10
Commentaires

Rubriques éducation : gare aux "partenariats"

Le premier est un hebdomadaire généraliste très lu des enseignants, la seconde est l'incontournable agence de presse du secteur de l'éducation. Tous deux - L'Obs et l'AEF - ont récemment conclu des partenariats, l'un avec la Maif, l'autre avec l’Éducation nationale. Le journalisme éduc' est-il soluble dans la communication ?

Commentaires préférés des abonnés

AEF Info, son patron c'est bien Raymond Soubie, conseiller de Barre, Chirac, Sarkozy et grand expert en destruction du droit du travail et de la protection sociale ? 

L'agitprop du ministre de l’Éducation nationale est entre de bonnes mains.


Quant(...)

Ben quoi ?


La république de met en ordre de marche pour  2022.


Sous d'autres cieux en d'autres temps, on appelait ça le service de propagande.

Sur ce site, on aime bien la précision et les preuves. Passons sur l'image de la blouse grise. Des commerciaux "managés à la schlague" ? Brimades, coups, harcèlement ? Des commerciaux qui ne sont pas payés aux résultats ? Scandale ou pratique vertueu(...)

Derniers commentaires

Sinon, si ASI cherche vraiment du mélange des genres, ça peut être pas mal aussi d'aller voir du côté des nouveaux médias "hype". Pour exemple, cet extrait d'une annonce d’emploi publiée en ce moment par BRUT : 


"Dans le cadre du développement de notre offre de Brand Content, nous recherchons un.e journaliste pour écrire des vidéos avec des marques sur les histoires alignées sur les valeurs de Brut. (environnement, lutte contre les discriminations, parité, entertainment...). Nous ne faisons pas de ‘communication’ pour les marques mais des sujets éditoriaux, vérifiés, incarnés par ceux qui portent les projets et apportent la preuve de l’engagement des marques. Les histoires sont écrites comme des sujets Brut. (c’est Brut. qui parle) et la marque est intégrée dans la narration".

Ce que vous dénoncez n’est que la partie apparente de l’iceberg.La liste des « partenariats » ou contrats est longue : Amazon, Microsoft, Google, pour les plus connues, les contrats avec les boîtes de copains pour la protection(???), les applications qui ne tournent pas,...

Alors que la communauté des enseignants est capable de réaliser le travail . 

Que vive la starteupnéchion ! Avec les outils des copains, ça fait toujours des droits que nous payons pour se faire flouer.

La maif "...considérée par la directrice de L'Obs, comme "une des mutuelles les plus exemplaires, et même, une entreprise à mission", remplissant donc le critère nécessaire de "probité de l'annonceur" . Voilà une sortie qui correspond bien à l'image  du maitre (maitresse) en blouse grise avec sa craie et son tableau noir. 

Aujourd'hui c'est au niveau social que la maif est devenue bien pire qu'une assurance ""capitaliste"". Ses commerciaux sur plates formes téléphoniques sont managés à la schlague et en même temps se voient offrir des...bonbons (vrai de vrai) lorsqu'ils atteignent leurs objectifs commerciaux. Embauchés en cdi mais attention, avec période d'essai de 6 mois, se voient remercier (3 salariés sur 4 c'est le ratio) avec violence 48 h avant la fin de la période d'essai. Sommés de dégager sans passer devant les collègues. Et je ne parle pas des méthodes commerciales. 

Bref, tricherie et absence d'éthique.

Ouais mais à la MAIF c'est pas pareil, ce  sont des "assureurs militants", donc rien à voir avec les autres :-)

 

Ben quoi ?


La république de met en ordre de marche pour  2022.


Sous d'autres cieux en d'autres temps, on appelait ça le service de propagande.

AEF Info, son patron c'est bien Raymond Soubie, conseiller de Barre, Chirac, Sarkozy et grand expert en destruction du droit du travail et de la protection sociale ? 

L'agitprop du ministre de l’Éducation nationale est entre de bonnes mains.


Quant à l'Obs, propriété de trois oligarques, son lectorat a été divisé par deux en quelques années. Il ne survit que grâce à la pub et aux subventions publiques. 

Bref, une entreprise zombie de plus. Selon la rumeur ses salariés se prétendent journalistes.


Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.