99
Commentaires

Retraites : un député accuse Sarkozy de travailler pour son frère

Incident de séance à l'Assemblée. Comme l'a relevé LePost, le député communiste André Gérin a provoqué une suspension de séance mardi 26 octobre, alors que les députés examinent actuellement la dernière mouture du projet de loi de réforme des retraites. A l'aide d'un montage photo, Gérin a souligné une convergence d'intérêt entre la réforme des retraites et Guillaume Sarkozy, frère de Nicolas, industriel de l'assurance privée. C'est Mediapart qui avait lancé le sujet le 14 octobre.

Derniers commentaires

A lire absolument le point de fusion des retraites par Fréderic Lordon sur : http://blog.mondediplo.net/2010-10-23-Le-point-de-fusion-des-retraites

Cet article vous explique comment nous participons tous à l'effondrement des retraites par capitalisation et à la survie du système capitaliste.
Excellent article sur les pubs pour la retraite par capitalisation dans les "Vite dits" ! Je vous demande encore une fois d'en faire une émission.
Grosse naïveté de ma part ?

Malakoff Médéric est un groupe paritaire et mutualiste, à but non lucratif, ce qui veut dire qu'il est dirigé par le patronat et les syndicats salariés. En règle général la gouvernance est tournante, Sarkosy pourrait être débarqué du jour au lendemain par les syndicats. Je comprend pas bien cette polémique, pas contre je connais bien le système paritaire ce qui n'est pas vraiment le cas de certain journaliste parlant simplement de Malakoff Médéric comme d'une boite privé comme une autre. Pourquoi dans le conseil d'administration les syndicats n'ont pas réagis, ils ont énormément de pouvoir !

Merci pour votre éclaircissement !
Révocation du mandat de Monsieur Nicolas Sarkozy

lundi 25 octobre 2010

LETTRE RECOMMANDÉE AVEC AR

Monsieur Nicolas Sarkozy

Palais de l’Elysée

55, rue du faubourg Saint-Honoré

75008 Paris
Objet : Révocation de votre mandat

Attendu que le principe de toute souveraineté réside dans la Nation, en vertu de l’article III de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 ;

Que celle-ci peut, dès lors, et à tout moment, révoquer le mandat qu’elle a donné à ses représentants, lesquels ne sont légitimes à exercer ce mandat que dans le respect de la Constitution ;

Attendu que cette même Déclaration des droits de l’homme et du citoyen stipule en son article I que « les distinctions sociales ne sauraient être fondées que sur l’utilité commune » ;

Que, conséquemment, la distinction dont est temporairement gratifié le Président de la République française et les prérogatives qui y sont attachées cessent de valoir à l’instant même où la personne qui exerce cette fonction ne fait plus œuvre utile pour la communauté nationale, et a fortiori si elle se montre nuisible pour cette dernière ;

Attendu que la violation du pacte social inscrit à l’article II de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, impose nécessairement la révocation du mandat donné par le peuple ;

Attendu, ainsi, que vous avez, en toute conscience et de manière réitérée, pris des décisions préjudiciables à l’intérêt de la Nation en méconnaissant le sens de votre mandat ;

Que vous avez en effet placé la République, ses institutions, sa constitution et votre propre mandat au service de l’oligarchie économique et financière ;

Que ceci est avéré, notamment, par :

- la mise en place d’un « bouclier fiscal » et de divers avantages fiscaux en faveur des plus fortunés,

- la dilapidation du bien commun constitué par nos services publics, pour livrer ceux-ci aux appétits des investisseurs privés ;

- la volonté que vous avez affichée de « dépénaliser le droit des affaires » ;

- le projet que vous formez actuellement de supprimer l’Impôt sur la Fortune ;

Que vous avez, au surplus, utilisé vos prérogatives dans votre seul intérêt, celui de votre famille, ou, par népotisme, celui de vos affidés ;

Qu’ainsi, vous avez :

- attenté à la liberté de la Presse et des médias en vous arrogeant le contrôle de certaines nominations stratégiques,

- attenté à l’indépendance de la Justice en mettant les Procureurs à vos ordres, en tentant de circonvenir les juges et en faisant inscrire la suppression des juges d’instruction dans l’un de vos projets de loi ; vous avez, ce faisant, violé la constitution ;

- violé le principe d’égalité de tous devant la loi et l’interdiction de toute discrimination, à l’égard des Roms en particulier, mais également en instituant une sanction de déchéance de nationalité pour certaines catégories de Français ;

- violé le principe de séparation des pouvoirs, fondement de la République, en plaçant le Parlement sous la tutelle du pouvoir exécutif ;

- violé le principe de laïcité de la République en pratiquant ostensiblement et publiquement des rites religieux ;

- bénéficié de ressources en nature ou en espèces mises à votre disposition par des personnes qui en attendaient une contrepartie ;

- pratiqué sans aucune vergogne le népotisme en utilisant votre position pour promouvoir la carrière de votre fils, violant par là même le principe d’égalité républicaine ;

- augmenté fortement et unilatéralement vos émoluments, décision injustifiée eu égard à vos piètres états de services ;

Attendu que vous tentez de mener une « réforme » pour laquelle vous n’avez pas été élu, en décidant en particulier de retarder l’âge de départ à la retraite et en minorant le montant des pensions avant l’âge de 67 ans, toutes mesures qui visent à réduire le pouvoir d’achat des catégories populaires ;

Que ces décisions mettent à jour les mensonges que vous avez proférés pendant votre campagne, et selon lesquels vous vous engagiez à maintenir l’âge de départ à la retraite à 60 ans et à favoriser la hausse du pouvoir d’achat ;

Attendu que vous avez prôné l’instauration en France d’un système de crédit hypothécaire analogue à celui qui a provoqué la crise des subprimes aux États-Unis d’Amérique,

Qu’encore, vous avez encouragé la création de fonds de pension, prédateurs de notre économie et de nos emplois, et dont l’extrême vulnérabilité, qui met en péril la sécurité des retraités, a été mise en évidence par ladite crise ;

Que ceci atteste, si besoin était, de votre manque total de discernement ;

Attendu que, malgré plusieurs journées de grèves et divers votes d’avertissement, vous avez persisté dans vos errements pathétiques ;

Par ces motifs,

Nous, peuple français détenteur de toute souveraineté, révoquons le mandat que nous vous avons donné, avec effet immédiat, sans préavis ni indemnité d’aucune sorte.

En conséquence, vous êtes sommé de quitter immédiatement les fonctions que vous avez si honteusement outragées, d’évacuer sans délai le palais de l’Élysée - en veillant à n’emporter ni mobilier ni argenterie - et de nous remettre sans plus attendre, outre les clés du palais, le mandat que vous avez ignominieusement bafoué.

Pour le peuple français,

La République mande et ordonne.

le 29 Vendémiaire, An CCXIX de la République

http://www.bbec.lautre.net/www/spip_truks-en-vrak/spip.php?article451
on vous l'avait pourtant bien dit : Tout ça c'est pour sauver la retraite par répartition !!!! Capitalisation ?? que nenni voyons, vous êtes vraiment trop cons les grévistes vous avez vraiment rien compris !!!!!
Vous avez été manipulés par les anarchistes et les trotskystes, pire par les communistes !!!! Ils sont immondes les gauchistes ils voient le mal partout, ils mentent ils diffamment, Heureusement l'Union pour un Mouvement Populaire est là !! Il agit comme toujours pour le peuple.

y en a même qui vous font croire que la capitalisation a commencé depuis la réforme Fillon de 2003, alors que pas du tout !!!
d'ailleurs les mêmes (anarchistes, trotskystes et communistes) il disaient déjà la même chose en 2003, la Loi Fillon sur les retraites , c'était le début de la capitalisation, or maintenant 7 ans après on a tous bien vu que la capitalisation n'existait toujours pas, sont vraiment cons les grévistes.

Je vous parie tout ce que vous voulez qu'en 2013, ils essaieront encore de manipuler les citoyens enparlant de capitalisation, quand vont-ils enfin comprendre que le seul but de l'UMP c'est de sauver la répartition ?


nouveaux-fonds-de-pension-la-face-cachee-de-la-reforme-des-retraites-capitalisation-woerth-lobbies-senat
http://ownipolitics.com/2010/10/29/les-nouveaux-fonds-de-pension-la-face-cachee-de-la-reforme-des-retraites-capitalisation-woerth-lobbies-senat-epargne/

Ca fait pourtant un bail que je passe pour un débile excité ici en répétant que nous sommes dans le monde d'Orwell:
sauver la répartition = zigouiller la répartition

1984 ( le célèbre roman d'Orwell: dans le lequel winston smith travaille pour le ministère de la vérité dont l'objectif est de retourner les concepts:"ils étaient conditionnés pour accepter les pires déformations de la réalité, trop peu intéressés par l'actualité pour s'en rendre compte" "war is peace" , "freedom is slavery" ,"ignorance is strenght").
allez vous l'avez bien mérité une nouvelle fois, la 4° de couverture du bouquin: http://pythacli.chez-alice.fr/recent31/1984editionpoche1964.jpg

c'est bon c'est fini vous pouvez vous rendormir
Rien ne sera plus jamais comme avant pour ceux qui liront ceci :
http://www.voltairenet.org/article157210.html#article157210

c'est encore pire que tout ce que j'avais pu imaginer !!! ce texte a plus de 2 ans !!! et pourtant même un anti Sarko pur jus comme moi l'ignorait.

je suis sidéré, hébété, tétanisé.
« La Caisse des Dépôts, la CNP et le groupe de protection sociale mutualiste Médéric, qui est dirigé par Guillaume Sarkozy, frère du chef de l’Etat, veulent créer une filiale commune spécialisée dans le financement des retraites.[…]
L’objectif est d’atteindre un chiffre d’affaires de 7 milliards d’euros en 2019. Les futurs partenaires se fixent “des taux de rentabilité raisonnables sur le long terme.“
Le Monde du 4 juin 2008 […]
« La solidarité nationale continuera de remplir sa mission, a prédit le chef de l’Etat. Mais à ses côtés, d’autres formes de protection sont appelées à se développer. »
dixit Nico 1er Le Monde du 4 juin 2009
(repris ici http://crise-europe.blog.lemonde.fr/2009/07/02/le-reve-de-guillaume-sarkozy/ )

Et également dans ce billet http://www.mecanopolis.org/?p=20384
l’on nous rappelle que Malakoff Médéric a bénéficié d’une conséquence de la loi Fillon de 2003 en remportant l’appel d’offre pour la gestion de la complémentaire santé obligatoire pour les salariés du Pôle Emploi (50000) et de la Sécurité Sociale (1200000) et ce depuis le 1er janvier 2009.
Avec en sus, quelques infos sur les activités des autres frangins François et Olivier.
Alors si j'ai bien compris je vais devoir me coltiner une bande de lourdeau qui me suivent partout, avec Didier qui imite ce qu'il voit à la télé. Ensuite je vais entrer dans le couloir de la mort pendant que des abrutis underground branchouilles se foutent de ma gueule pendant que les névrosés lancent leur chasse au monstre. Et comme ils veulent vivre leur expérience extrême sur ma tronche.

Mais je vais leur planter des baguettes dans les yeux et de la fourchette dans la main.
Il y en a qui ne perdent pas de temps, la réforme à peine votée :

http://www.lefigaro.fr/retraite/2010/10/28/05004-20101028ARTFIG00745-un-envol-du-tarif-des-contrats-prevoyance-a-prevoir.php
Sénateurs - Les super- privilégiés de la République : http://www.youtube.com/watch?v=HCyHXabZJoY
quand je pense qu'on râlait après les retraites de nos députés alors que voilà a une caste de retraités payés grassement 32 heures par semaine sans que personne ne manifeste.........
no comment
Fonds de pension : on a enfin retrouvé le gourou idéologique de Guillaume Sarkozy, qui avait d’ailleurs vendu la mèche… dès février 2007.

En cet automne 2010, on vient de retrouver le gourou idéologique de Guillaume Sarkozy, le frère de Nicolas et grand manitou des bénéfices futurs de la destruction des retraites par répartition, avec sa société nommée « Malakoff-Médéric » qui a obtenu, comme par enchantement, début 2009, une belle option sur le marché de la retraite par capitalisation, avec des complémentaires santé de Pôle Emploi et de la Sécurité Sociale. En février 2007 (avant la crise financière…, et avant l’élection du frère de Guillaume à la présidence…), il avait même vendu la mèche : Sachez-le, la contrainte démographique n’est pour rien dans la démolition volontaires des retraites issues de 1945. Oh que non !

Quel est ce gourou qui oriente la pensée des deux frères Sarkozy ? On se le demandait.

C’est un jeune économiste connu dans son milieu comme chantre ultralibéral des marchés financiers spéculatifs. David Thesmar (c’est son nom, vérifiez sur Google) n’est pas n’importe qui : Meilleur jeune économiste de France en 2007. Prix HEC du chercheur de l’année 2007. Prix 2008 de l’Institut Manpower pour l’Emploi. Il est membre du CAE (Conseil d’analyse économique, conseil d’économistes auprès du premier ministre), et directeur scientifique du BNP Paribas Hedge Fund Centre. Il n’a jamais caché son aversion pour les conquêtes sociales issues de la Résistance qui ont marqué les Trente glorieuses.

- Que révélait discrètement David Thesmar dès février 2007 ?

- Le plan secret du clan Sarkozy, rien que cela !

Voir document 2007 :


Il fallait oser l’avouer ! “Raboter” artificiellement les retraites afin de créer un appel d’air capitaliste spéculatif.


A la question (déjà surchargée de sous-entendus, « Le Monde », 24 février 2007 ) :

« Quelle serait donc la solution pour réconcilier les Français avec les profits ? »

Qui a bien pu répondre en osant (enfin) révéler le secret intime de Sarkozy (avant même son élection présidentielle), secret économique de Polichinelle qui est également le secret intime de Tony Blair, de Berlusconi, de Bush, de leurs multiples serviteurs médiatiques comme chez nous Christine Ockrent, Arlette Chabot, (…) et tant d’autres, et de tout le cercle (néo-totalitaire ?) des décideurs politico-financiers du monde occidental démocratique ?

Voici donc la réponse exacte à la question du service Economie du journal “Le Monde” :

« Quelle serait donc la solution pour réconcilier les Français avec les profits ? »

( Réponse de David Thesmar : )

« Infléchir le système de retraite. Raboter le système par répartition pour les Français ayant un certain niveau de revenu. Cotisant moins, récupérant moins, ils seraient incités à acheter des actions ce qui permettrait de développer des fonds de pensions français. » (fin de citation).

Ceci on s’en doutait, mais ça n’avait encore jamais été dit ouvertement.

C’est la dernière question-réponse d’un entretien paru dans « Le Monde » du 24.02.2007, page 13, (« propos recueillis par Annie Kahn »), interview de monsieur David Thesmar, professeur à HEC (Hautes études commerciales), paru dans « Le Monde » sous le titre éloquent « L’hostilité des Français aux profits est récente », et avec le sur-titre : « Capitalisme – L’instauration d’une « économie centralisée et planifiée » après 1945 a créé cette aversion. » (Rubrique « Economie & Entreprises, page 13).

Voir l’interview en entier :
www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-875560,0.html

Merci à David Thesmar qui a enfin dit la vérité (involontairement ?).

[Un commentaire daté de l’année 2007 :]

Merci au « Monde » qui ose la publier ouvertement (même si cette absence de précaution rhétorique révèle effectivement la faiblesse extrême de la gauche politique et syndicale française, ( et de l’extrême-gauche…), désormais toutes incapables de réagir « dangereusement » à de telles révélations cyniques. Donc on peut tout dire en haut lieu, à condition de le faire discrètement. La preuve, c’est que personne n’a réagi à cet interview qui disait crûment la vérité de notre oppression économique.)

Bref, chers concitoyens, si vos retraites par répartition sont méthodiquement discréditées à la télé et démolies avec l’assentiment de tous les décideurs, (…), ne croyez pas que cela proviendrait d’une quelconque nécessité économique ou démographique, comme par exemple le vieillissement de la population ou toute autre raison raisonnable. Il n’en est rien !

Chers concitoyens de la classe moyenne, si votre retraite est détruite, laminée, c’est un fait exprès. C’est planifié en haut lieu dans tous les pays développés : Vous faites partie du gisement futur de prélèvement des fonds de pension spéculatifs, (comme vous l’êtes déjà pour votre logement, dont le coût est devenu exorbitant, malgré l’objectif officiel et mensonger de « stabilité des prix » de la Banque centrale européenne).

Oui, chers concitoyens, il faut démolir votre retraite, car il s’agit tout simplement de démolir une conquête essentielle du programme du Conseil national de la Résistance antifasciste (CNR, 1944 et 1945) qui empêchait le capitalisme financier de régner sans partage en France, une des dernières démocraties non encore domestiquées, et seul grand pays qui pourrait encore (un peu ou parfois beaucoup ?) donner le mauvais exemple aux autres.

Oui, chers concitoyens, vos fonds de pension spéculatifs serviront à faire travailler les enfants et les esclaves du tiers-monde, faute de « smic mondial » légal, afin de soumettre les acquis sociaux européens à une concurrence sauvage et à un chantage permanent (à la délocalisation), chantage entretenu avec l’assentiment de vos élites européennes et françaises, qu’elles soient de droite ou de centre-gauche (…) ?

(…) Camarade bobo, et toi collègue cadre ou travailleur qualifié du public ou du privé, si ta retraite fout le camp et que tu dois priver tes enfants de poursuites d’études, afin de te payer un fond de pension et des assurances tous risques imaginables, n’incrimine plus la nécessité économique ou démographique, car tu sais désormais que la démolition des acquis sociaux de la Résistance n’a AUCUNE rationalité comptable, mais seulement un unique motif politique habile :

Désespérer chacun

et diviser tous,

pour provoquer la guerre de tous contre tous et de chacun contre chacun. (été 2007).
Judith est encore en congé?
Ouep par rapport à Edwy c'est rien, sauf que, voilà ce qu'ils visent...
voilà encore un énième exemple du système qu'il faut rapidement casser, celui soutenu par notre suprême pour enrichir ses potes !!
Molex affiche des résultats "record" et augmente son dividende

"Les revenus et le bénéfice par action ont atteint un record absolu en septembre", les recettes étant même supérieures à ce qu'elles étaient avant la récession, a commenté le PDG Martin Slark, cité dans un communiqué".

en clair et sans décodeur, il n'y a eu crise internationale que dans la bouche de la clique du Fouquet's, la bande à Sarko, qui a bien utilisé cet écran de fumée pour faire passer leurs réformes anti-sociales !

"Molex a annoncé récemment, qu'en réponse aux plaintes déposées aux prud'hommes par des salariés, il allait cesser de financer le plan social de son usine de Haute-Garonne, fermée en 2009 après 11 mois de lutte des salariés, et s'en remettre à la collectivité pour le faire"

en clair et sans décodeur, il est plus facile de comprendre pourquoi le déficit de la France se creuse avec tous les plans sociaux à payer à la place des voleurs du CAC 40 et de leurs actionnaires !!

MOLEX la caricature de ce que le clan des sarkoziens aimerait nous faire avaler comme nouvelle couleuvre !!!
ce qui se dessine tout de même c'est le prochain affrontement entre la classe moyenne, travailleurs, ouvriers, bref tous ceux qui mettent la main à la pâte, dont les revenus ne cessent de diminuer, et les nantis du CAC 40 dont les revenus ne cessent d'augmenter !!
Calvi est un larbin, il en a fait la brillante démonstration hier soir. Demain, je serai à la manif même si je ne suis pas concernée, je sais que j'affronterai la vieillesse avant le minimum vieillesse que mon fils devra rembourser plus tard ! Sarkozy privatise tout, il offre la retraite à la capitalisation, la santé au privé et il s'en fout que les gens crèvent dans la misère, peut-être même s'en réjouit-il ?. Ce même président a donné, avec la complicité de la gauche, l'électricité et le gaz au privé, on va raquer pour que les actionnaires se goinfrent. C'est ainsi et il faudra un grand mouvement populaire, probablement pas très pacifique, pour que les choses changent. Avec l'augmentation du prix du gaz, je vais devoir encore baisser mon chauffage et descendre de 11 à 10 degrès les jours de grand froid avec un cancer qui bientôt sera soigné par des consultations sur internet, avec des plateformes installées là ou la médecine est moins chère. Ce monde est formidable et ne donne qu'une envie ; le quitter au plus vite.
Mince, je faisais une perm. dans un endroit où l'ordi était en carafe ! Trop tard !
Demain, manif ! J'ai écouté Mermet et c'est à pisser de rire d'entendre les reportages chez les grévistes de la déchetterie d'Ivry, qui disent le contraire de ce qu'a dit le ou la journaliste au journal de 15h ! Aujourd'hui, c'était la suite de Méluche, vraiment très pertinent, suivi des salariés d'Ivry !

Pendant ce temps, Borloo essayait de s'exprimer à l'Assemblée Nationale :
http://www.dailymotion.com/video/xfexps_jean-louis-borloo-au-meilleur-de-sa-forme_news

Marre des discours lénifiants de la presse officielle (donc à la botte) qui évoquent la grève au passé !
Malakoff Mederic (Guillaume Sarkozy) occupée,
Besoin de renforts

Mercredi 27 octobre, 14h12

Occupation de la boite d’assurance Malakoff Mederic (qui compte comme les autres se goinfrer sur la destruction des retraites, de la santé et de l’Unedic) de Guillaume Sarkozy,
rue Laffitte (9e), M° Richelieu Drouot.

Plus d’une centaine de personne à l’intérieur, du monde dehors.
La police a bouclé l’immeuble.
Renfort demandé. (à 14h 12)
Prévenez vos potes.
Ce monde est vieux, ce monde est pourri
Minimum vieillesse dès 16 ans !

Confédération nationale du travail (CNT-RP) - Solidaires Paris
Communiqué de presse du 27 octobre 2010
_______________________________________________________________________

Communiqué commun CNT Région parisienne / Solidaires Paris

De l’argent, il y en a dans les poches de Guillaume Sarkozy !
Pourquoi occuper symboliquement le siège de Malakoff Médéric ?


L’explication est assez simple : Malakoff Médéric, dirigée – est-ce un hasard ? – par Guillaume Sarkozy, frère aîné du président des riches, a déjà préparé l’application de la contre-réforme des retraites…


Cette entreprise, premier groupe paritaire de protection sociale en France, a créé récemment avec la Caisse nationale de prévoyance (CNP Assurances, premier assureur de personnes, qui assure notamment la gestion des régimes Préfon, fonds de pension destiné aux agents de la fonction publique, et Fonpel, fonds de pension destiné aux élus locaux), une société appelée Sevriena, dont le but est de rafler le marché juteux de l’épargne retraite à partir de janvier 2011…


Preuve en est le document confidentiel de mars 2009 disponible sur le site du journal Politis, intitulé : « Projet de regroupement des activités d’épargne retraite et d’épargne salariale de CNP assurance, de Malakoff Médéric et de Quatrem » : « À l’horizon 2020, une baisse du taux de remplacement de l’ordre de 8 % est attendue pour une carrière complète. Cette baisse est toutefois variable selon le niveau du salaire et le profil de carrière […]. Pour les salariés qui auront subi des “trous” de carrière et pour les générations qui prendront leur retraite après 2020, la baisse du taux de remplacement sera plus forte ». Le montant potentiel de collecte d’épargne retraite nécessaire pour financer le maintien du niveau de vie des futurs retraités en 2020 est estimé – dans ce document – à une belle somme « comprise entre 40 et 110 milliards d’euros, suivant les hypothèses de comportement des individus ».


Et encore une fois, comme par hasard, le projet de loi du gouvernement comporte un titre V, peu ébruité par les médias, qui vise à développer la retraite par capitalisation : « Mesures relatives à l’épargne retraite. »


Nous aurait-on encore menti ? La réforme actuelle n’aurait-elle pour but que de faire baisser les pensions par répartition afin d’imposer à ceux qui en auront les moyens de souscrire à des retraites individuelles par capitalisation ? Le calendrier extrêmement bien articulé de la création de la nouvelle entreprise de Guillaume Sarkozy et de la réforme de son frère chef de l’État semble finalement un hasard bien préparé…


Le projet du gouvernement et du patronat (Guillaume Sarkozy a d’ailleurs été vice-président du Medef jusqu’en 2006) est clair : détruire petit à petit le régime de retraite par répartition en baissant le niveau des pensions et en forçant de fait les salariés à avoir recours à la retraite par capitalisation… engraissant ainsi encore une fois des entreprises privées !


Face à la casse des retraites par répartition et au népotisme, ne baissons pas la garde.
Prenons sur les profits pour payer les retraites !
Aujourd’hui à Médéric-Malakoff ; demain on continue !


====================================================================
une lettre qui contraste avec le discours d'une étoile bien connue sur @si.
http://gardenlutte.blogspot.com/2010/10/encouragements-du-syndicalisme-allemand.html
Un détail (technique) : doit-on parler de photo-montage ou de recadrage de photographie ?

Il semblerait que le procédé relève plus d'un zoom sur un cliché de GS prises devant des affiches de son frère (devant mais ausi derrière lui). L'attitude sourriante de GS est sincère sur le cliché.

les deux termes ne sont pas tout à fait équivalents à la lecture en terme d' agit-pro.
Je suis peut-être un peu naïf, mais le système de l'assurance, ne sont-ce pas des cotisations permettant une couverture de risques en cas de besoin ?... Ce système appliqué aux compléments de retraite via les sociétés privées induit une nuance ENORME non ? Je m'explique : une assurance complémentaire maladie : vous cotisez.... à n'importe quel moment, vous pouvez tomber malade et faire compléter vos remboursement au titre de cette maladie.... Retraite complémentaire : vous cotisez.... dans 20, 30 ou même 40 ans (ben oui, si vous avez 22 ans aujourd'hui !), vous toucherez un complément de retraite en rapport avec votre temps ou montant de cotisation. Mais c'est c'est que cette temporalité change tout !!!!

Malakoff-Médéric est voué, dans les années qui viennent, à engranger de plus en plus de cotisations émanant de salariés, ouvriers ou cadres âgés de 25, 30, 35, 40 ans, toujours plus nombreux, anticipant l'inexorable baisse des montants des retraites (ils le savent, eux, qu'ils sont entrés tard sur le marché du travail... qu'ils risquent d'en sortir vers 55, 57 ans... que les 42 ou 43 de cotisations à accumuler seront proprement "inateignables", et ils ne se voient pas à 67, 69 ans peut-être, encore au boulot !). Bref, dans les 15 voire 20 années qui viennent, ces sociétés de retraite par capitalisation vont grossir, vont même se goinfrer, en attirant à elles des masses de cotisants toujours plus nombreux, alors même qu'il auront en proportion, de moins en moins d'adhérents à indemniser.... c'est uniquement dans 20 ou 25 ans (voire plus), lorsque un "roulement" se sera enfin établi, lorsque leurs cotisants auront vieilli, que ces officines commenceront à réellement faire leur boulot et à rétribuer des retraités !

Imaginez un peu cette manne incroyable : vous engrangez des masses de capitaux, vous les faites "travailler sur les marchés", vous conservez le produit que vous faites de nouveau travailler... et ce, dans un contexte ou les cotisants affluent de plus en plus, et où les prestations que vous leur reverserez sont repoussées, globalement, après 2025 et même après 2030 !!! Car, comme l'a analysé Bernard Friot, ils en sont MALADES de ces milliards qui, dans le cadre de la retraite par répartition, échappent chaque année aux arcanes juteuses du divin marché ! Ils en crèvent !!! Mais désormais ensemble, tout devient ENFIN possible !

Mais il est une autre face à cette médaille terrifiante : si nous nous référons aux Etats-Unis, ce système qui se goinfre quand tout va bien s'écroule lorsqu'une crise déboule, lorsqu'une bulle explose... et ce sont justement ces cotisant qui, ayant longtemps engraissé la bête se retrouvent le bec dans l'eau... il n'est que de voir les cohortes de retraités américains retourner aux petits boulots payés 6 ou 7 dollars de l'heure pour survivre... à 70 ans, 75 ans... ce qui est fou c'est que le "modèle", on l'a sous les yeux... et pourtant....

Pour être complet, il faut aussi préciser que, la nouvelle loi obligeant la liquidation des retraites à un age plus avancé, ces prestations complémentaires seront à payer moins longtemps pour chaque adhérent.... ben oui... et pis, avec un peu de chance, l'espérance de vie après 62 ans se figera peut-être par cette augmentation de la durée des carrières... en tout cas, dans les boulots pénibles, chez les ouvriers, les salariés, tous les boulots peu ou pas qualifiés ou qualifiants... On peut surement imputer en partie à la retraite à 60 ans depuis 1982 (pas exclusivement bien sûr) le fait que l'espérance de vie après 60 ans ait augmenté dans de fortes proportions. Faire machine arrière sur les durées des carrières, c'est aussi inverser la tendance de l'espérance de vie. Mais quelle bonne affaire !!!! Le CASSE DU SIECLE !!!

Quels que soient les angles sous lesquels on regarde ce phénomène, personne n'a rien à y gagner en dehors d'une poignée de cyniques parmi lesquels la famille du Président... famille politique et famille stricto sensu... faut-il s'en étonner...
À ma connaissance, il ne s'agit ni d'un montage photo, ni d'une photo parodiant une affiche de campagne de Nicolas Sarkozy, montrant le président, et son frère Guillaume, mais d'une vraie photo de Guillaume posant devant les affiches de son frère pendant la présidentielle.
Cette photo illustrait déjà un article dans un dossier du Canard enchaîné.
La voici sur le site du Nouvel Observateur : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/social/20101014.OBS1278/guillaume-sarkozy-futur-beneficiaire-de-la-reforme-des-retraites.html
Nous avons vraiment nous le peuple l'impression que cela se fait surtout ("sans nous") Je crains le pire dans une société qui ne reconnait plus personne sauf l'argent...et qui met la morale au panier. ces procédés courants au cours des monarchies, sont inacceptables aujourd'hui
ces messages d'appartenance à des fonds privés de retraite du frère de NS s'est lu sur plusieurs sites cela accrédite l'idée qu'effectivement il y a collusion dans toutes les sphères du gouvernement (ne pas oublier que l'affaire woerth Y est pour quelque chose et qui continue la pollution ) voir la liste des personnalités invitées à l'anniversaire de M. ROCARD On croit réver....droite et gauche confondues pour célébrer un des leurs
au Sénat comme à l'Assemblée il semble souffler un air de "godillots.patentés".... heureusement perturbé par certaines voix qui s'élèvent grâce soit donc rendu à M. Gérin.
je vote pour décerner à nos députés et sénateurs UMP un diplôme de " inodores incolores et sans saveur.".........et à tous les peoples le diplôme de la conservation des privilèges.....
ce que j'aimerai aujourd'hui voir dans mon pays c'est une Gauche structurée qui avance un programme structuré face à une droite déstructurée..... I have a dream !

incroyable émission hier soir chez TADDEI : http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/?page=emission&id_rubrique=1190 avec pour premier thème : "pourquoi Sarkozy est-il impopulaire ??"
à part les mantras élyséens imposés à chaque ministre et qu'il a débité sans émotion, APPARU a dit une chose qui me semble assez juste : c'est que depuis 2002 chaque débat qui sort en France est induit par Sarko !!
brrr ça fait peur mais je pense que c'est vrai : le pays n'est plus capable de réfléchir que "pour" ou "contre" Sarko et c'est lui qui définit le tempo !!!!!

en ce qui concerne les retraites, c'est tout le tissu social que la droite a l'intention de détruire, et cela fait des années qu'elle s'y emploie ; pour exemple avec les déremboursements sécu qui obligent les gens à cotiser dans le privé.... ou à ne plus se soigner !.....
la bande à Sarko a une politique qui a prévu d'enrichir le riche alors que durant toute sa campagne électorale il a [s]promis[/s] menti aux travailleurs que tout serait possible pour eux, y compris travailler plus pour gagner plus : quel bonimenteur !!!
mais j'ai peur que les 53% de français tombés dans le panneau une première fois n'y retombent faute de crédibilité à Gauche !!
les seuls qui seront plus riches à la fin de ce quinquennat : les banques ( http://www.lepost.fr/video/2010/02/17/1946253_crise-les-benefices-des-banques-explosent.html ), les assurances, les actionnaires de l'économie virtuelle et les patrons du CAC 40, potes du suprême !!
augmentation des assurances privées : http://assurance.portail.free.fr/free/articles/Hausse-des-tarifs-dans-l-assurance.html?plid=495HL72

un des intervenants : Jacques GENEREUX a fait le point par rapport à toutes les mesures qu'ils ont dû annuler : la pub sur le service public, les heures supp détaxées, et d'autres mesures qui coutent plus cher qu'elles ne rapportent ; et surtout qui n'ont fait qu'accentuer le chômage, alors que la promesse de travail était au centre de cette politique !!

le plus pénible à entendre c'est lorsque ces sbires de la droite continuent de soutenir que tout est "la faute à la crise" (leitmotiv d'APPARU hier soir qui n'a pas d'autre explication à donner aux échecs de la politique de son maître !)
" la crise", concept aussi virtuel que l'économie actuelle renforcée par la clique du Fouquet's, pour permettre aux banques et aux grands patrons de s'en mettre plein les fouilles sur le dos de salariés qui aimeraient juste pouvoir cotiser pour la Retraite !.....
...et pour cela il faudrait déjà qu'ils aient un job !....

merci Dan pour cet article, ce serait bien de reprendre point par point tout ce que le gouvernement a construit et déconstruit parce que trop cher et inutile, depuis 2007......comme l'a fait hier soir J. GENEREUX .......
Je ne pense pas qu'il y ait conflit d'intérêt. Plutôt un effet d'aubaine dû à une espèce de "délit d'initié". Je m'explique : le libéralisme s'attaque depuis plus de vingt ans en France à "l'Etat Providence". Il paraissait abherrent aux idéologues que le secteur public français soit aussi puissant et les financiers lorgnaient avec envie toute cette opportunité de siphonner un tel argent au moindre coup. On a donc commencé par les privatisations avec toutes arnaques qu'elles ont contenues (cf la magnifique disparition d'Elf Aquitaine). Depuis quinze ans, on s'attaque à la retraite.
Le but est bien évidemment de fagociter les retraites. quand un politique dit : "nous voulons sauver la retraite par répartition", tout le monde comprend immédiatement le message. Comme l'inertie sociale est extrêmement importante, on ne peut pas mener l'opération d'un seul coup. On commence donc en 1995, on continue en 2003 puis en 2010. Avec propagande médiatique intensive et menteuse (je pense que de moins en moins de monde croit encore à l'argument démographique bidon).
La proie suivante sera la sécurité sociale, je suppose, ou l'éducation (ça peut être plus rapide).
Toujours est-il que la dernière loi porte un coup suffisamment fort au moral et à la confiance des français, surtout les plus riches. On peut donc prévoir que les quelques officines d'épargne retraite vont voir leur chiffre d'affaire exploser, et ce malgré les preuves de l'inéfficacité du système de la retraite par capitalisation apportées depuis plus de vingt ans dans les pays où il se pratique.
Une personne au courant du calendrier de réformes de la société française n'a plus qu'à se spécialiser dans le bon créneau et utiliser ses relations de façon optimisée pour pouvoir profiter de la manne qui va commencer à tomber. Et ce n'est pas fini...
Je ne dis pas qu'il ne faut pas mettre les frères S. en prison. Je dit qu'il y a un bon paquet de vautours dont il va bien falloir par se débarrasser un jour si on ne veut pas qu'ils nous dévorent vivants.
Raison de plus pour tout bloquer.

Ce matin on a bloqué le dépot de bus de Neuilly Plaisance, de 5h45 à 9h00, 200 bus bloqués. On devait être une grosse cinquantaine, extérieurs à la RATP (des étudiants comme moi, des profs, etc etc.), et la plupart des chauffeurs étaient bien contents parce qu'ils ne bossaient pas et nous soutenaient, seulement ils ne se mettent pas en grève pour cause de salaire et de sanctions éventuelles prises contre eux. On a bloqué une voie de la route pour pouvoir tracter un maximum, la plupart des automobilistes prenaient les tracts, beaucoup klaxonnaient en soutien et finalement très peu d'abrutis pour nous insulter de feignasses. Il y avait plusieurs caméras ... BFMtv étaient là pendant facile 2 ou 3 h en tout donc ils avaient l'embarras du choix : interroger les bloqueurs, interroger les salariés RATP, interroger les passants, voire même les flics (ils surveillaient de loin et on s'est dispersé pas longtemps avant que ne viennent les CRS). Et rentrant je vois ce qu'ils ont effectivement diffusé : deux interviews de 10 secondes de passants "mécontents d'être pris en otages". Et c'est tout. Vraiment je fulminais devant la télé quand j'ai vu ça. Fini. Je n'allume plus ma télé. De toute façon c'est de la perte de temps. Ras le cul de ces journalistes imbéciles. Cet épisode m'a convaincu que les journalistes viennent réellement avec leurs sujets déjà rédigés, il faut juste qu'ils trouvent de quoi meubler pour que ça fasse crédible. Un peu comme ces archéologues juifs qui faisaient des fouilles en se basant sur la bible, dans le but d'établir que la bible est une réalité historique. Là les journalistes de BFM viennent avec en tête l'idée qu'il faut montrer que "la grève s'essouffle", que les gens ne "soutiennent pas les blocages", et ils interrogent des passants jusqu'à avoir la réaction stéréotypée : "oui j'en ai marre ils me prennent en otage". Tout en ignorant complètement les klaxons, les points levés, les cris des voitures qui passaient à côté de nous, et en ignorant en fait les bloqueurs eux-même, ainsi que ceux qui sont les premiers concernés par le bloquage en question : les salariés RATP, qui ne sont pas à l'origine du blocage mais nous ont soutenu, chantant avec nous, nous servant du café. Un représentant du personnel RATP a fait un discours pour nous remercier et encourager ses camarades à faire de même : aider à bloquer d'autres entreprises plutôt que de faire grève "dans son coin".

Peut-être que je vais vite en besogne parce que je suis rentré vers 9h30, ça se trouve BFM a diffusé des images du blocage himself (la barricade, le feu, le rassemblement) avant que je rentre.

photos du blocage avant l'aube :
http://img12.imageshack.us/img12/986/89714719.jpg
http://img12.imageshack.us/img12/3338/84985197.jpg

Après qu'on nous fasse pas chier avec la france qui se lève tot.

Je suis un peu HS en fait, mais bon je savais pas où poster ça.

La lutte continue !
Mais que fait la police ?
J'en ai marre. Chaque jour un nouveau truc.
Le président et le premier ministre sont responsables de tout et sont donc toujours en conflit d'intérêt... c'est absolument ridicule. Il faut distinguer le cas des ministres de ceux des deux responsables de la politique étatique.

Tiens, ASI se réveille ... Il était temps...


Pourquoi dites-vous ça ? ASI est un site de critique des médias, c'est pas forcément son rôle d'intervenir sur la "réforme" des retraites.
Sauf que cette info date de plus d'un mois... Sortie le 22 septembre dans le Canard. Qu'elle a été reprise un peu partout, je n'ai pas donné tous les liens, il y en a beaucoup sur ce sujet.

Mais j'aurais pu écrire aussi "tiens, les députés se réveillent"...

Cela dit, j'attends d'ASI une analyse des médias, y compris entre les lignes. Savoir par exemple, pourquoi la télé n'en a pas parlé du tout. Peut-être que maintenant qu'un député a sorti une pancarte, Pujadas va nous raconter ? (Nan, je plaisante...:-))
Il faut se résoudre à l'évidence : la lutte des classes est la réalité du moment. La solution ? pendre un à un les salauds aux crocs des bouchers. Ce n'est pas, hélas, du deuxième degré
Stress pas Gavroche, il est bien ton post

Ce que la loi fait doit pouvoir être défait par la loi.

Alors y'a rien pour faire réviser les lois dans votre pays ?

Si c'est le cas ce serait tordant pour la patrie des droits du citoyen !

Parce que, et pas apparemment, les flics ne sont pas en gréve,

Et un président muni d'une immunité on appel ça un dictateur d'habitude.


Alors qui se réveille au fond dans cette histoire ?
Calvi va enquêter (??): et noyer le poisson. Pourrait-on avoir, à l'inverse, une enquête plus approfondie que le 'vite dit' sur les émissions du présentateur bonhomme, un brin répétitif ( pédagogie des masses ) et un tantinet démago? Quel est son public et son audience? Comment sont choisis ses invités ( les sujets, si grand public et parfois si décalés ) à l'émission ' C'est dans l'air'?
L'info est parue le 22 septembre dans "le canard enchaîné" sous le titre "les fonds de pension se font subreptices" et signéeJLP. Il faut "rendre à César , ce qui est à César"......
Sue
pourquoi ne citez vous pas le dernier article de Frederic Lordon, qui explique par A+B comment la réforme actuelle va forcer la capitalisation des retraites, afin de soumettre encore plus les travailleurs aux lois de la finance ???
Si c'est effectivement le cas, il y a un moyen de contourner le problème : boycott du groupe Médéric advitam (y compris après le départ de GS).
Bien mal acquis...
Je trouve suspecte la modération de cet article... Que faut-il de plus pour souligner qu'il y a conflits d'intérêt au minimum? Peut-on imaginer que Messieurs Sarkozy sont incapables de se concerter??? Que tout cela n'est qu'une fabuleuse coïncidence due à l'air du temps?? A la capacité de Guillaume de sentir venir le vent?

Ceci dit c'est pas compliqué c'est de deviner que quels qu'aient été les avertissements que la crise a fait retentir au sujet de la retraire par capitalisation, la voie allait quand même être creusée et exploitée par tous ceux qui ont les dents longues... Le gouvernement leur donne raison aujourd'hui.

Mais n'est-ce pas troublant de retrouver toujours les mêmes à l'affut??
De toute manière, on sait depuis longtemps que Sarko ne roule que pour ses potes, ceux qui l'invitent en vacances sur des yachts ou dans de luxueux hôtels (comme cette histoire avec le baron de la drogue mexicain).

Alors un frère de plus ...
Sinon, il a aussi un demi-frère, Oliver, qui gère le fond Carlyle en Europe ; il serait intéressant de voir si il n'y a pas conflit d'intérêt par ici aussi.
N'est ce pas encore une fois ce qui s'appelle un conflit d'interets .....
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.