veine là" je crains sur mon éventuelle réinscripton l'année prochaine....@si devient pire que toute cette presse people : d'autres sujets sont sûrment + intéressants que les travers de NS...On sait ce qu'il est et on en a encore pour 4ans .... Ca vous soulage peut-être d'en parler mais réunissez vous ailleurs et laissez le plateau pour des thèmes qui en valent le coup....
Intéressant l'interview, révélateur des travers de Schederman, sincère mais qui veut utiliser son interlocuteur pour exprimer sa propre opinion. Sinon, si le personnage Sarkozy cannibalise l'espace médiatique, et donc l'imaginaire et la réflexion du plus grand nombre, il sert bien la stratégie des forces financières, intérêts privés dominants, qui eux, sont d'un cynisme froid, sans vergogne, qui dans le passé ont placé Hitler au pouvoir. . Le zapping de Sarkozy, quel bel outil finalement, en face, même pas le temps de s'organiser, d'organiser la riposte qu'on passe déjà à autre chose. Finalement le feuilleton des frasques de ce personnage permettent dans l'ombre de faire exploser le code du travail, de supprimer purement et simplement la garantie de neutralité et d'égalité de traitement sur un territoire commun à tous les français, (la France, et non leur pré carré de leur ville, département, secteur géographique de vie). Les intérêts marchands peuvent désormais s'épanouir et se développer, là où ça leur était impossible, ou du moins encadré, avant : la santé, l'enseignement, l'emploi, les transports.... Qu'on nous montre des exemples où l'intérêt privé se soucie d'abord de l'intérêt collectif, et le sert mieux qu'un service non soumis à la rentabilité et au profit.
Depuis l'élection de cet OPNI (objet politique non identifiable), dépeçage des tribunaux de proximité, remise en question des droits de l'homme"chasse éhontée aux émigrés sans papiers", 18500 postes de supprimer dans l'enseignement, suppression du Service Publique de l'Emploi, attaque du départ à la retraite à taux plein à 60 ans, précarisation généralisée du travail, paupérisation d'une partie de la population de plus en plus importante, attaque sans précédent de l'existence de la télévision publique "même soumise en partie", franchise médicale et suppression de l'accès gratuit aux soins..... et à chaque fois, c'est une réponse en ordre dispersé... sauf quand des élections sont le révélateur d'une réponse unanime de dénonciation de cette politique folle, prédatrice, et qui va placer les jeunes générations dans une société d'une insécurité, d'une brutalité et d'un cynisme sans pareil.....
A quand une immense manifestation un dimanche, comme l'avait fait (sans être en accord avec son objet) la droite revancharde contre lé réforme SAVARY au début du premier septennat de François Mitterand ? Si tous les mécontentements se réunissaient pour élaborer une réponse collective aux agressions répétées et diversifiées, peut-être que ça pourrait modifier le cours des choses, mais le veut-on vraiment ?
dites : COUCOUC NICOLAS !!!
J'ai trouvé l'éclairage de monsieur Algalarrondo plus intéressant -car plus interprété-
que celui de monsieur Guirral. C'est sûr, aucun journaliste n'avouera qu'il serait éventuellement
limité par les méthodes d'intimidation et la rancune du Président en peignoir et chausson,
ou les impératifs économiques de son employeur.
Saura-t-on un jour ?
Ahhhh! ou le narcissisme de bouffon du roi...

Sphère privée, sphère publique, à quand un véritable descriptif des dires de Sarkozy à ce qu'il fait, bref faire un travail de journaliste politique à relier les dires et les faits concrets?
Le choix est vaste dans la matière première, de tous ces mini débats que Sarkozy lance par des pseudos mesures inapplicables ou inappliquées, notre président français sait pourtant qu'il existe des gens autour de lui pouvant l'aider à bâtir des lois, par contre leur applications concrètes paraissent moins importantes pour les journalistes, même un sms a aujourd'hui plus de valeur en terme d'information.

Vouloir expliquer aujourd'hui la politique de Sarkozy via ses sphères privées, c'est supprimer du temps pour expliquer concrètement la politique dans son application quotidienne.
Oui Sarkozy a été d'abord un avocat d'affaire, et maire de Neuilly, qui montre par la suite ses réseaux d'influence et ses priorités à mettre en place.
Ne s'interresser qu'à la communication de Sarkozy, qu'à sa façon d'être, permet de réduire considérablement le fond, la forme prenant toute la place ^^, c'est dommage.

: o ) ; o ) , o ) o )
Pour moi, cette vidéo en dit long sur l'immaturité de ce personnage (je n'indique
pas le nom du personnage, j'ai peur de Big-Brother-Nicolas-Princen). http://www.dailymotion.com/relevance/search/sarkozy%2Bgli%25C3%25A8res/video/x4sdpx_sarko-ricane_news
Allez, je retourne faire du ski… http://www.vsd.fr/contenu-editorial/l-actualite/les-indiscrets/373-retourne-faire-du-ski-nicolas-sarkozy-a-t-il-prononce-ces-mots
Le fait d'avoir attendu le lendemain de l'élection présidentielle pour révéler le lien de Nicolas Sarkozy à l'argent, sa brutalité et, d'une façon générale, son incapacité à maîtriser ses pulsions me semble gravissime : combien de français ayant voté pour ce qu'ils croyaient être un projet politique ont dû se réveiller avec la gueule de bois en s'apercevant que le projet de Nicolas Sarkozy se réduisait à l'unique ambition de satisfaire sa quête éperdue de toute puissance infantile ?
Marianne avait écrit un papier avant l'élection qui mettait en avant ces aspects plus qu'inquiétants, voire effrayants, de la personnalité du candidat. Il aurait été peut-être pas si mal que tous les journalistes qui savaient le disent sans ambiguité avant que les français ne mettent leur bulletin dans l'urne. Se dédouaner aujourd'hui est un peu facile.
Curieux sentiment de se sentir libéré quand en tant que journaliste, on est rejeté par Sarkozy
C'est décevant de la part de certains journalistes, aussi compétents soient-ils, de devoir avouer un tel sentiment ...

Cela remets en cause la déontologie du journaliste qui se retrouve propulser dans le microcosme "VIP" et satisfait ainsi son égo, avec comme suprême reconnaissance le président ou le futur présidentiable.
Le narcissisme serait-il un mal bien français que Sarkozy aurait si bien pu manipulé dans le monde journalistique ? La suprême promotion du journaliste, sa gloire, au mépris de sa mission, serait-il d'être reconnu par le pouvoir qui fascine tant les français, d'ou cette monarchie présidentielle ?

Et la réussite et l'argent du journaliste ? et cet aveu de "libération" on se sentirait enfin libre ? libre de QUOI ?????

il aurait fallut être libre AVANT !!! Si le journalisme doit se sentir libéré lorsqu'il est rejeté par le microcosme "VIP", alors dans quel pays on vit ??????

Un pays d'égocentrique, de narcissiques qui élisent un narcissique ....
Emission sur Sarkozy sans intérêt. OVERDOSE. Le sujet a déjà été traité (et ce bien avant les élections par Marianne ET avec plus de talent que le journaliste de l'obs-) les qq détails que l'on apprend en plus ne présentent pas d'intérêt. On comprend d'ailleurs très difficilement la fascination que le personnage inspire aux journalistes. Ce n'est pas seulement Sarko qui manque de maturité d'esprit mais toute une partie de la presse. Comme on dit souvent - ce qui n'est pas faux - on a les présidents qu'on mérite. Le pire, à ce rythme c'est qu'une partie de la population va se retrouver à l'état de manque à l'arrêt.

Beaucoup + intéressant traitement de l'info sur le Tibet
même le New York Times tape sur Sarko: President Bling-Bling
"Le Sarkozy colérique, impulsif et bling bling aurait-il pu être raconté par les journalistes avant l'élection ?"

Non seulement il aurait pu mais c'était indispensable. On demande bien au candidat de faire l'inventaire de son patrimoine financier, pourquoi pas celui de son patrimoine (comporte)mental ?
Arrêt sur Images continue d'avancer à grands pas !
Je crains cependant que mes amis asinautes, friands de chroniques sarkozyennes, restent un peu sur leur faim.
En effet, en dépit des efforts louables de Daniel "Juste" Schneidermann (nouveau tic de langage badin), nous ne savons toujours pas si :
- Sarkozy a les mains moites ;
- Combien de fois il va aux toilettes par jour (ce serait un élément fort, du point de vue psychologique, sémiotique et politique, un "signe", quoi !) ;
- La marque de ses chaussettes.

Hélàs, Hervé Algalarrondo est resté pondéré et tout-à-fait à sa place de journaliste politique, et D. S. devra refaire un plateau, le troisième, pour obtenir véritablement ces informations essentielles.
Je lui suggère d'inviter un journaliste de Closer ou de Match, ça ira plus vite. Car comme lui, je pense qu'il est maintenant essentiel de tout savoir sur la vie privée des hommes politiques, en faisant surtout mine de reprocher aux médias d'en dire trop… ou pas assez (je n'ai pas encore tout compris).

Je ne lis jamais France-Dimanche, semble-t-il dire : mais tu peux me raconter ce qu'il y a dedans ?

Sarko, c'est bon, ça, coco.

Les asinautes en redemandent !
PITIE...PITIE...PITIE...PITIE...PITIE...PITIPITIE...PIPITIE...PITIE...PITIE...PITIE...PITIE...PPITIE...PIPITIE..PITIE...PITIE....PITIE...TIE...ITIE...TIE...E... enfin pitié, pouvez-vous me remettre "la vielle" vidéo Kewego pour que je puise "visualiser !
Merci merciPITIE...PITIE..merciPITIE...PITIE....
MadeleinemerciPITIE...PITIE...merciPITIE...PITIE...merciPITIE...PITImerciPITIE...PITIE...E...
(génial le copier coller...
Montée du narcissisme ? C'est bien un truc de journaliste qui réinvente l'eau chaude chaque matin en prenant sa douche !

Giscard ? Ca vous dit quelque chose ? Bien plus intelligent que Sarko ! Mais pas moins narcissique !

Mitterand ? Ca vous rappelle quelqu'un ? Le maître absolu du narcissisme !

Pour être président, il faut immanquablement être pathologiquement narcissique !

Sinon, on est Mendès-France, Barre, Balladur, Rocard, Delors, Jospin...
bon maintenant si on passait à un journaliste amoureux fou du style de sarkozy
pasqu'à force de se payer des tournées, j'commence à t'être un petit'peu soûl...
A force de faire des plateaux sur Sarkozy on est devenu des experts de la Sarkozie, passant à autre chose.
Il est peut être bon de rappeler que le narcissisme est un trouble du comportement et non un simple trait de caractère ..Je sais que Wikipédia n'est pas parole d'évangile, mais ici l'extrait est référencé .
Faites votre diagnostique : http://fr.wikipedia.org/wiki/Narcissisme


* Les troubles de la personnalité narcissique:

Il s'agit d'un mode général de fantaisies ou de comportements grandioses, de besoin d'être admiré et de manque d'empathie qui apparaissent au début de l'âge adulte et sont présents dans des contextes divers.

* Le sujet (homme ou femme) a un sens grandiose de sa propre importance. Il surestime ses réalisations et ses capacités, s'attend à être reconnu comme supérieur sans avoir accompli quelque chose en rapport.
* Est absorbé par des fantaisies de succès illimité et de pouvoir.
* Pense être spécial et unique et pense ne pouvoir être admis ou compris que par des institutions ou des gens de haut niveau.
* A un besoin excessif d'être admiré.
* Pense que tout lui est dû et s'attend à bénéficier d'un traitement particulier et favorable à ses attentes.
* Exploite les autres et utilise autrui pour parvenir à ses propres fins.
* Manque d'empathie et n'est pas disposé à reconnaître les sentiments ou les besoins des autres.
* Envie les autres (jalousie) et croit que tout le monde l'envie.
* Fait preuve d'attitudes et de comportements hautains et arrogants.

Référence: American Psychiatric Association. DSM-IV Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux. Voir aussi: Trouble de la personnalité antisociale.

Le narcissique est capable de rendre son discours évident, il arrive à manipuler son entourage, à lui faire croire qu'effectivement il est le meilleur puisque les autres ont tous les défauts du monde. On se fait facilement manipuler par ce genre de personne, l'absence d'empathie est une arme redoutable. C'est pour cela que la plupart des journalistes ont été éblouis et n'ont pas été assez critiques en laissant passer certains comportements aberrants. Ce n'est pas le "français" qui ne remets pas assez le p ouvoir en question, mais c'est l'humain qui agit trop souvent à l 'économie... moins d'analyse, moins de risque immédiat, moins d'opposition. Cogitons plus pour vivre mieux !

Et que faisons nous maintenant, on attend, ce n'est pas grave... ou on agit ?
C’est édifiant la semaine dernière Antoine Guiral transpiré la peur de Sarkozy.
Cette semaine Hervé Algalarrondo semble très embarrassé par les questions de
DS, mais je n’arrive pas à déterminer si ce qui lui fait le plus peur, est, le questionneur ou les retombés de ces réponses, pour la poursuite de son métier !
Si la majorité des journalistes sont comme les deux spécimen exposés dans vos plateaux,
je comprends mieux pourquoi Coppé s’est cru autorisé, et allése, pour nous raconter des mensonges dimanche soir. ( Il vont accélérer les réforme : bouclier fiscal, révision du préambule de la constitution, dépénalisation des affaires). Il leurs apparaît que c’est le message des urnes. En gros, les journalistes regardent ailleurs, nous pouvons dire n’importe quoi, personne ne dira le contraire. Drôle de perception de la population française. C’est vrai que ça devient pénible, et si aucun des confrères que vous invitez n’est capable de plus de courage, il n’est en effet pas utile de continuer à les inviter.
Un ils nous barbent avec leurs explications fumeuses. Deux ce n’est pas une bonne image pour votre profession, qui souffre déjà d’une image douteuse de copinage et de connivence
Pendant ce temps comme le relève avec impertinence le Canard l’équipe de tir de la chine s’entraine au Tibet.
En parlant de cercle vicieux j'ai trouvé qu'on avait bien fait le tour là. Je me suis ennuyé à mourir et je n'ai rien appris.
Je ne trouve pas anormal qu'il y ait une rubrique Sarkozy et les médias - ou plutôt les médias et Sarkozy- sur ASI.

On pourrait l'élargir au rapport politiques/médias.
Le cas Sarkozy n'étant vraiment intéressant qu'en raison de son caractère caricatural.

Il apparaît clairement que la question n'est plus oui ou non... mais plutôt quel est le degré de connivence de chacun des journalistes avec les politiques qu'is suivent.

Ces interview nous montrent des rapports sans doute plus complexe qu'il n'y parait.

Pour simplifier :
- Sans connivence, pas d'info.
- Avec connivence, des infos de première main, des confidences, mais autocensure indispensable sinon retour à la case départ.

Et l'on comprend qu'ils jouent au chat et à la souris, chacun essayant de manipuler l'autre, d'en obtenir plus qu'il n'a lui même donné.

C'est un cercle vicieux
Une bombe!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! UNE BOMBE dans cette interview. LE journaliste dit avoir diner hier avec Dominique de Villepin qui lui a raconté qu'il rencontrait Jacques Chirac régulièrement depuis la dernière présidentielle. Mais De villepin est sous controle judiciaire et a interdiction!!!!!!!!!!!!!!! de contacter ou rencontrer Jacques Chirac!!!!!!!!!!!!!!!!

Soit je me plante grandieusement. Soit cette interview vient de lacher une bombe !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a plus je continue l'interview!
Plateau intéressant d'un point de vue politique (on n'y apprend des choses sur l'homme Sarkozy notamment) mais on n'apprend malheureusement peu de choses sur le plan médiatique, le traitement médiatique qui est fait de Sarkozy, en tout cas peu de choses renversantes.
On sent ce que veut entendre Daniel, les journalistes sont-ils séduits par Sarkozy ? pratiquent-ils l'auto-censure ? pourquoi ? sont-ils complaisants ? Daniel a sa petite idée là-dessus je crois. Mais les réponses d'Hervé Algalarrondo ne sont pas vraiment affirmatives. Il nous livre ses sentiments, ses impressions, sur Sarkozy et sur les journalistes face à Sarkozy, mais ne pointe pas de déviances, complaisances, séductions chez les journalistes.
Alors qu'en penser ? Y a-t-il ou non des problèmes entre les journalistes et Sarkozy, un traitement particulier, même inconscient ? Je ne sais pas. Mais ce plateau nous invite à penser que non.
Il faudra aussi inviter des journalistes de la presse en région ... ils ont aussi sûrement à dire que l'ego des journalistes parisiens et des journalistes parisiens en région !!
Vous allez perdre vos asinautes a ne faire que du Sarkozy. En tout cas, moi ca ne m'interesse pas plus que ca et surtout de moins en moins. Je sais vos statistiques disent le contraire. Mouais, c'est surement vrai pour l'audimat a court terme, mais si vous envisagez de durer, c'est peut etre pas la direction a prendre. Je ne regarde meme pas, je boycotte. Tiens, en parlant de boycott, peut etre que ce serait interessant de savoir ce qui ce passe au niveau des jeux olympiques 2008. Y-a-t-il un premisce d'organisation de boycott, quel en est le traitement mediatique, en France, au niveau international, en Chine? Bref, diversifier... C'est pas parce que l'on est tous attire pas les sujets people qu'il ne faut proposer que ca. Merci.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.