46
Commentaires

Sarkozy, le chômeur et le déséquilibré : l'erreur plus médiatisée que l'histoire

Le storytelling, l'art pour les politiques de marquer les esprits à coups d'histoires édifiantes, est...un art difficile.

Derniers commentaires

BONJOUR
je suis entièrement d'accord avec vos articles. C'est votre rôle de décrypter les médias, et spécialement de critiquer le discours de notre président. C'est pour cela que je me suis abonnée. J'en ai assez de la langue de bois des politiques. Je veux être bien informée. Merci pour votre travail.
Oui, l'erreur de Sarkozy est liée à cette trop belle anecdote,
servant son discours à merveille, il ne pouvait pas résister,
c'était pour lui

D'ailleurs le fameux "déséquilibré" (on en parle peu de celui-là) ne l'est pas tant que ça,
qui lui a fourni les munitions nécessaires à sa campagne anti-chômeurs.

Cela prouve l'à-peu-près de ces lois,
l'esquive permanente face aux questions de fond,
on cherche des bouc-émissaires, on vise à côté,

ce gouvernement ne va pas au fond,
n'accepte pas le débat, et ce n'est pas que sur ce sujet.


http://anthropia.blogg.org
Je reprend les mots de F de Panafieu "Quel tocard !!!"
On devrait mettre les politiques en période d'essai comme dans n'importe
quel contrat et on devrait pouvoir les virer en cas de non satisfaction !
Dans le cas de "Bling Bling" ca fait longtemps qu'il serait retourner
à l'ANPE des politiques !!!!
moi je pense qu'il faudrait chercher à fermer des prisons, et chercher à tous prix à envoyer moins de gens en prison ("une école qui ouvre, c'est une prison qui ferme")

2 idées sur la question :
1) prévenir plutôt que punir
2) n'envoyer en prison que les personnes dangereuses pour la société (meurtre, viol, etc.) ; pour moi, les vols ou autres ne devraient pas être suivis de peine de prison
Que fait un agent désiquilibré et reconnu en tant que tel dans le comité d'accueil d'un président de la république .Quand on sait comment les gens sont filtrés, qui peut m'expliquer cette présence . Je trouve cela étrange . Il n'y a rien de nouveau sous le soleil .Ils sont quelques uns à utiliser ce stratagème pour renforcer leurs affirmations .Rachida Dati est experte en la matière .Reprendre des cas isolés pour en faire une généralité , pour étayer sa démonstration ,est une pratique courante que j'ai eu l'occasion d'observer à maintes reprises .Comme il est difficile de contrer les affirmations sur le champ, cela permet de clouer le bec à tous les contradicteurs .Et ce n'est pas fini . J'ai le sentiment désagréable d'avoir affaire à une gestion " café de commerce ".
Dans Télérama de cette semaine, le cinéaste italien Giordana dit que, après l'élection de Berlusconi, c'est un sentiment de compassion pour ses compatriotes qu'il a éprouvé, et pas de la colère.
Autre histoire, celle que raconte Frank dans son livre "Pourquoi les pauvres votent à droite?". A propos du Kansas, il décortique les discours politiques états-uniens qui peuvent amener des gens à voter pour ceux qui vont leur rendre la vie encore plus difficile. Au delà des différences entre la France et l'Amérique profonde, les stratégies manipulatoires se ressemblent.
Je crois surtout que ça l'arrangeait bien cette histoire bidon, ça sert ses desseins. Le souci est que même si l'histoire est vraie ou fausse, il n'en démordra pas : il faut remettre les français au travail et quoiqu'il en soit il mettra en oeuvre sa politique bidon qu'il croit bonne puisque d'après lui 53 % des français (et pas des votants, c'est tellement plus classe à dire, hein sarko !) pensent que les chômeurs sont des branleurs. Faut quand même être couillon pour généraliser quelques cas de branleurs avérés en nation de branleurs !

En regardant ici et là, surtout sur le net (je ne regarde jamais la télé), je m'aperçois en discutant avec des amis ou des collègues qu'on n'a pas le même niveau d'information et qu'ils sont surpris de n'avoir pas entendu ou vu ou lu telle ou telle chose. Faut vraiment que le net reste un domaine libre (même s'il y a beaucoup de daubes et de merdes qu'il faut trier) sans entrave et sans contraintes du dictateur sarko. Qu'il ne touche pas à ce dernier bastion de liberté, c'est tout ce que je demande.

Et il faut le supporter encore 4 années ? Je vais avoir du mal je crois...
Sarkozy a répété ce que lui a dit un conseiller à l'ANPE de Melun., qui a voulu "se faire mousser" . Ce serait interessant de savoir pourquoi la Direction Déléguée de Seine et Marne dit qu'il est déséquilibré ? Ou est-ce inventé par le journaliste de Libé ? C'est cela la vraie question

Comment peut-on imaginer qu'un conseiller avec de graves problèmes de comportement , premièrement travaillle et deuxièmement approche Sarkozy ? Impossible dans les deux cas.
Mais, que fout un "déséquilibré" en tant qu'agent de l'ANPE ? Qu'on ne s'étonne pas que cette institution ne fonctionne pas si son personnel ne peut être écouté en toute confiance.
C est amusant cette découverte du storytelling de sarkozy parce qu'elle est un peu tardive en fait cela fait au moins 6 ans qu'il fonctionne de cette manièrec etait même son fond de commerce en tant que ministre de l intérieur avec des conséquences dramatiques en plusieurs occasions

- mise en scène et en image de "la racaille " a argenteuil
- mise en scène et en image du décès de deux adolescents pourchassés par la police en banlieue avec un mois d émeute a la clé
-mise en scène et en image des incidents de la gare du nord en pleine campagne électorale avec "storytelling" de la france des fraudeurs d un coté et de la france de la sécurité de l'autre et en résultat 3 % d" ecart de voix au second tour en faveur de la " belle histoire "
-mise en scene et en image du sauveur de l usine de grandange torpilllee par le vilain caiptaliste
-mise en scéne et en image du couple présidentiel et de la famille recomposée avec belle filles blondes comme accompagnatrices et madame cajolée par le chef sous les ors de l elysee ...
ettc etc etc etc
UN vrai catalogue et une vraie stratégie que les médias ne decouvrent que apres 6 ans d usage !!!! et pourtant cette stratégie n 'est pas nouvelle il faut donc 6 ans pour que les yeux s ouvrent c 'est de l aveuglement ou il manquait juste un mot et un concept et un livre pour finaliser l analyse ???
La problèmatique surtout, c'est la propension du discours à dénoncer les "fraudeurs" du sytème social à la française ; de fait celà conduit à un sentiment que la solidarité nationale ne profite qu'à celui qui en abuse, que les services publics ne servent qu'à assister au lieu de protéger "le bon français" et ainsi à développer le "chacun pour soi" et le "quant à soi".
j'aimerais juste recevoir chez moi une offre d'emploi que je puisse l'accepter tout de suite.
il y a un pb... les médias devraient arrêter d'être de simples montreurs d'images (comme l'AFP ne peut pas être un diffuseur de communiqués...). Les journalistes devraient s'imposer comme règle de ne parler que de ce sur quoi ils peuvent poser un regard critique.
avec l'omniprésence de ns, la télé surtout devient un outil de propagande ; et il a été refusé de compter le temps de parole du président sur celui de l'ump, lamentable... encore 4 ans, et nos cerveaux à tous seront nettoyés, tout prêt à recevoir une nouvelle couche de discours sécuritaires et de mensonges fiscaux
Qui choisit les extraits diffusés à la TV ? C'est étonnant combien cela ressemble à un nouveau plan média. Mais qui sont les journalistes qui coopèrent à ce plan ? Sont-ils payés pour ça ?
Son électorat n'est pas content de lui ? Qu'à cela ne tienne, il lui remet une couche de populisme : le trottoir de gauche et celui de droite, au passage merci pour la pub offerte au copain ; la caissière qui trouve normal de travailler le Dimanche ; l'employé qui refuse plus de 60 offres d'emploi ; les heures sup'. qui "...marchent" puisque les statistiques le disent...
Chassez le naturel... Avec Céline Dion, voilà qu'il remet une couche personnelle sur...l'Amour. Pas vulgaire ! J'ai juste [s]honte[/s] un malaise en écoutant ce président.
Et dire qu'il va falloir subir ce guignol encore quatre ans voire neuf qui sait ?
Je trouve cet article inutile à force d'être au ras des pâquerettes, ça rejoint les défauts habituels d'ASI : relever des points saillants du discours médiatique, sans analyse approfondie de ses grands mouvements de fond, sans la perspective sociétale.

Ainsi, si Sarkozy a mis en avant cette élucubration, c'est qu'elle s'inscrit dans une plus vaste campagne de culpabilisation des chômeurs, il y a déjà eu d'autres élucubrations montées en épingle par les grands médias (il y a quelques mois, le faux "faux chômeur" qui vivrait depuis des années grassement et volontairement du chômage voir : http://blog.monolecte.fr/post/2006/09/29/Le-Point-sur-la-table )

Un autre angle aurait pu être de relever le fait que peu de médias évoquent cet incident) mais en le contextualisant : il existe une campagne médiatique pour culpabiliser ceux qui vivent des minimas sociaux.

Autrement dit : Que cet épisode ait été peu repris par les médias n'est pas important, car il ne s'agit que d'une exception dans le cadre d'une campagne médiatique, et en relevant cette exception, en n'évoquant pas cette campagne, vous laissez à penser qu'elle n'existe pas.

Enfin, comme le relève Libé Orléans :

http://www.libeorleans.fr/libe/2008/05/chmage-nicolas.html

"Orwelle, un Libénaute vigilant, rappelle, en s’appuyant sur un article du Monde diplomatique, un précédent outre-atlantique: «Ronald Reagan martela pendant plus de dix ans l’histoire (fausse) d’une fraudeuse, celle d’une reine de l’aide sociale [“welfare queen”] qui utilise quatre-vingts noms, trente adresses et douze cartes de sécurité sociale, grâce à quoi son revenu net d’impôt est supérieur à 150 000 dollars». Tout comme dans la France de 2008, cet exemple arrangé avait permis à Reagan de justifier le passage d’un plan d’austérité sociale."

Voilà qui pourrait être encore un autre angle d'attaque pour la critique des médias : expliquer pourquoi les néo-libéraux français reprennent mots pour mots une campagne mise au point par les conservateurs américains.
Vous pourriez contacter Loïc Wacquant, un sociologue français, qui a quelques idées sur le sujet.

Encore une question : pourquoi aucun critique, (presque) aucun journaliste ne fait ce parallèle, pourtant évident ?
Manque de culture ? Manque d'intérêt ? Dépolitisation massive, peur de trouver des conclusions non consensuelles ?
Bonjour,

Je me demande si c'est vraiment important que la "connerie" soit découverte et analysée (sur internet en particulier) il suffit qu'à chaque fois cela renforce quelques centaines de personnes dans leurs convictions et le mal est fait, peu importe le correctif.

Les élections ne se jouent pas sur de gros mouvement de masse mais sur une poignée d'électeurs(trices) et cette poignée là se gagne avec de gros bobards comme ceux là (c'est un problème de statistiques et de psycho: mr Sébastien Bohler s'il vous plait!!)...

(un ami vient de me parler de cet ado qui aurait découvert une comète qui devrait se crasher en 2026?.. Il aurait fait des calculs que les plus grands astronomes auraient plantés... peu importe qu'il y ait eu un correctif après le buzz, mon ami ne l'a pas entendu...)
j'oserais me poser la question de savoir qui est le plus déséquilibré dans cette histoire
67 offres d'emploi en un an pour une seule personne ??
Et ben dites donc, moi je suis resté un peu plus de 6 mois au chômage dans ma vie et durant cette période on m'a rien proposé.
Notre cher président est complètement à côté de la plaque, prendre un exemple comme cela sans s'apercevoir de l'incongruité de celui ci me fait un peu peur, notre président ne serait-il pas lui même désiquilibré? Ce qui permettrait de comprendre qu'il ne s'étonne pas des paroles d'un autre désiquilibré. Sauf si bien sur cet autre désiquilibré tient des paroles contraire à la folie du premier. Cela pourrait alors devenir dangereux, et il ne faut pas compter sur ses collaborateurs pour le raisonner, car pour ceux-ci, la folie pourrait bien être du génie, un fou génial en somme. Mais s'il devait manquer le talent, il ne resterait que le fou. On a vu qu'il a eu du talent pour être élu, mais depuis...
Quelle histoire de fou !
Dans le même ordre d'idée, toujours dans la bouche de notre beau parleur :
"Les dockers français sont des fainéants, ils ne travaillent que 2 000 heures par an alors que ceux de Barcelone travaillent eux 4 000 heures" (pas tout à fait le texte mais dans l'esprit)

Un petit calcul donne pour un docker barcelonais une journée moyenne de 11 H (en travaillant sans interruption tous les jours, sans jour de repos hebdomadaire ni vacances !!!)
Comme son ami Darcos, notre omniprésident n'est pas copain avec le calcul. Dommage pour un dirigeant.
A noter que 2 000 H correspond à un travail normal légal de 8 H par jour travaillé.
Mais au bout du compte, le mal est fait, tout le monde a compris que la France est un pays de fainéants… Les autres bien sur, pas soi-même naturellement.

Si c'est ça qu'il souhaite comme Réforme, qu'il se la garde. En tout cas une réforme de son éducation mathématique serait la bien venue.
Je connais un président de la République élu à grands coups de promesse !!!!!! n'assurant pas son job de 4 ans !!! OUF !!!! nous disant : les caisses sont vides !!! après des cadeaux aux plus aisés, étonnés les plus honnêtes de recevoir un chèque !!!!!

Personne qui du reste était au gouvernement auparavant !!!!
Plus le singe grimpe haut dans l'arbre, plus il montre son cul. (proverbe africain)
Cette dernière phrase de l'article résume toute l'affaire.
C'est pas moi, c'est Jean-François Kahn le premier qui a parlé de grain.
C'était à l'époque, le grain a évolué depuis; il ne doit pas être loin du stade d'inventer la roue à l'heure qu'il est.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.