134
Commentaires

Sans commentaires

Derniers commentaires

Cher Daniel ;
Enfin, les commentaires, ce n'est pas ce qui prouve la qualite du travail de votre equipe ! Je regarde votre emission chaque semaine depuis les US et je ne mets presque jamais de commentaires. D'ailleurs, sur mon blog, les gens qui mettent des commentaires sont souvent ceux qui n'ont que des vacheries a dire. On croirait qu'ils ont de la hargne a deverser et qu'ils trouvent les blogs pour ca... Cela dit, ce sont eux qui lancent le mouvement, souvent. Mais bon... Je rencontre souvent des gens qui me felicitent pour tel ou tel de mes articles et a qui il ne serait pas venu a l'idee de poster un commentaire. C'est bizarre, mais ils se sentent idiots d'ecrire "j'ai aime votre article". Si je commets une erreur, en revanche, ca fuse.
Yahooooooo !
Laure
Cher Daniel ;
Enfin, les commentaires, ce n'est pas ce qui prouve la qualite du travail de votre equipe ! Je regarde votre emission chaque semaine depuis les US et je ne mets presque jamais de commentaires. D'ailleurs, sur mon blog, les gens qui mettent des commentaires sont souvent ceux qui n'ont que des vacheries a dire. On croirait qu'ils ont de la hargne a deverser et qu'ils trouvent les blogs pour ca... Cela dit, ce sont eux qui lancent le mouvement, souvent. Mais bon... Je rencontre souvent des gens qui me felicitent pour tel ou tel de mes articles et a qui il ne serait pas venu a l'idee de poster un commentaire. C'est bizarre, mais ils se sentent idiots d'ecrire "j'ai aime votre article". Si je commets une erreur, en revanche, ca fuse.
Yahooooooo !
Laure
Je suis étonnée de la critique faite aux commentaires, car bien souvent, si je ne m'exprime pas sur les forums, c'est justement parce que je suis trop impressionnée par le niveau des "posteurs" habituels. Il y a même certaines personnes dont je vais systématiquement lire les posts tellement ils sont intéressants! A chaque fois, je ne trouve pas mieux à dire... Et s'ils y a certains échanges un peu "perso", est-ce si grave que cela? Les gens sympathisent, tant mieux!
D'un lecteur, spectateur silencieux suplémentaire: merci à l'équipe.

A Daniel particulièrement, ne vous laissez pas gagner par un stress que je perçois léger mais croissant vis-à-vis de l'audimat. Nous avons tous fait le choix de rétribuer le site pour vous donner les moyens de travailler selon votre professionalisme, alors profitons en tous.

Pour ce qui est des forums, observez que le paramètre rédhibitoire reste le temps. Lire un article, c'est aborder une réflexion structurée, alors que participer à un forum, c'est lire des dizaines de messages, sans pouvoir préjuger de leur niveau d'intérêt, et surtout sans réellement pouvoir en tirer une véritable avancée sur les sujets traités.

Alors je vous propose un challenge : puisque vos participants sont de "bonne qualité" et qu'ils ont tous fait le choix précité, pourquoi ne pas tenter d'inventer un nouvel outils?
Un forum structuré autour d'un sujet, avec l'effort des internautes pour se situer autour de mots clés, d'une arborescence de pensées et d'arguments. Que chacun puisse apporter une pierre à l'édifice, argumenter, donner du poids à une arborescence par sa simple approbation ou en créer une nouvelle. Que le tout soit visible d'un clin d'oeil général et que l'on puisse approfondir chaque cadre à volonté.
Nous pourrions enfin inventer un truc extraordinaire : le premier véritable espace de réflexion constructive de très nombreux intervenants (citoyens).

Vous êtes l'espace idéal pour cette expérience et je suis sûr que vos "têtes pensantes de l'informatique" sauront relever ce défit de haut vol.

Merci à vous.
maintenant on peut l'appeler 100 commentaires ...
Bon, j'ai l'impression que ce fil part dans tous les sens, je peux donc y participer sans scrupules.

Depuis un certain temps je cherchais déjà un fil du genre "Discussions générales" mais n'ai pas pu en trouver un, je vais donc parasiter ce fil.

1) Retrouver un fil dans ce forum est , pour moi, la galère (je me rappelle avoir utilisé "CHICHE" comme mot-clé pour retrouver un fil sur la télé)

2) Une fois le fil trouvé, pour le lire (sans redondance de lecture) c'est aussi la galère à cause de plusieurs blocs d'imbrication !!
Plusieurs fois je croyais que mon post était supprimé mais en fait non, il était juste difficile à retrouver.
De même plusieurs fois je n'ai pas pu réaliser qu'on a répondu (ou insulté) à mes posts car ses posts ont été noyés dans les blocs d'imbrication

3) Je trouve, avec déception (car pour un site payant (de surcroît) je ne m'attendais pas à cela), que les forumers sont particulièrement agressifs (insultes par posts ou par messages privés car on n'est pas de même avis) et assez bornés (dans le sens peu d'ouverture d'esprit) ; à se demander si certains groupes n'ont pas investi ce forum comme terrain de propagande et "d'intimidation par "harcèlement") (comme les groupes d'extrême-droite le font sur le Net, un des articles d'Asi en a parlé, encore faut-il le retrouver !!)

4) Le fil 11 Septembre : j'ai compris assez vite qu'il était sans intérêt compte tenu des répliques (et pas réponses) et des succesions de renvois stériles de liens que l'on puisse y trouver régulièrement. D'ailleurs, comme "perle de lecture", c'est dans ce fil qu'on peut trouver une affirmation prétentieuse (sur la chute libre) selon laquelle si on lâche une mirabelle et une boîte de conserve, ce sera la mirabelle qui touchera le sol en premier car elle est "aérodynamique" !!!
À toute l'équipe d'@si: Merci :o)
Téléspectateur régulier d'ASI version France 5, je me suis tout naturellement abonné à ASI.net.
Je profite de cette complainte de DS pour m'exprimer pour la première fois sur votre site, que je visite de plus en plus souvent.

En fait, je trouve qu'ASI sur le net est encore meilleur que l'ancienne version télévisuelle. Plus complet.
En cette "saison 2" l'équipe est devenue cohérente et vous semblez avoir trouvé votre rythme.
Je remarque (avec intérêt) qu'ASI porte de moins en moins bien son nom, puisque vous ne vous contentez plus seulement d'analyser le contenu des médias
mais que vous vous orientez de plus en plus vers un journalisme d'investigation.
C'est à mon sens, une bonne chose.
Votre travail est salutaire dans le contexte d'uniformité médiatique actuel.

J'apprécie grandement ce travail, mais habituellement, je ne "poste" jamais de commentaire car je viens vous lire pour m'informer, et je n'ai pas forcément de chose pertinente à écrire.
Alors, comme d'autres certainement, je m'abstiens.
Ce qui ne m'empêche pas d'apprécier grandement votre site (y compris les forums et la possibilité de devenir Asinaute et de m'y exprimer, comme ce soir)


Alors pitié, ne vous découragez pas.
Et ne soyez pas, comme tant d'autres, "accros" à votre "audience" ou au nombre de commentaires que suscite un article.
(J'ai cru noter chez Justine une tendance au narcissisme. La jeunesse, sans doute)

MERCI A TOUS. Courage pour la suite. et longue vie à ASI.
La question des suicides en prison : un sujet grave. Et sans le travail de Justine que saurions-nous de tout cela ? Que saurions-nous de la réaction des "autorités" qui laisse d'abord sans voix...
Alors MERCI à JUSTINE. Son travail nous est indispensable.
Pas eu le temps de lire le dernier sujet de Dan, ce qui ne veut toutefois pas dire que je m'en désintéresse.
D'une façon globale, JE NE REGRETTE PAS MON ABONNEMENT à @si, que je renouvellerai sans aucun état d'âme. Et si je ne fais pas de commentaires systématiques sur les forums ce n'est pas par désintérêt loin de là !... Plus souvent c'est parce que je n'ai pas le temps de prendre le temps d'un commentaire qui me satisfasse vraiment.
Toutefois, et mes excuses, je n'ai pas encore eu le temps de lire le dernier article de DAN, ce qui n'est que partie remise.
Pourquoi Justine et Dan n'ont pas leurs espaces dans les chroniques ? Les dossier en cours sont tellement nombreux (et j'en suis ravi), qu'il n'est pas toujours évident de lire tout ceux qui s'y passe. j'ai du mal avec les dossiers, dés que je me jette dedans j'ai l'impression d'être noyé dans d'innombrables articles au point de ne plus savoir que choisir. Personnellement je trouve que le fait que tout les sujets en cours sont aux même plan noie l'information. Je pense que cela manque peut-être d'une hiérarchisation ou d'un "truc" qui me pousse à choisir, plutôt que de me faire peur. Actuellement je me sens obligé de tout lire alors je me décourage et je ne lis plus rien.
L'internet est vaste et il est tellement facile de s'y noyé et de passer des heures dessus, qu'il me faut sélectionner pour ne par resté derrière un écran toute la journée.
Les enquêtes de Justine et de Dan représentent ce que j'attends d'ASi.

Bon courage

F.
Je suis peut-être le seul, mais j'adore me perdre dans les fils remplis de commentaires. Les posts idiots font parfois rire (même sans considérer les "private jokes"), et à coté de la détente qu'ils offrent, on trouve toujours les commentaires sérieux.

Peut-être que les gens sont trop pressés et n'aiment pas chercher. Mais ils ont tort je trouve.

Le forum, c'est le prolongement du plaisir, c'est le pot de danette qu'on râcle parce qu'il y en a encore au fond...

Ce serait terrible si à la fin de chaque danette, le fond était propre.
Au sujet des dérives dans les forums, je ne vois qu'une seule solution: Limiter leur durée de vie dans le temps, par exemple à 2 ou 3 semaines. Quelle discussion sereine peut prétendre durer plus longtemps ? Au delà, on est forcément dans le détournement. Il est évident que cette règle devrait s'appliquer systématiquent à tous les sujets, pas uniquement aux polémiques merdico-complotistes ( 911, les banquiers ).
Libre à la rédaction de prendre la responsabilité ensuite de relancer le débat et publiant un nouveau billet ( cette solution aurait le mérite de clarifier les choix éditoriaux de l'équipe d'Asi et de trancher la question de sa responsabilité sur ce qui se passe dans ses forums ).
Chers @sidus,

Ne pas poster de commentaire ne signifie pas nécessairement qu'on n'a pas apprécié tel article ou telle émission. C'est aussi, comme l'a bien relevé Daniel Schneidermann, qu'on peut préférer en rester au niveau du lecteur modeste (et néanmoins génial, dirait un autre Daniel…) et très pris par toutes sortes d'autres lectures ou activités.

Cela dit, bravo Justine, Judith, Dan, Alain et tous les autres pour vos décryptages et informations. Pour que Karl soit un jour le “winner”, vous êtes nécessaires, mais plus que de forums on a besoin d'hommes forts ; je sais : c'est un peu éculé, comme jeu de mots, et sujet à mauvaise interprétation — je veux dire : des hommes et des femmes assez forts, assez bien établis en eux-mêmes pour ne plus se laisser mener par le bout du nez par lémédiazélépolitiques, pour ne pas rester figés devant nos écrans mais descendre dans la rue et en nous-même, sortir du spectacle et de la réification, etc. (air connu).

Alain Daudier
OMG.. je viens d'aller voir le fil de discussion sur le nine eleven...mon vieux mac a eu un mal fou à le charger.. j'ai pris mon poison habituel pour affronter la lecture d'un long fil.. et me suis sentie revenue aux temps où j'étais moi même modo d'un forum qui traînait son lot de trolls plus ou moins soft mais surtout d'intervenant-e-s 'sur la ligne' et qu'il fallait contrôler sévère rapport à la charte dudit forum.

J'ai donc abandonné la lecture, parce que je le vaux bien, et je ferais une paire de remarques/suggestions pour l'équipe @si:
-fermez le (le fil)
-découpez des fils de discussions par pages.. de chaipa moi, 50 comms (à vous de voir où sinon les vieux zordis -ca existe encore- rament comme pas possible et même ca décourage la lecture de voir que ça va être si long)

@ hurluberlu :êtes vous, vous aussi, un fan des lolcats?
Daniel Schneidermann , êtes-vous en train de critiquer les @sinautes ?
"les vaines criaillries des habitués " ...

Sous cette chronique , certains signalent que nous nous contentons d'être contents sous les "bonnes" chroniques , pas besoin de commentaires .
Vous dites vous-même que , peut-être , l'intèrêt de la chronique est inversement proportionnel au nombre de commentaires .
J'ajouterais : commentaires lus avec autant d'intèrêt que la chronique elle-même .

Il y en a peu , en général , sous Alain Korkos mais nous y sommes peut-être plus nombreux que partout ailleurs pour déguster aussi les commentaires des connaisseurs , tout comme à chaque article de Judith , de Gilles , la liste n'est pas exhaustive !

Vaines les " criailleries " des" habitués " ( moue méprisante ? ) qui vous demandent très poliment de faire cesser une certaine nicole sur le site des 3000 ?
Criailleries le travail de Moorea34 , Fandasi pour Clavier , Alain b , Balthaz , Bysonfutée , etc... , pour que cesse un seul argumentaire sur ce problème complexe ?
J'apprécie Arrêt sur images, son équipe, ses enquêtes approfondies. Vous faites tous un excellent travail et je suis ravie que vous soyez là, tout près de moi, à portée de clics.

Je commente moins depuis quelque temps parce que c'est difficile d'ouvrir l'ordi dans la rue quand on est en manifs, les deux mains portant la banderole. Et comme chacun sait : une manif, c'est festif et sportif. Le soir, je suis éreintée. Je lis ou pas des articles d'Arrêt sur images, je ne commente pas parce que je n'ai rien à écrire d'extraordinaire, tant les textes sont agréables à lire et les contenus percutants.

Pour l'enquête de Justine sur les suicides en prison, je ne l'ai pas encore lu. Cela ne signifie aucunement que je me désintéresse du sujet. Bien au contraire ! Merci, Justine, de l'avoir écrit. Je le découvrirai ce week-end.
Je l'ai déjà dit plusieurs fois, je constate que je ne suis pas le seul : vous valorisez mal vos contenus.
Il suffit qu'on ne soit pas abonné à un flux RSS, et qu'on ne passe pas toutes les deux heures, et il est très facile de passer à côté d'un article ou d'une chronique.
Et c'est bien dommage.
Pour commenter, il faut soit connaître parfaitement le sujet, soit être très intelligent et, dans tous les cas, prendre le temps d'écrire des choses qui font avancer le schmilblic. Le temps que j'ai, je préfère le consacrer à lire d'autres articles, d'autres chroniques, d'autres commentaires...
Consolons Justine...
Après une conférence d'un éminent (peu importe qu'il/elle soit philosophe, sociologue, astrophysicien ou ethnomathématicien psycholinguiste), on scrutera d'un coin d'oeil méfiant le quidame qui oserait balbutier un commentaire qui n'aurait d'autre objet que celui de faire mousser l'énonciateur dudit commentaire en jonglant avec des concepts et notions plus ou moins intégrées, ce que cette phrase est longue tudieu !
Au café du commerce en revanche, que Marcel entonne un "ce Sarko! vous connaissez pas sa dernière..." et aussitôt fuseront de toutes parts points de vues et images du monde....

Comprenons-nous bien : je ne souhaite pas établir un jugement de valeur, une hierarchie entre les différents contenus d'@si... Certains ont une vocation à forums, d'autre non. Et c'est tant mieux. Cela signifie-t-il qu'il existe des sujets plus nobles ? Nullement. Tous ont leur place, aussi bien le défouloir que l'information.
Vive @si, vive l'enquête, et vive drucker.
Je suis @SI par le flux RSS des Chroniques et en allant régulièrement sur "Dossiers et Contenus" et "Vite dit".

Et alors que ce sujet des suicides en prison m'intéresse, je suis passé à coté du travail fait par Justine.
Une réflexion sur la présentation de l'information est donc peut être nécessaire !
C'est un appel aux flam's ou quoi ?

Sincèrement, montrer que les commentaires sont plus nombreux sur un sujet people qu'un sujet grave sur le suicide dans les prisons n'a aucun sens, sauf pointer du doigt peut-être avec indélicatesse, très certainement, les gens qui ont commentés au mauvais endroit. Le travail de Justine est de qualité, on ne peut pas forcément commenter pour dire "bravo et encore bravo", ou alors faut mettre un système de notation et on noterait les articles. La popularité d'un article par le biais de son forum ne permet pas d'établir qu'il est forcément de qualité. Il y a des sujets qui passionnent plus que d'autres. Perso, drucker je m'en tape (en plus de le détester), mais pour les suicides en milieu carcéral, je suis comme tout le monde : c'est révoltant les 5 premières minutes et on oublie tout juste après.

Justine (et par la force des choses, DS), il ne faut pas croire que la qualité d'un travail se mesure aux claps claps et commentaires. Seuls les médiocres qui osent faire croire qu'ils font de la qualité sont tout de suite encensés, les autres qui font leur boulot et plus que correctement, ceux-là, tout le monde s'en fout. C'est partout pareil, et surtout dans le milieu professionnel. Justine, ne tombez pas si bas, la reconnaissance ou du moins l'impression que vous êtes estimée et reconnue, se fera un jour. Quand on est doué, ça se voit très rapidement. Et ce sera pour bientôt, pour vous.
@ Daniel Schneiderman :

Votre réflexion entraîne la mienne : oui, pourquoi je n'ai pas ou tel article?

Je ne me suis pas intéressée à l'enquête sur les carnets d'Yves Bertrand peut-être parce que j'en avais lu beaucoup sur d'autres sites d'info et que j'ai eu l'impression que je n'en apprendrais pas plus. Par ailleurs, ces histoires de peut-être manipulation politique deviendront pour moi intéressantes quand on aura des certitudes, pour le moment on n'a que des présomptions...

Je ne me suis pas intéressée à l'article sur les suicides parce que j'ai eu peur d'être très démoralisée à la lecture d'un article de plus sur la gabegie actuelle de ce pays, mené par un bonimenteur et son équipe de bonimenteurs. Tous leurs méfaits sont particulièrement déprimants et ne nous prédisent pas un avenir rose, loin de là. J'ai très peur de ce que nous serons devenus dans 5 ou 10 ans.

Je n'ai pas regardé l'article du cirage de pompe de Drucker à Kouchner parce que je n'ai pas regardé cette émission et je ne regarde jamais Drucker, je ne comprends même pas comment des gens peuvent regarder dimanche après dimanche cet animateur si "propre sur lui" rouler la France dans la farine. Si seulement personne ne regardait ça, évidemment ça n'existerait pas!

Votre article a le mérite que dorénavant je me poserai la question "pourquoi je n'ai pas envie de regarder ou lire cet article ou cette enquête?"
rien à dire par rapport aux autres, c'est juste pour gonfler les stats !

une chose tout de même : parlez-nous plus souvent du nombre de clics, de visiteurs uniques par articles, de temps de connexion
A mon sens, ça en dit plus que le nombre de commentaires, qui sont surtout révélateurs de l'aspect polémique ou pas du sujet.
évidemment, tout le monde trouve scandaleux le traitement médiatique des prisons, et la situation générale dans celles-ci. Donc, c'est pas marrant (ce qui ne veut pas dire qu'on trouve l'enquête mauvaise, au contraire). par contre, dès que le consensus est moins évident, je suis personnellement heureux de me ruer sur les forums... et d'y voir parfois les débats vaseux qui peuvent s'y dérouler. par exemple : l'argent dette, vidéo antisémite ? tout le monde a fini par reconnaitre que non, et pourtant ce theme a accaparé une bonne partie du débat... c'est hors sujet, et ça empeche de débattre sur le fond.
s'il s'agit de l'enquête : "Suicide de détenus : le ministère juge les médias responsables", l'enquête était excellente mais que répondre à une telle attitude du gouvernement ??? faire porter le poids des suicides en prison à autre chose qu'à la politique raciste et répressive de sarko, mise en place pour l'extrême-droite, est pathétique, et prouve le niveau de bassesse de nos gouvernants actuels, mais nous n'en doutions pas...........

perso je pense que sarko est d'extrême-droite, toute sa politique le prouve...... sauf, bizarrement, dans la crise économique où il est obligé de reconnaître que seule une politique de gauche peut être efficace : un comble !!!
pour moi, il n' est venu dans un parti politiquement correct que pour avoir une chance dans sa vie d'être élu mais ses idées restent d'"extrême-!!!!!
et sur le sujet et "la faute aux média", depuis que les sbires de sarko sont au pouvoir ils sont incapables d'une seule remise en question, d'une seule prise de responsabilité, d'une seule réflexion auto-critique........que les média soient responsables des suicides : les bras m'en tombent.....

ne pas avoir écrit de réponse dans ce post là était que la seule pensée qui me soit venue à l'esprit était : "sans commentaires" ; ne pas répondre à ce post était juste signe d'impuissance, et d'hébètement de ma part, à la limite de la sidération !! devant le constat affligeant de la justice en france et des réponses de nos politiques aux attaques..............

pour moi, mettre des gamins en prison, avec des vrais durs, est proprement scandaleux pour un pays qui se dit évolué comme la france !!!
savoir tous les sévices sexuels qu'ils vont subir, toutes les brimades psychologiques endurées par des êtres humains pas encore tout à fait matures, qui ,et quels que soient leurs crimes, (et notre DATI nationale ne surligne que cela et jamais la personne, c'est tout dire, car on attendait d'elle vu l'expérience personnelle et familiale un peu plus de psychologie...), on sait d'avance qu'ils n'auront aucune chance de se sortir de cette double peine là : la prison on peut peut-être avoir envie de changer de vie après, mais des humiliations subies, je pense que ça donne juste envie d'assassiner encore un peu plus !!!!

la politique actuelle sarkozyste est de faire du chiffre d'extrême-droite (DATI, HORTEFEUX en sont les symboles !),

c'est pourquoi, il m'arrive parfois, en lisant certains reportages d'@si de me dire "sans commentaires".... si si ça m'arrive !!!!! -:), constat d'impuissance !!!

...................et pour tout dire, sur le sujet "Kouchtoilà et Drucker", de traiter parfois de l'insignifiant fait du bien dans nos périodes noires............ et tant qu'un HORTEFEUX appliquera cette politique, un voile noir planera sur mon pays................. alors Justine faut pas m'en vouloir d'aller parfois me défouler dans des posts qui traitent d'un Kouchtoilà ou autre sbire de la république sarkozienne...-:)
Il me semble que si vous voulez vraiment avoir un retour qualitatif de l'appréciation des @sinautes, il faut revoir le système de notation des articles :
- il faut pouvoir mettre une "note", ou plutôt une appréciation (1 à 5 étoiles par exemple) à chaque article, et pas juste voter pour un article par 24h.
- il faut proposer cela de deux manières :
* un vote direct sans commentaires, auquel cas il serait mieux qu'au niveau informatique on ne puisse pas savoir ce que l'@sinaute a voté (c'est-à-dire compter son vote pour la note votée et mettre un marqueur "a voté" pour l'article, au lieu de mémoriser la note votée dans les infos de l'@sinaute)
* un vote sur l'article associé à un commentaire, ce qui permet à l'@sinaute d'expliquer sa "notation" s'il le souhaite.

Le système de vote par 24h est beaucoup trop simplificateur, je trouve qu'il empêche une vue correcte du "ressenti" des @sinautes.
J'ai aussi envie de mettre ma pierre a l'édifice.
poster, demande un minimum de connaissance si c'est pour dire ce que disent les autres l'interêt est limité (remarquez que c'est ce que je suis en train de faire mais c'est pour la bonne cause). et répondre sur un sujet sur les prisons c'est pas vraiment facile a moins d'être du métier disons ...
J'ai pas eu beaucoup de mal a répondre sur le cas Kouchner par contre en ce qui concerne les prisons ...
et ensuite ça prends du temps, beaucoup de temps en fait, puisque déjà il faut lire et ensuite argumenter, a moins de se résumer a un lol mdr comme sur d'autres forums...
Dire que c'est bien c'est chouette aussi mais s je devais poster a chaque fois que je trouve un sujet bon je posterais tout le temps je crois et c'est difficile pour que ça ne devienne pas de la flagornerie
c'est pour ça d'ailleurs que je lis pas mal le forum de arrêt sur image, parce que ça reste concis et ça rajoute des informations.
Voila, pour Justine,je comprends ce que vous ressentez ça ne vous en rends que plus humaine. j'ajouterais ce que j'appellerais un compliment, mais le travail d'enquête ficelé que vous faites quand on est sur la version émission me fait un peu penser a Macha, et quand vous commencer a prendre un sujet, c'est très complet.
Parce que j'ai choisi de payer, parce que j'attends le renouvellement de mon abonnement avec impatience, parce que je lis tous les articles (si j'en ai manqué plus de cinq c'est le diable!), je souhaite que vous poursuiviez ce travail au quotidien. Je ne participe que rarement au forum, je n'ai effectivement pas la prétention d'apporter une pierre suffisament lourde à l'édifice @si.
Mais je suis là et je compte bien rester!
Continuez!
Fabrice
et si c'était simplement une espèce de respect pour le sujet? Le cirage de pompe de X à Y, je n'hésiterais pas à ajouter des vannes, ou de l'inutile!
Vos enquêtes fouillées exigent beaucoup de concentration pour les lire avec profit.

Dites-vous bien qu'il y a parmi vos lecteurs nombre de personnes qui au départ n'auraient pas réalisé un investissement aussi important pour s'informer. On peut très bien regarder une émission intéressante en n'écoutant que d'une oreille. On peut très bien être abonné au Monde en zappant plein d'articles intéressants. L'acte d'abonnement à @SI est un acte volontaire : une sorte d'engagement en terme psycho. Mais avec l'engagement vient aussi l'effort. Et nous rechignons à l'effort parce que la société moderne ne nous y pousse que rarement. Des enquêtes de votre site, j'en lis. Pas toutes, mais plus que ce que je lisais avant dans d'autres sources d'information. Vous voyez c'est positif quand même. Et celles que je ne lis pas, j'ai honte. Toujours à cause de cette histoire d'engagement. D'ailleurs, je vais vite aller lire l'enquête de Justine pour expier.

En fait, ne le prenez pas mal, mais vous avez une mission particulière, liée à votre statut indédit de "journalistes indépendants sur le net subventionnés par les abonnements", celle de nous apprendre à faire plus d'efforts pour comprendre le monde. Bon le monde des médias seulement, pas le monde tout court. Mais c'est déjà énorme. Alors n'abandonnez pas si ça ne marche pas à tous les coups, moi je fais des efforts grâce à vous.
Moi je post jamais ... pourquoi ?

Tout simplement parce que les gros pavés ça m'emmer*e !!!
De plus, je n'écris pas si j'ai pas lu les posts précédents pour éviter de répéter ce qui a déjà été dit ... sauf cette fois, car évidement j'ai pas lu la moitié des commentaires ci-dessus !!!

'Suffit de mettre un maximum de caractères par post pour éviter ça, les gens qui ont besoin d'en mettre des tonnes n'ont qu'à créer un blog et mettre un lien ici, dans votre forum, pour pouvoir développer.

J'ai vraiment l'impression que certains se font mousser et se servent de ce forum pour ce faire de la pub ... je vise personne en particulier, hein ^^

T'inquiète Justine, c'est bien ce que tu fais <3
Mode "abonné vexé" :- DS a revêtu son costume de surgé?,
Mode "abonné sarcastique" : fallait nous dire que vous payiez vos collaborateurs au nombre de commentaires.
Mode "abonné qui comprend pas vite" : si le nombre de visites est bon, où est le problème?
Mode "abonné normal (quoique)" : comme d'autres l'ont fort bien dit, certains articles appellent des commentaires, pertinents (compléments d'informations à donner/recevoir) ou non (défoulement, indignation, ...); l'article sur les prisons ne fait pas partie de ceux-là, même s'il est excellent (j'ai bon, là?). Mais, encore une fois, où est le problème si le texte est lu?
Mode "abonné constructif" : je me suis tapé tous les commentaires au-dessus; il y a plein de bonnes idées, comme quoi ce billet de DS était opportun..
Mode "abonné content" : longue vie à ASI!
Hé bien, lectrice rarement commentatrice,(faut vraiment que je sois énervée par qqechose et que je sache comment le dire pour pas me prendre une volée de rhétorique par d'autres plus doué-e-s de la parole que je ne suis) je voudrais rassurer Justine ou tout autre qui se sentirait dans le même cas.
Pour commenter outre que le temps dispo pour est une donnée de base, il faut donc être à l'aise avec l'outil, avec le fait de s'exprimer, avec le sujet (qu'on soit d'acc ou pas) ou bien avoir très envie de s'empailler avec.. un autre commentateur ou teuse ...
De fait, là je fais un comm sans avoir lu les autres (pas le temps).
Il y des articles que l'on lit et qui n'appellent aucun commentaire, parce que l'on
est content de les avoir lus, content de voir écrit d'une belle plume, ce que l'on pense
soi même.
Si l'on devait poster un commentaire chaque fois que l'on est content...
vous deviendriez tous écarlates.
Mettez en ligne un bulletin d'abonnement pour 3 ou 5 ans, comme certaines
revues professionnelles et vous serez surpris. Moi c'est 5 ans, tout de suite!
[quote= Tiens, puisque ce sont les vacances pour certains, si vous preniez le temps de les lire tranquillement ? De nous dire ce que vous en pensez ? Et de nous raconter pourquoi vous les avez ratées, au moment de leur mise en ligne ?]

Je rate beaucoup d'articles à chaud sur @si , ce qui m'oblige à faire de longues séances de rattrapage. Un bébé, une vie professionnelle bien remplie, beaucoup d'informations à assimiler en trop peu de temps, voilà pourquoi certaines passent à la trappe au moment de leur mise en ligne. Mais c'est mon problème, pas le vôtre. Je veux rassurer l'équipe d'@si : ne soyez pas rivés sur les statistiques, vous faites un travail formidable et votre présence sur le web est juste indispensable.

PS : et Sébastien Bohler ? Vous avez des nouvelles ?
Pour relativiser le masses de commentaires tout a été dit je crois, il est clair qu'ils ne méritaient pas qu'on leur accorde autant d'importance, Justine peut garder le moral.

Merci pour la mise au point au sujet de l'utilisation qu'on doit faire du forum, elle est bienvenue dans un contexte où de plus en plus de fora sont noyés sous les commentaires sans intérêt et/ou les private jokes. Même si c'est loin d'être le cas de ceux d'@SI, il vaut mieux prévenir que guérir.
En tout cas, là il y en des commentaires sur les commentaires ou l'absence de commentaire (voir même un commentaire qui commente les commentaires d'un article sur les commentaires).

et je suis d'accord avec vous. J'espère que vous mesurez la chance que vous avez, journalistes d'@si, de pouvoir :
1. faire les articles que vous voulez (bon, toujours avec lémédia en pretexte, ou comme angle d'attaque, mais comme vous vous autorisez aussi à parler de ce que lémédia ne montrent pas pour montrer qu'ils ne le montrent pas, il n'y a pas baeucoup de sujets que vous ne pouvez pas traiter), car vous avez vos abonnés
2. d'avoir un retour (de qualité variable, en quantité et qualité, certes) sur vos articles. Pensez à ces journalistes de presse écrite, de radio, ou de télé (ce que vous étiez il n'y a pas si longtemps), qui n'ont aucun retour sur ce qu'ils font, ou tres peu... profitez de cette chance, mais n'en devenez pas dépendant . La qualité d'un article ni son interet ne peut se mesurer au nombre ou à la qualité de ses commentaires (même si la qualité d'un hebdomadaire peut se mesurer à son courrier des lecteurs, mais je m'égare).


alors comme beaucoup, je suis un lecteur silencieux et discret, qui apprécie particulièrement la finesse et l'impertinence des plumes féminines d'@si.

Daniel, consolez Justine, et gardez la, c'est un atout précieux.
chui sincèrement désolé, mais les prisons françaises vues de la plage de la barcelonetta , c'est dur à commenter !!
Le sujet des prisons m'intéressant particulièrement, j'ai reporté sa lecture à un moment de tranquillité pour avoir plus de temps pour réfléchir. Je ne l'aurais par ailleurs peut-être pas commenté à ce moment-là. Et il est vrai qu'on ne poste pas toujours un commentaire en fonction de l'intérêt du sujet. Parfois un simple merci, n'osant pas non plus toujours poster un simple merci. Je ne prends plus tellement le temps non plus de lire tous les commentaires, cela demande trop de temps.
Alors Justine, ne vous découragez pas s'il vous plaît, merci !
Très cordialement !
Bonjour,

Je lis tout ce qui est écrit sur ce site (avec une préférence pour les vite dit et gratuit) mais j'écris dans les foras que rarement (peut-être trois fois). Ayant lu les deux reportages, je les ai lus différement. Celui sur les prisons m'a appris des choses et m'a montré une vision du métier de journaliste. L'autre, je l'ai lu avec la même intention mais le prenant pour ce qu'il est, c'est à dire un article sur le gouvernement et ses contradictions (ce qui me fait un peu m'étrangler), mais sans plus.

Au final, les deux articles sont intéressants mais je ne les lis pas avec la même grille de lecture (avec quand même une préférence pour l'article sur les prisons).
Plusieurs questions, plusieurs réponses, certaines reprenant d'ailleurs ce que d'autres @sinautes ont dit ci-dessus:

Tiens, puisque ce sont les vacances pour certains, si vous preniez le temps de les lire tranquillement ? De nous dire ce que vous en pensez ? Et de nous raconter pourquoi vous les avez ratées, au moment de leur mise en ligne ?

Personnellement, j'avais lu les deux articles dont vous comparez la différente réception sur les fora... Mais je n'ai commenté ni le sujet "Kouchner-Drucker", ni le sujet "suicide dans les prisons". Why? J'estime que je suis un gros contributeur du forum (je viens de passer le cap des 400 messages), mais en raison justement du grand nombre de mes contributions, j'essaie d'éviter la tentation, d'autant plus forte que je contribue fréquemment, de "flooder", c'est-à-dire de poster un message plus pour poster un message que pour dire quelque chose. En gros j'essaie d'éviter de ne parler pour ne rien dire.... Je ne prétend pas y arriver complètement, certaines de mes interventions sont certainement futiles, voire dispensables et inutiles (pas toutes, j'espère!). Toutefois, concernant précisément les deux articles que vous comparez, comme l'ont dit d'autres @sinautes avant moi, il se trouve que:

1. je n'avais stritcement rien à ajouter sur l'article de Justine si peu commenté, si ce n'est des félicitations et "merci", mais il me semblait que c'eût été céder trop facilement à ma tentation de flooder que d'ajouter seulement ceci à un texte sur lequel je n'avais rien de plus à dire. Non que les remerciements soient forcément superfétatoires; seulement, je me vois mal commenter chaque article en remerciant et en félicitant, cela me paraîtrait justement un syndrome de "je-poste-pour-remplir-mon-quota-hebdomadaire-de-posts-dans-les-foras".

2. Concernant l'article sur Kouchner, j'aurais sans doute pu lancer une blague —qui eût par exemple célébré la longueur de la langue de Monsieur Drucker et la conséquente propreté des chaussures de Monsieur Kouchner— et c'est ce que ce sont dit et ont fait les @sinautes... Je ne l'ai pas fait, là aussi pour fuir le "syndrome de la tentation du flood" ('wouah, on dirait un titre de roman geek; je vais vendre le concept à Nothomb). Mais il est clair que parfois (souvent) je ne peux résister au plaisir d'un bon mot: et j'aurais tout à fait pu commenter le sujet sur Kouchner si après lecture je ne m'étais imposé une certaine discipline anti-flood, qui se manifeste chez moi par intermittences et n'est pas non plus une règle extrêmement stricte régissant toutes mes interventions forumesques. Il est donc clair que j'aurais donc tout à fait pu faire partie des commentateurs sur Kouchner: il est bien plus aisé de se moquer d'un [s]traître[/s] [s]Judas[/s] [s]ordure[/s] besson (devenu nom commun infamant au même titre que la poubelle du préfet ainsi nommé) que d'évoquer une problématique aussi complexe socialement et sensible comme le suicide dans les prisons (et là, je ne crois pas que faire une blague pour commenter eût été du meilleur goût). D'où le silence plus grande sur la seconde que sur le premier.

ce que je vais dire est-il vraiment intéressant pour tout le monde ?


Voilà, globalement, c'es la question que je me pose souvent avant de poster. Je ne prétend pas n'écrire que des phrases intéressantes et définitives, toutefois j'essaie souvent d'éviter de poster si j'estime que je n'ai pas grand chose à ajouter. D'où le silence sur les deux sujets. Et je présume que je ne suis pas le seul à penser ainsi...

Mais que Justine se rassure: elle a quand même beaucoup de fans sur @si (et ailleurs on the web): ne trouvez-vous pas que l'on "majase" —cf. dicod@si pour définition— beaucoup moins sur les fora depuis que Justine intervient dans les émissions? Ils sont moins diserts que certains ne l'avaient été concernant Maja, mais cette dernière laissait entrevoir à certains fans l'espoir —finalement déçu— d'un fracassant come-back @sien: d'où les fracassantes "majaseries", plus fréquentes que les vivats pro-Brabant...
Bonjour,

Je tiens à rassurer Justine, j'ai lu attentivement et avec beaucoup d'intérêt son article sur les suicides en prison et ai découvert d'autres articles à ce sujet (grâce aux liens qu'elle propose) sur le blog LibéLyon, articles très émouvants et qui donnent vraiment un éclairage sur la vie carcérale.
J'ai également évoqué le sujet avec des membres de ma famille, d'ailleurs...

Je remercie donc Justine pour la qualité de son travail. C'est vraiment pour ce genre d'articles que je suis abonnée à @si.

J'interviens très peu sur le forum. Je me demande si ce n'est pas la première fois que je le fais d'ailleurs.
Essentiellement parce que je ne sais pas toujours quoi répondre : je n'ai pas les connaissances nécessaires pour enrichir le débat et je préfère me taire qu'affirmer des bêtises.
Je fais ainsi partie des "lecteurs silencieux" mais pas moins intéressée !

D'autre part, je suis allée voir à plusieurs reprises les articles consacrés à la crise financière puisqu'ils étaient très clairs, compréhensibles et m'ont apporté de vrais éclairages sur la situation actuelle. Il y a eu un bel effort fait de votre part pour rendre ces informations intelligibles par tous, même moi qui n'ai jamais - comme l'un de vos invités dont le nom m'échappe - étudié l'économie de toute ma scolarité. J'ai regardé les émissions par "morceaux" car il faut être concentré et on ne suit pas une telle émission comme on observe la vidéo de Kouchner chez Drucker. Cela vous fait sans doute plusieurs pages vues ?

Bonne continuation.
Il y a une question qui me taraude au sujet du traitement des thèmes conspirationnistes et du nombre invraisembable de "commentaires" qu'ils provoquent.

- Combien attirent-ils d'abonnés ?
- Combien en font-ils fuir ?

On n'aura sans doute jamais la réponse à la deuxième question, mais il y a quand même de quoi partir en courant de ces forums.
Je ne sais pas si le forum est un baromètre forcément fiable et s'il y a lieu d'extrapoler sur des chiffres dont les niveaux indiqueraient objectivement l'intérêt ou le désintérêt de l'abonné. Il y a, si j'ai bien compris, près de 40 000 abonnés, par rapport auquel le nombre de commentaires, dans un forum, sur un thème, est bien inférieur. Mais a-t-on toujours le temps de tout lire? A-t-on toujours quelque chose à dire de plus sur le dossier proposé?

Pour ma part, je suis satisfait du site tel qu'il est pour l'instant, avec l'émission et ses dossiers consultables, à tout moment, même plusieurs jours, plusieurs semaines voire plusieurs mois après, sans être l'esclave de l'actualité. Il est vrai qu'@si se doit, pour rester critique vis-à-vis du traitement médiatique de l'information, de suivre au plus près l'actualité, mais l'abonné peut explorer le site à un rythme différent. La modernité, c'est à la fois le transitoire et l'éternel. Ne la tronquons pas. En ce qui concerne la pertinence des commentaires dans le forum, comme probablement partout, on trouve de tout : des critiques fondées ou infondées, des moments de lucidité ou d'élucubration, des échanges ou une surenchère d'egos, un ton sympathique ou non... Je n'interviens que ponctuellement sur les forums, j'estime que c'est un espace d'expression qui a son importance pour la vie du site, où il fait parfois bon s'y rendre pour ironiser quelques minutes, avec d'autres, sur les patates dans l'émission de Drucker, plutôt que de disserter longuement sur "l'art" officiel d'avant-hier, d'hier et d'aujourd'hui. Ou alors il ne faut plus parler de patates.

Longue vie à @si!
Je renouvellerai mon abonnement.
Cordialement à toute l'équipe.
1. La qualité d'une enquête n'est pas proportionnelle à son audience
Que Justine Brabant se rassure, l'impression que le travail effectué n'est pas récompensé à sa juste valeur est notre lot quotidien. A Politique.net, chaque semaine, des dossiers de fond sont peu consultés tandis que des vidéos présentées brièvement ou des brèves rédigées en une demi-heure nous permettent de drainer de l'audience. C'est comme ça, il faut faire avec. Votre système d'abonnement vous permet d'échapper au diktat des statistiques. Pour éviter la "déprime du billet peu lu", il faut se concentrer sur le contenu, travailler sur des sujets passionnants et bien faire son job. Après, l'audience, les commentaires, les stats, tout ça est très volatile. Pourquoi un bon film ne rencontre pas son public ? Pourquoi un film drôle mais sans plus devient le film le plus vu de l'histoire du cinéma ? C'est irrationnel, il ne faut donc pas indexer son indice de satisfaction sur un élément aussi fragile (même si l'envie de regarder les stats et l'audience est toujours très forte).


2. Commenter, "lâcher des com'", ou répondre sur le fond, ce n'est pas la même chose
La qualité d'une enquête est presque inversement proportionnelle au nombre de commentaires. Lorsque vous publiez une enquête de fond, il y a trois choix possibles : soit on vous dit "excellent article" (très bien pour vous, mais peu d'intérêt dans les forums), soit on répond sur le fond et dans ce cas, le commentaire doit être à la hauteur de l'enquête, soit on lit attentivement, et on passe à autre chose.
Commenter prend du temps, "lâcher des com'" est un exercice rapide qui se fait dans l'instantané, donc forcément plus adapté à des articles légers ou plus "faciles". Par conséquent, plus vous publierez des articles de fond, moins vous aurez de "com'", et peut-être que vous aurez davantage de réponses de qualité, encore faut-il avoir quelque chose à dire d'intéressant.


3. La crise financière, un buzz permanent lié à une inquiétude réelle

Face au matraquage médiatique sur la crise financière (publication des chiffres les plus catastrophiques chaque jour), le besoin de comprendre ce qui se passe et l'inquiétude d'un effondrement du système financier génèrent du buzz. A Politique.net, depuis un mois, l'article le plus lu est celui consacré à la crise financière bien référencée dans Google. L'article en question était même plus consulté que notre page d'accueil. La crise attire, le décryptage de krach continu fait de l'audience. Pas étonnant que vos émissions consacrées à la crise financière soient les plus vues.


4. Faire connaître des dossiers de qualité, c'est notamment pouvoir les "linker"
Je profite de ce "commentaire" pour faire une suggestion au webmaster : le système de blocage des contenus empêche tout lien vers un article précis. Je m'explique : lorsqu'on veut faire référence à l'un de vos articles, on est contraint de faire un lien vers votre page d'accueil, or, il serait intéressant de pouvoir faire un lien direct vers l'article en question. Comme la plupart des internautes redirigés seraient des non-abonnés, ils pourraient au moins avoir accès au chapeau et "s'abonner" s'ils veulent lire la suite. Actuellement, si on fait un lien vers un contenu, le non-abonné tombe directement sur la page abonné "1, 2, 3, 4" un peu agressive. Sur Mediapart.fr, il est possible de faire un lien vers un article puisque le chapeau est consultable gratuitement, à charge pour l'internaute de s'abonner ou pas. Et au passage, en rendant public le début de l'article, il serait référencé dans Google (important pour trouver de nouveaux... abonnés).

5. Mélanger chronique et dossier de fond en page d'accueil peut nuire à la clarté (malgré les couleurs)
J'avais été suffisamment critique au cours des premiers mois d'existence du site à l'égard d'une charte graphique montée à l'envers pour souligner que la nouvelle version du site "onglet émissions, nouveau contenu au centre, etc." était beaucoup mieux. Mais quitte à paraître pour un @sinaute éternellement insatisfait, il me semble que votre page d'accueil mêlant chronique quotidienne et dossier de fond peut nuire à la clarté de la hiérarchie de l'information. Certes, l'élément "à la une" permet de mettre en avant le dossier de fond, mais après, une enquête se perd dans le tunnel des articles de la page d'accueil. Or, je ne connais pas vos stats, mais je mets ma souris à couper que les articles les plus vus dans la journée sont ceux qui figurent en page d'accueil et que vos rubriques du haut "émission", "dossiers et contenus" sont beaucoup moins consultés. Notamment la page "dossier et contenus" sur laquelle je ne clique jamais pour une raison simple : c'est un clone de l'ancienne page d'accueil que je critiquais (dossier statique, nouveau contenu caché dans la 2ème petite colonne).

Moralité, je suggère :
1. Séparer l'onglet "dossier et contenu" en deux. Avec une rubrique "dossier" (ce sont les fameux dossiers continus, très utiles pour suivre depuis le début un thème), et une rubrique "articles" où l'on peut lire les derniers articles publiés (ce que vous faites déjà dans vos flux RSS).
2. Page d'accueil, garder "à la une" mais couper le tunnel du dessous en deux : une partie rose avec les trois dernières chroniques, et une partie bleue avec les derniers dossiers de fond. Ou alors, un carré à la une, suivi d'un carré "chronique du jour" et le tunnel des articles.

Cordialement,
Sébastien Rochat.

PS : Au fait, le forum fixe, c’est toujours prévu ?
Un autre aspect qui semble non négligeable : tout le monde veut et peut parler de la crise, parce qu'il la vie, au moins d'une certaine façon : que ce soit le prix du jambon, la crainte pour ses économie ou le futur, le ricanement cynique de voir les winners subitement transformés en losers... ou plus simplement le matraquage médiatique qui fait monter la sauce et donne envie de donner son avis.
Alors que Bertrand et les suicides en prison, aussi importants que soient ces sujets, ne "touchent" pas grand monde directement : peu de gens sont allés en prison, peu de lecteurs se sont suicidés (sans parler du double combo tabou)... et à peu près personne ne comprend ce qui se passe avec Bertrand (même si vous nous avez beaucoup éclairés sur ce sujet, il reste le sentiment que tout cela nous dépasse et nous touchera jamais, vu que peu de gens ont couchés avec de hauts politiques - et c'est pas faute d'avoir essayé !)

Tout ça pour dire que DS a absolument raison quand il dit que les abonnements sont un confort permettant d'enquêter sur des sujets peu "sexy", mais que ce confort se paye par une indifférence du moins perçue. Il semble y avoir peu d'options à part l'encaisser et se satisfaire d'un boulot bien fait, à défaut d'une fureur incontrôlable. Ingrate politique qu'est la votre...
Avé César ! Vous n'arriverez pas à me culpabiliser. J'ai répondu à Justine , Dan ,et Sophie aussi sur le fil de leurs articles.
On prend rarement la peine d'écrire un message pour dire à quel point on est d'accord....
D'accord avec tous ceux qui signalent qu'un article commenté n'est pas forcément plus intéressant qu'un autre moins commenté. Certains forums sont vraiment intéressants parce que les commentateurs apportent des informations nouvelles par rapport à l'article mais ce n'est pas toujours le cas.
Enfin l'article de Justine sur les prisons était très intéressant mais c'est un sujet lourd et visiblement en France malgré les nombreuses informations que l'on peut trouver au sujet des prisons et des conditions que subissent les prisonniers cela suscite plus de résignation que de réactions...
Je parle pour moi en l'occurrence quand j'utilise le mot "résignation". Après tout ce que j'ai lu à ce sujet, notamment les multiples condamnations de la France à ce sujet au niveau international, ainsi que la politique de droite réactionnaire qui consiste à ne donner qu'une solution carcérale à certains problèmes de société, je me suis résignée depuis longtemps à ce que cela ne réveille pas grand monde...

Il faut dire qu'à la fois les problématiques du monde carcéral concerne la nuit de la société, sa partie la plus obscure et que nous vivons le jour tant bien que mal. La prison coupe la société en deux encore plus que l'exclusion ou la misère.

Merci donc Justine d'avoir pris la peine de mettre en lumière ce silence terrible et j'ai bien retenu la leçon : maintenant si un article m'a plu et intéressée particulièrement je le ferai savoir.
debat le 24/10/2008 par la rédaction
"Yves Bertrand, manipulateur ou charlot ? Un mélange des deux ! "

enquête le 25/10/2008 par Justine Brabant
Suicide de détenus : le ministère juge les médias responsables

observatoire le 27/10/2008 par Justine Brabant
Kouchner chez Drucker : si vous n'avez pas regardé...

J'ose une hypothèse.

Si vous cherchez vos commentateurs, je crois que je les ai trouvé : ils étaient sur le forum de l'émission de la semaine mise en ligne la veille. Certes, l'internaute est moutonnier, l'internaute est sans cœur, l'internaute ne s'intéresse pas aux prisons.

L'internaute travail. L'internaute vient sur le site d'@si deux ou trois fois par semaine, notamment le samedi parce qu'il sait qu'il a un rendez-vous que vous n'avez pas peu contribué à installer dans la semaine : une heure à consacrer à l'émission. Ce que l'internaute ignore, c'est que l'émission éclipse quelques dossiers traitants de sujets bien plus importants que la couverture des carnets de Bertrand.
Décalez le traitement de Drucker de quelques jours encore, histoire e la placer dans l'ombre du rendez-vous hebdomadaire, placez les enquêtes le mardi ou le mercredi, et peut-être que ça ira mieux.

Parler de Drucker 5 jours après son passage à l'antenne, je sais bien que c'est un peu réchauffé. Ben tant pis. Faut savoir ce qu'on veut, y compris dans la hiérarchie du calendrier de publication.
Bonjour,

Je suis un lecteur silencieux qui ne consulte que très rarement les forums, pour plusieurs raisons.

Étant donné la quantité de messages postés, je pense que leur consultation nécessite beaucoup trop de temps par rapport à la "qualité" d'information que je vais y trouver. Les posts les plus pertinents donneront lieu la plupart du temps à la rédaction d'un nouvel article par l'équipe.

Mais surtout, j'ai grandi avec internet et j'ai participé à quelques forums ces dernières années, passons sur les chamailleries, ces problèmes sont toujours les mêmes. Je crois que je suis devenu allergique à cet esprit communautaire typique des forums que l'ont trouve sur le net, et à tout ce que cela induit, je ne ferait pas de liste.
De ce point de vu là, j'ai par exemple beaucoup de mal avec le terme "ASINAUTE". Je suis abonné, je consulte tout les jours, et j'en suis très heureux. Si je devait me désigner par rapport à ça je dirai juste "abonné" ça suffit, ça s'arrête là.

Personnellement, j'use d'un autre outil mis à notre disposition, "VOTER POUR CE CONTENU". J'ai voté pour le - très bon - article de Justine le jour de sa publication, je suis déçu d'apprendre que cet possibilité, que je trouvais très pertinente, soit marginalisée. (je ne vote pas tous les jours mas seulement pour ce type d'article de fond, qui m'apporte une information sans se contenter de rapporter un fait).

Je ne savais pas que je pouvais envoyer des messages personnelles aux journalistes, je ne sais pas encore si j'utiliserai cette option...

Bonne journée !
Bonjour,

Je suis abonné au flux RSS d'@SI. Je lis donc systématiquement tous les titres des articles, j'en ouvre les 2/3 dans mon navigateur, et au final, j'en lis en entier 1/4.
Pourquoi cet écrémage ? Par manque de temps. Je considère que ça me prendrait trop de temps de tout lire. Et puis je me dis qu'il y a la séance de rattrapage de début d'émission au cas où j'aurais loupé un truc.
Comment je sélectionne ce que je lis ? C'est très subjectif. Tout ce qui concerne une personne médiatique, ou un groupe de personnes (les ministres, ou autres), je lis. C'est un peu une logique "people" en fait. Et je n'en suis pas fier du tout. Et puis il y a les sujets qui touchent à mes centres d'intérêts, ou dont les auteurs ont mes faveurs. Là encore, pour des raisons complètement subjectives.

Ceci dit, j'apprécie beaucoup votre travail, et il ne fait aucun doute que je renouvellerai mon abonnement quand celui-ci arrivera à son terme.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Bonjour

Je suis un lecteur silencieux, notamment des pages sur les suicides en prison. Je suis actuellement en vacances. Je suis un vieil abonné. J'ai du intervenir deux fois sur les forums, pas plus. Et je me demande souvent si le critère du nombre est un gage de qualité, bref, je vous rejoins comme souvent sur beaucoup de points, c'est pourquoi, en temps normal, je me tais.
Mais quand même, ce qui m'importe le plus, ce n'est pas tant que les enquêtes de Justine Brabant, de Dan Israel ou d'autres soient lues, bien plutôt qu'elles soient disponibles. C'est le sens que, modestement, je donne à mon abonnement : rendre les choses possibles. Dit autrement, les articles, les dossiers, etc. ont le mérite d'exister, ce qui n'est à mes yeux pas vain. Savoir ensuite s'ils donnent lieu à des réactions, s'ils sont beaucoup lus, n'indique pas grand chose (mesure-t-on la qualité de chaque lecture ? Peut-on dire que les articles qui ne suscitent pas de réactions se suffisent à eux-mêmes, et sont par là les "meilleurs" ?).
Que les choses soient là, disponibles, voilà à mes yeux l'essentiel. Je me vis quant à moi comme un récepteur de vos propositions. Je mets d'ailleurs ce principe en pratique en consultant souvent le site au boulot, ce qui attire la curiosité des autres sans que j'aie à aller les chercher, discrètement sinon silencieusement disponible donc. Et pour le dire, c'est à ceux qui ne s'informent pas d'assumer leur absence de curiosité (il faudrait nuancer mille fois cette phrase, tout de même, je sais bien).
Je jette mes pensées au débotté comme vous voyez. par exemple j'écris ce message parce qu'il semble, lecture faite de votre article, que les forums soient pour vous un soutien ? Mais je reste discret, en retrait. Il ne m'est ainsi jamais venu à l'idée de vous proposer un sujet, j'en ai un qui me brûle pourtant, moi qui suis en vacances. Les sujets qui tournent autour du thème de l'éducation parlent tous de postes, de service minimum, de tronc commun, etc. Mais dans l'éducation, il me semble qu'il se passe quelque chose de majeur : l'introduction à l'école et au collège de la technique manageriale des évaluations par compétences, même pas pour les profs, non, pour les élèves. Les enjeux pratiques aussi bien que théoriques me semblent très importants et je n'en lis pas un mot dans la presse.
Bien, passée ma prétérition (est-ce bien ça ?) je retourne à ma lecture attentive et silencieuse. J'essaierai de participer à votre forum plus souvent, si cela vous donne de l'énergie et du baume au coeur. Mais continuez de semer, de proposer, soyez présents, c'est l'essentiel, l'existence de votre site me fait l'effet d'une paille qu'on me tend quand je suis sous l'eau.
Chère Justine :

Nous sommes en France et, sur ce site, face à un public particulièrement de gauche. Commenter un article en rapport avec Sarkozy est un réflexe pour beaucoup. ex : "aaaah Sarko facho, Carla blabla etc". C'est un nouveau sport national, il faut bien le dire. Bien qu'opposé farouchement à notre Président, je le déplore, car les commentaires sont souvent peu constructifs et nombreux.
Par contre, pour commenter un article sur les prisons, il faut avoir quelque chose à dire (je mets de côté les "Rachidaaargh"). Aucun réflexe. D'où l'absence de commentaires. Moi même je m'abstiens si je n'ai rien à apporter au débat. Ca ne m'empêche pas de profiter de l'article.

Donc ne vous inquiétez pas, et continuer ce bon travail !
Daniel Schneidermann, vous vous inquiétez de la qualité des forums : "Un dernier mot sur les forums, tant que j'y suis. Je sais bien que leur qualité n'est pas proportionnelle au nombre de contributions qu'ils affichent. Et parfois même...c'est l'inverse. Depuis quelque temps, les débats ont parfois tendance à tourner à la querelle de bac à sable, aux interminables joutes sur le thème: "c'est moi qui a raison, gna gna gna". C'est une manière absurde de les engraisser artificiellement."
Je puis vous assurer, que pour avoir fréquenté d'autres forums (je pense à deux plus particulièrement : l'un d'un quotidien classifié à gauche l'autre d'un news magazine pour le centrisme révolutionnaire. J'évite de donner les noms mais chacun les reconnaîtra), le forum d'@si joue dans une autre catégorie. J'ai d'ailleurs décidé d'abandonner ces deux sites car "les querelles de bac à sable" tournent parfois à l'invectice sur l'un et l'autre, sous prétexte de modération, n'admet pas l'ironie ou l'humour corrosif.
Quant aux interventions des @sinautes que je ne connais pas, je suppose que, comme moi, elles dépendent de plusieurs éléments :
- le temps, j'interviens un peu plus car depuis peu je suis devenu "rentier" après une longue carrière.
- la capacité à intervenir, mon niveau d'information et de réflexion sur le sujet me permet-il d'intervenir dans le débat ou en suis-je seulement au niveau d'engranger des connaissances ?
- la réactivité plus ou moins émotionnelle, les propos tenus m'incitent-ils à réagir ?
- le contenu du forum, je n'interviens pas si un @sinaute est intervenu pour tenir des propos similaires à ceux auxquels j'ai pensé.
-...

Si il est vrai que pour vous, il est encourageant de constater que votre travail suscite beaucoup d'intérêts à la mesure des commentaires qui sont faits. Celà ne veut pas dire que s'il n'y a pas de commentaires, votre travail est sans intérêt. Je peux en témoigner : votre site et d'autres souvent mis en lien par les @sinautes dans les forums prennent pour moi une place de plus en plus importante et plus crédible par rapport à l'information "officielle" diffusée par les médias traditionnels.
Petit commentaire global : je trouve que votre site gagne en qualité ces derniers temps. Mais je regrette aussi certains chroniqueurs qui se sont éloignés.
Et puis pourquoi on ne peut pas envoyer de mail directement à Justine, par exemple?

D'autre part, je trouve que cette chronique est judicieuse et utile. Il est effectivement dommageable de ne pas donner les signaux de notre satisfaction à un journaliste qui l'a bien mérité.
(faite la différence entre les journalistes qui fleurissent sur @si et les diffuseurs d'information qui gangrènes nos journaux télés...)

Avant-dernier point: effectivement, un forum 100 commentaires, j'évite d'y rentrer c'est trop bruyant.
d'ailleurs le forum perd parfois de sa fonction de débat, notamment parce que les anti-@si sont parti (à part M. Princen)

dernier point: mais on avait fait beaucoup de manifestations pro-Maja, et elle n'est pas venue! êtes-vous sur qu'à témoigner de notre reconnaissance à vos chroniqueurs, ils ne vont pas s'enfuir??? (lol)
bonne journée!
oui, voila une bonne mise au point qui s'imposait

J'aimerais ajouter aussi que plus une enquete est bien faite, moins elle laisse de place aux commentaires, ce qui est tout à fait normal. Une bonne enquete doit se suffire à elle seule. Donc quand il y a peu de commentaires, c'est plutot bon signe, paradoxalement ! Enfin, je crois. On intervient plus quand on n'est pas d'accord, que quand on est d'accord, il me semble, sauf pour les petits évènements rigolos où on décompresse un peu.

Continuez, et sachez que je suis tout a fait d'accord avec votre ligne éditoriale (ça vous fait une belle jambe, hein?). Même si je ne suis pas toujours d'accord avec vos opinions, j'apprecie beaucoup votre traitement journalistique. Re-merci

SI j'etais cynique je dirais : On vous soutiendra... à mort !, mais je ne le ferais pas.
Si j'étais Justine, je serais assez content finalement,
car si son article est aussi lu que les autres et si peu commenté, c'est que la majorité des lecteurs ne trouvent rien à redire,
un travail admirable en somme,
on n'a pas tous deux heures par jour à consacrer à écrire des commentaires dithyrambiques
par contre, une avalanche de commentaires, c'est souvent le signe d'un débat sans fin sur un sujet controversé dans lequel l'auteur a pris parti,
pas forcément un bon ou un mauvais indicateur.
le jour où vous aurez un outil statistique plus performant, dans lequel vous verrez le temps de lecture moyen de chaque article, ce sera surement un indicateur plus fiable de l'intéret porté par les lecteurs. mais ce jour-là, on aura encore plus la sensation d'être espionné par nos journalistes !
merci donc à justine pour la qualité de ses articles, mais aussi à dan, daniel, gilles, alain, sophie, david, judith et j'en oublie, mea culpa
En fait, un reproche qu'on peut faire à l'architecture du site, c'est que le forum est peu visible. Contrairement à un blog, où les commentaires apparaissent directement sous le billet, ici on ne voit pas a priori les commentaires. Il faut faire la démarche de cliquer "Discuter sur le forum", en tout petit au dessus de l'article. Je suis certain que si un gros lien "Commenter" était placé au dessus et en dessous du billet multiplierait par 2 le nombre de commentaires. Ok, ca n'explique pas le differentiel entre deux sujets.
Et puis le site est généraliste. Eolas a est des centaines de commentaires, mais il ne parle que de justice. On parle média (traitement d'un sujet), mais aussi du fond. Donc il est difficile de réunir des commentateurs sur autant de sujets.
Bon courage, mon réabonnement est assuré.
C'est justement ce que j'apprécie pour ma part, que le forum soit peu visible....comme ça on fait le choix d'aller le regarder ou non....
Comme beaucoup ici, j'ai lu et apprécié l'article sur les prisons et le suicide (j'ai aussi lu l'article sur Drucker et Kouchner, sans regarder la vidéo cependant), je n'ai pas fait de commentaires, l'article se suffisait à lui même
Comme vous l'avez remarqué, les deux ont été autant lus, qu'est ce qui vous dérange dans le fait que le premier soit moins commenté?
Alors je peux rassurer Justine, il y en a au moins un qui a lu attentivement le dossier sur les prisons et survolé le sujet de Kouchner... Enfin, je n'ai aucun mérite, celui sur Kouchner nécessitait de regarder une vidéo pour comprendre (que je ne peux écouter au travail :-) ). Par contre, je ne poste que rarement.
Après, l'intérêt d'un document ne se mesure pas au nombre de commentaires, si je suis d'accord, si je n'ai rien à ajouter, pourquoi posterais-je? Pour vous féliciter? oui, certes, nous pourrions le faire plus souvent, mais notre participation financière (et notre prochain réabonnement) sera la preuve de notre soutient. Les postes peuvent également trouver une autre origine : l'heure à laquelle on le lit, le temps [s]de cerveau[/s] disponible de l'internaute. Travaillant dans le marketing, je sais que l'interprétation des chiffres est une affaire extrêmement complexe et risquée.

Après il est vrai qu'il est plus facile de commérer (Judith va s'arracher le cheveux en lisant ce mot), de discutailler, de critiquer un membre du gouvernement, jugé comme traitre par les partisans de gauche, nombreux sur ce site, et dont je fais partie...

Par contre, je trouve justifié votre rappel à l'ordre quand à la réflexion nécessaire avant de poster un message, trop souvent les forums deviennent le lieu de combats entre internautes et de critiques faciles de ceux qui créent le contenu. J'avoue, après avoir lu les commentaires sur les premiers articles de "l'argent dette" je n'ai plus mis les pieds sur le forum... Jusqu'à maintenant :-)

Allez, bon courage et bonne continuation. Mon réabonnement est déjà assuré (et je vais inscrire de force mon père :-) ).
Excellente mise au point, M. Schneidermann, vous avez parfaitement raison de la faire.
A mon avis la présentation du site ne fait elle même pas assez la différence entre les morceaux plus ou moins substantiels. Aux yeux du profane que je suis, tout est un peu mis sur le même niveau, ou en tout cas apparait comme tel. Je sais qu'il y a une espèce de code couleur et des rubriques mais ça n'attire pas assez les yeux (pas les miens en tout cas).

Je pense que vous pourriez mettre plus en valeur ce que vous pensez plus important. Ce ne serait pas de la veulerie: vous avez le droit d'avoir vos priorités -et si on n'est pas d'accord, on peut toujours le dire sur les forums

Un ajout pendant que j'y suis: le truc qui me semble de trop dans la présentation du site (et qui pourrait justement être remplacé par une mise en valeur des enquêtes), c'est les "dossiers".
Je trouve que ces dossiers font pour le coup un peu trop racoleurs, et sont souvent constitués de morceaux regroupés un peu arbitrairement pour l'ocasion. En plus, avec ce système, on
risque facilement de finir par traiter un sujet uste parce qu'il existe un dossier qu'il pourrait remplir (par exemple la saga de Val Siné et autres me semble avoir généré quelques sujets de ce type).
Venir nous faire la morale parce que l'on ne commente pas assé les enquétes et autres travaux effectués sur le site me semble limite déplacé. La majorité des abonnés ont signé la pétition de soutien pour le maintien de l'émission d'arrêt sur images sur france 5, pour ma part c'est parce que je ne voulais continuer à obtenir une information de journalistes professionnels indépendants. Ce n'est pas parce que je commente très peu (voir presque pas) que je ne m'interresse pas aux dossiers du site, simplement:
- Il existe sur l'internet de multiples sources d'informations, donc autant d'endroit où l'on peu intervenir.
- Si je tenais à ce que mes propos soient visibles, je tiendrais un blog.
- En limitant les commentaires des abonnés à vos seul travaux, vous bridez certainement des gens qui souhaitent un peu plus de liberté (c'est mon constat, ce n'est pas un reproche).
Parce que j'ai loupé l'article pardi ! Quoique... je passe rarement dans les forums... parfois, exceptionnellement, comme à présent, mais sinon, c'est assez rare. Et, oui, de toute manière, ça n'explique pas la chute de commentaire : mais surtout, n'est-ce pas plus simple de commenter un sujet à polémique, avec un personnage qui a tendance à capter les sentiments - et les ressentiments - un sujet pas trop technique. Je commente peu... mais si je commentais, je commenterais plus volontiers le billet sur Kouchner en trouvant plus facilement, je pense, l'inspiration pour lancer une pique sur le bonhomme (et sur Drucker !) que de faire un commentaire pertinent sur le silence des médias à propos des suicides des prisons. Pour autant, l'article sur le silence de la presse sur le sujet m'intéresse... c'est un peu pour ce genre de chose que je me suis abonné !
C'est bien le problème du commentaire sur le vif, la réflexion et le recul y sont absents, ce sont souvent des "bagarres de chiffonniers" et effectivement le lecteur silencieux a du mal à s'impliquer dans ces joutes écrites, surtout s'il n'a pas un sens aigüe de la répartie, le cynisme suffisant et la verve insolente.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.