37
Commentaires

RTL : Duhamel en reprend une tranche...du soir

DSK et Cahuzac ont eu sa peau. Alain Duhamel a annoncé sur RTL qu'il arrêtait son édito politique dans la matinale. Un vrai-faux départ, puisqu'il annonce qu'il continuera à éditorialiser le soir sur la même station de radio. Pourquoi arrêter la matinale ? Il s'en est expliqué au micro d'Yves Calvi (sur RTL, bien sûr) : il a été "touché" par l'affaire DSK et "écœuré" par l'affaire Cahuzac. Pour certains, ce (presque) départ marque la fin d'une certaine conception du journalisme politique.

Derniers commentaires

Je viens de l'entendre dire (sur Canal où il est "pigiste presque permanent") qu'il allait être plus long le soir !!!
Bonjour la tranche du soir ;o((
Ils n'en auront donc jamais assez, d'en "croquer" ???
Ce soir, les auditeurs matinaux de RTL ont le coeur qui saigne.
Cet homme qui depuis de longues années s'était fait si discret va encore disparaître un peu plus de notre paysage radiophonique et médiatique, ses analyses impertinentes, ses questions sans concessions, sa délicieuse raie vont cruellement nous manquer.

Souhaitons que les auditeurs de cette station qui nous enchante depuis tant d'années en nous proposant des émissions culturelles de qualité comme les Grosses Têtes ou des jeux pertinents avec de grands professionnels comme Jean Pierre Foucault se mobilisent pour convaincre Alain de ne pas nous abandonner.
Certes, il nous restera les fulgurances de JM Apathie et les traits d'humour de Laurent Gerra mais nous risquons très vite de nous sentir orphelins sans Mr Duhamel le matin.

Alain, si tu m'entends, reviens sur ta décision !
Ohhhh pauvre bichon, la politique l'écoeure...j'en verserais presque ma petite larme...next...
Décidément entre Denisot et Duhamel, vous faîtes dans le larmoyant Sébastien Rochat... ;-)
Je vous demande de vous arrêter de dire du mal d'Alain Duhamel, celui qui m'a appris à lire le monde. Grâce à lui, j'ai pu y trouver ma juste place et le cap du même métal que, jour après jour pendant un demi siècle, il m'a aidé à tenir.
Sans Monsieur Alain Duhamel, c'est dans les rochers de la gauchitude que l'on aurait retrouvé mon frêle esquif. Fracassé sur les caillasses de la pensée à la con.
Merci pour tout, Monsieur Duhamel. Et grâce vous soit rendue d'avoir accepté d'en reprendre une tranche alors que le dégoût vous retournait l'estomac.
Et pourtant les Balkani,Hortefeux,Morano,Besson; Sarkozy et les autres,il avait bien supporté...
"Contre toute attente, c'est Bruno Roger-Petit, spécialiste des éditos politico-polémiques sur le net, qui affiche son plus grand soutien à Duhamel. "
Aaahhh, Sébastien, vos traits d'humour sont parmi mes préférés sur@si :)
Récemment, Laurent Ruquier annonçait qu'il renonçait à la scène et qu'il ne ferait plus de stand-up. Il a sans doute pris conscience (je crois d'ailleurs qu'il l'avoue lui-même) que ses commentaires sur l'actualité ne valent pas mieux que ceux que produit l'internaute lambda sur les réseaux sociaux et les forums.
On peut se demander si la lassitude de Duhamel n'a pas la même origine. Car ce qui l'a choqué dans affaires DSK et Cahuzac, ce n'est sans doute pas le comportement de ces personnages, mais c'est le fait , pour parler simplement, qu'il se rend compte de la naïveté de sa vision de la vie politique et de ses acteurs.
J'ajoute, au risque de paraitre naïf, que le travail d'autres journalistes (je pense à l'équipe de Médiapart, entre autres) a pu l'ébranler (j'espère qu'il n'est pas le seul dans ce cas) et l'amener à réfléchir sur la légitimité de son travail à lui. Car il me semble qu'il y a chez ce bonhomme un fond d'honnêteté.
Selon certaines allégations fantaisistes, en soutien à Duhamel, le matinaute deviendra vespénaute à la rentrée et publiera ses chroniques à 19:15. Ras le bol d'écouter Pascale Clark et consort et de devoir trouver une idée pendant Colin et Mauduit.
Duhamel pérore l'après-midi et non plus le matin !
Et je mange des ravioles plutôt que des raviolis !
Autant dire que rien ne sera plus comme avant.

....

Comme d'autre sinon, je ne comprends pas... avec tout ce qu'a vu passer Duhamel, les sales coups de De Gaulle, Giscard, la clique RPR-UMP agrandie de l'UDF, les manoeuvres de Mitterrand, et enfin le sarkozisme... ce seraient DSK et Cahuzac qui l'auraient choqué ?
Pas des guerres, mais des "affaires" ?
Pas les inégalités mais les personnalités ?

Oui, il devait sans doute avoir des analyses politiques ultra pertinentes. Comme Elkabbach, Kahn, Giesbert, et tous leurs potes d'hospice.
Pauvre Duhamel il se dit écoeuré de Cahuzac et D S K mais il n'a encore rien vu, L'affaire Tapie ,Bettencourt , Karachi,le financement de Khadafi,et j'en passe .Là bizarre ,pas écoeuré le vieux! .Franchement il nous prend pour qui,Duhamel ? Pour des niaux.!( un niau en patois ,c'est un oeuf factice que l'on met sous une poule pour qu'elle ponde ,ça la stimule. ) Il a toujours été un fidèle valet du systhème,et aujourd'hui il se rend compte qu'il est cocu .Pauvre vieux
Thomas Legrand: "D'ailleurs, je trouve ça bien que nos paroles d'éditorialistes ne soient pas sacralisées".

Qu'il soit totalement rassuré sur ce point.
En plus de ceux déjà sités plus haut, Ivan Levai, Laurent Joffrin et Philippe Tesson pontifient toujours, on est donc encore loin du compte.
Il y a vraiment une génération qui se termine pour en ouvrir une autre que ce soir à la radio ou à la télé !
Ils oublient une chose, ces gens de télé... qu'ils soient journalistes, éditorialistes, animateurs ou autres...
ILS SONT VIEUX !
Place aux jeunes, aux pigistes pauvres, aux provinciaux !
Marre des vieux ! Je les ai tous rencontrés quand je suis entrée dans l'audio-visuel (Duhamel à Europe 1, déjà, en 71 !!!), puis plus tard dans l'audiovisuel public... et ils sont toujours accrochés comme des bulots à leur rocher qui leur rapporte beaucoup de fric !
Lâchez prise, vieux schnoques !
A quand le départ d'Elkabach ?
". Aphatie, qui apprécie Duhamel, a-t-il plus d'informations ?"

Il rêvait depuis longtemps d'être éditorialiste !
Alain Duhamel, Michel Drucker, Jean-Pierre Elkabach, Guy Lux, Pierre Lescure : la télévision des années 1970-80, souvenirs...
Alors....

Duhamel, Denisos... ça fait déjà deux...
A qui le tours ? Apathie ? Pernaut ? Chazal ? Pujadas ? Guetta ? Quatremer ?
D'autres encore...

Que c'est bon de les voir partir :-)

Adieu messieurs les editocrates, on ne vous regrettera jamais... (sur la chanson "A dieu monsieur le professeur...") :-)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.