67
Commentaires

Rapport GIEC : nous avons lu la p. 108 conseillée par Thunberg

Climat : et si on parlait du fond, plutôt que des nattes / de la bouille / de la taille / de la santé mentale... de Greta Thunberg? La jeune écolo a conseillé mardi aux députés français de se pencher sur la page 108 du chapitre 2 du dernier rapport du GIEC. ASI a pris son conseil au pied de la lettre.

Commentaires préférés des abonnés

Article voté.


Quand on pense à tout le tintouin dont on nous bassinait avec les agences de notation … et que le fonctionnement de nos institutions rend effectivement ce type d'information inexploitée par les politiques,  et inconnue du grand publ(...)

J'ai voté pour cet article qui mérite de passer en accès libre ! Il faudrait le diffuser aussi aux députés, qui n'ont sans doute pas fait le même effort de compréhension que vous... Merci !

Je n'aime pas cette manière de "sacraliser" une jeune femme (ou quiconque d'ailleurs) parce qu'à chaque fois ça mène à des impasses. Par contre, quand je lis les attaques nauséabondes (notamment l'autre conna... d'onfray) je me demande ce qui peut pr(...)

Derniers commentaires

Au fil des jours, Greta perd de plus en plus en crédibilités (consanguinité avec l'extrême gauche, bateau affrété par de grandes entreprises etc etc)....d'ici à ce qu'à la fin de l'année, sa mère tente un retour sur scène (carrière moribonde depuis 2012), idem pour son père en manque d'inspiration....


Perso, je suis très écolo (de droite), ne veut pas d'enfants car c'est 800 tonnes de CO2, prône une dénatalité pour tomber à 2 milliards d'humains etc etc tout le reste n'est que de la branlette intellectuelle.

Je pense que le travail journalistique ne consiste pas à commenter des prédictions, mais à les comparer aux observations. Le GIEC n'en a pas été avare ces dernières décennies... Voici un exemple de bilan sur les cataclysmes prévus en 2020 par le passé ; c'est (partial, mais) intructif : https://mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2019/05/10/climat-a-quelques-mois-de-2020/

C'est très instructif. C'est aussi très amusant. On nous dit qu'on va parler du fond. C'est le cas en effet, mais toutes les questions mentionnent Greta. Comme pour la défendre... Peut-on oser parler climat sans mentionner Greta ? Pire ! Peut-on oser vouloir préserver l'environnement sans adorer une enfant proclamée (on ne sait comment, on ne sait par qui) égérie de l'écologie ?

Bonjour, très bon article (comme d'hab') mais l'attitude des députés de droite (LR, LREM...) est révélatrice de ce qu'ils craignaient le plus dans une société qui bouge. Pendant longtemps, ils nous ont fait culpabiliser sur la ritournelle "quel monde allez-vous laisser à nos enfants?" pour ne pas nous interroger sur "quelle jeunesse allions-nous laisser à notre monde". Aujourd'hui, ce que Greta Thunberg incarne c'est une jeunesse conscientisée qui bouscule les décideurs à la botte de la loi du marché. Réforme après réforme, ils n'apportent que reculs sociaux et en plus subventionnent les pollueurs, déciment les espèces et réduisent les libertés. C'est devenu trop flagrant. La période a rendez-vous avec l'Histoire.

Il faut absolument passer cet article en accès libre. Raison d'intérêt général humain.

Une définition d'importance centrale, non expliquée dans l'article :


TCRE = "transient climate response to cumulative carbon emissions" (en français : "réponse climatique transitoire aux émissions cumulées de carbone") 


Je vous en prie.

Et pourquoi pas un compte à rebours en début de J.T. ?

A voté pour que l’article soit public. C’est même fou qu’il n’y ait qu’ASI pour faire ce simple travail d’information. Bravo !

"Greta apporte une dimension importante : la question de l'inéquité entre les générations. C'est sa génération qui va subir de plein fouet le dérèglement climatique."

C'est déjà un pas en avant, si tous les parents pouvaient comprendre que c'est l'avenir de leurs enfants qu'ils obèrent avec leurs comportements individualistes du "mon petit plaisir passe avant la réflexion globale".

Par contre, j'ai peur que le thème de l'iniquité riches/pauvres face au dérèglement climatique reste taboue alors que c'est le plus important.


"...je suis sidérée et incapable de comprendre l'inaction des dirigeants en place. Pourquoi ne font-ils rien?"


Pourquoi? Très simple (vraiment): Nos dirigeants ne dirigent rien du tout.

C'est "Le Marché" qui tient tout en main...


Et ce qui intéresse "Le Marché", c'est de faire plus de fric le Mardi que le Lundi, et le Mercredi que le Mardi etc...etc...


Jusqu'à la fin du monde, même, pas de souci, puisque ça gagne...

Siouplait, ne pourriez-vous pas le passer en libre dès aujourd’hui ?

Ça permettra de le diffuser à proximité temporelle de la canicule du nord et de la venue de Greta Thunberg.

Car dans deux jours, on sera déjà passé à un autre sujet.

Voté ! Article d'utilité publique !

La canicule est traitée quasi exclusivement de manière sensationnaliste, alors que ces records de chaleur, au lieu de faire l'objet d'enchères insensées (qui battra le précédent record?) devraient être le plus gros sujet d'inquiétude de l'été. 

Aucun responsable politique ne peut plaider l'ignorance, les faits sont connus, étudiés, modélisés. 


Tout le monde scientifique (à l'exception de quelques farfelus, dont on fini toujours par apprendre qu'ils ont été payés par tel ou tel lobbies) s'accorde sur les conclusions alarmantes, et pourtant "optimistes" du GIEC. 


Greta Thunberg fait preuve de courage politique, de courage tout court. 


Face à la catastrophe qui s'annonce (et aucune catastrophe dans notre histoire n'a autant été documentée avant même de se produire) je suis sidérée et incapable de comprendre l'inaction des dirigeants en place. Pourquoi ne font-ils rien? Je me documente, je lis, j'écoute, j'essaie de comprendre ce qui nous arrive, mais je n'arrive pas à concevoir une telle inaction et une telle absence de raison... Ils nous mènent dans le mur, le savent et continuent.




Il ne reste plus qu'à augmenter le niveau de détails pour savoir d'où proviennent ces émissions

Une piste à explorer :

- Les consortiums

- Les boites cotées en bourse

- Les populations (par pays)

- Ou encore par secteurs d'activité


Bref un truc un peu plus parlant que : "oulala attention, y reste que 10frcs dans la banque, on ne sait pas qui y pioche mais quand il n'y aura plus rien ben... ce sera catastrophique"

Je n'aime pas cette manière de "sacraliser" une jeune femme (ou quiconque d'ailleurs) parce qu'à chaque fois ça mène à des impasses. Par contre, quand je lis les attaques nauséabondes (notamment l'autre conna... d'onfray) je me demande ce qui peut provoquer autant de haine dans ce petit bout d'ado. Les réactions sont viscérales et se focalisent sur la "messagère" plutôt que sur le fond du problème.
J'aime bien ce dessin sinon :

Article d'utilité publique.


Nous avons un besoin collectif d'instruction sur tous ces enjeux. Et en premier lieu tous ceux qui ont des pouvoirs de décision aux conséquences importantes. Or on en est encore en haut lieu à penser que l'essentiel de la formation des élites doit être constituée de pseudo science économique, d'entrainement à la communication, au management et à la rédaction de rapports qui disent sans dire, etc..... Je dirais que c'est ce dévoiement catastrophique de la capacité de réflexion des "élites"  qui constitue la connerie de nos dirigeants. 


Le grand mérite de Greta Thunberg, c'est de faire la démonstration qu'une jeune personne, peut-être un peu trop réfléchie au regard de nos standards sur l'adolescence,  est capable de dire cette vérité aux personnels politiques.


Ensuite, il restera à faire qu'elle soit non seulement entendue, mais prise au sérieux.


Un complément : dans la traduction de Wikisource, on comprend assez bien de quoi il s'agit quand on regarde la figure des trajectoires d'émission de CO2 avec 4 scénarios envisagés (cf la page 113 sur le rapport en anglais).


Le budget carbone s'évalue par rapport à l'objectif de zéro émissions nettes en 2050, objectif requis pour une limitation du réchauffement à 1,5 °C. Emissions nettes parce qu'on voit que des scénarios utilisent des modalités de (re)captage de carbone, réutilisation agricole/forestière de sols ou "bioénergie avec captage et stockage du carbone" (cf BECCS (in english) qui devraient plaire aux industriels (innovation, croissance "verte", et patati patata...)).


P.S. : y'a une discussion sur Wikisource suite à une proposition de suppression du texte au prétexte d'éventuel copyright (si j'ai bien compris). Espérons que les maniaques de la règle ne l'emportent pas en attendant la traduction officielle.


P.P.S. : et qu'il y ait cette initiative de traduction montre que le GIEC a des lacunes dans la diffusion de leurs infos, traduction et vulgarisation. Rien d'étonnant à ce que nos députés ne lisent pas tout ça vu la technicité qu'on y trouve, technicité qui permet d'ailleurs aux scientifiques de se protéger : c'est une sorte d'analyse clinique froide, comme un système d'alerte dans un avion qui se contenterait de faire "bip, bip" en montrant la trajectoire du crash à venir avec personne n'osant bousculer le pilote, ne serait-ce que pour le réveiller...

 " Si on explose cette limite, la situation deviendra incontrôlable, et on risque un enchaînement de phénomènes climatiques extrêmes. " C'est à dire ?

Que peux t'on faire en tant que citoyen ?

Merci pour cet article

Voté !

Aucun commentaire sinon de saluer la bêtise de certains parlementaires

Leur nom devra être gravé dans l'infamie car je ne pense pas que la lecture de cet article pourra leur être utile : ils sont gonflés de suffisance et leur vision du monde s'arrête à la pointe de leur ombre.

Voté aussi.

 

Article à transmettre d'urgence aux contempteurs de Greta Thunberg, députés, pseudo-intellectuels, journalistes et j'en passe.

À mon sens, la palme revient à Emmanuelle Ménard (l'épouse de Robert, si jeune Mabuse), et à son tweet si pertinent :


"Greta Thunberg... Dommage que la fessée soit interdite, elle en mériterait une bonne" (Tweet du 23 juillet 2019, vous devriez pouvoir le retrouver ; moi, je n'ai pas Touiteur.)


Que d'humour. Que d'intelligence. Que de finesse. Que de clairvoyance. 

En voilà, quelqu'un qui sait privilégier les priorités ! 


Mais comment font-ils, nos politiques, pour trouver à tous les coups LE truc qui nous f***ra bien la honte vis-à-vis de nous-mêmes et du reste du monde ? La méchanceté, la mesquinerie, la c***erie que personne sinon eux n'aura commise, et qui nous fera rougir quand un étranger nous la reprochera ? 


Comment peuvent-ils être à ce point à côté de la plaque ?

J'ai voté pour cet article qui mérite de passer en accès libre ! Il faudrait le diffuser aussi aux députés, qui n'ont sans doute pas fait le même effort de compréhension que vous... Merci !

Article voté.


Quand on pense à tout le tintouin dont on nous bassinait avec les agences de notation … et que le fonctionnement de nos institutions rend effectivement ce type d'information inexploitée par les politiques,  et inconnue du grand public … y'a vraiment quelque chose qui tourne pas rond !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.