79
Commentaires

Revenus Hanouna : jusqu'à 135 000 euros par mois ?

Hanouna et son salaire : épisode 3. Un article publié sur Mediamag, un blog tenu par des étudiants férus de médias, fait état d'un montant beaucoup plus élevé que celui donné par Hanouna lui-même dans le JDD. Au lieu de 25 000 euros mensuels, ce serait plutôt 135 000 euros que toucherait l'animateur de D8 et Europe 1. Mais après quelques jours, alors qu'il commençait à circuler, l'article de blog était retiré. Alors montants crédibles ou fantaisistes ?

Derniers commentaires

Cette joyeuse folie du fric ! Hanouna la dénonce-t-il ? Peut-être par ses excsès. Sinon, tant pis pour lui.
135000 ou 25000 € par mois, je trouve ça indécent juste pour des émissions radio et télé... Franchement, qu'est-ce que son travail apporte à la société par rapport à celui d'un médecin, d'un chercheur, d'un travailleur social etc...

Ne pourrait-il pas se délester un peu de tout cet argent (qui va lui faire payer beaucoup d'impôts, le pauvre !!!) pour payer un peu mieux les intermittentss qui travaillent sur son plateau ?
135000 ou 25000 € par mois, je trouve ça indécent juste pour des émissions radio et télé... Franchement, qu'est-ce que son travail apporte à la société par rapport à celui d'un médecin, d'un chercheur, d'un travailleur social etc...
je touche un ptit peu plus, na ;-)
gamma
moi je gagne 640,26 € nets, et je vous emmerde ;-)
si c'est vrai, il remonte dans mon estime.
Pauvre Hanouna… vous n'imaginez pas dans quel état il est réellement :
http://www.legorafi.fr/2013/12/02/cyril-hanouna-mendie-un-plein-pour-son-aston-martin/
Mais au fait c'est qui ce Cyril Hannouna ? Un comique ? II ne fait pas rire non ? Un journaliste ? Il ne fait pas dans l'info mais sur quelle chaine il passe ? Et qui ici regarde ces émissions ? Quelle chaine faut-il avoir pour regarder cette grande vedette ? Il faut la télé aussi ?
C'est particulièrement injuste.
Un genre de bizutage. Leymergie, Druker, Naguy, etc. se régalent de la naïveté roublarde d'Hanouna, qui a lésé leurs majestés au lieu de faire allégeance. Les jeunes s'ennuient et se sont jetés sur Hanouna pour se distraire. On le désigne à la vindicte, il s'y prend très mal pour se refaire son image, une cagnotte, ha ha ha, mais il va gagner la partie parce que c'est de sa fraicheur bête dont les spectateurs ont sans doute besoin. Pour se changer de l'intelligence rassise, suivez mon regard.
Ce qui, moi, m'étonne, c'est que ça étone. Dès que j'ai lu ou entendu que Hanouna déclarait gagner 25 000 euros par mois, j'ai pouffé. Des potes se sont insurgés sur FBK... j'ai re bien ri ! Evidemment qu'il faut multiplier par 5 ! Il est omniprésent sur la chaine qui l'emploie, Il est en quotidienne sur une grande radio généraliste, faut pas rêver : les chiffres apportés par Médiamag, même s'ils ne sont pas sûrs et sourcés sont de toute évidence dans une fourchette vraisemblable. Mais c'est le cas d'une bonne vingtaine d'animateurs/producteurs à la télé, provée ou non. Ca fait 25 ans qu'on le sait.... Et ses misérables 135 000 €/mensuels ne sont rien à côté des émoluments de certains de ses grands aînés. Souvenez-vous de la boite de Pandore ouverte sur France Télévision il y a 20 ans sous l'impulsion de JP Elkabach... les montants n'avaient rien à voir. Ca marche comme un "mercato" de foot et les salaires sont élevés, et comme généralement, les animateurs produisent leurs émissions, ils sont appointés aussi par leur boite de prod... Le problème est double :

- d'abord, et ça aussi ça date de 20 piges, c'est que ces boîtes de prod établissent leurs prix vis à vis des chaînes en facturant des salaires qu'ils ne paient qu'en partie : le fameux statut d'intermittent leur permet de sous-payer leurs salariés techniciens et artistes se basant sur le fait que, lorsqu'ils ne trvaillent pas (car effectivement, on réunit les équipes au moment des tournages et ce n'est que quelques jours par mois. Pas le cas pour Hanouna puisque sa quotidienne est en direct)... là où le bât blesse, c'est que les services administratifs, secrétaires, chauffeurs et j'en passe sont aussi payés sous ce statut souvent. Les "salaires" sont donc bas, mais les "revenus" sont corrigés sur le dos du Pole Emploi par des prestations versées aux intermittents. Il y a 15 ans, je bossais (comme assistant régisseur) dans une boîte de prod privée qui vendait une quotidienne à France 3. Enorme boîte qui avait 4 branche : divertissement, fiction, documentaire, info. Vraiment, grosse boite. Je me souviens qu'il n'y avait que.... 6 permanents ! 6 personnes en CDI à plein temps. Tout le reste, des intermittents ! Des centaines de gens sous-payés MAIS (fabrique du consentement quand tu nous tiens) consentants puisque les ASSEDICS complétaient leurs revenus tous les mois et ma foi, bon an mal an, on gagnait correctement notre vie.

- Et d'autre part, ils bidouillent (je l'ai vécu, me suis fait tondre assez souvent) sur les niveaux des postes de leurs intermittents. J'ai occupé trois quatre postes sur les émissions télé, jamais je n'ai été payé en fonction de la qualification du poste que j'occupai (car il y a des grilles précises de salaires pour les techniciens dans l'audio-visuel) : mon contrat stipulait "assistant" quand j'étais chef de poste par exemple... mais t'es intermittent, t'as besoin de bosser... on fait appel à toi. Tu prends ou tu reste chez toi avec 30 euros/jours des ASSEDICS au lieu de 100 en bossant. Certes, le poste prévoit normalement 125, mais cette boîte te fait bosser 6 jours par mois, à chaque enregistrement... faut une sacrée force de caractère pour refuser et tenter de faire valoir tes droits ! Alors bon, on est complice, je sais bien. Mais que faire ? Plus récemment, j'ai passé 2 ans à rédiger des questions pour un jeu pas trop con. Hé bien mon contrat n'était pas un contrat d'auteur... non non... contrat de "recherchiste"... puis, au bout d'un moment, "assistant de production". Pourquoi ? Parce que les "auteurs", on leur verse des droits d'auteurs ! Hé oui... hors de question, vous pensez bien ! Seulement voilà : comme l'émission faisait bel et bien appel à des auteurs, elle était tenue de verser des sommes à la SACD pour redistribution... et les sommes étaient dont rétrocédée à... à qui alors ? Hé bien, au créateur du jeu. Qui certes, avait inventé le concept, mais concept inexploitable s'il n'y a pas 8 à 10 auteurs pour lui donner vie au quotidien en imaginant, écrivant, corrigeant, vérifiant, recoupant des questions nécéssitant, oui, un vrai talent d'écriture (c'est un vrai métier... je n'ironise pas). Bref, non seulement on était payé 20 à 30% moins cher que notre qualification l'aurait imposé, mais nous ne touchions pas de droits d'auteur.

En conclusion... les boîtes de prod facturent leurs émissions aux chaines à un prix qui "libère" une marge de manoeuvre financière assez importante. Et ce "surplus", hé ben ça permet de payer l'animateur (et le réalisateur : ils touchent des sommes hallucinantes, pour un boulot réellement effectué par des assistants qui se défoncent, vraiment !) très grassement et de servir au producteur (souvent le même) un salaire du même tonneau... Mais c'est ainsi. Je sais, c'est anecdotique, mais tout de même, ça dresse un peu la "toile de fond" de cette affaire d'Etat Hanouna !!!
d'accord, cet animateur mérite ses gains, comme les joueurs de foot star, comme les acteurs star, comme les patrons du cac40 star. Pourquoi eux et pas lui, ou pourquoi ceux qui s'enrichissent parce que "l'argent tombe tout seul" et pas lui ? Du moment que tout le monde paye ses impots en France n'est ce pas?
La limite question "animation", ce sont ces plateaux de télé où des milliardaires interrogent d'autres milliardaires, font des bons mots et passent un bon moment ensemble. Pourquoi sont ils là, quel film jouent ils plus ou moins en direct? Les animateurs et les journalistes sont devenus des acteurs, et le film a l'air de plaire, ...tous les jours.
Les stagiaires sont largement exploités et cette "révélation" sur Hanouna illustre le retour du bâton.

On utilise les stagiaires en leur faisant miroiter un CDI. C'est la poule aux œufs d'or de toutes les entreprises, dont les médias. Ils représentent des alternatives à de vraies embauches. A ce propos, @si n'échappe pas à la règle. Non, la seule source de financement d'@si n'est pas nos abonnements : il y a aussi la ressource stagiaires.

C'est intéressant de voir comment dans les médias, la réaction des stagiaires commence à se faire entendre :

D'abord, avec le tumblr d'Itélé

Maintenant avec ces "nombreuses connexions dans les médias suite à de nombreux stages" dont il est ici question, et qui permettent de faire sortir quelques pépites, dont celle d'Hanouna.

Ce n'est sûrement pas un pur hasard si le projet de loi contre la fraude fiscale prévoit de protéger les lanceurs d'alertes... stagiaires.
Manifestement Magalie Butault ne veut pas se griller professionnellement...
15 000 euros net alors qu'il n'était pas sur Europe 1, ça ne paraît pas contradictoire avec le fait qu'il en gagne 25 000 aujourd'hui. Et puis reste à savoir ce qu'il entend par "net" : avant impôt, après impôt ? Pour un chef d'entreprise, par ailleurs employé dans plusieurs boîtes, et qui par définition multiplie ses sources de revenu, ça ne doit pas être simple de le calculer exactement.

Enfin bref. Quoi qu'il en soit, il gagne beaucoup d'argent (et on ne prend pas en compte les potentiels dividendes à la fin de l'année). Mais toujours moins que Varin, alors qu'Hanouna a embauché des gens – dont beaucoup d'intermittents et de contrats temporaires, certes – pour sa boîte de prod.
Ben, si il paye ses impôts, moi je m'en fous… tant mieux pour lui. Les gens à blâmer sont ceux qui proposent des salaires pareils, pas ceux qui les reçoivent.
Donc pour résumer, Hanouna est un personnage public, qui rend public des informations sur sa vie privée dont il semble établi qu'elles sont grossièrement fausses. Mais se pencher sur la question est une atteinte à sa vie privée. Sans commentaire :(

Autre aspect qui me fait toujours marrer : beaucoup de gens estiment que la critique des gros revenus est déplacée. Pourquoi, alors qu'ils subissent souvent des difficultés financières dues à des traitements (salariaux) misérables, indécents ? Eh bien justement parce que le "raisonnement" consiste à dire au choix :

de toute manière, vous seriez bien content de gagner des millions, et vous feriez la même chose que les millionnaires qu'on assassine,
ou, version parallèle dont je me régale toujours, de toute manière JE ferais exactement la même chose que les millionnaires, etc etc, ce qui revient à dire que la morale n'existe pas et à accuser l'ensemble de la société de fonctionner à leur manière.

Tiens en Suisse, nous venons de refuser à 65% l'initiative des Jeunes Socialistes qui prônait l'instauration d'un écart maximal entre les salaires de 1 à 12. Initiative 1:12, résultat Outre un risque présenté évidemment comme dramatique pour l'économie du pays, on a (plus pragmatiquement) évoqué le fait qu'une telle loi serait inapplicable ou très difficilement, qui ferait se développer de nouveaux dispositifs de fraude (optimisation) fiscale de la part des prédateurs de nos sociétés.

Continuons la lutte pour plus d'inégalité, d'injustice et de flicage généralisé de la plèbe, elle se gagne chaque jour sur le front mondialisé. Quel bien ça fait d'avoir raison avec ses maîtres.
Si les chiffres avancés sont exacts, ça prouve encore une fois que tu peux gagner beaucoup d'argent en étant vulgaire - grossier - prétentieux pourvu que tu produises des crétineries en gueulant bien fort et en ricanant bêtement surtout si ta cour de complices ne moufte pas sous peine d'aller au coin. On y va pour voir et on n'y revient pas.
Et alors ? Hanouna reçoit ce qu'il mérite, n'en déplaise aux jaloux ! Souhaitez-vous qu'il émigre, rejoignant la cohorte des talents persécutés qui, hagards, cherchent refuge qui à Singapour, qui à Annemasse ?
Moi c'est pareil, en tant que chômeur, j'ai du mal à me souvenir de tous les salaires que je touche dans l'année...
Si il émigre à Annemasse, c'est qu'il a vraiment très, très, très peur : il n'y a pas d'accord d'extradition.
La France pourrait-elle se passer des talents de Cyril Hanouna ?
"talents" ???
gamma
Si qu'un a lu le livre de Pourriol "On Off", ...
Il disait être paye 10 000 euros par mois pour se la fermer au Grand Journal tous les soirs, mais ce qui m'avait frappe c'est qu'il dise que Denisot gagnait trente fois son salaire.
Ce type de talent je crois.
Ça dépend, ça vaudrait combien un talent au cours actuel ?
5 Bitcoins par heure.

Euh non attendez, 3 maintenant.

Ah non, 7.
Et oui vaste problème La France as t'elle besoin d'un Cyril Hannouna ? Pas plus que d'un BHL ! Et même pas du tout besoin. La France à autant besoin d'un Cyril . Hannouna que d'un chien aurait besoin de ces puces ! Ou d'un pays a besoin de "la peste" noire. Bref ..
Bonjour Amour ! Tu te radicalises !

Et alors ? Hanouna reçoit ce qu'il mérite, n'en déplaise aux jaloux ! Souhaitez-vous qu'il émigre, rejoignant la cohorte des talents persécutés qui, hagards, cherchent refuge qui à Singapour, qui à Annemasse ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 18:24 le 04/12/2013 par Strumfenberg ( Aloys von ).


Je vous rejoins (enfin, la version premier degré de votre commentaire, en l'occurrence :P) en ce sens que tout le monde se trompe complètement en mettant dans le même panier Depardieu, Hanouna, Bettencourt etc. Là où les deux premiers reçoivent des revenus qui sont contrepartie d'une activité réelle (et sont très lourdement imposés) la seconde reçoit (au passage beaucoup plus) les revenus d'une rente techniquement parasite de l'activité réelle (et beaucoup moins imposés).

Par contre, et même si cette confusion et le ton des réactions rendent ses cachotteries en partie compréhensibles, le mensonge, surtout de cette ampleur, reste assez problématique. Le fait d'avoir laissé entendre qu'il gagnait beaucoup moins que les autres animateurs alors qu'en fait "ça va", on se demande la mentalité bien torve qui permet ça. Ajoutée à tout ses pseudos soutiens du petit peuple (la fameuse stagiaire), c'est assez pénible.
Si si il fait du soutien au petit peuple. C'est beau le mécénat.
15000, 25000, 135000. Vu ce que j'ai entendu (si l'on peut ainsi s'exprimer) de Cyril Hanouna, cela me fait trouver raisonnable le salaire de Zlatan Ibrahimovi?.
Et merde, le site n'accepte pas les caractère cyrilliques .
"Oui, j'ai supprimé l'article, car j'ai pris conscience que la question du salaire relevait de la vie privée"
j'ai remarqué que les salaires sont souvent tabou dans 2 cas, ceux qui sont sous-payé où ceux sur-payé, en on conscience et on la honte (en public), ... par contre certains assument leurs rémunérations, des gens consciencieux dans leurs travail peut être , ou des inconscients.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.