31
Commentaires

référendum catalan : les journalistes de la télé publique dénoncent un traitement "biaisé"

Vent de colère à la télévision publique espagnole. Au lendemain du référendum catalan violemment réprimé par la police nationale, la société des journalistes du groupe audiovisuel public RTVE dénonce la couverture médiatique "biaisée" de leur chaîne qu’ils accusent de prendre parti pour l’Etat.

Derniers commentaires

Manuel, je répond ici vue que je n’ai pas trouver le forum sur ce sujet.

Et si le smartphone changeait la façon de tourner et de monter les films?
[quote=Manuel Vicuña]Netflix semble, en tout cas, se poser la question. Alors que de plus en plus de ses utilisateurs regardent désormais films et séries sur leur téléphone portable, la plateforme va proposer des productions spécialement adaptées pour un visionnage sur petit écran. "l’essentiel des images de la série sont composées de façon à ce que l’impact émotionnel soit le même que vous la regardiez sur un grand ou un petit écran". Traduction ? "Plutôt que de placer des petits détails loin dans le champ, les réalisateurs ont par exemple préféré des plans où les personnages se rapprochent de plus en plus du cadre".

Ça reste en effet à vérifier car si c’est le cas, Netflix est à côté de la plaque. En effet, la distance habituelle d’utilisation du téléviseur fait que la taille subjective de l’image TV (taille sur la rétine de l’œil) est plus petite qu’avec un smartphone tenu à 50 cm. Lorsque l’on voit la distance à laquelle les plus jeunes tiennent leur smartphone, subjectivement la taille de l’image est cinématographique.

Pour aller plus loin :
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01578483v1
Violences policieres, prisonniers poltiques, coup d'Etat, censure et mensonges mediatiques, conspirations anti-catalanes... le fascisme est à nos portes.

Mais circulez y a rien à voir. Le cul y a que ça de vrai ! D'ailleurs aucun rapport entre le patriarcat et les valeurs de droite, entre la democratie et le respect des femmes. Vite, une loi pour punir les pauvres (qui sont des malotrus).


https://larevuelimpertinent.com/2017/10/21/noussommestouscatalans/
Et maintenant, on emprisonne des militants pacifistes en Espagne. Des prisonniers politiques en Europe. Ah ! elle est belle la democratie à l'occidentale... allons faire la leçon à Poutine, Erdogan ou Maduro dans un autre registre... pour mieux cacher le fascisme en Europe. En effet, dès qu'on gratte un peu, le vernis laisse place à la veritable nature de nos """democraties""": le fascisme neoliberal !

Mais le peuple Catalan est debout !
Plusieurs amis pro indépendance catalane (moi euh... franchement bof, autant je peux comprendre l'envie de quitter un pays dirigé par un réac aussi insupportable que Rajoy autant les indépendantistes m'ont l'air de manquer d'arguments à part le coté détestable du gouvernement central actuel, de l'égoïsme local ou des références historiques fumeuses) m'ont sorti que la grosse manif anti-indépendantiste de Barcelone était en fait pleine de madrilènes du PP ou autres non catalans venus en cars affrétés par le gouvernement.

Comme ça m'a rappelé d'autres "rumeurs des bus" autour de manifs diverses (délires des Trumpistes sur ses opposants etc), j'y crois moyen (d'un autre coté Rajoy en serait certainement capable), mais ce serait intéressant qu'@si cherche à vérifier si c'est fondé ou d'où vient cette rumeur, notre grande presse ne semblant en tout cas pas se poser beaucoup de questions sur la réalité du soudain "réveil de la majorité silencieuse", ni sur comment les indépendantistes interprètent la chose.
Avez vous remarqué comment, en 4 jours, "nos" médias ont basculé? Ils traitaient la Catalogne avec des pincettes, certes, mais amicales. Comme ils sont contents que la "majorité silencieuse" leur offre enfin une occasion légitime de nous peindre les "indépendantistes en "sécessionnistes" (zavez remarqué, le même mot que pour les esclavagistes US?). J'ai même entendu "la Catalogne n'appartient pas aux Catalans, elle appartient à l'Espagne.

Ils préfèrent nettement, à présent, les nationalistes espagnols à ceux qui, habillés de blanc, parlent les deux langues pour inciter au dialogue. Vos gueules, les pacifistes, viva la muerte.
TVE en grande forme hier soir. Après un (très bref) extrait du discours de Puigdemont en réponse à Felipe VI, et un rappel (un poil plus long) des échauffourées du 20 septembre, où quelques voitures de police avaient été endommagées, 20 mn sur le blues des gardes civils. Défilé de leurs représentants rappelant la difficulté (et la noblesse) de leur tâche et surtout l'extrême violence des manifestants indépendantistes. Petit détour sur un collège où sont scolarisés des enfants de policiers, insultés, ostracisés, traumatisés. Et pour finir, l'inévitable Soraya Saenz, pour toute une diatribe sur l'illégalisme des contestataires. On peut comprendre que dans TVE, il y a "E" et que ça puisse induire une certaine partialité. De là à confondre information et propagande...
Etrange manière de gérer ces évènements par le gouvernement central, comme si il voulait ranimer l'ETA.

Par contre faut arreter vos délires, les catalans, c est pas des communistes. C'est un mouvement nationaliste/régionaliste tout ce qu'il y a de plus classique.
"La Catalogne est un pays où le Parlement crée une taxe sur les banques et où le Tribunal Constitutionnel [espagnol] l'invalide.

La Catalogne est un pays où le Parlement fait une loi pour protéger les citoyens qui ont été abusés par des hypothèques frauduleuses et où le Tribunal Constitutionnel l'invalide.

La Catalogne est un pays où le Parlement légifère pour garantir que les familles pauvres aient la lumière, l'eau et le gaz pendant les mois d'hiver, ce que le Tribunal Constitutionnel invalide.

La Catalogne est un pays où le Parlement crée une taxe pour chaque appartement vide et veut consacrer ses recettes au loyer social et où le Tribunal Constitutionnel l'invalide.

La Catalogne est un pays dont le Parlement adopte des politiques d'égalité entre les hommes et les femmes que le Tribunal Constitutionnel invalide. [...]

La Catalogne est un pays dont le Parlement crée une taxe sur les centrales nucléaires dont le recettes iraient à la protection de l'environnement que le Tribunal Constitutionnel invalide.

La Catalogne est un pays dont le Parlement veut interdire le "fracking" (du gaz et pétrole de schiste), ce que le Tribunal Constitutionnel invalide.

La Catalogne est un pays où le Parlement légifère pour imposer un tarif aux opérateurs Internet pour le soutenir la culture, ce que le Tribunal Constitutionnel invalide.

La Catalogne est un pays où le Parlement veut interdire les corridas, ce que le Tribunal Constitutionnel [espagnol] invalide."

Via Jih Wachill
pour ajouter de l'analyse passée mais toujours éclairante sur la situation catalane, un article de romaric godin, pertinent même quand il parle d'autre chose que de grèce, qui date de 2014 ! vraiment intéressant, à lire
l'indépendantisme catalan est-il un égoïsme ?
(mais que faisait-il, électron libre, sur LT, ça, ça reste un mystère...)
PS : je constate que les commentaires semblent indiquer une opinion plutôt négative quant au mouvement d'indépendance des catalans. la lecture de l'article en lien pourra peut-être faire bouger un peu les lignes ? ou tout au moins ajouter des éléments d'information qu'on n'a pas forcément en mémoire ces jours. je l'espère.
Suis-je la seule à m'étonner de la complaisance de "nomédia" à l'égard des indépendantistes?
Ceci dit, cela ne vaut nullement approbation de la télé officielle espagnole. Mais si nous balayions un peu devant notre porte?
Et le président catalan de dire que l'indépendance sera déclarée bientôt.

La Catalogne ne sera plus dans l'UE.

Pendant que le Brexit s'acheminait vers un de ces accommodements favorisés par l'UE, voilà que le danger surgit ailleurs.
Et pour couronner le tout (c'est le cas de le dire), Felipe VI hier soir sur TVE fait une déclaration de laquelle il ressort qu'en Catalogne, il n'y a pas de Catalans. (Il n' a pas dit cela explicitement, bien entendu. Mais il a pris soin de ne pas s'adresser aux indépendantistes). Allocution en phase avec Rajoy, et taxée, à juste titre à mon avis, d'irresponsable par Podemos.
De voir les phalangistes en action, ça finit tout de même par rendre les régionalistes sympathiques...
Il est vraiment très con ce Rajoy, ou bien c'est qu'il la veut l'indépendance de la Catalogne?
M'enfin que faut il attendre du leader, que dis-je, du caudillo d'un des partis les plus corrompus de la planète...
L'union européenne a fait cette déclaration hier au sujet des "événements en Catalogne".
On aimerait bien que nos journalistes aient ce genre d'indignation suite au traitement de l'information, surtout politique, sur les chaînes que nous finançons avec nos impôts. Cela a été particulièrement choquant lors des élections présidentielles.
TVE avait également traité de façon très partiale la dernière campagne électorale, en proposant des "débats" à la C dans l'air, affichant discrètement, en sous-texte, son hostilité à Podemos. Soraya Saenz de Santamaria, ancienne porte parole du gouvernement, a micro ouvert sur cette chaine. Son choix de couverture des "événements" catalans n'est guère étonnant.
Telemadrid n'est pas une télévision privée, mais publique.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.