27
Commentaires

Renault et la "manipulation"

Incroyable ! Inimaginable ! Qui l'eût cru ?

Derniers commentaires

Goshn ne va même pas avoir besoin de botter en touche, car Pelata s’offre en bouc émissaire. CG pourra donc nous virenquer à donf’ en s’indignant d’avoir été abusé à l’insu de son plein gré.

Et il se trouvera force gens, en tout cas chez les admirateurs de SuperCarlos, pour hocher du chef…

Pas la moindre excuse pour les cadres sacrifiés. Est-ce lié au calendrier de l’enquête, ou il y a-t-il des mots qui écorcheraient le délicat palais de nos VIP ? Un cadre viré de la même façon en 2009 a enfin parlé de ce qu’il avait vécu :

http://www.leparisien.fr/economie/affaire-d-espionnage-les-accablantes-revelations-d-un-ex-cadre-de-renault-03-03-2011-1340476.php

L’attitude de son supérieur hiérarchique (il faudrait dire hiératique) est édifiante. L’incidente sur Goshn le muet est savoureuse : ce monsieur a vraiment des problèmes d’audition, ou alors c’est le facteur qui jette à l’eau les lettres qu’on lui envoie.
(entendu chez Bourdin ce matin) Il parait qu'au début de l'affaire Besson n'a pas pris toutes les précautions d'usage envers les chinois...?
Il me semble avoir compris que le principal viré était aussi le seul cadre membre du comité de direction à ne pas être issu d'une grande école.

Chez renault comme partout, nos élites sont stupidement fermées ou fermement stupides.
Une manipulation chez Renault ? Ne serait-ce pas exactement une société concurrente qui a réussi à décapiter leur staff de recherche, en faisant passer des vessies pour des lanternes à Ghosn, le trop payé, non parce que c'est un cador, mais parce qu'il sait virer ses employés par milliers, ce qui permet de faire glisser l'argent de la poche des licenciés à la sienne.

Il s'est fait avoir comme un bleu, tant sa ritournelle : virer, virer, virer, lui est chevillé au corps.
C'est un bel exemple de ce que l'on nomme pudiquement "Intelligence économique".
Tous les constructeurs d'automobiles achètent des exemplaires des nouveaux modèles des concurrents pour les désosser. Ils débauchent également des salariés et ont recours à des officines pour des opérations en marge de la légalité.
On espionne, à défaut on tente de déstabiliser l'adversaire. Tout le monde fait cela mais chacun se pose en victime.
Et comme le dit si justement D.S., quand on se fait avoir, il faut que l'adversaire soit un individu redoutablement diabolique, utilisant des moyens particulièrement sophistiqués ou exceptionnellement déloyaux, pour avoir réussi à tromper la vigilance d'entreprises dirigées par des gens tellement intelligents !
C'est ce qu'expliquaient déjà les pétroliers quand ils on acheté à prix d'or ce qu'on leur présentait comme des "avions renifleurs" de pétrole.
Ce sont également les mêmes salades qu'a servies D. Bouton pour se justifier face au fiasco Kerviel.
Pour Renault, comme dit l'autre, passé aux oubliettes depuis, "C'est en payant un privé ex-barbouze au prix d'une femme de ménage, qu'on obtient une enquête d'une femme de ménage"
Depuis que j'ai lu ce vite dit sur l'interprétation iranienne du logo des J.O. de Londres - ils sont forts ces Iraniens, il fallait la débusquer la provoc' des sionistes de chez Wolff Olins - (qui selon John Galliano se nommeraient en réalité Wolfkowitz & Ollinstein), j'accorde un peu plus d'importance à la signification des différents logos.
Et celui de Renault, avec sa fente bien ouverte, il me fait penser à un... à une... vous voyez ce que je veux dire ?... non, vous voyez pas ?
Bon alors, c'est que je dois être un chouïa obsédé sexuel, alors.
Ils trouvent qu'ils n'ont pas assez de suicidés chez Renault : France Télécom les grille et ça les agace...
Ça me fait penser à une scène d'un film de Roberto Begnigni. Il est dans un supermarché, il met des objets bipés dans les poches et les sacs de tous les gens qui circulent dans le magasin. Ils se remplit lui-même les poches de ce dont il besoin (avant il ressemble à Laurel, après à Hardy). Tous les portails sonnent, ça rend fou les employés. Et quand il arrive à la caisse, une caissière lui dit "faites pas attention, c'est normal que vous sonniez en passant il y a une panne".

Si j'étais espion chez Renault, ça m'aurait donné des idées pour ne pas me faire prendre.
Ca fait penser au sympathique film The Informant (en tout cas ça commence pareil cette affaire):
http://www.dailymotion.com/video/xaawrs_the-informant-bande-annonce-vf_shortfilms
S'ils veulent un contre-scénario crédible pour la théorie de la manipulation, je ne saurais trop leur conseiller de s'adjoindre les services de James Ellroy. Il leur pondra une histoire qui laissera Gosn & Renaut dans la légende pour les siècles, des siècles blablabla. Et au moins, cette "affaire" arrêtera de faire bailler le lecteur ...
De toute façon, ça puait dès le départ, cette histoire : espionner Renault ... Pourquoi faire : s'assurer de tout ce qu'il ne faut pas faire ? :)
Renault s'est certainement laissé manipuler en délocalisant et licenciant à tour de bras.
Rien à voir avec le sujet mais j'ai été agacé ce matin par l'annonce sur France Inter de la pose de bronches artificielles à l'hôpital Avicenne de Paris !!!!!

Avicenne est à Bobigny, en seine-saint-denis !!!

Pour une fois qu'une information positive pouvait être donnée sur ce département.
Tss tss... Renault n'est pas victime d'une manipulation mais de leur propre connerie ! Ainsi donc, on se permet dans une telle boite de virer comme des malpropres des salariés, avec battage médiatique maximum, sans avoir soupesé la pertinence du dossier, sans avoir recoupé un minimum ?

Je connais des PDG qui se sont fait virer pour moins que cela !
Bonjour
Si comme nous l'assène notre machin, il faut juger au résultat, je suppose que le salaire de Goshn doit être revu à la baisse sinon être viré !!!
Un fois de plus nous serons obligé de croire les menteurs.
Cette affaire est particulièrement cruelle pour un monsieur dont les capacités d’auto-célébration atteignent le sublime (non, dépassent). Auto-célébration relayée avec l’énergie de l’espoir (de récupérer des miettes du festin) par toutes sortes de rémoras médiatiques et patronaux, trop fiers de parader ça et là en se flattant d’avoir le meilleur patron du monde, eu.

Bon, comme Goshn a quand même quelques capacités, comptez sur lui pour botter en touche sur des sous-fifres qui eux-même botteront en touche sur des sous-fifres qui eux-mêmes etc. Si ça se trouve, le seul coupable sera un âne qui paissait le pré de Guyancourt d’une largeur de langue.

Quant aux cadres incriminés, s’ils obtiennent un non-lieu, chiche qu’ils vont faire pisser le sang à Goshn et consorts en prétention. Et trouver du boulot chez les concurrents ravis de récupérer des gens de haute qualification.

Dire que tout ce tintouin se passe chez des gens qui fabriquent des voitures moches au look d’auto-mitrailleuse (regardez un coupé Mégane et filez avaler une boîte d’Efferlag.n). Des gens dont la seule réussite est une gamme de voitures low-cost qu’ils n’ont pas inventée car conçue et fabriquée en Roumanie, càd nulle part ;-)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.