229
Commentaires

reflet dans un globe d'or

Derniers commentaires

Certains s'y sont même essayés, l'archi Graham stevens, après l'avoir conceptualisé, l'a réalisé à Nantes :
Graham stevens marche sur l'eau
Celui-ci n'est pas en or, mais c'est le dernier "truc" invente pour faire bosser les gamins

<><<< en anglais ( et malheureusement pas le temps de traduire, mais la photo est parlante ) ><><><>
OMG j'ai loupé des discussions de folaille sur ce fil.
Notamment ceci 'sa voix genre craie sur le tableau.' au sujet de NeilYoung , là vraiment j'ai ri.(et j'adore CSN& éventuellement Y)
Surtout que la voix de chèvre à fausses notes décalées de Dylan, pas mieux, quoi.
Hum, je vais contnier à remonter le fil :-)
Personne n'a cité de film de boules, alors en voici un extrait ... enfin avec des globes d'or bien sûr. The Thief and the Cobbler ( Richard Williams ).
@sleepless, alain b ,Oblivion ,TCHD ( temps de cerveau humain disponible ), COMPUNET ,Alain Korkos, Ulysse Martagon, Paméla

Eh ben moi j'dis :la culture c'est comme la confiture ,moins on en a , plus on l'étale ;-]]]]]] . Et je rajouterais que la culture c'est comme la confiture , quand on en a pas , on ne peut même pas l'étaler.

Bon ,j'en ai un peu , mais elle talée ,et elle s'en est allée aussi.Et en l'état l'âge me joue des tours.
Un dernier pour la route :
Une reprise récente de Pale Blue Eyes, chédeuvre de l'époque Velvet.
M'enfin j'ai jamais dit que j'aimions pas Neil Young ! J'avions juste reconnu qu'il a une voix un tantinet acide. Mais j'ai des galettes de lui, en 33 tours. Dont un alboum de roque haine role dont j'ai oublié le titre.

A part ça, j'ai planqué la Holy Hand Grenade of Antioch dans le retable d'Issenheim.
RÉPONSES EN VRAC
à des questions qui ne m'ont pas été posées


Dans le combat qui opposa Ulysse-Compunet contre sleepless mollement aidé par Oblivion (ya aussi alain-b dans la bataille mais j'ai oublié où il se situait, pardon, et j'ai la flemme de remonter le fil), j'apporte mon soutien indéfectible à Ulysse-Compunet quoique Dylan m'excite à peu près autant qu'une tranche de pastrami.
Mais Lou Reed, Tom Waits, Rickie Lee Jones et consorts, alors là, pardon !
Neil Young, très bien aussi malgré, il faut toudmême le reconnaître, sa voix genre craie sur le tableau.
(De toute façon, dans ma jeunesse jme suis abreuvé à la ligue Crosby-Stills-Nash & Young, alors hein.)

Le meilleur Lou Reed ? Ah c'est dur ! Berlin ou Coney Island Baby… Les deux !


Et puis, histoire de causer un peu peinturlure, escuzez pour la dérange :
Y'aurait beaucoup à dire sur le portrait de la Moitessier par Ingres. Disons seulement, pour répondre à Watson, qu'il est inspiré par une fresque d'Herculanum que voici.

A part ça, je n'ai jamais dit que Van der Weyden était le seul à s'amuser à faire des reflets. Van Eyck, entre autres, s'est livré aussi à ce sport, et notamment dans la Madone au chanoine Van der Paele (sans parler du miroir des Arnolfini).

Enfin (parce qu'il est tard), un aimable lecteur m'a signalé un récent clip de Dominique A, où il marche dans une boule. C'est par là mais vous pouvez couper le son.
Je ne sais pas si certains l'ont déjà mentionné sur ce forum, mais cette pub me fait penser au globe Zorb, une bulle dans laquelle une personne peut descendre une pente ou une montagne, un "sport" un peu extrême qui vient de Nouvelle-Zélande. Peter Gabriel, dans son Growing up Tour en 2004 en utilisait un dans une superbe mise en scène (c'est comme çà que j'ai connu) !
D'après cet article à propos d'une expo, on rappelle que Van der Weyden n'était pas le seul à peindre des reflets. Le Maître de Flémalle, Jan Van Eyck et bien d'autres peignent le reflet d'une fenêtre.
Ce serait un procédé illusionniste particulier aux peintres flamands.

Rogier van der Weyden ne veut-il pas, par ce procédé, se mettre aussi dans le tableau ? Genre; vous voyez ce tableau, mais vous le voyez depuis mon atelier.

D'ailleurs dans le tableau de Fouquet, il y a aussi des boules avec reflet de fenêtres
Le mari de Justine de Brabant est mort en 1452 ? Dites donc , elle a une bonne crème anti-rides la petite ! Et elle en a mis du temps à percer ...
Des personnages marchant dans une boule, ça me fait penser à ça Chapeau melon et botte de cuir
Et dans
celui-là
qui ne voit un reflet de suffisance?
À propos de Peter Gabriel, cité plus haut, et de boules : au cours d'une de ses tournées, il a utilisé ce type de gigantesque boule en plastique transparent. Il entre dans la boule (en fait, dans une petite bulle au milieu de la grosse) et arpente la scène en chantant Growin' up. J'ai ça quelque part sur un DVD.
Ça doit être un spectacle à Milan, il y a 5 ou 6 ans. On le voit d'ailleurs sur une place de Milan, dans sa double bulle, épater les touristes. Je crois que depuis, c'est même devenu une espèce de "sport de l'extrême" : dévaler une pente à l'intérieur de cette grosse bulle (j'ai entrevu ça dans une émission que regardaient mes enfants...)
Sur mes genoux, un diptyque : il est composé d'un panneau-clavier, qui me permet de faire défiler plein d'images sur l'autre panneau.
Ce diptyque contemporain me permet de lire chaque semaine une chronique d'Alain Korkos. De réfléchir.
Après j'éteins et je ferrme le diptyque, ça fait un petit clic.
Refermer ce diptyque, c'est passer du virtuel à la réalité...
Zou, je file au Louvre zieuter quelques vanités.
"Refermer le triptyque, c'est passer du vivant à la mort. Le déplacer de l'endroit pour lequel il a été conçu, idem."

j'adore cette phrase....

bon c'est samedi et mes idées sont un peu mélangées, mais si j'ai bien compris, le(s) tableau(x) nous montrerai(en)t une vérité différente selon l'endroit où il est (sont) placé(s) ??!!!

d'accord m'sieur korkos, c'est peut-être pas ce que veut dire vot' phrase, mais cette interprétation que je me suis faite là tout de suite, me plait et je la garde.... c'est tout !!!

n.b. : Marie-Madeleine de Rogier Van der Weyden est sans doute la plus belle que j'ai eu l'occasion de voir....... en peinture s'entends parce que en vrai ben ma foi !!!

sinon côté "boule" la plus inquiétante de 2001 Odyssée de l'Espace est quand même l'oeil de HAL : http://www.laminutedugeek.net/wp-content/uploads//2001_a_space_odyssey_hello_dave.jpg.....
[quote=Alain Korkos, d'un air "je ne tolérerai aucun chipotage sur l'image" a dit : ](si vous voulez vérifier, rendez-vous au Louvre, aile Richelieu, second étage, salle 4).

Vous avez oublié de mettre l'heure de l'IRL comme qui dirait hurluberlu.
On peut dire rendez-vous à minuit cette nuit parce que to night the night comme qui dirait Neil Young (of the musée).... Rapport à Belphégor, je sais pas si ça va être possible.
Bon, je vais y aller de ma petite interprétation personnelle au sujet du reflet dans la toile de Weyden.
Il faut dire que les trucs linguisto-structuralistes ( Eco et co ) ont tendance à me plonger dans un abyme de perplexité, suivi par une période de somnolence en cas d'exposition prolongée.
Que peut signifier ce reflet insolite associé au Messie, si ce n'est Dieu lui-même ? Pourquoi chercher plus loin ? Dieu-lumière ? Est-on bien certain qu'il s'agit d'une fenêtre ? Celà pourrait être une forme positive, par exemple les tables de la Loi. Ou peut-être un symbole alchimique ( un globe d'or ! ).
Daniel Arasse a analysé ( dans l'annonciation italienne ), comment les artistes utilisaient des incohérences géométriques ou de perspectives pour représenter la présence divine incommensurable aux dimensions humaines.
J'vois ça comme ça.
Patrick McGoohan m'a fait penser à l'agence Hipgnosis et Storm Thorgerson a façonné beaucoup de pochettes d'album notamment pour Pink Floyd, T Rex, Electric Light Orchestra, Genesis, UFO, Bad Company, Peter Gabriel ou encore les Cranberries.

Beaucoup des pochettes produites utilisées des boules a diverses fins.

La première pochette que le collectif Hipgnosis produit et celle de l'album Saucerful Of Secrets (SOS pour les intimes) en 1968 pour Pink Floyd. On remarquera que les membres du Floyd sont eux aussi enfermés dans une bulle entourée par les planètes du système solaire... Psychédélisme oblige! La même année ce sont les membres de The Gods qui sont également dans une bulle.

Puis vint le groupe The Nice avec deux pochettes en 1970 pour l'album Five Bridges mais surtout l'album Elegy en 1971. Quatre ans plus tard, les Beatles sont déjà séparés et Paul McCartney est dans l'aventure des Wings dont sort l'album Venus and Mars.

En 1977 c'est au tour de Sammy Hagar et de son album Musical Chair. Par la suite les pochettes ne seront plus du même acabit durant quelques années bien que très intéressantes. Il faudrait notamment s'attarder sur celles de Peter Gabriel.

Mais le cover art qui sera le plus impressionnant de ces dernières années fut probablement l'album Wake Up And Smell The Coffee du groupe The Cranberries sorti en 2001 et dont plusieurs clichés sont impressionnants. Il est bon d'ailleurs de signaler que le lit sur le sable que l'on retrouve sur cette pochette fut une idée déjà employée par la même agence pour l'album A Momentary Lapse Of Reason du Pink Floyd en 1987. Par ailleurs pour ces clichés, il est dit qu'aucun trucage n'est utilisé (mais j'avoue avoir perdu ma source pour cette dernière affirmation).

Voilà, merci Maître Korkos, votre chronique que j'avais l'habitude de regarder en vitesse m'a fait réagir (pour la première fois) longuement sur le forum.
PS : J'avais également oublié cette œuvre incroyable qui se nomme Interstellar (référence à la chanson Interstellar Overdrive du Floyd) qui était aussi produite par Storm Thorgerson. Il en existe plusieurs modèles, avec un autre ici.
XAVIER R. : Beau comm' ! (J'avais eu la flemme de sortir mon vieux bouquin sur Hypgnosis, merci de l'avoir fait). Et maintenant vous allez pouvoir lutter avec le sieur sleepless, autre fondu de la zizique. Ça promet de beaux zéchanges !
C'est vrai, joli com'.

Je me permets de rajouter ces quelques pochettes :

Bill Bruford, ici surnommé Monsieur Irma (ou bien il a voulu refaire En Quatrième Vitesse chez lui...).

Safe As Milk de Captain Beefheart, qui comme pour Pink Floyd simule l'enfermement des membres du groupe dans un globe, avec un fisheye.

Principe de déformations de ligne pour cette pochette de Gentle Giant, pour l'album In Concert BBC Radio1.

Il y a aussi l'embarras du choix chez Gong, prenons Gazeuse et ses formes géométriques.

Plus tout à fait globe, mais très bel effet de cercles avec des verres pour le Symphonic Soul d'Henry Mancini.

L'obsession du globe et de l'espace chez Hancock, avec Thrust, par exemple.

Les poteaux englobés des High Llamas avec Cold And Bouncy.

L'Esoteric Circle de Jan Garbarek.

Celui-là compte-t-il ? :)

En tout cas, Johnny Guitar Watson n'hésite pas...

Le point de vue inverse chez Joni Mitchell.

Pat Martino qui enferme les progressions harmoniques.

Patrick Moraz y met du cœur. Patrick O'Hearn est plus conventionnel.

Percy Jones reprend le principe Pink Floyd.

Pierre Henry s'y est aussi mis.

Robert Plant se la joue kitsch (non je ne mettrais pas Jarre...).

Sakamoto et Sylvian ont visiblement des infos exclusives sur le futur de la tectonique des plaques.

On pense aussi au Volume One de Soft Machine.

Évidemment, Tom Waits.

Plus récent, histoire de sortir du jazz et du prog, US3.

Vanilla Fudge, qui se la pète.

Vital Information, qui a visiblement un problème de téléobjectif.

N'oublions pas celui-ci, fondamental.

Voilà, j'ai laissé de côté ceux qui sont plus symbolisés, à base de typo ou de formes suggérées plutôt qu'évidentes.
C'est très prog-jazz, toute une époque.
Juste par curiosité, vous avez une base de données ou c'est tout dans votre tête ? Pffff
Ma têque et ma discothète :)
Pis ma bibliothèque aussi, quand même, hein...
z'avez pas celui-ci sleepless ?
Aargh, bien sûr que si, comment n'y ai-je pas pensé ?
(du coup dans le doute, je refouille, voir si je n'en ai pas oublié d'autres)
Quelle erreur de ne pas avoir pensé à l'excellent Mirror Ball de Neil Young (qui décidément hante cette discussion).
Aaah non, celui je ne l'ai pas. Sinon, ça aurait tout de suite fait tilt avec celui de Pierre Henry...
(je vais me faire agonir, mais je n'ai aucun Neil Young, jamais accroché... C'est fou, hein ?)
Aucun Neil Young !!!???
Amateur ! Petit joueur ! Béotien !
Désolé sleepless, mais vous l'avez cherché.
Je savais que vous alliez réagir comme ça, vous ou alain b ou Compunet, c'est pour ça que j'ai pris le risque de l'écrire :)
J'ai dit je n'ai pas, ce qui ne veut pas dire que je ne connais pas ce qu'il fait...
C'est même parce que je connais que je n'ai pas :)
(allez hop, vous pouvez en renvoyer une bordée...)
Moi, j'dis rien parce que vous avez mis Tommy, parce que sinon...
Même pas Zuma ni Rust never sleeps ou On the beach, ben mince alors.
J'ai du mal avec la voix, je n'y peux rien...
(pis je compense avec plein d'autres trucs...)
Bon sinon, j'ai retrouvé plein d'autres trucs, mais on sort parfois un peu du contexte, par association d'idées (comme ça, ça, ça, ça, ça, ça ou encore ça), etc., etc.

Sinon, pour le plaisir, juste celui-ci.
Dans ce cas, il y a aussi celui-là et même celui-ci, hi hi.
;-)
Obispien ! Florentpagnophile !...

Neil Young fait partie de mon panthéon pop-rock, avec Lou Reed, Bob Dylan et Tom Waits.
Des légendes auxquelles j'ajouterai Bruce Springsteen, Iggy Pop, et chez les filles, Rickie Lee Jones, Patti Smith... et plein d'autres de cette génération.
Non pas que je reste bloqué sur ce que je considère comme un âge d'or, mais j'ai un peu plus de mal avec la scène actuelle.

Les dernières productions du Loner sont assez faiblardes, mais c'est en tournée qu'il donne la pleine mesure de son talent.

... Groupie de Lara Fabian !
Lou Reed = OK
Bob Dylan = j'ai longtemps eu du mal (la voix là-aussi) mais maintenant ça va mieux
Tom Waits = OK
Bruce Springsteen = pas pour moi (allez-y, vous pouvez vous lâcher, c'est ma tournée)
Iggy Pop = OK
Rickie Lee Jones = OK
Patti Smith = OK

Obispo, Florent Pagny, Lara Fabian ? De qui parlez-vous, je ne vois pas, jamais rencontré ces gens...
arggggggggggggg vous venez de m'achever !!! une liste sans le boss et dans laquelle dylan a failli ne pas figurer !!!!!!!!!!!

a y est..... j'ai tout compris....... la loi Hadopi c'était vous et tout ça pour que j'arrête de télécharger illégalement Barbelivien, Mireille Mathieu et Enrico Macias pfffffffffffff
zétiez pas obligé d'en arriver à ces extrêmes je n'aurais JAMAIS téléchargé illégalement les 3 ci-dessus ni même légalement !!!!............

je le crois pas, "Springsteen c'est pas pour moi" ouhhhh shame on you à jamais !!!!
les bras m'en tombent !!!!
Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ?
Le dernier album de Dylan vient d'être classé n°1 en Angleterre. Je ne l'ai pas encore écouté.
Son organe a beaucoup changé ces dernières années, passant du registre nasillard à un son beaucoup plus rauque, et beaucoup ont du mal avec cette évolution.
Perso, j'aime énormément sa voix, comme celles des trois autres cités précédemment.
Elles restent, pour moi, indissociables de leurs compositions.
Elles restent, pour moi, indissociables de leurs compositions.

Exactement.
C'est pour ça, que quand la voix ne passe pas (quelle que soit la raison), le reste non plus.
À titre d'exemple illustrant ce problème que j'ai avec la voix, j'aime beaucoup la musique de Dead Man.
Que j'ai.
Donc, j'ai au moins un Neil Young, non ?
Et d'ailleurs j'aime bien les reprises de ses chansons...
Je reprends le train en marche, un peu tard, mille excuses...
Personnellement, je n'ai jamais beaucoup aimé Dylan, ça m'a toujours un peu ennuyé (à part peut-être l'album où il y a Hurricane et Sarah), mais j'aime beaucoup les reprises par les autres : Like a Rolling Stone, I shall be released, Knocking on heaven's door, All along the watchtower, etc. J'arrive même à apprécier une reprise par Guns 'n' Roses, qui est loin d'être mon groupe préféré. Comme doit le sieur Robert Zimmerman doit quand même avoir un peu de talent et quelques qualités.
Heu... "reprises par les autres", ça fait pas un peu pléonasme répétitif et redondant à la limite de la tautologie, ça ?
On ne balaie pas négligemment d'un revers de clavier, 50 ans de création d'un génie musical.
Tenez-vous le pour dit, M'sieur Sérot.
Pareil pour vous, M'sieur Krokos.
C'est comme si je disais, tiens, les maîtres flamands sont inintéressants. Van Eyk est un tâcheron, Vermeer un imposteur, Brueghel et Rembrandt des barbouilleurs du dimanche.
Ca paraitrait, aux yeux de certains, un peu exagéré.
MÔSSSSSSIEUR ULYSSE MARTAGOIN : Dire que Vermeer et Rembrandt sont flamands équivaut à affirmer que Bob Dylan et Neil Young sont québécois. Car nos deux peinturluristes sont respectivement nés à Delft (enfin, peut-être) et à Leyde (ça c'est sûr). Dans les Provinces-Unies, c'est-à-dire les Pays-Bas. Et toc. Nanmèhô.
Cela dit, j'aime bien leur reprise de Quand les hommes vivront d'amour. Avec Dylan aux cuillers et Young à la planche à laver.
Oh ça va, hein.
Je ne me suis pas vraiment planté, puisque Vermeer ne savait apparemment pas lui-même où il était né. Le bordel que c'était, les territoires à son époque !
Quant à Rembrandt... bon, d'accord. Et merci pour ces précisions

Excellente cette version, même si les instruments sont un peu rudimentaires.
Mais ils vivaient en couple lorsqu'ils l'ont enregistrée. Bob faisait la cuisine et Neil la lessive.
je partage tout à fait vos goûts, Dylan et Hurricane, Sara, Knocking on heaven's door etc..........
vous croyez pas que si tous les 3,avec alain b, on ligote sleepless au cours d'une IRL mémorable pour lui faire écouter tous ces musiciens d'exception, ça le fera pas changer d'avis sur la VRAIE musique ???
-:)
Mais le problème c'est que je les ai déjà écoutés !
bon ben j'abandonne.... j'aurais tout essayé.... mon coeur saigne........ la voix de neil young c'est justement TOUT pour moi.... mais zavez raison les goûts et les couleurs hein, la planète entière aime la voix de céline dion et moi ben bouhh ça me fait ni chaud ni froid comme quoi !!!!
Désolé, je n'habite pas sur cette planète, alors.
Je ne sais pas si vous avez écouté les dernières productions dylaniennes, Compunet, mais je vous conseille son avant-dernier album, " Modern Times". Très bon.
Bon, je conserve une toute petite préférence pour l'oeuvre de Lou Reed, mais il n'a rien produit de nouveau depuis "The Raven" (2003), concept-album avec invités, d'après des poèmes d'Edgar Allan Poe. Que je n'ai pas dans ma CDthèque. Quelqu'un connait ?
merci Ulysse, je ne connaissais pas, je viens d'écouter un extrait, très bien, perso j'aimais bien sa voix nasillarde, c'est vrai qu'elle a l'air d'avoir un peu disparu ??
j'aime beaucoup aussi lou reed ET pour sa VOIX !!
pour les "classiques" je suis restée un peu sur les albums d'"avant" et je vais les voir si possible en concert ;
je trouve qu'il y a eu pas mal de belle découverte dans le même genre (enfin pour moi) ces dernières années, en particulier j'aimais beaucoup les Nits(Three sisters wouaw !!), Cake et plus proche encore Arno (que j'adore +++)
bon OK sleepless a le droit de se venger -:)
Ah oui, les Nits. Compositeurs de petites perles pop très mélodiques. J'avais un peu oublié.
Arno, bien entendu. La voix incomparable, là aussi. Mais je n'accroche pas toujours à ses musiques et à ses textes.
Pour en revenir à Lou Reed, en dehors de ses chédeuvres (on est sur un fil Korkos) Transformer et Berlin, j'ai beaucoup aimé l'enchaînement de ses trois albums des nineties : New-York, Songs for Drella (avec John Cale) et Magic and Loss.
Et je ne me lasserai jamais de l'écoute de Sweet Jane ou de Perfect Day...
J'aime aussi chez Lou l'albome Coney Island Baby
Pareil.
J'ai échangé sur Lou Reed, sur un autre forum, avec un fondu de zique pour qui c'est son meilleur.
Mais de mon point de vue, il est un peu moins abouti que ceux que j'ai cités au dessus.
Sans vouloir vous contrarier, Obliv'.
No soucy, Zulysse, mon préféré reste Berlin.
Sweet Jane et évidemment Perfect Day sublimissime......
Très bien les Nits, je conseille Les Nuits, Wool et Giant Normal Dwarf.
Des grands de la pop, assurément.
Des XTC bataves, oserais-je.

Quoi ? Arno ? Vous ne, etc.
bon monsieur sleepless que les choses soient bien claires l'autre jour votre liste sur Nuages étaient parfaites, vous y aviez même mis Joni Mitchell et là je dois dire bravo, avant cette liste je n'en parlais plus caus' ringardise mais si monsieur sleepless en parle alors je me dis que je peux de nouveau en parler cqfd

mais là aujourd'hui et tout de suite désolée, je dois vous dire que vous venez de perdre une immense part de mon estime ben ouais !!
vous aviez atteint mon pantheon question connaissances et goûts musicaux mais je ne peux pas imaginer un seul instant que neil young n'en fasse pas partie......

alors je vous donne une nouvelle chance de vous racheter avec Hey Hey My My ,
Comes a time et Human Highway

justement TOUT EST DANS LA VOIX !!!!!!

bon je passe pour cette fois, mais si ça devait se reproduire ma vengeance sera terrible et je vous collerai un Neil Young en réponse à chacun de vos messages c'est tout !!!!
Chère Compunet, désolé de vous décevoir, mais c'est comme ça.
La voix de Young me gêne terriblement, et je n'ai aucun plaisir à écouter sa musique quand il chante.
Ça ne se commande hélas pas.
Par acquit de conscience, je suis allé réécouté Zuma suite au message d'alain b., mais je n'ai pas tenu.

Soyons aussi clair :)
Ce n'est pas parce que je n'aime pas que je lui refuse sa place légitime dans l'histoire du rock et de la pop, bien au contraire.
Young est un très grand, aucun doute, je n'ai aucun problème à le dire.

Ça va vous paraître exagéré, mais c'est exactement ce que je ressens (ce qui encore une fois ne veut pas dire que ce n'est pas bien, etc.) : sa voix me fait le même effet que le bruit de la craie sur le tableau pour certains.
bon OK pour vos "aveux", ça me permets de vous laisser au panthéon côté connaissance et .. goùts (argg pour le goût ça me coute un peu !!!)
mais bon j'aime beaucoup lire ce que vous racontez sur la musique zavez d'la chance....
-:)

pffffffff impossible de pas aimer neil young.......
Bon, puisque sa voix vous déplait, je vous proposerais bien cet album,
mais je suis pas sur de vous convaincre, et puis moi non plus je ne suis plus.
Bah, les goûts et les couleurs...
Ben oui, là, je serais plus partant...
Mais bon, je dois faire partie des rares à apprécier Metal Machine Music et Zero Tolerance For Silence.

Même si je leur préfère celui qui est à l'origine de tout ça (ici dans un moment plus calme)...
Hé, hé...
C'est pas fini, ce bazaaaaaaaar ???????
On s'enteeeeeend plus ici !!!!!!
Et puis laissez sleepless tranquille !!!!!
c'est lui qu'a commencé oblivion l'a dit qu'il aimait pas neil young snifff
bon pas grave... perso j'ai pardonné car faute avouée !!
Bah, oui, effectivement. C'est dur pour vous trois. En même temps je le comprends…

Aïe, au secours, pas taper !

En même temps je le comprends…




arggg les traîtres sont parmis nous !! c'est une conspiration décidément....bon rien de grave, pour le moment on reste 3 contre 2 .....
-:)
Merci de votre soutien, Obliv'
:)

Mais faites attention, j'connais la vie, Obliv', on juge facilement les gens sur les apparences, voilà...
Tenez, si je vous disais qu'à treize ans déjà, j'me suis fait virer du lycée Jeanson-de-Sailly pour un malheureux coup de poing dans la gueule. J'défendais un p'tit et quand y.....
Pour les amateurs d'albums déjantés, je conseille Prick des Melvins (rebaptisés Snivlem pour l'occasion pour faire la nique à leur major),
avec son titre phare Pure digital silence.
Dingue qu'on trouve même ça sur ioutioube.
J'aime bien le Père Fourat, au début.
N'oubliez pas de l'écouter en HQ surtout, ça prend tout son sel.
Le silence après les Melvins, c'est toujours du Les Melvins...

(&fmt=18 à la fin de l'adresse de la vidéo, merci TCHD)
Pfff; c'est pompé sur John Cage: 4'33'' for piano (1952)
Plagiat de plagiat !
Malevitch avait fait ça en 1915.
arf et moi qui croyais qu'il l'avait sorti qu'en blanc !!!
.



















.
tout à fait ça !!! le même
-:)
@ M'sieur Korkos :

Si je puis me permettre, le travail de Cage ne serait-il pas plutôt à rapprocher de celui de Rauschenberg et de ses monochromes ?
Malevitch utilise deux tons (même sur le Carré blanc sur fond blanc), alors que Rauschenberg est vraiment uniforme, et voulait que sa peinture change de tons en fonction de l'extérieur, ce qui est proche de la démarche de Cage.

Le fait qu'ils se soient connus est aussi une piste, non ?
Cage appelait les monochromes de Rauschenberg des "airports of the lights, shadows and particles."
in Manifesto For Silence, Confronting the Politics and Culture of Noise, Stuart Sim, Edinburgh University Press.

@ M'sieur Korkos :

Malevitch utilise deux tons (même sur le Carré blanc sur fond blanc),


alors là je m'incline, zavez vu deux tons chez Malevitch ???? bouhhh zavez pas que des bonnes oreilles sleepless !!! -:)

bon j'arrête sur Malevitch j'me suis déjà fait gronder sur ce forum passque j'avais osé dire un jour que j'en avais fait un tout pareil en maternelle supérieur que ma maîtresse avec gardé dans ses collections privées pffff
ouias, bon, "ton" comme dans "ton sur ton" queuoah, enfin, bon, certes, oui.
SLEEPLESS : Oui, c'est sûr, mais les premières White Paintings de Rauschenberg datent de 1951 et je voulais quelque chose de plus ancien ;-)

[sub]J'avais, personnellement, fièrement brandi un carré rose sur fond rose dans les années 60, c'était ma première oeuvre d'art contemporain, elle fut exposée de manière tout à fait temporaire dans les toilettes de ma maison.[/sub]
Oui TCHD, mais en même temps, pas tout à fait.
Car Cage voulait que les bruits provoqués par le public, ou l'environnement de l'auditeur soient les "vraies notes" de l'œuvre.
Comme une prise de conscience du fait que, pour tout être vivant (non sourd...), le silence absolu n'existe pas.
:)
et la qualité de l'image, nickel.
au moins ils sont sûrs d'éviter toute critique !!
-:)
quel drôle de truc, chuis bien contente de n'être jamais tombée là dessus, il aurait perdu un peu de sa superbe auprès de moi neil young avec cet ovni musical !! bof !
je vais rester sur Comes a time.....
Et puis tiens, sérieusement, à vous tous là, il y a bien quelqu'un qui est considéré comme un (ou une) très grand(e) que vous n'aimez pas, non ?
Claude François, ça compte ?
bah, j'ai tendu le bâton, hein ?
liste des "grands" je vois pas trop.... euhh j'ai déjà dit céline dion ça marche aussi ???
sinon je vous laisse alors stephen stills, j'aime pas sa voix c'est du donnant donnant avec neil young !
-:)

Juste par curiosité, vous avez une base de données ou c'est tout dans votre tête ? Pffff


L'idée du départ et les premiers éléments sont dans ma tête mais après en fouillant je tombe sur des choses auxquelles je ne m'attendais pas ou auxquelles je ne pensais plus.

Mais je passe trop peu sur le forum pour voir tes commentaires sleepless, j'essaierai de regarder plus souvent à l'occasion. Ils doivent valoir le coup.
Je serai ravi de voir les vôtres aussi, donc venez plus souvent :)
Exactement, c'est la première chose qui me soit venue a l'esprit quand j'ai vu ces boules : Pink Floyd. Ça m'a surtout rappelé le magnifique clip de High Hopes.

Merci Alain !
Encore une histoire de boules. Mais bon, merci, Alain, pour votre érudition. Qui me rappelle le travail sur les sphères et les bulles, du philosophe, Sloterdijk, plein tout plein d'iconographie sur la question.

En fait, je ne suis pas sûre que Saussure parlait de référent, en linguistique, il y a le mot et la chose, le signifiant et le signifiant, même si le phénomène sonore, le mot entendu, ou le mot écrit à la plume ou au stylo sur la page, renverrait sans doute au référent, je ne crois pas que son cours de linguistique générale en parlait. Mais ce sont des souvenirs très, très anciens que vous me rappelez là. Alors je peux me tromper.


http://anthropia.blogg.org
Pour les reflets dans les boules à notre époque, ce sont ceux-ci

Et à la place des boules de cristal, il y a des boules neigeuses
A propos des Vanités en peinture, un site et un livre
Si vous souhaitez admirer le torse du belvédère qui avait perdu la boule mais qu’on a dernièrement reconstitué, c’est par là.
http://www.bdenvrac.com/doc/gaston/images/gbilb3b.gif
Un bel agrandissement de Marie-Madeleine, un des plus beaux portraits en peinture
Un personnage dans une bulle ? ce n'est pas très original
La vie commence dans une bulle
Moi j'ai toujours un peu pensé que c'était une blague la fenêtre du globe d'or... Ils s'amusent bien dans le nord à cette époque.
Bon, ok, y a peut-être un petit sens spirituel là-dedans ; et même une interrogation sur l'art et l'illusion.
Mais ça ne pourrait pas devenir un tic à un moment ? Ils mettent tous des reflets et des miroirs dans leurs tableaux (cf Van Eyck : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/a0/The_Arnolfini_Portrait.jpg)
Ou alors, quand il a invité Jésus et ses copains dans son atelier pour les peindre, il a pas fait gaffe, et il a peint le reflet de la fenêtre de son propre atelier ?

Je pense qu'ils rigolent bien aussi les créateurs de pub de décathlon : un globe, une bulle, symbole de l'unité et de la perfection divine, et des hommes qui marchent sur l'eau, ça vous rappelle pas quelqu'un ?
En parlant de ça, je vous conseille d'essayer un jour de marcher sur l'eau dans une bulle, c'est l'un des jeux les plus marrants que j'ai jamais faits !
Merci m'sieur.

Pour information, il existe un sport - certes assez méconnu - qui se pratique avec des boules numérotées.
Cela s'appelle le billard.
Même que le loto n'est pas un sport.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.