88
Commentaires

Rugy : BFM hurle à la "scandinavisation" de la France

Commentaires préférés des abonnés

Mais ils sont recrutés comment ces gens ? 

Ça ne les gêne pas d’avoir des arguments qui tiennent pas la route du tout ? 


Le coup du pays de la gastronomie, je pense qu’on  est nombreux à le comprendre quand on reçoit des élus ou VIP&nbsp(...)

"si on veut une société nordique, froide, où le Premier ministre va faire ses courses chez G20, où il faut absolument rouler dans des voitures de monsieur Tout-le-monde, dîner avec des marques distributeur de sodas, en manger du taboulé… faut le dire(...)

Plutôt que la Scandinavisation de la France, j'ai plutôt l'impression que l'on assiste à la "crétinisation du journalisme".

Arguments pitoyables, raisonnements de gribouille, vulgarité assumée.

Un vrai dégoût nous saisit.

(...)

Derniers commentaires

Les assassins de #DeRugy, ses amis qui, comme aux jeux du cirque, consentirent à la mise à mort, les vertueux, les vertueurs, les maniaques de la transparence qui ont crié avec les loups, n’auraient qu’une façon de réparer un peu : demander pardon. Mais il ne faut pas rêver. Hélas.


Qui est l'auteur de ce tweet offensif et indigné ?

Un indice : Il arbore invariablement des chemises blanches Charvet dont la valeur (300 euros), est inversement proportionnelle à celle de ses sentences.

Hurler. 

Sont-ils bons à autre chose ?

Ils font le clash ou le buzz pour augmenter le coût de la pub et faire entrer des ronds dans la poche à Drahy, le golden-boy du surendettement.

Un journalisme-sandwich (ou casse-croute) comme il existait des "hommes sandwich". 

Sauf que les seconds n'ont pas les revenus des premiers...

Il y a un paradoxe dans les propos tenus: Ces "gens" savent tout des "désirs" des français ( dans le sens "la masse" , celle qui les terrorise tant ) sans jamais en cotoyer un seul. Comme dit ailleurs : "Quels sont les noms de vos sources , on les retrouvera !"

"Ces gens-là" voudraient qu'on achète du vin à 4 euros la bouteille. Ben non, "ces gens-à" ne veulent pas d'un retour à une monarchie avec ses courtisans méprisant "ces gens-là". Ce journaliste est vraiment puant de suffisance et devrait réfléchir à ce qu'il dit.


BFM WC dans  sa splendeur. ça pue, mais on sent les journaleux heureux et soulagés. Une vraie pub pour air wick!


Tiens, ce midi je vais sacrifier à la gastronomie française traditionnelle et me faire un petit kebab.

Paris n'est pas Stockholm

Et "en même temps", la France s'hanounanise :

La porte-parole des Républicains Laurence Sailliet démissionne de toutes ses fonctions au sein du parti. Elle annonce qu'elle rejoint l'équipe de Cyril Hanouna dans l'émission "Balance ton post" à la rentrée, comme chroniqueuse.

Je le dis donc... la sobriété serait de bon aloi...

Cela dit, les arguments des "éditorialistes" de BFM sont pitoyables… Surtout celle de la dame en bas à droite !

Quitte à passer pour un empêcheur de penser comme il faut, j'émets mon bémol :

Nan c'est pas bien de manger du homard aux frais du contribuable. Et on demande aux personnel politique d'être irréprochable. Soit. 

Ce qui m'étonne en revanche, c'est que jamais on ne demande de comptes à ces milliardaires du privé, capitaines d'industrie ou pas, à ces stars du foot ou du chôbizz, s'ils ne sont pas gênés de gagner éhontément plusieurs smics par jour et pire… C'est pas sur le dos des contribuables, ah non. Mais c'est sur celui des salariés de leur boîte qui voient leurs droits (et leur paie) se réduire comme peau de chagrin, au bénéfice des actionnaires, déjà fort bien nantis. Pour les vedettes du sport-pognon, c'est sur l'argent qu'on pourrait redistribuer aux petits clubs, pour les stars de la chansonnette, ou du cinoche, sur le prix des concerts, l'aide à la culture et autre. Et je me demande si les abus du secteur capitaliste ordinaire ne sont pas encore plus grands que ceux des politiques.

C'est moins vendeur, comme réflexion, au pays du "tous pourris, ces politicards"…


Comment ça moins vendeur ? C’est surtout qu’il y a déjà du contrôle dans une entreprise.

Il y a des bilans, des réunions où les actionnaires peuvent demander des comptes... pourquoi ne le font-ils pas ? Est-ce au citoyen de contrôler le fonctionnement d’une entreprise ?

Pour les footballeurs, si on trouvent qu’ils gagnent trop d’argent, il suffit de ne plus regarder le foot ou de ne plus aller aux matchs... Le citoyen qui veut sanctionner une entreprise peut ne pas à acheter ses produits....


En tout cas, ce n’est pas avec mon argent que les footballeurs s’enrichissent...

"C’est surtout qu’il y a déjà du contrôle dans une entreprise."


C'est du second degré? À moins que vous ne vouliez parler des licenciements de caissières ou autres petites mains?

Pardonnez-moi mais les entreprise ont des AG... n'importe quel actionnaire peut y siéger... c’est un contrôle. EffIcace ou non, c’est une autre question.

Je ne vois pas le rapport entre les licenciements ( dont les conditions sont elles aussi contrôlées par l’Etat, enfin il y a des organismes prévus pour ) et le contrôle du salaire d’un PDG...

"Efficace ou non, c’est une autre question."


Zètes sûr que c'est "une autre question"? Qui amènerait pourtant à s'en poser une troisième, qui contrôle qui et quoi et dans quel but? 

oui bien sûr. et la marmotte met le chocolat dans le papier alu. et les actionnaires (même petits) vont réduire leurs profits pour maintenir les salaires et les emplois. Et dans le tout petit mondes des administrateurs-actionnaires majoritaires-directeurs, où tout le monde se tient par la barbichette et multiplie les casquettes, dans ce tout petit monde on va pas, non non, se serrer les coudes coûte que coûte pour maintenir tous les privilèges...


Pour les abus du secteur capitaliste si les politiques faisaient leur boulot cela n'existerait pas.

Exemple sous Roosevelt tranche supérieure de l'impot 90% donc aucun interet de gagner des milliards...

Et qui empeche ceci si ce n'est ces pourris de politicards qui sont achetés (pour pas cher d'ailleurs) par lesdits capitalistes.


Moi c’est le «  pour pas cher » ( avisxque je partage) qui reste ok plus incompréhensible pour moi. 

D'abord, tout est relatif : les politiques ne sont pas, eux, issus de la grande bourgeoisie, mais des classes "moyennes sup", ils ne sont peut-être pas si blasés devant ce "pas cher".

Ensuite... qui dit qu'ils font ça pour le fric ? La flatterie, les signes de prestige, l'ivresse du pouvoir ou de l'illusion du pouvoir, la compétition dans le microcosme, y en a des susucres pour dresser le clebs. 

Sans compter que parfois c'est à coups de bâtons que le chien obéit. Qui n'a pas quelques dossiers qui trainent entre des mains malveillantes, plus puants qu'un bout de homard faisandé ? 

c'est un des tours de passe-passe du capitalisme, de nous faire croire que c'est le fric qui mène le monde :)

Votre remarque est très juste et je la prends très sérieusement en considération : effectivement c’est un biais d’imaginer qu’ils le font pour du fric. 

Pour autant, ceux qui paient donnent objectivement «  peu » ou, dit autrement, ils ont un très très fort retour sur investissement . 


Pourquoi des gens se lancent-ils dans une carrière politique ?  ... ça, j’avoue que c’est un très grand mystère pour moi de toutes façons. 


Hypothèse crétine : accepterais-je d’être présidente de la République  ou de  l’Assemblee si le mandat arrivait même sans campagne, sans adversaire, sans couleuvres à avaler, sans compromis ni compromission et même avec la garantie de succès d’un programme avec lequel je serais en accord ( crétine et perchée l’hypothèse, j’avais prévenu  !) : non. 


Donc c’est totalement incompréhensible pour moi et oui, vous avez raison, je cède à un truc pervers du capitalisme en imaginant que certains le font pour l’argent. 


( Par contre, il y a un député  maire très précisément que j’ai assez côtoyé de près pour être certaine que ça faisait partie de ses motivations.) 


Les Macron journalistes pullulent

et en particulier sur les radios Macron Info et Macron Inter


Je n'ai pas regarder la vidéo, j'ai juste lu le texte dessous, je n'en plus d’écœurement

je viens d'écouter les deux radios sus-mentionnées l'espace des actualités et d'une rubrique sur la "décision très bonne" du Président de la République (qq chose à voir avec un chef général de tout ce qui se passe en l'air)

et là, je n'ai entendu que quarante fois le nom de Macron, je n'ai entendu que "Ne ratez pas si vous allez voir le défilé le Fouquet's qui inaugure sa rénovation et qui avait été saccagé par les Gilets Jaunes" (j'ai même cru au départ de l'annonce que c'était journée ouverte au Fouquet's avec buffet à volonté)

et tout à l'avenant


Alors en ce qui concerne la "scandinavisation" de la France, je peux vous jurer que tous ces journalistes (de la vidéo que je n'ai pas vue) peuvent dormir sur leurs deux oreilles : 

ce n'est pas demain qu'en Scandinavie (et ailleurs en Europe de l'Ouest), on débitera des telles salves de loukoums en l'honneur du chef de l'état, ni des têtes royales, le cas échéant


écoeuré de chez écoeuré

"si on veut une société nordique, froide, où le Premier ministre va faire ses courses chez G20, où il faut absolument rouler dans des voitures de monsieur Tout-le-monde, dîner avec des marques distributeur de sodas, en manger du taboulé… faut le dire tout de suite. "

😏 😏 😏 Ben on le dit... 

Bien que hors sujet, ce qui m'interpelle personnellement c'est qu'un ministre de l'état, soit marié avec une journaliste de "GALA" !!!!

Nan mais, GALA quoi .... ?

Ça me va bien une " élite" modeste avec nos deniers!

Dans ma naïveté, je pensais que le précédent gouvernement allait être "normal". Et c'était cette modestie que j'espérais !
Et justement suive le modèle suédois ou même allemand où Madame Merkel allait faire ses courses elle-même en poussant son caddy !

Que des invités prestigieux en visite officielle en France soient reçus correctement, d'accord!

Mais Jean-Michel Apathie ou Thréard, non !

et encore moins les copains et les copines de madame !


En même temps, les photos du homard, ou des fins prestigieux ont été prises par un "ami" qui a dû être choqué pour balancer ces infos !

Je vois mal de Rugy défendre un texte , ou répondre aux questions des députés de l'opposition ! Il y aura bien quelqu'un à crier ; et ton homard ? 

Aaah la froideur des Scandinaves et de leur climat ! Qui va de pair avec leur intégrité.

A croire que le niveau de corruption dépend de celui des températures. 

En Europe c'est au Sud que prospèrent les truands et les mafieux.

Au sud de la France, avec la Corse pour rivage le plus méridional du grand banditisme.

Au sud de l'Italie, avec la Camorra, Cosa Nostra, la N'drangheta...

Il existe très certainement un gêne de l'honnêteté qui se racornit sous l'effet de la chaleur...





Ce n'est pas qu'une question de morale comme le répètent à l'envi , ceux qui aimeraient bien que la Morale rejoigne dans leur poubelle de l'Histoire La Liberté, L’Égalité et La Fraternité...


C'est aussi une question légale et pénale. Car je ne pense pas qu'il soit légal qu'un député percevant une belle indemnité couvrant les frais de représentation ait le droit de mettre en plus ses dépenses sur le compte de l'assemblée, à fortiori quand il s'agit de repas à caractère privé. 


De même il n'est pas légal de financer sur fonds publics des travaux d'embellissement d'un appartement personnel (même si c'est un logement de fonction).


Et quid du détournement de la loi Scellier et du non respect de ses dispositions ?

Ces gens-là, les journalistes de BFM, L'express, Valeurs actuelles... et les politiques de Cour, font partie du même monde. Qui, on le voit, est très éloigné du nôtre. Lorsqu'ils engueulent leurs confrères de Mediapart, ou d'autres gazettes en ligne ou non, c'est nous qu'ils engueulent. A leurs yeux, nous, les "piétons" de la vie, nous sommes tous des populistes, des masses dangereuses, des pouilleux qui ne comprennent rien aux finesses de la politique et de la diplomatie. Une plèbe ignorante et vociférante.

La Scandinavie, c'est un excellent modèle quand il s'agit de démontrer que les Français ne comprennent rien à l'économie libérale (la Suède) ou à l'éducation moderne (la Finlande). Quel dommage qu'ils soient si à cheval sur les principes de la morale. Principes qui, on doit le comprendre, ne peuvent pas s'appliquer aux "grands" de ce monde, qui en sont par nature dispensés.

Bien sur aucun de ces "journalistes" ne mettent en rapport ni le consentement à l'impôt, ni la confiance en leur gouvernants des peuples scandinaves (sans commune mesure à celles des "gaulois réfractaires")

"Victime de mediapart" : outre tout ce qu'on pourrait dire de ce que cette formule implique, Benalla ça n'était pas Mediapart mais Le Monde. Ca nique un peu  la narration "gros méchants trotskistes staliniens gilets jaunes coupeurs de têtes", désolé.

"si on veut une société nordique, froide, où le Premier ministre va faire ses courses chez G20, où il faut absolument rouler dans des voitures de monsieur Tout-le-monde, dîner avec des marques distributeur de sodas, en manger du taboulé… faut le dire tout de suite." 


Euh, ben oui.

Au passage, sur Le Media : BFM TV championne de l'évasion fiscale, l'état complice.

Ca parle de montages financiers permettant de faire passer des bénéfices vers Jersey ou le Luxembourg sans payer d'impôt. Ca semble basé sur un bouquin, Là où est l'argent , avec divers médias en ayant déjà parlé (cf revue de presse) dont Telerama reprenant spécifiquement la vidéo de Le Media.

Mémoire du bon vieux temps, il y a 40 ans, novembre 1979 : Giscard interrogé sur les diamants de Bokassa par les indéboulonnables Elkabbach et Duhamel qui doivent bien voir l'intérêt des ors de la République.

Les interviewers n'insistent pas trop, surtout que Giscard fait planer une menace en rappelant que De Gaulle et Pompidou faisaient usage de l'article 26 de la loi de 1881 (abrogé en 2013) qui permettait de condamner pour offense au Président de la République.


P.S. wikipedia :

- Elkabbach aujourd'hui sur CNews, conseiller de Bolloré, Légion d'honneur par Chirac, grade de commandeur par Valls - Duhamel devrait rejoindre BFM à la rentrée avec une rubrique chez Elkrief, membre de l'Académie des sciences morales et politiques, Légion d'honneur en 2005, commandeur en 2013, grand officier en 2016

revoir le conte du singe sur Là-bas si j'y suis


https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/histoire-du-petit-singe-lecheur 


le petit singe ne mange pas à la même table que l'empereur, mais il lèche avec plaisir.



Moi si il y a à nouveau un pique-nique des abonnés je veux bien apporter le taboulé maison à la menthe du jardin ^^ (nan mais c’est quoi cette propagande anti-taboulé ?!)

Ils font penser à des sous fifres qui ont peur qu'on retire leur gamelle.


Ou qui ont peur de finir par se prendre une gamelle ...

la Scandinavie pousse peut être le bouchon un peu loin mais c'est un modele dont il faut s'inspirer ... tout est une question de degré.


on ne démissionne pas pour un kit kat ou un yaourt bio acheté au frais du contribuable mais si il est impératif de rendre des comptes sur chaque denier d'argent public dépense auprès d'une autorité indépendante en droit de saisir la justice au nom des contribuables avec comparution immediate lorsque le cas le permet. 


Merci a Mediapart de faire de "Name and Shame" seule méthode pour mettre les politiques face a leurs responsabilités. et vue les pleurnicheries du petit de Rugy s’apitoyant sur son sort lors du journal televise celui ci n'est guère en mesure d'assumer quoi que ce soit.

Il faut vraiment qu'edouard philippe soit désespéré (de trouver un ministre de l’écologie potable) pour garder une brebis galeuse pareille au gouvernement.

Je pense qu' après avoir entendu ces journalistes , qu'ils sont en train de réunir tout les ingrédients pour qu'il y est une grande révolution en France . Contre la domination des puissants et des possédants.

Je les trouve toujours pénibles  à entendre tellement ils sont bêtes mais le niveau de fanboyisme de Lacroix dépasse l'entendement.
Il aime bien les mots du bingo qui vont bien aussi (populisme, années 30, etc. sans se poser la question du pourquoi on en est là).

Merci pour la vidéo. 

Ils sont immondes. C'est vraiment la droite à gerber. Heureusement, ils sont aussi ridicules. 

Plutôt que la Scandinavisation de la France, j'ai plutôt l'impression que l'on assiste à la "crétinisation du journalisme".

Arguments pitoyables, raisonnements de gribouille, vulgarité assumée.

Un vrai dégoût nous saisit.

Mais ils sont recrutés comment ces gens ? 

Ça ne les gêne pas d’avoir des arguments qui tiennent pas la route du tout ? 


Le coup du pays de la gastronomie, je pense qu’on  est nombreux à le comprendre quand on reçoit des élus ou VIP  dans le cadre de ses fonctions. 


Mais eux, là, les journalistes qu’on voit dans le montage, ça les gêne pas que leurs impôts servent au ministre à inviter ses potes ? 

S’ils ne paient pas d’impot, ou si ce sont eux les invités, on peut déceler un raisonnement, mais sans ça c’est exclusivement explicable par la connerie. 


Moi je suis ok pour payer des impôts, et même davantage d’impots pour ne plus croiser comme l’autre nuit aux urgences un médecin épuisé pendant sa garde de 24heures  avec son brassard «  en grève » et s’excusant de l’attente car il n’y a pas assez de matériel, ...mais pas pour que des gens par ailleurs correctement rémunérés se fassent des bouffes entre potes. 


J’aimerais avoir une discussion en tête à tête avec eux pour savoir comment ils réfléchissent. J’apporte le taboulé si vous m’arrangez le rdv. 

Ben faut les comprendre, c'est toujours triste de voir fermer de bonnes cantines gratuites à homards. Surtout si l'on n'a pas encore été invité.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.