38
Commentaires

Santé de Clinton : avis de tempête médiatique

Au cours des cérémonies de commémoration du 11 Septembre, à New York, Hillary Clinton a dû être évacuée en urgence.

Derniers commentaires

Un petit selfie avec Hillary ?
Ça donne envie d'être là-bas, non ?
Bonjour, j'ai découvert il y a quelque semaines ces suppositions sur la santé de Mme Clinton, voir tous les journalistes se précipiter pour traiter tous le monde de complotiste dès que l'on se pose des questions est assez symptomatique....

Les médias, risquent de devoir avaler une sacrée couleuvre tôt ou tard à ce sujet là, et ce sera encore un nouvel élément montrant que la rhétorique du complotisme utilisée par les médias sert en réalité à cacher des informations gênantes.

Nombre de personnalités politiques souffraient de problème de santé gravissimes cachés au public ce ne serait quand même pas la première fois !

Khrouchtchtev officiellement devait se retirer pour une grippe régulièrement alors qu'en fait il souffrait d'une cyclothymie

Ronald Regan était dément à la fin de son mandat

Mitterrand avait un cancer de prostate métastasé avant de se représenter et le savait parfaitement

Pompidou avait la grippe officiellement mais en fait souffrait d'une maladie de waldenström dont il est décédé en cours de mandat

Sarkozy lui a bien quelque chose aussi mais je ne dirais rien je ne voudrais pas être traité de complotiste !

DSK, tous les journalistes savaient que c'était un grand pervers mais n'en parlaient pas non plus

Bref, petit rappel tout de même qu'en cette matière "on" ne nous dit pas toujours la vérité.

Quand à Mme Clinton, elle a présenté une hémorragie cérébrale suite à un traumatisme crânien il y a quelque années, qu'elle souffre d'une épilepsie secondaire n'aurait rien de surprenant ni qu'elle soit démente d'ailleurs.

Si sur la plupart des vidéos de supposées crises épileptiques il est loin d'être évident qu'il s'agisse de crises partielles complexes, il y a une vidéo ou pour moi l'épilepsie ne fait aucun doute c'est celle commentée de la manière suivante par DS:

"Elle se permet alors une plaisanterie, qu'elle regrette peut-être aujourd'hui : alors que plusieurs journalistes lui posent une question en même temps, elle recule de façon très théâtrale, l'air de dire "Mon cerveau ne peut pas répondre à tout le monde en même temps !"."

Le rapport médicale traînant sur le net paraît plausible à la vue de cela et également en comparant le comportement qu'elle a aujourd'hui avec celui d'autrefois il y a 10 ans. (il suffit d'aller chercher sur le net des vidéos anciennes de ses discours)

Pourquoi les journalistes si prompts d'habitude à tout vérifier (paraît-il) ne demandent pas son avis à un neurologue ?
Manquerait plus que les amerloques nous ravissent le pompon de la vie politique la plus débile. Défendons-nous !
"Personally, personally...I think she is an unstable person" (Donald Trump 2016)

Les autres personnes sont toujours instables aux yeux de ceux qui sont eux-mêmes atteints d'instabilité.
Il suffit de se souvenir comment le monde parait instable les lendemains de cuite.
Comme à la lecture du papier j'avais l'impression qu'elle avait fini à l'hôpital, une précision tirée de cet article : elle a été emmené se reposer dans l'appart' de sa fille et est ressortie dans la rue deux heures plus tard, apparemment dans un état normal (quoique, pas sûr que ce soit normal pour quelqu'un à qui on a diagnostiqué une pneumonie. Et si les reptiliens l'avaient remplacée par son sosie, hein ? Pourquoi elle garde ces étranges lunettes de soleil ?...
Bah moi si j'étais américain j'irais voter Clinton II.

Parce que c'est tellement rare de voir les rois du monde mourir dans l'exercice de leur fonction que ça peut être rigolo d'en augmenter la probabilité.
Noter que ce pays est décidément invraissemblable et jamais ennuyeux... (perso ni half-bored, ni half fascinated)
La grande comédie qui fait l'"entertainment" des news donne l'occasion à ceux qui ont la distance, le talent, l'humour, la qualité de créer des œuvres qui peuvent intégrer l'éventail des sujets du moment.
Je veux parler de la série "Braindead" sur CBS pour ceux qui ne connaissent pas...
Les primaires, Trump, la Syrie, la guerre, et les insectes venus de l'espace...
Jubilatoire dans la forme, mélangeant habilement tous les genres, tous les sujets, dans une comédie qui est tout sauf innocente...
À vous de débusquer les "easter eggs" et tout ce que les scénaristes s'amusent à cacher à moitié ...
Sur CBS!!!
Pilotée par Ridley Scott.
Et Michael Moore au lit avec l'héroine.
Sorte de "house of cards" en plus malin.
ils sont mal barrés au USA ( et nous aussi d'ailleurs ) le choix proposé aux élections est catastrophique

sur trump on est très bien renseigné par les journeaux mainstream

sur Clinton par contre pas assez ( candidate des banques et multinationales etc ... )

voilà un lien sur un article qui liste les casseroles de la famille Clinton

http://institutdeslibertes.org/11482-2/

édifiant
A l'annonce de la nouvelle, Trump, il a ri.
On se souvient des réactions à la première élection de Barack Obama : un tsunami de bonheur ému, on allait voir ce qu'on allait voir, le matin du grand soir se levait. Et on a vu : la montagne a accouché d'une souris, classe, sympathique en public mais incapable d'arrêter la machine à détruire le monde et de faire fermer un bagne externalisé comme on jette nos détritus en Afrique.

Alors, Clinton ou Trump, OSEF, et Sanders aurait été un remake white du beau Barack.
"Vingt minutes de toux. C'est long, vingt minutes, en plein meeting public."

Daniel, avez-vous regardé dans son intégralité la vidéo que vous publiez ?
Je viens de le faire. Nous sommes loin des 20 minutes de toux que vous annoncées. La quinte de toux ne dure en réalité que quelques petites minutes (peut être 3, je n'ai pas chronométré) au tout début. Hillary Clinton est ensuite légèrement enrouée et visiblement diminuée mais se reprend. Elle ne toussera plus qu'une seule fois très brièvement (moins de 5 secondes) vers la 17ème minute.
On a des dirigeants de droite et malade, pas étonnant qu'ils fassent tous une politique conservatrice (la faiblesse nous emmène vers la protection), et protectrice des plus riche. Partout dans le monde on oublis la plus grande partie de la population, pour les vieux riches , les vielles pauvres elles subissent en silence, elles ont honte se croyants seules a vivre cette pauvreté, comme si elles en étaient responsables.
Faudrait mettre une limite d'âge au elu(e)s., et 1 seul mandat présidentiel, ils auraient plus de courage .
Je ne suis pas médecin aussi je ne sais pas ce que veut dire le mal qui atteint Madame Clinton mais je trouve par contre désastreuse la communication de son staff, vu que les charognards sont aux aguets.

Et les charognards décortiquent jusqu'aux plis du dos de la veste de Madame Clinton échafaudant les pires hypothèses (elle y cacherait des appareils médicaux etc).

Alors bien sûr comme beaucoup ce matin en entendant la nouvelle, je panique à l'idée que celui à propos duquel Daniel Schneidermann écrit justement que "les médias audiovisuels américains contemplent aujourd'hui le monstre qu'ils ont fabriqué" profite de cette opportunité pour s'imposer.

Ce qui me laisse pantois néanmoins, c'est que ces charognards et tous les autres fans de Donald Trump "s'effraient" des malaises physiques de Madame Clinton et trouve tout à fait normal la folie maladive de leur héros. C'est un peu comme si ceux qui allaient être tués par le monstre du docteur Frankenstein applaudissaient en voyant arriver ce monstre inhumain et difforme et s'effrayaient à la vue de la blouse blanche qui l'escorte.
D'apres les sondages, une Hillary inconsciente vaux bien un Donal conscient: http://www.newyorker.com/humor/borowitz-report/poll-unconscious-clinton-more-fit-to-be-president-than-conscious-trump :)
En oubliant au passage que Trump (âgé de deux ans de plus qu'elle) n'a pas davantage fourni de certificat médical crédible lors de son entrée en campagne

Ni publié sa déclaration d'impôts. Si ça se trouve, son montant est aussi ridicule que celui d'Apple en Irlande...

(L'élection de Trump ne changera rien ni en mal ni surtout en bien à la marche du monde. Le complexe militaro-industriel ne verra pas d'un bon œil son projet de désengagement. Le seuls qui souffriront seront les chefs d'état - sauf Duterte le philippin - qui auront à recevoir ce grossier personnage. Bon, si ça se trouve, vu son penchant isolationniste, il ne mettre pas un pied en dehors des EUA)

http://misentrop2.canalblog.com/
Une quinte flush royale (enfin ici pré-présidentielle) a une probabilité (a priori bien sur) de 1/649740.

Ps: vous ne pensez tout de même pas que je vais me fader 20 mn de toux clitonnienne !
Vu sur twitter :
C'est bien la première fois que le partie Républicain se soucie de la santé d'une femme.
Fallait voter Bernie.
Bonjour
L'autre angle d'attaque exploité par les partisans de Trump concernant l'exposé des tares des électeurs pro Trump me paraît irréel. Pourquoi ne pas accepter de dire qu'ils sont racistes, sexistes, homophobes, xénophobes, islamophobes », jugés « irrécupérables » le tout résumé sous le terme "pitoyable" alors que ces allégations ne sont pas fausses.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.