91
Commentaires

Sans passer par la case des mots...

Certains matins, textes et images qui se bousculent dans le cerveau du matinaute

Derniers commentaires

Le dezingage de Royal par Libe devient vraiment hallucinant! Le fait que Joffrin roule pour Delanoe doit-il transformer le principal journal de gauche en appareil de destruction massive de l'opposition?
Le mieux aujourd'hui : "l'analyse" d'un journaliste pour expliquer que Royal dit vraiment n'importe quoi (comme d'habitude) : Royal aurait dit que "40% des salariés seraient au restau du coeur". Et une longue analyse pour expliquer qu'évidemment, ces chiffres sont surréalistes. Sauf que la phrase est : 40% des utilisateurs des restaux du coeur sont salariés. Ce qui ne veut pas dire la même chose.
99% des journalistes sont des sego basheurs... cela me la rendrait presque crédible.
C'est pourtant pas compliqué : en France en 2008, Lémédias, avec la détestation de la pensée unique et le courage qui les caractérisent, n'hésitent pas à jouer leur rôle de contre-pouvoir en critiquant systématiquement l'opposition.
Si l'objectif de cette chronique matinaute était de prouver que, ainsi que le prétendait Judith, l'image prime sur le texte, et donc l'émotion immédiate sur la réflexion et la rationalité, c'est gagné. La plupart des posts de ce forum parlent des images et très peu du texte.....

Et pourtant, on ne piège pas si facilement les @sinautes, d'habitude.
Bon je ne sais pas, je n'ai pas vu ce meeting du zénith, mais ce que je constate c'est que, JM Apathie en tête (ce soir sur C+), ils sont repartis à se déchainer.
Il y en a certains qui font leur footing en ray-ban et tee-shirt NYPD mais c'est madame Royale et son Sari qui ne s'habille plus comme il faudrait pour faire de la politique.
Il y en a certains qui, marié à une chanteuse de variété, font la promotion du disque en plein conseil des ministres mais c'est madame Royale et Ariane Mouchkine qui font un concert au lieu de faire de la politique.
Il y en a certains qui parlent de laïcité positive et de supériorité morale du curé sur le professeur, mais c'est madame Royale qui fait la messe telle la guru(e) (... je sais pas si ça se dit au féminin, ce qui en dit long sur la différence entre secte et religion...) d'une secte.

C'est extrêmement frustrant de devoir assister à ces numéros de mauvaise foi sans pouvoir répliquer. Alors merci à ASI de cet espace.

Et pendant que j'y suis, j'ai un autre truc qui me pèse. On nous a bassiné pendant deux semaines avec la Nouvelle-Orléans menacée par un cyclone, pas un mot sur Haïti qui elle l'a prit en pleine poire le cyclone en question. Là encore je sais pas, mais si j'étais journaliste, cette différence de traitement me ferait sérieusement mal au cœur. Un million de sans abris ça mériterait peut-être davantage d'attention...

JFA
Mon 9h15 préféré !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

J'ai adoré cet article, drôle et intelligent.

Et je suis ravie par les diverses réactions de ce faux-rhum, de la non-compréhension aux extrapolations partisanes

enregistrez-le et gardez-le, c'est génial !
Daniel, Daniel.

Cette chronique.

Comme celle dans Libé, aujourd'hui.

Et bien, je vais vous dire.





C'est d'la baaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaalle !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ;-)
Si je comprends bien, à la lecture des commentaires divers et variés, "la route est étroite" pour Ségo. Quand elle reste figée les mains jointes c'est la Madonne, quand elle se lâche et qu'elle frétille du croupion... c'est Madonna ?

Bon. La prochaine fois je lui suggère de faire un numéro de fil de ferriste : un discours, perchée sur un fil tendu au-dessus d'une foule composée strictement de journalistes. C'est pas de l'image ça coco ?
"s'il s'agit de Sarko c'est un leader charismatique, si c'est royal c'est une gourou de secte".
A méditer.
Rappelez-vous l'enthousiasme journalistique général après le meeting de NS à Toulon. Ce n'était certes pas le niveau politique du discours qui pouvait le susciter.
Quoi alors?
Bravo, vous avez réussi a créer de la discussion et du commentaire : ll y a tant à dire et tant à comprendre. Cela crée une sorte de mise en abyme.
Pour moi, il y a le problème de l'image, celui du discours ( de l'info) et le traitement réservé par les médias à l'un comme à l'autre et ces questions se posent pour Ségo comme pour l'Inde!
Mais à un autre niveau, on peut voir que Sego elle-meme participe aussi de ce méli mélo en mélangeant fortement discours et expression artisitique, ce n'est pas clair et ca risque de lui être reproché dans ces temps tourmentés où l'on voudrait enfin que la critique de l'utltra libéralisme se fasse entendre à gauche.
Tous ensemble les amis! Fraternité! Fraternité! Fraternité!
Je pensais, naivement, que les @sinautes étaient des gens intelligents et des êtres de raison. Or, j'y découvre des royalistes, cherchez l'erreur...
Bravo pour cette chronique subtile et Ôh combien pertinente. A quand un vrai travail sur les "ficèles" du royalisme? Sa mauvaise foi, son registre mystico-tribal saupoudré de victimisation et de démagogie? Quant décrypterez-vous sa communication subliminale?
Personnellement je suis outré de ces procédés et de sa manie d'accuser les gens pour des comportements qu'elle seule se permet. Alors je tente de participer à ce travail ingrat de contre-argumentation, comme ici, mais cela ne sert à rien... On ne sort pas d'une secte en lisant des blogs...
La permanence d'un socle de fidèle est un fait aussi inexpliqué que déprimant.
TB
J'ai tout simplement adoré ce texte.

Quand j'ai commencé à voir la tournure qu'il prenait, égrenant les sujets et les images, j'ai dû faire un effort conscient pour ne pas aller à la chute, avec un sourire jusqu'aux oreilles. Oh, bien sûr, elle n'est pas particulièrement amusante... quoique.

Quelques images de l'Inde, alors: Scenes from India - The Big Picture - Boston.com

Merci encore.
Je suis pour la prise en compte du vote blanc aux élections présidentielles.
Lorsqu'on n'est pas d'accord avec le "plateau" qui est présenté, il faut avoir un moyen pour dire, "présentez-nous en d'autres"
Décidément, le dernier second tour était bling-bling et compagnie.
Un peu de concret et non pas de l'apparence.
moi ce qui me marque dans cette chronique dont je ne sais trop ce qu'elle veut dire à propos de Royal c'est qu'elle met aussi l'accent sur ce qu'on fait subir à SR. SOit elle le fait volontairement soit involontairement mais dans les deux cas c'est intéressant.

On note que Libé a choisi la même photo de SR. Une photo sur laquelle elle a l'air en effet complètement allumée.

Tout le monde sait bien qu'une photo c'est une nano seconde qui s'imprime pour l'éternité. Tout le monde a subi la photo sur laquelle il se trouve en train de bailler ou de faire une expression bizarre. Ici c'est pareil : on choisit une photo de Royal qui est une expression entre deux, un moment où elle dit quelque chose après une premiere chose et avant une autre et on décide que ça sera l'illustration du propos.

J'y vois surtout l'illustration de deux choses : d'abord le regard du journaliste/journal.
ensuite j'y vois l'explication de l'attitude sinistre des politiques : ils ont peur de cette photo qui trompe. (je plaisante... à moitié)

En effet le choix de cette photo c'est le choix du ridicule, le choix de l'absence d'analyse. On sait qu'une photo pareille va perturber le regard du lecteur, elle va le brouiller. On ne peut pas ne pas penser 'qu'elle a l'air allumé" en voyant cette photo.

Bien sur on sait qu'on peut trouver sur n'importe quel homme ou femme politique une photo ridicule mais étrangement le journal de M. Joffrin choisit toujours de mettre la pire en avant dès qu'il s'agit de Royal... Celle qui illustrera l'image que ce journal veut donner de la femme en question.

Alors je sais pas ce que DS veut dire mais je trouve que ça il le dit très bien.

De même qu'en parlant des infos dont on ne parle pas et en collant ces photos il dit très bien (involontairement ?) le fait que personne ne veut parler de ce que DIT SR, de ces prises de positions, de sa révolte ou de ses renoncements (ou pas)... Il dit très bien comme "lémédias" traitent Royal comme une personne dont il faut d'abord construire la caricature pour masquer le fond.

Bravo
On l'a échappé belle !
Le barnum permanent que serait l'Elysée si cette exhibitionniste avait été élue en mai 2007 !
Je ne vois pas le rapport entre le texte du " Vite dit" etles images prises au Zénith ?

Merci d'être un peu plus clair.
En direct de Singapour.
Alonso vient de remporter le premier Grand prix nocturne de F1.
L'équipe Renault est en fête en direct du Zénith, avec une animatrice alerte qui se reconvertit dans le télé achat.
Le bilan carbone de cette manifestation est déplorable (essence et éclairage de la piste) mais le spectacle est à la hauteur de l'événement.
Ferrari a joué de malchance, Massa dans un geste symbolique emporte avec lui le tuyau d'essence.
Est ce un signe ?
Je vais faire comme vous , Daniel : j'écris un texte et je colle une photo qui n'a rien à y voir. Enfin ,coller je peux pas dans ce post , donc je mets un lien direct que j'appelle platement :Photo
Ah, le poids des mots , par rapport au choc des photos...!!!
Daniel Schneidermann n'est pas du matin
démonstration ratée tentant d'expliquer que Ségolène n'a rien a dire et donc privilégie l'image... et pour ce faire il coupe le son, et pousse même plus loin en ignorant sciemment son sujet.

a moins que ses provocations matinales aient un autre but.
ah! tient! les photos passent dans le vite dit et gratuit.
bon ben si c'est pour rabattre le chaland alors, moi je dis plus rien.

et bien si!
déjà pour Sarko aux dents longues j'avais trouvé les photos intéressantes mais inappropriées pour l'article.
il semble que vous aimiez le choc des photos mais ne serait il pas plus judicieux d'en faire un dossier a part!
juste pour le fun et donner de la matière pour titiller l'esprit potache des @sinautes.
Comme vous le decrivez, le rapport entre images et mots est paradoxal:

-Les images peuevnt réellement attirer nos sens pour "forcer" à l'écoute des mots
-ou les images peuvent venir recouvrir les mots pour en dissimuler la signification.

A quoi tient l'un ou l'autre des résultats? je souhaiterai vivement qu'un de vos spécialistes (ou plusieurs même) nous éclairent sur la question (Je suis persuadé que Sebastien- "bien trop rare"- Bohler y serait excellent )

Je dirais,avec toute la reserve du non initié, que cela tient au symbolisme de l'image, qui dépasse la stricte addition des rayons lumineux renvoyés.

Une image avec un fort potentiel symbolique va appuyer les mots parce qu'elle résonnera immédiatement dans l'esprit du destinataire.... si le symbole en question est en adéquation avec le message!
Malgré tout le mal que je pense de Mr Sarkozy, lorsqu'il se dresse (autant que possible) sur la Dalle d'argenteuil, s'adresse a une personne que l'on ne voit pas (donc un peu a tout le monde) Le symbole est fort , et ses propos vont dans le même sens, des propos forts.

Conformément à tout le mal que je pense d'elle, quand Mme Royal vient en one woman show sur scene entre deux rockers pour parler de ses idées "politiques", le décalage me parait trop grand et l'image recouvre les mots...


Pour moi, ils représentent tous deux la même facette de la "politique spectacle" mode US, de la communication avant le sens.
sauf que l'un ne se trompe que rarement, et l'autre est systématiquement à côté de la plaque.
L'un gagne et l'autre perd.
Je ne comprends pas bien. Si vraiment y a rien à dire sur le show de Ségolène Royal, pourquoi en faire une tonne le lundi matin pour les matinautes ? DS n'aurait-il lui non plus pas grand chose à dire ?????

Pour ceux qui le désirent il y a un article tout simple sur rue 89 sur la soirée du Zénith. On ne crie pas au "sublime, fantastique, inoubliable", mais on relate les faits tels qu'ils se sont passés, sans plus.

quant à jcandli, le commentaire du dessus, c'est reparti sur l'hytérie l'érotisation, la séduction !!!!!!!! Faut se réveiller Monsieur le Mâle, on est en 2008, vous avez du en louper des essais et autres analyses sue le comportement féminin.

Salut à tout le monde
C'est surtout la crédu-nullité de Chérèque-Bisounours qui me fait blémir.
L'Inde fait partie d'une autre planète, c'est un constat.
Rocard au chevet de l'économie française : qu'on lui donne l'absolution ! Avec la CSG et plus tard la CRDS qu'on payera toute notre vie maintenant, c'est amoral de lui tendre un micro encore. Non au retour de l'inflation à deux chiffres en France.
Que Ségo arrive enfin à faire exploser le PS, tant mieux, c'est tout ce que je lui souhaite, car il n'y a vraiment que des culs serrés dans ce parti.
J'ai vu ce commentaire à propos de ce one woman show, que j'ai trouvé très approprié :

"La personnalité hystérique est souvent décrite comme associant :
- Une facticité ou une labilité des affects avec une dramatisation de leur expression (pleurs faciles, joie trop bruyante, etc.)
- Une érotisation de la relation avec des comportements de séduction
- Un histrionisme (mauvais acteur) ou un théâtralisme
- Parfois un infantilisme hystérique..."

(d'après Serge Delègue, psychiatre - lu dans "psychothérapie et vigilance)
En regardant la photo de Royal avec son fond bleu féérique, je m'attendais a voir apparaitre un lapin avec un fusil poursuivi par Guignol et Bécassine.... Flash-back de plus de 20 ans au spectacle de Chantal Goya.
Même si j'apprécie beaucoup ASI je vous ferais quand même un reproche : depuis que vous suivez l'actualité des médias d'aussi prêt j'ai parfois l'impression que vous êtes un peu trop hypnotisé par l'actu télé (+ gros titres des journaux). ça m'intéresse mais parfois c'est un peu trop : Pujadas, Ferrari c'est sympa mais parfois il faudrait replacer ça dans un contexte mondial c'est à dire… pas grand chose.

Je sais que vous suivez l'actualité des médias et donc c'est un peu les grands médias qui donnent le ton, les sujets que vous allez traiter (à votre manière). Mais je pense que votre rôle est au moins autant de parler des choses dont on ne parle pas dans les médias et d'expliquer pourquoi.

Je donne un exemple : un sujet de première importance qui est quasi absent des médias est le 'Grand Paris' et les transports en Ile-de-France (je pense en particulier à Metrophérique).
La sortie de christian blanc ne fera sans doute pas la une des médias et ces sujets ne sont pas (aujourd'hui) assez sexy pour attirer leur attention…

Je vous conseille ce blog très pointu sur le sujet :
http://parisbanlieue.blog.lemonde.fr/
Je ne comprends pas ou n'ose comprendre le rapport entre l'actualité politique et les photos de Royal dans l'article de DS.

J'étais au Zénith où S Royal a montré et compris l'enjeu majeur qu'est la façon de transmettre.

Un véritable message politique a été délivré avec une vision de gauche sur la situation en France et dans le Monde.

Je peux vous dire que l'enthousiasme en réaction à ses propos était bien là.

Pour avoir conversé à la fin avec des personnes présentes non-acquises au départ à SR et venue par curiosité... Je peux vous dire qu'elle a convaincu.

Un militant communiste m'a dit : "A partir de ce soir, je soutiens Royal. J'ai assisté à beaucoup de meeting mais je n'ai jamais assisté à un discours de cette qualité de haut vol" (ce sont ses termes).



Bonne journée
Très bon texte, M. Schneidermann.
En vous lisant, je me suis cependant demandé le pourquoi des images non illustratives de l'article, et obtenu une sorte de réponse avec Oblivion ci-dessus.
Je me permets une petite question directe:
Myos ci-dessus a-t-il (-elle) fait le bon décryptage de votre article, comme je le pressens, ou y-a-t-il autre chose ?
Dans l'attente, etc...
Salutations.
woot, il ont changer royale ? °___° Très forte les photos, les meilleurs d'elle jamais faite ! Manquerais plus qu'elle sache faire des discours moins soporifique et le PS a un candidat sérieux - mais ça je peux pas dire (non, non, les idées ne sont pas un critère de choix dans une éléction, jamais, ça se saurais sinon)
Chaque fois que je lis "lémédias" sous votre plume je sens une point eacerbe, souvent juste - mais en l'occurence j'étais assez heureux d'entendre enfin sur une grande radio évoquer "l'assassinat de mots" auquel on assiste depuis qqs années à marche accélérée
(cela dit, les plus grands serial killers de mots restent Raffarin (hors catégorie) et Villepin (qui, à force de grandes phrases, a assassiné à petit feu les mots "contrat" et "pacte" - entre autres...)

Quant au jeu texte/image de cette note, je n'ai qu'un mot : BRAVO ;-)
J'étais au Zénith donc je peux vous éclairer un peu:
tous les thèmes dont parle DS ont été abordés au Zénith,
dans un discours qui était réellement politique
même si les télés ont choisi de ne pas trop parler du contenu...
A la place nos JT ont parlé de la tunique bleue et des cheveux de SR.
Il faut croire que le témoignage de la responsable CGT de l'usine
Renault de Sandouville, ils s'en fichent. Ont-ils même remarqué
que toutes les chansons étaient des chansons engagées, jusqu"à
la chanson "le chiffon rouge", chanson des luttes ouvrières?
Enfin, ce que nous dit DS aussi, c'est qu'actuellement, pour faire
passer un message, il faut savoir utiliser le visuel, et pas seulement
des mots.
Mais également que ces images peuvent être détournées: car quand on
parle de la tunique bleue et des cheveux pour mieux oublier le fond, pour
mieux oublier que la culture a été mise à l'honneur dans ses différentes
formes (y compris populaire mais pas seulement), on vole aussi le sens
de ces images.
Pour rebondir sur l'indifférence des médias à propos de l'Inde... Ce n'est pas tout à fait exact, notamment au JT de France 2 où depuis de nombreux mois déjà, Arnaud Miguet (ou quelque chose comme ça) est un correspondant permanent. Nous avons régulièrement droit à des reportages bien ficelés sur ce pays.

Mais il est évident que l'Inde paraît moins intéresser les médias dans leur globalité que la Chine.
Bravo Daniel !
Vous avez tellement voulu mettre l'accent sur la vacuité de la "prestation" de la miss qui apparait sur les images que... vous avez mis des accents partout .. même où il n'en fallait pas :
("cela donne à l'Inde..." "Elle est peut-être due"..)
Mais on ne vous en voudra pas car l'exercice est excellent ! excellent !
J'ai approuvé le commentaire d'Henri Emmanuelli mais le vôtre est plus subtil... Bravo encore !

Edit Webmaster : Correction accents malmenés.
Et ne voilà-t-y pas que Schneidie nous fait du subliminal,

il nous parle d'un truc et nous en montre un autre,

une Indienne au sari sans impression, au jean rock et cheveu bouclé.

Ce serait-y pas Bollywood, le mot-clef,

le Bollywood qu'elle a dansé l'autre soir, sans autre mot que "C'est quand le bonheur "de Cali, enfin j'imagine,

je n'y étais pas.

Pour Rocard, vous auriez du aussi écouter Véron, l'économiste, dans Interactiv,
qui racontait qu'en général une banque gérée par le public est moins efficace qu'une banque privée,

alors toutes ces banques ? participations publiques majoritaires,
que vont-elles devenir ?
Enfin, de toutes façons, ça ne pourra pas être pire qu'avec la crise actuelle,
parce que l'argent du contribuable va directement dans les poches du gros actionnaire.

Aux Etats-Unis, Alternet, un média genre rue89, appelle ça, un coup d'Etat économique de Bush.

PS : au secours, l'alaphabet fait son coup d'Etat aussi.

http://anthropia.blogg.org
Génial !
Je me demandais comment vous alliez aborder le "stand-up de Ségolène Royal".
Votre billet est très amer. Comme une orange noire comme la Terre.

à chaque fois que je visionne la vidéo de son pestacle, je suis parfaitement incapable de me concentrer
sur ses paroles.

Edit Webmaster : Correction accents malmenés.
Mais pourquoi donc des photos de Mme Royal pour illustrer les commentaires qui n'ont rien à voir avec elle.
@rrêts.... est donc prêt ? participer au lynchage de Madame??? Vous me décevez profondément!!!


Edit Webmaster : Correction accents malmenés.
Pas de commnetaire...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.