54
Commentaires

Saint Hirsch contre les conflits d'intérêts

Début du grand craquement, ou nième coup bas ? Certains nomenklaturistes du Sarkozistan s'étripent ces jours-ci

Derniers commentaires

Un vrai régal tous ces papiers sur le Sarkozistan.
Un grand bravo aux photographes et retoucheurs.
Merci à léquipe d'@si
Merci aussi à beyond pour JFC : les faits. Beau boulot !
Bon; que les ministres soient timbrés, ce n'est pas non plus une découverte extra-ordinaire. Ce qui n'est par contre pas mentionné, c'est que ses timbres "SPECIAUX" étaient faits délibérément: côtés non déchiquetés, erreur de couleur, etc... On ne se contente pas de "tricher", on organise la tricherie.

Autre point: Je sais que ma "comparaison" est en principe malvenue - et même si la remarque de la commissaire suédoise n'est pas plus scandaleuse que celle de Rocard ( cf. Marianne p 19 : " on n'avait pas vu ça depuis les nazis" !!! Vous avez vus des scuds envoyés sur Rocard, vous ? ) - j'en ai marre - disais-je, d'entendre nos "sinistres" s'excuser à tout bout de champ, la main sur le coeur : "mais c'est légal !" En 1943, en France, en Allemagne, en Pologne, et j'en passe, il y avait des tas de "trucs" légaux ! Comme par ex. exterminer les tziganes; Alors ? On joue patit bras ? Du courage Copé, Besson et cons- sort !
Concernant Jena-François Copé (JFC), serait-il possible de revenir aux faits, a fortiori sur @si :

Selon nos informations, le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Jean-François Copé, prépare une proposition de loi pour autoriser la publicité avant 20 heures sur les écrans publics même au-delà de 2011. Il doit en faire l'annonce mercredi. L'initiative équivaut à un coup de grâce donné au projet très controversé de privatisation de la régie publicitaire de France Télévisions, qui était engagée au profit de proches de Nicolas Sarkozy.

Source: « Régie France Télévisions: Copé s'apprête à donner le coup de grâce à la privatisation » par Laurent Mauduit, Mediapart, mardi 6 avril 2010 ( accès payant ) http://www.mediapart.fr/journal/france/060410/regie-france-televisions-cope-sapprete-donner-le-coup-de-grace-la-privatisatio
---
Devenu avocat, il travaille depuis deux ans pour Gide (cabinet de haute volée, très lié à la sphère publique, qui défend Areva ou Veolia, participe à la fusion GDF-Suez, etc.), officiellement pour 3 ou 4 demi-journées par semaine et sans doute 20.000 euros d'honoraires mensuels, au risque d'un mélange des genres ou d'un conflit d'intérêts. Détail croquignolet: l'entretien d'embauche avait été organisé «sous les ors de la République», au ministère du budget, quand Jean-François Copé était encore ministre!

Mais quelles missions remplit-il précisément? «Copé n'a pas été recruté pour ses capacités techniques», déclare tout net Pierre-Raoul Duval, senior-partner aux commandes du cabinet. Dans l'intranet «maison», tous les avocats sont rattachés à un département précis, rappellent Frédéric Dumoulin et Solenn de Royer. Pas Jean-François Copé. «Il figure aux côtés de deux autres collaborateurs tout aussi inclassables», notent-ils. Sous couvert d'anonymat, un ancien avocat de Gide se lance: «Cela s'appelle du lobbying.»


Source: « Une biographie de Copé dévoile un ambitieux sans borne » par Mathilde Mathieu, Mediapart, 12 janvier 2010 ( accès payant ) http://www.mediapart.fr/journal/france/080110/une-biographie-de-cope-devoile-un-ambitieux-sans-borne
---
Connaissant ces obligations légales, France Télévisions, qui est entourée des conseils de la Banque Rothschild et de l'un des plus grands cabinets d'avocats parisiens, Gide Loyrette Nouel, aurait donc dû imaginer une procédure différente, prévoyant de manière couplée un appel d'offres conjoint pour sa régie publicitaire et la cession du contrôle de sa filiale FTP. Un appel d'offres, avec toutes les obligations qui y sont attachées, en matière de publicité, de transparence, etc.

Source: « France Télévisions: un scandale peut en cacher un autre », par Laurent Mauduit, Mediapart, 24 février 2010( accès payant ) http://www.mediapart.fr/journal/france/220210/france-televisions-un-scandale-peut-en-cacher-un-autre
---
Savez-vous quel homme politique français, multi-casquettes, collabore depuis 2007 au cabinet Gide Loyrette Nouel ? Un indice dans le sous-titre de cette chronique...
http://www.rue89.com/2010/01/07/comment-maitre-cope-a-enterre-une-loi-qui-genait-son-cabinet-132633
---
Mais pourquoi Copé a-t-il voulu devenir avocat ? A la différence de ses activités politiques, Jean-François Copé n'a pas de limites de ressources pour ses honoraires. Et si l'on en croit le magazine Capital qui cite l'un des fondateurs du cabinet Gide Loyrette Nouel, ce job à temps partiel est une véritable manne financière : ""le contrat assurerait à Copé 200 000 euros d'honoraires fixes par an. Sa tâche principale ? User de son influence pour faire la médiation entre des sociétés françaises et des Etats étrangers"".
http://www.politique.net/2009072001-le-salaire-de-jean-francois-cope.htm
---
voir aussi http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=613 et http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=6808
Très jolies les couleurs des turbans, cela illumine le teint de ceux qui les portent. Pour moi, en dessous ils sont à poil. Mais je me passe bien de le voir en photo, par pitié.
Ok ? on continue ?
Bon ,il va falloir alimenter la photothèque officielle du sarkozistan, on y voit de beaux montages de la cour.

Longuet, exemple de super montage ( l'oeil perçant du faucon sous la coiffe enturbannée ) Génial.

DS se posait la question il y a peu .... en rire ?
la réponse est oui , le rire est une arme fatale quand il se sert de la vérité.
http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=9203

voilà un très bon exemple de la nécessité d'un envoyé spécial au sarkozistan!!
Encore du grand art! Merci!
Longuet plus vrai que nature !

Sur le mélange des genres... au petit journal de canal + je crois, Le sieur Rocard recevait pour son anniversaire... Jospin, Attali, Sellière, Parisot, Okrent, l'ami Hirsch aussi... j'ai oublié les autres mais ça donne une petite idée du grand copinage au sommet !
Tsss tsss, DS ! Serions nous en présence d'une addiction ? Le vendredi, vous promettez de ne pas recommencer, et le dimanche, vous repiquez à votre passion.

Mais visiblement, le plaisir du chroniqueur comme des lecteurs est partagé, alors....

Et la chronique et les photos sont minutieuses et magnifiques.
Excellente idée que de donner une rubrique entière à la découverte de ce bizarre petit pays !
C'est une idée de génie Daniel, vous prépariez ça depuis longtemps, ou ça vous est venu un matin, comme ça, au moment d'écrire le neuf-quinze, et puis par la suite vous vous êtes pris au jeu, jusqu'à en faire maintenant un dossier à part entière ?
En tout cas j'adore, j'ai hâte de lire la suite !
Ne pourrait-on pas envisager une émission consacrée à la découverte du Sarkozistan, ça pourrait être très intéressant ?!
très bon ! on attend la suite !
Oui , @si fait son travail ! Continuez ..
vive cette rubrique !
Bof cette nouvelle rubrique. Faire de l'anti sarko primaire votre nouveau cheval de bataille n'est, me semble-t-il, pas une très bonne idée... Marianne le fait bien, pourquoi faire doublon ?
Seriez-vous en train de perdre votre imagination ???
Oui mais DS s'est découvert un talent caché alors laissons le s'amuser...pour ma part, encore une rubrique que je ne lirai pas....après les films d'horreur de Rafik, l'humour lourdingue et redondant ....mais où va @si ?
Où va ASI?
Apparemment, grâce à un procédé de décalage éprouvé, essayer de (vous) faire comprendre que la situation politique du pays est tout sauf normale. Et (vous) informer en même temps. Et encore : (vous) montrer que la presse locale ne fait pas son travail.
En gros, ASI fait son travail.

En gros, ASI fait son travail.


c'est à se demander si ce n'est pas ça qui dérange.
Hé oui... Imaginez un peu : un procédé simple et efficace permettant de rendre compte (et de se rendre compte) avec distance et exactitude de la teneur des agissements de la clique au pouvoir... Permettant, grâce au recul, de les voir tels qu'ils sont (vraiment mesquins, réellement incapables, carrément avides : grotesques) et non tels qu'ils voudraient qu'on les voie, sans pour autant creuser davantage nos estomacs ulcérés par tant de mépris à notre égard.

Il est urgent que ce procédé cesse, bien évidemment. Pensez, si on se mettait à ne plus les prendre au sérieux, ces guignols-là...
La mise à distance, l'humour, pas bon tout ça : à proscrire ! Redevenons sérieux, voulez-vous ! Replongeons la tête dans le guidon, soyons lourds et pesants, réagissons au 1/4 de tour aux moindres provocations frédériclefebvresques, redonnons-leur du poids par notre propre sérieux, oh oui, retournons au raz des paquerettes, c'est encore là que nous pourrons le mieux analyser, avec toute l'affectation nécessaire, les turpitudes quotidiennes des zélés serviteurs de la Patrie qui nous font l'honneur de nous gouverner.
Oui, oui, oui, je suis d'accord avec tout ce qui a répondu.
Donner par ce subterfuge une vision assez juste de ce qui se passe ici, ce n'est pas de l'antisarkozysme primaire, oh que non.

Cette chronique rend compte de façon originale de faits, mais encore une fois, elle interroge à chaque fois ce qu'en font les médias.
C'est donc bien de l'arrêt sur images.

Je suis POUR !!!

ps : mais évidemment, on va nous répondre qu'on est tous des anti-sarkozystes primaires... Après, là, je sais plus quoi dire moi...
Mais ce n'est pas grave d'être anti-sarkozyste simplement primaire !
Déjà, c'est tellement mieux que d'être pro-sarkozystre primaire, vous ne trouvez pas ?

Il y a des gens qui se tiennent debout, et qui pensent ; ils sont donc antisarkozystes.
Il y a des gens qui avancent accroupis, et qui émettent des borborygmes ; ils sont donc sarkozystes.

Est-ce assez contrasté ?
Excellent !

ça ne pouvait pas être mieux exprimé.
Je suis un anti-sarkozyste primaire.
Ne faites pas semblant de ne pas comprendre ce que je dis ; je préfère @si à la mode d'il y a 1 an sans Rafik et sans Daniel qui se prend pour Didier Porte (sans lui arriver à la cheville)...c'est tout ! Si je suis abonné à @si, c'est évidemment pour le décryptage des médias !
Vous avez vos préférences, pas de problème (et je ne serais pas loin de partager votre avis, s'il était argumenté plus en détail), mais votre intervention gagnerait à être plus précise sur ce que vous appelez "décryptage des médias" : sinon, vous laissez croire que la forme vous empêche de voir le fond.
Beaucoup d'interventions ont en effet réagi de façon très épidermique sur le style "lettres persanes", reprochant au passage n'importe quoi à DS (un manque d'originalité par exemple, ce qui est proprement ridicule), et votre remarque risque de se perdre dans la masse des "j'aime pas".
Cela dit, je ne vous y place pas "a priori", j'écris cela parce que cela m'intéresserait que vous développiez !
+1
Cette rubrique est l'un des meilleurs décryptage de "les médias". Elle procède par le biais de ce qu'il sont sensé "médiatiser" ce qui est à la fois efficace et malin...

L'article fondateur de la rubrique part effectivement d'un constat édifiant.
On en est a un stade ou nous n'avons plus rien à envier à la situation de l'Italie par exemple... Madre mia !
Découvrant cette nouvelle rubrique qu'on intitulerait volontiers «Lettres ouzbek@sianes» ou «Chronique anti-sarkozine», je plussoie de toutes mes extrémités disponibles à ce nouvel outil livré à nos esprits enjoués et à ranger sous le signe “ça suffira comme ça en 2012 " . Et si ça en emm… certains, qu'ils ne se privent pas de le faire savoir, ça permet de les repérer pour éventuellement soigner leur esprit de sérieux! D'autres en arrivent à se poser comme dans l"émission «La rumeur du Monde» diffusée hier sur Fr. Cult. (on ne s'en étonnera pas quand on sait qui est aux manettes ;-) une très grave question : «L'anti-sarkozysme ne va-t-il pas finir par se tuer lui-même? » en permettant à sa cible constante, mais mouvante et désormais camouflée — nullement honteuse, on peut en être sûr !— d'accomplir avec brio, pour un peu grâce à ces haineux et naïfs pourfendeurs, le sursaut qui le conduirait à une glorieuse réélection??

Tel Pascal (Blaise) moquant en son temps les "demi-habiles" avant de cerner ce que seraient les "vrais Chrétiens et détenteurs de la Foi" [ je ne cite pas, n'en rapportant de mémoire que l'essentiel] , précurseur en cela d'une discipline trop négligée et brièvement baptisée "bathmologie" à la fin des années 70, ces braves gens nommés Colombani, blanche colombe libérale, Casanova, à la reconquête de l'Ouest, secondés pour la circonstance par le duo très médiatico-compatible de dés-objecteurs d'opinion Perrineau + Teinturier lave plus blanc nos sondages, ce quatuor de choc souhaite donc benoïtement nous mettre en garde : attention! le Snarko ne se chasse pas comme cela… il rentrera par la fenêtre quand on croira se l'être payé par quelques bons coups de pied où je pense… Bref, le Snarko est du genre Maso redoutable…

Et il se peut qu'après tout, ils n'aient pas tort, ces empêcheurs de désarkoïser en rond!… Mais j'ai plus qu'une envie de leur rétorquer que, moi par exemple, à qui l'objet de nos ressentiments me sort par tous les trous depuis que j'en ai (tardivement, je l'avoue) entendu parler (ce devait être vers 2001, à l'évocation de sa taille de gamin par un copain dont le frère avait convolé en justes noces devant cet édile bourré d'ambition et bouffi d'importance…), moi donc je me contrefiche bien qu'il soit réélu dans 2 ans si c'est la volonté du Peuple souverain, et si celui-ci n'est donc pas encore suffisamment convaincu d'avoir été blousé sur toute la ligne une quinzaine d'années + un quinquennat durant… La Chouette de Minerve, on le sait proverbialement, ne prend son envol qu'au crépuscule, et il y a après tout, dans de nombreux autres quelquechose-stans, tant d'autres leaders qui durèrent et durent au pouvoir plusieurs décennies, que cette réélection redoutée serait juste le signe probable (entre autres) que nous ne disposons pas en face de celle ou celui (et de tous ceux autour) capables de ramener ce pays à la dérive de tant d'arriération irresponsable. À la Raison, mes sœurs et mes frères, nul n'est tenu! En des temps également fort troublés, Rabelais ou Montaigne pour ne citer qu'eux ne disaient pas je crois autre chose…

[large]Et alors???[/large] rétorqué-je derechef. Pour savoir être anti-sarkozyste secondaire ou tertiaire, il faut bien évidemment, sans que cela suffise il est vrai, d'abord et surtout l'être très primairement et je dirais même plus, foncièrement, ce qui n'est sans doute pas donné à tout le monde… [large];-)[/large]

Donc and for the time being: re-bravo, bravissimo et Banzaï à cette chronique pleine de fausses évidences remises à l'endroit et de gros petits secrets surlignés en gras pour ceux d'entre nous qui risqueraient de rater le scandale permanent et très-très poîlant qu'est la gesticulation discursive de ce Régime bananier. Voilà qui rentre parfaitement dans la "Kritik démédias" et ne peut qu'immédiatement servir la cause d'une conscience sociale et politique accrue.
Héhé =).
Juste un reproche : votre inventivité, un peu redondante et limitée mais tout de même remarquable pour quelqu'un qui a eu votre formation et votre parcours médiatique ensuite, cher Daniel, devrait éviter d'en arriver à des laideurs du genre "nomenklaturiste". C'est très, très, très moche.


Quant au Sarkozistan, oui, tout y va à vau-l'eau, et les mêmes engoncés dans tant de conflits n'hésitent cependant pas à faire référence, de façon mensongère et tronquée, à des contrées exotiques peuplées de gens vertueux, couvert de neige ou de mousse de bière. Il faut signaler que les "cadors" de l'opposition (comprendre ceux qui passent dans les grands médias sarkozis et cumulent les postes électifs, de conseil, ou de complaisance) se taisent de peur d'être à leur tour attaqués sur les "affaires". Quand ils osent critiquer, la junte au pouvoir, qui n'hésite pas à déléguer pour protéger les plus grands fraudeurs fiscaux au "made F" des centaines de militaires anciennement communistes retournés, crie le nom d'un mort comme une incantation qui lui garantirait l'appui de forces occultes.
Pendant ce temps, la population prend de plus en plus massivement conscience de l'ampleur des problèmes qui lui font face, car ces mêmes apparatchiks qui cumulent les avantages, les marques de richesse, le luxe et le confort les plus extravagants, demandent à leurs sujets de travailler plus, plus longtemps et dans des conditions plus difficiles, afin que leur caste puisse s'agrandir un peu et s'enrichir beaucoup. La population gronde massivement mais manque de relais de communication, de moyen de s'organiser, et, ce qui est lié, d'une solution de rechange immédiatement applicable et à laquelle la majorité des Sarkozistanais pourrait acquiescer. Ce type de solution, favorable à l'intérêt du plus grand nombre et de la collectivité, existe, est débattu dans les lieux où la parole politique demeure libre, mais ne parvient pas à pénétrer le cercle des médias, gardé par d'autres apparatchiks serviles.
Le saint Hirsch ne pouvant s'enorgueillir de son opération RSA assez ratée a trouvé une autre manière de faire parler de lui...avec ou sans l'assentiment du grand chef sioux ? Là est la question. On peut parier qu'il y a encore là de quoi s'amuser,non?
le titre de cette série est mieux trouvé que le précédent " chez ces gens là", très éphémère mais qui m'avait paru de mauvais goût.
Le Longuet est particulièrement bien réussit. Techniquement, c'est du zéro défauts. Ombre, boucle d'oreille. Je suis épaté du soucis du détail.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.