85
Commentaires

Retraites : Macron ne "reculera" pas… mais c'est "off" bien entendu

Officiellement, Emmanuel Macron n'a pas d'avis sur la réforme des retraites : d'ailleurs, il garde le silence. Officieusement, la moitié des médias parisiens ont été conviés à une réunion en "off" où le président n'a pas manqué de partager l'avis qu'il n'a pas. Qu'on vous résume donc ici.

Commentaires préférés des abonnés

La parole de ce bonimenteur n'intéresse plus personne. Sauf pour sa cour (les médias) qui relaient sa propagande. Les gens savent à quoi s'en tenir avec ce sociopathe. Seul le rapport de force pourra le faire céder. Pour l'instant il est bien planqué(...)

(...)

En externe, on pense tous que ce mec est un lâche. Qu'il file en Espagne en faisant semblant de ne pas se soucier des manifs.

En Live, c'est assez extraordinaire d'avoir à Strasbourg une manif réunissant 18000 personnes selon Rue89Strasbourg, 20000 se(...)

Derniers commentaires

Pour info:hier,vendredi à C à vous,Alain Duhamel à du justifier la présence de son neveu (bmf)qui était à ce déjeuner,sans faire allusion que sa belle soeur Nathalie St Cricq ,et mère de de ce dernier était elle aussi invitée(france 2)

Une très bonne émission,avec vous et vos confrères.


https://www.youtube.com/watch?v=ShfDecNaND8.

                                  

                                      

                            


                

 

  

 

       



 

            

Les principaux journaliste macron compatibles de divers médias ont été invités à un dîner à l'Elysée il y a quelques jours 

va falloir mettre le paquet pour les manifs et bloquer a gogo pour le faire reculer  parce que le seuil de tolerance de macron aux protestations est plutôt élevé, on l'a vu en 2018.....  son absence totale d'empathie en fait vraiment un robot. il ne reculera jamais pour cause d'impopularité ,  le seul moyen de le faire renoncer c'est de bloquer l’économie du pays pour que l'oligarchie et la bourgeoisie  lui retirent leur soutien.

Cela dit  ca sent quand meme bon le sapin cette reforme , on sent les editocrates aux abois, pas sur d'eux.... les elements de langages sont minces face a l'imparable rouleau compresseur "bosser 2 ans de plus ". Meme pas sur que eux les défenseurs inconditionnels du libéralisme soit pour , ils prefereraient sans nul doute passer directement a l'etape suivante une retraite par capitalisation defiscalisee qui leur permettrait de partir dans leur cas des 45 ans.


Macron innove dans tous les domaines.  Insuffisant les dîners du Siècle, il y a maintenant les dîners de l'Élysée autour de Macron qui donne en direct à la basse cours médiatique les éléments de langage. Pas n'importe qui, les meilleurs laquais : saint Cric et son fiston, Seux, Tabard, Fressoz...


Non , tous ces gens marchent main dans la main avec les puissants ? Non ?.......Ah ben ça alors , si arret sur image fait du complotisme alors où qu'on va ?....

21 Janvier !


Tiens ! ça donne des idées !

Très bon, ce résumé façon Gorafi, en montage du Monde ! Tant de circonvolutions déférentes et serviles alors que c'était si simple à énoncer !

L'espagne ils ont déjà subi Valls et maintenant ils se tapent macron, ils vont finir par nous déclarer la guerre et on comprendra.

L'Espagne, c'est pour être en mesure de demander l'asile politique au cas où?

Moi qui croyais que les "journalistes" qui nous expliquaient la pensée du maître étaient des devins! comme de vulgaires "voyantes", ils ne faisaient que répéter ce qu'il leur avait dit en leur disant de pas dire qu'il l'avait dit. 


J'ai pourtant noté que ces jours ci, même les plus réacs avaient une petite tendance à moduler leur ritournelle...

Au passage, on peut noter que comme en 2017 (et en 2002), on a escamoté le fait que l'écrasante majorité des gens qui ont voté Macron au second tour (dont moi) ont voté contre Le Pen. Macron se prévaut à nouveau d'une légitimité démocratique parfaitement imaginaire. Il compte sur le manque de mémoire des Français.

Une simple question : se faire ainsi le porte-parole de la pensée présidentielle, est-ce vraiment du journalisme ? Le journalisme implique une certaine prise de distance avec le sujet traité, une capacité d'analyse, un esprit critique au moins minimal. Là, ces médias sont juste les relais volontaires d'une propagande officielle, sans aucune distance. La rhétorique "télépathe" le montre bien : ils ne sont plus que l'extension de la volonté de Macron, avec comme seule valeur ajoutée, si s'en est une, de dissimuler la voix du président sous la leur. Ils font partie objectivement du service com' de la présidence.

Y' en a qui disent que Macrton est là pour rassembler tous les Français , une espece d'envoyé de dieu pour faire disparaitre le monde ancien ...Ca fait peur , imaginez que ce soit vrai , pauvre type ...Il mourra incompris .

Le 9 janvier, dans son édito, Dominique Seux rappelait qu'en 2010, des patrons de rédaction avait été invités (convoqués ?) à Matignon pour relayer les arguments de Fillon pour une retraite à 63 ans (contrairement à Sarko qui la voulait à 64 ans

extrait "Je me souviens que François Fillon, un samedi de fin mai 2010, avait reçu discrètement quelques journalistes dans le jardin de Matignon – du Monde, du Figaro, de L’Express, de TF1 et moi-même – pour nous passer le message qu’il poussait vers 63 ans et que décider autre chose serait irresponsable. Ce n’était pas complètement explicite, il ne voulait pas apparaître, mais c’était clair. "

C'est bien que ASI nous aide à décoder nos médias car nous n'allons pas attendre 2035 pour entendre Dominique Seux (j'espère qu'il aura pris sa retraite radiophonique avant !) "dévoiler" les dessous de ses propos de 2023 !

Excellentissime article ! Encore, encore...

"ses proches" me semble le terme le plus approprié pour ces "journalistes"

Ça me donne envie de cramer des trucs…

Le roi de France a intérêt à raser les murs quand il sera retourné dans le monde réel, après la fin de son règne. La haine qu'il génère n'est pas près de s'éteindre. Lui et Marie-Antoinette feraient bien d'entrer en clandestinité quand ils auront quitté leur palais.

Je savais bien que l’article du Monde en décembre sur le off était à prendre avec sinon des pincettes, distance. 

Voilà qui mériterait d'être offert jeudi prochain !

Merci pour cette synthèse sur Macron qui n'a pas le courage d'assumer officiellement les propos qu'il tient en petit comité. 


La liste d'exemples de ses agents d'influence, que sont les éditocrates, montre l'importance de l'inertie en France d'un sens critique équivalent à celui d'une huître.


Que le voyage de Macron en Espagne, sa seconde fuite de Varennes, lui réussisse aussi bien qu'à Valls. 


En externe, on pense tous que ce mec est un lâche. Qu'il file en Espagne en faisant semblant de ne pas se soucier des manifs.

En Live, c'est assez extraordinaire d'avoir à Strasbourg une manif réunissant 18000 personnes selon Rue89Strasbourg, 20000 selon une appli de comptage, et 10500 selon la police (chiffre repris par Le Monde qui dit que c'est une évaluation de la presse, marquant ainsi que ce journal est un journal des deference à Macron)

Selon des proches, un petit air de révolution semble arriver, et en interne Macron ferait mieux de se préoccuper de ceux qui l'ont élu par force ou ne l'ont pas élu.

Tous ceux que j'entendais au cours de cette manif n'avaient que des sentiments de révolte contre le président des ultra riches

bah ! J'ai souvenir d'un Juppé "droit dans ses bottes" et qui a fini par baisser son froc.


Merci, Pauline Bock, pour vos articles sur les "dérives" de la presse. Bizarrement, au fil des papiers, le côté pieds nickelés des médias "de référence" finit par me pousser à un (relatif) optimisme. Ça respire pas la force tranquille.

Bonimenteur, banquier a quatre sous,enfant roi, immature perpétuel, boutiquier. Jupiter la haut sur ton nuage tu  crois faire la pluie et le beau temps. N'oublie pas que tu est mortel et que ici bas sur terre le boomerang peut te revenir dans la tête.

 J ai un problème ! je crois que la violence (ce qui échappe à la maitrise) si elle est bien pensée peut arrêter celui qui est dans  l'hubris. Contenir, délimiter, écouter mais surtout entendre, agir, concerter, rappeler que travailler n'est pas une fin en soi mais un moyen... Allez hop! hop! hop! reprogramme ton disque dur toi qui est devenu Président par un holdup et révise tes cours sur la fonction présidentielle.  

le "off" , qui ne m' etait pas destiné  n' a pas atteint mes oreilles bouchées, ni mes yeux . Pourquoi je pense au roi  qui est nu  du conte d' Andersen?

La parole de ce bonimenteur n'intéresse plus personne. Sauf pour sa cour (les médias) qui relaient sa propagande. Les gens savent à quoi s'en tenir avec ce sociopathe. Seul le rapport de force pourra le faire céder. Pour l'instant il est bien planqué derrière sa police . Mais ici à Lille il y a eu une manif monstre. Si la mobilisation contre cette régression sociale dure, il fera peut être moins le malin. 

Merci pour cet article qui décrit bien le rôle nauséabond de tous ces chiens de garde.

D Seux et le figaro, entre autres, ont bien mérité leur laisse d'or 

Macron über alles

I LOOOOVE... Voté !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.