50
Commentaires

"Rugy II : le retour", une production BFM TV

Rugy, à peine parti, déjà revenu ? C'est en tout cas la petite musique que l'on pouvait entendre ces derniers jours sur BFM TV. "Est-ce qu'il peut revenir ?", "A-t-il démissionné pour rien ?" : après Apolline de Malherbe, qui lui a posé la question lors d'un entretien d'une heure, journalistes et présentateurs de la chaine ont pris le relais, s'offrant deux jours de spéculations à peu de frais. Montage.

Commentaires préférés des abonnés

"Quel avenir pour François de Rugy ?". 


Pourquoi ne se ferait-il pas embaucher par Gala, le vrai journalisme d'investigation sans démolition?

Noirci par ses  adversaires, blanchi, mais seulement par ses amis, le vert Rugy  voit rouge. 


Il en voit même de toutes les couleurs .


Son honneur lui semble lavé. Je trouve, plutôt, que cet honneur a déteint et est défraîchi.


Pour éviter(...)

Apolline de Malherbe reçoit François Goullet de Rugy et s’inquiète de son honneur blessé, sali par les gueux...

Derniers commentaires

Rugy II :Le Retour du mal blanchi !

Est-ce par peur d'être, à votre tour, accusé de "nobiliophobie" que vous omettez (le plus souvent) la particule de monsieur de Rugy ? 

Je m'étais étonné de ça le 2e jour de l'affaire, les journaux étaient passés de "De Rugy" à "Rugy", et je soupçonnais une volonté consciente des médias de le rendre plus sympathique mais je me suis renseigné et si j'ai bien compris, la particule ne doit être mise que quand on inclut le prénom, un titre, une fonction, etc. ("Le ministre de Rugy se promène", "Rugy se promène", "la famille Rugy se promène") :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Particule_%28onomastique%29#R%C3%A8gles_d%E2%80%99usage 

Accessoirement, la particule n'est pas une marque de noblesse (la noblesse et la particule ne vont pas systématiquement de paire). Exemple : Geralt de Riv (comment ça mauvais exemple ?) :

"

La particule dans un nom de famille d'origine française ne correspond que moins d'une fois sur deux à une famille issue de la noblesse française. Par ailleurs, quelques familles françaises nobles ne portent pas de particule.

La particule dite « nobiliaire » a été adoptée sous l'Ancien Régime par de nombreuses familles nobles pour marquer généralement la propriété d'une seigneurie. De nombreuses familles d'ancienne bourgeoisie ont imité ce mouvement à partir du xviiie siècle, si bien qu'on trouve aujourd'hui une majorité de familles non nobles parmi les familles françaises portant un nom à particule. Dans les deux cas, ces familles portent généralement leur nom patronymique d'origine en première position, suivi du ou des noms de terre précédés d'une particule.

"

Rugy aura au moins servi à nous instruire là dessus, à ses dépents. ^^

Certes aucune automaticité entre particule et noblesse... mais c'est dans un contexte de fermeture de la noblesse, puis de réaction aristocratique, que les bourgeois se mirent à s'ajouter des particules. A défaut que la particule dénote ainsi une noblesse effective, elle est bien au minimum la trace de la volonté stratégique d'un groupe d'en être avant de, ne pouvant en être,  bruler l'objet du désir. Noblio et bourgeois ou des siècles d'amour vache :) 

Exemple : Geralt de Riv (comment ça mauvais exemple ?)


Sauf qu'après la bataille du pont de la Iaruga, Geralt est anobli par la reine Meve, et le de non nobiliaire devient nobiliaire.

ah bien vu, je n'ai pas souvenir de ce passage, il va falloir que je relise mes livres d'histoires !

Pareil, je trouvais bizarre chaque fois de lire "Rugy" tout court

...n'ayant jamais vu ou entendu "Gaulle" au lieu de "De Gaulle" !!


J'ai trouvé l'explication grâce à votre lien :


"On conserve ordinairement la particule « de » pour les noms d'une seule syllabe sonore (où l'éventuel « e » final est muet) :


Merci, on en apprend tous les jours.

Et merci à Paleologos d'avoir soulevé la question qui me taraudait, mais pas pour la même raison. D'ailleurs c'est rigolo, on a trois raison différentes :

- nobiliophobie ? pour Paleologos

- le rendre plus sympathique ? pour Neity

- signe d'une tombée en disgrâce (rapport à de Gaulle) ? pour moi 

On disait aussi parfois "Villepin".

BFM comme Cnews, j'ai vraiment beaucoup de mal à supporter. 

Ils sont fous ces présentateurs.

On se croirait au tribunal correctionnel en comparution immédiate.

Avec France info, c'est un peu mieux, on n'a pas l'image.

Sinon, pour les infos, pour l'instant, je n'ai rien trouvé de mieux que les journaux de France culture. Ils peuvent encore s'améliorer.

Une chose que je rêverais de voir sur ASI (pas forcément réalisé pendant un stage, hein ! ;)), c’est quelle est la vraie audience de ces chaînes en continu.

Vraiment, comment les gens regardent ces chaînes, les regardent-ils vraiment?, combien de secondes / minutes d’affilée, avec ou sans le son ?, etc

J’en suis très curieuse.

Merci.


J’ai une question :

quand de Rugy a dit vouloir revenir en politique, de quoi parlait-il ?
Je pose cette question car après cet article, ce n’est pas clair pour moi : ce sont les journalistes qui ont décidé tous seuls d’évoquer son retour au gouvernement ?

(C’est pour savoir à quel point ils sont serviles.)


Par ailleurs, de Rugy est évidemment toujours en politique, il est député. Qu’est-ce que c’est que ces histoires inventées par BFM et cie, franchement ?

(Traduction : je n’en peux plus. Les médiacrates et le gouvernement font un concours de manipulations et mensonges.)

Rugy I, c'était les Dents de l'amer.

Rugy II c'est les dents de l'amer...deux.

ça sent pas bon, quoi.

Déjà qu'il peut paraître très limite qu'il redevienne  ou reste député, franchement son avenir, on s'en moque un peu.


Il est parti, il a toujours les mêmes casseroles d’opportuniste et de traître, casseroles qu'il prétend auto-nettoyantes tout comme lui. Il trouvera bien un autre râtelier ou assouvir ses appétits.


Il faudrait juste que ce ne soit plus avec de l'argent public. 

Il doit avoir faim, j'imagine que sa cantine n'est pas aussi riche aujourd'hui.

Avec Apolline de Malherbe  le journalisme d'investigations bouge-t-il encore ?

Je trouve vraiment que le stage financé par BFMTV en calino-thérapie des puissants fait des miracles...

Une question qui lui a déjà été posée la semaine dernière sur France 2...

De Rugy, un "arc-en-ciel coûteux" comme dit Ke-sais-je... et sa veste en lambeaux, pas gêné pour autant de reprendre du service-bien-rémunéré...pfff


Y'en a un autre en embuscade, si j'en crois cet "article" qui vaudrait bien qu'on le creuse aussi :


Sarkozy-Kadhafi : une accusation qui s'effondre ?

 https://actu.orange.fr/politique/sarkozy-kadhafi-une-accusation-qui-s-effondre-magic-CNT000001hvx9N.html

Noirci par ses  adversaires, blanchi, mais seulement par ses amis, le vert Rugy  voit rouge. 


Il en voit même de toutes les couleurs .


Son honneur lui semble lavé. Je trouve, plutôt, que cet honneur a déteint et est défraîchi.


Pour éviter d'être  un député "marron ", pourquoi ne pas commencer une carrière dans le privé : clown ou caméléon  chez Pinder ou Zavatta ?


J'aurai ainsi l'impression de  ne plus participer au financement de ce bel arc-en-ciel ( mais  coûteux ) et les homards, s'il devait les payer de sa poche  goûteraient un peu de repos.

Apolline de Malherbe reçoit François Goullet de Rugy et s’inquiète de son honneur blessé, sali par les gueux...

"Quel avenir pour François de Rugy ?". 


Pourquoi ne se ferait-il pas embaucher par Gala, le vrai journalisme d'investigation sans démolition?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.