83
Commentaires

Qui a vraiment coupé le nez d'Aisha ?

Et si ce n'étaient pas les Talibans ? La Une du magazine américain Time, la semaine dernière, montrait une jeune femme, Aïsha, 18 ans, avec un trou béant à la place du nez. Selon Time, cette mutilation a été ordonnée par des Talibans. Mais une politologue, spécialiste de l'Afghanistan, Mariam Abou Zahab, a catégoriquement réfuté cette version dans l'émission "C dans l'air", le 9 août. Pour elle, il s'agit d'une pratique d'origine hindoue, qui s'est ensuite répandue dans tout le sous-continent indien, jusqu'en Afghanistan. Outre l'hindouisme, on trouve la trace de cette pratique ancestrale dans les civilisations pré-colombiennes, et...jusque dans l'armée de Saddam Hussein. D'autres chercheurs, en revanche, n'ont jamais entendu parler de cette pratique dans l'hindouisme.

Derniers commentaires

Ah ben, j'vous l'avais bien dit...
(Mais finalement il y a des journalistes qui ont bien fait leur boulot, j'ai été mauvaise langue.)

Par contre j'ai un [s]petit[/s] gros bémol concernant la manière dont @SI retranscrit ce que Abou Zahab dit. @SI (i.e. Laure Daussy) indique "Pour elle, impossible que les Talibans aient commis cet acte."

Ce n'est pas ce que j'entends quand j'écoute l'extrait. Elle dit, et plusieurs fois "Les Talibans n'ont rien à voir avec ça". Et elle indique que couper ainsi le nez pour des raisons "d'honneur" est une pratique répandue, et de plus dans une région bien plus large que l'afghanistan.

Voilà mon bémol: cela ne veut pas dire que Abou Zahab affirme que ce n'est pas un bonhomme "encarté" taliban qui ait fait cela. En effet, même si c'est effectivement un bonhomme taliban qui l'a fait, je pense que Abou Zahab veut dire que ce n'est PAS PARCE qu'il est taliban qu'il a fait cela, mais il l'a fait par application de cette "tradition" qui n'a rien à voir avec l'idéologie talibane, tradition d'origine très ancienne (plus que l'islam) et d'application très vaste.
Ce n'est pas l'idéologie talibane qui est la cause, la source, la "justification" de cette mutilation, c'est une tradition bien ancrée et bien postérieure aux talibans ; ainsi c'est pour cela que le titre du Time est falacieux, en faisant croire qu'en éliminant les talibans cela n'arrivera plus, ce qui est bien entendu totalement faux (cf. mon commentaire sur l'autre article).
PFffuuuuiit comme l'a bien dit CLausewitz : "l'opinion publique est un objectif militaire" ! DOnt acte !

Voici pourquoi on met à la Une la femme "de là-bas dis" perpetuellement voilée,lapidée, arasée du nez, brûlé avec de l'acide (oups heu ca

c'est au Pakistan !) on ne "parle que d'une femme et pas des hommes qui eux aussi doivent "payer " pour le prix d'un

quelconque péché
à cause d'une divinité qui a perdu son karma dans une autre vie.

Des coutumes inhumaines, il y en plein le monde mais Mr Y. G fait semblant de s'indigner que pour ces pauvres

femmes là les afghanes, les Persanes, les INdiennes, pourvu que leurs "mecs " (de près ou de loin )soient affilié aux prétendus Talibans.

Qui comme TOUT LE MONDE le sait sont "pure création de la CIA et de l'ISI pakistanaise " au moment de la guerre contre l'Urss et

l'Afghanistan. Que le boomerang soit revenu dans la gueule des Américains avec la famille amie de Bush : "Ben Laden" est encore autre

chose.
C'est que la famille Ben Laden après avoir "fricoté en affaires " avec la grande et chrétienne famille Bush, soudain a changé d'avis.


Mais de ne pas parler des centaines de milliers de morts passés et ceux encore plus nombreux à venir : plus de

logements, d'infrastructures d'aides aux populations, dévastation quasi totale, à l'aide de ces merveilles de technologie : les mini-nucks" (mini

bombes atomiques !) et autres bombes à sous munitions,et à Uranium appauvri, [large]ça par contre PERSONNE Ne s'indigne[/large].

Pas d'eau, pas d'électricité, pas d'hôpitaux, les alliés de la Coalition sont tous corrompus, détournent le peu d'aide qui arrivent; celà fait

quand même 10 ans qu'on détruit complètement un pays, mais il y en a encore à "chialer devant des images qui sont de la pure

propagande " ! A croire que Y. G a des actions dans l'armement pour parler "comme il le fait " ...OU alors dites nous ! ON nous explique bien

que des coutumes barbares existent même en Inde "pays démocratique" comme on le croie; mais non il suffit de parler de "afghan,

musulmans, terroristes, et on veux encore nous faire croire que si "on va là-bas c'est pour le "SEUL BIEN DES FEMMES" ! Franchement

faut être nul là !

Et les enjeux géo-politiques par rapport au "pétrôle de l'Asie Centrale" et les Bases arrières des USA pour intervenir "partout dans le

monde, ca vous échappes Yannick .G ?? Quelqu'un comme vous si guerrier ca m'étonne !

Non je penses que vous le savez bien, mais vous insistez trop "sur l'aspect " humanitaire " et des valeurs occidentales, pour tenter de nous

faire accroire NOUS que votre "vue des choses est la meilleur" et votre focalisation sur les femmes "abusées" en témoigne !

Et oui "elles sont libérées les femmes depuis 2001 ! Et leurs enfants libérés aussi et ils vont à l'école, et mange à leur faim, étudient et leurs

pères sont charmants depuis que nos "armées sont là-bas " à mettre la patée sur la gueule de ces "méchants [s]résistants[/s] euh terroristes

talebs" ! Car enfin tout ces hommes qui résistentterrorisent (à) la force de frappe la plus puissante, sont aussi des pères, frères, enfants

de ces mêmes femmes ??? NON ???(

Libérés puisque DECEDES ![large][/large]

Voilà pour la défense de nos "grandes valeurs à nous les occidentaux " qui n'avons pas craint de pratiquer la torture en Indochine, Algérie,

et que l'on continue en France-Afrique à leur "mettre sur la gueule " à ces "méchants vilains [s](musulmans ?)[/s] barbares africains
.

On a beau les bombarder "ils en veulent pas de ces valeurs là ! Mais ca vaux la peine au moins d'essayer de nouvelles armes de destructions

massives étant donné "leurs barbaries" surtout sur les femmes. Car on ne parles que des victimes femmes "pour faire réagir " les gens sur un journal de propagande !

N'est-il pas Mr Yannick G ????
Ainsi donc, le furieux sexiste qui a coupé ce nez n'est selon toute vraisemblance pas un Taliban.

Déjà que les Talibans ne sont pas une armée régulière d'un pays constitué, et qu'ils n'ont pas d'uniforme (à part peut-être une barbe, mais enfin des hommes à barbe non-taliban, il doit y en avoir des paquets), et qu'on ne peut donc les reconnaître à coup sûr afin de les abattre sur le champ, voilà en plus que même des non-talibans, donc encore moins reconnaissables, sont donc des barbares.

Si n'importe quel afghan venu peut être un barbare, alors, que faire ? Comment choisir sur qui faire un carton ?
La seule solution logique est donc qu'il faut éliminer tous les afghans mâles si on veut être certain d'éliminer les barbares.

Sauf que parmi les femmes, à part celles qui ont été maltraitées, il y aura des futures mères pour peut-être engendrer des enfants auxquels elles donneront une éducation traditionnelle, risquant donc de perpétuer les pratiques barbares.
La seule solution logique est donc alors d'éliminer toutes les femmes afghanes qui n'ont pas été violentées.

Mais ça ne suffira pas, la barbarie sévit ailleurs, dans d'autres pays. Hé oui.
Il nous faut donc sans attendre envoyer des troupes en Iran, au Pakistan, en Arabie Saoudite, retourner en Irak, etc..., pour y faire la même chose.

Mais ça ne suffira pas. Il conviendra évidemment d'envoyer des troupes pour éradiquer le barbare dans les pays africains dans lesquels l'excision est pratiquée (ce qui nécessitera l'éradication complète de pas mal de villages, parce qu'évidemment, pour distinguer précisément qui fait quoi... Mais enfin, hein, il faut bien y mettre les moyens, faut savoir ce qu'on veut et prendre ses responsabilités)

Mais ça ne suffira pas, évidemment. Car il restera encore tous les maris violents qui battent leurs femmes, tous les violeurs, etc...
Il faudra donc envoyer des troupes partout dans le monde (à l'exception, peut-être, de l'Antartique - quoiqu'il y ait peut-être des pingouins mâles qui... allez savoir), et donc y compris dans notre propre pays, pour traquer le sexiste barbare et les éliminer à vue, ces salauds.
Bon, peut-être que vous y passerez aussi par erreur, ou que les bombardements sur certains quartiers de nos villes supprimeront quelques-uns de vos proches, mais il faut bien se dire que c'est le prix à payer pour être enfin débarrassé de la vermine sexiste.

Bon, et après ça, on y verra déjà plus clair - on pourra passer aux racistes.
"après ça, on y verra déjà plus clair - on pourra passer aux racistes."

Rassurez-vous, Djac, une fois fait ce travail, vous aurez bien progressé dans tous les autres, les sexistes étant outre des nullards, des cumulards, ils sont bien souvent racistes sans parler d'homophobes.

:P yG
Yeah !
Shoot them all !

(la logique nous disant qu'il peut toujours exister des racistes non-sexistes, ou des homophobes non-racistes, etc.., il faudra malgré tout faire plusieurs fois le boulot. Cent fois sur l'ouvrage...
Et entre les cibles véritables et les victimes collatérales et autres erreurs - parce que distinguer le sexiste, c'est pas toujours évident, hein, et puis personne n'est à l'abri, il y a toujours un petit signe équivoque et dénonciateur, genre vous oubliez d'accorder un nom de métier au féminin, ou vous regardez un décolleté par inadvertance, ça peur se jouer à rien au final, hein -, il ne restera plus grand monde : en plus ça résoudra le problème démographique et écologique, c'est pas beau ça ?)
"en plus ça résoudra le problème démographique et écologique, c'est pas beau ça ?)" : Djac

On ne peut rêver mieux.

Cela étant dit, c'est en toute "logique psychologique" que racisme, sexisme et homophobie sont liés, puisqu'ils procèdent tous du même mécanisme. Par conséquent, rencontrer les trois chez un même individu n'est donc pas l'exception, mais bien plus la règle.

yG
Yeah !
Shoot them all !
Pas de quartiers !
Réduisons-les en charpie !

Et ainsi nous aurons Œuvré pour notre Mission pour le Bien et la Raison.
Amen.
"Yeah !
Shoot them all !
Pas de quartiers !
Réduisons-les en charpie ! "
: Djac

Et si vous pouviez comme à votre habitude faire cela en 24h chrono, j'apprécierai, je n'aime pas lorsque cela s'éternise.

;) yG
Il sera fait selon vos désirs, Saint Yannick.
Je crains juste que le monde réel ne m'en empêche.
Fucking monde réel.
"Je crains juste que le monde réel ne m'en empêche.
Fucking monde réel."
: Djac.

Bah, vous m'avez déjà présenté cette excuse lors des subprimes, du CPE, etc...

Le monde réel n'est que ce que nous en faisons.
Que nous réussissions à le changer ou non, nous devons déjà combattre pour cela.

yG
Yeah !
Shoot them all and kill the real world !
Pour faire remonter un peu la discussion, je m'étonne que personne n'ait fait le rapprochement avec l'appel à défendre Sakineh, une Iranienne qui aurait trompé son mari décédé, condamnée à mort par lapidation. Les media en parlent, et une fois de plus BHL est à l'origine de cette campagne médiatique en France.
Autant je trouve abominables ces pratiques complètement rétrogrades, administrées sous l'égide de la charia, d'une loi coranique quelconque, autant je m'étonne qu'on ne s'attaque qu'à l'Iran en se servant de l'exemple de Sakinah, alors qu'il semble que cette pratique de la lapidation soit, une fois encore, très fréquente en Afghanistan, au Pakistan et en Arabie Saoudite... pays amis des grands démocrates amerlocains (mais pas de BHL j'imagine).
Que des abrutis de religieux profitent de vieilles coutumes machistes pour mieux aider la moitié mâle à dominer méchamment la moitié femelle me fait horreur.
Mais pourquoi BHL et la communauté internationale ne s'intéresse-t-elle qu'au sort d'une Iranienne alors que des milliers d'autres femmes dans le monde continuent à mourir sous les coups ou les jets de pierre de connards persuadés qu'ils sont dans leur bon droit parce que le ventre et le con des femmes leur appartiennent ?
"pourquoi BHL et la communauté internationale ne s'intéresse-t-elle qu'au sort d'une Iranienne alors que des milliers d'autres femmes dans le monde continuent à mourir sous les coups ou les jets de pierre de connards persuadés qu'ils sont dans leur bon droit parce que le ventre et le con des femmes leur appartiennent ?" : clomani.

Il y avait aussi cette femme, Lubna, condamnée pour avoir osé porter un pantalon au Soudan... Les exemples ne manquent pas pour stigmatiser une conception de la femme et des relations humaines aussi archaïque que barbare.

Maintenant, votre argument est spécieux, clomani, car, on peut toujours reprocher aux USA de mettre en avant la cause des femmes en Afghanistan, à BHL d'attaquer l'Iran pour cela, à d'autres de critiquer le Soudan pour des faits similaires, on peut toujours leurs reprocher de ne pas le faire lorsque cela se passe ailleurs, mais on ne peut leurs reprocher alors de le faire là où ils le font.

Car, en toute logique, tant qu'il y aura un seul endroit qui ne sera pas condamné explicitement, il sera toujours possible pour ceux de mauvaise foi ou faisant une erreur de raisonnement (je vous mets davantage dans cette catégorie sur ce problème) de condamner les critiques d'untel ou d'untel sur le comportement de telles cultures, tels pays, telles ethnies concernant les femmes.

Mais, c'est oublier que chaque critique pour être audible, crédible se doit d'être nominative, ce qui n'enlève rien au principe universel (ou qui doit l'être) qui sous-tend chacune de ses exemplifications, la lutte pour la condition féminine, qui reste un combat plus que nécessaire à mener partout, ici aussi.

Peu importe donc que cela soit un prétexte pour certains, il y a, hélas, bel et bien une triste et condamnable réalité derrière, une réalité contre laquelle il faut se lever et lutter.

La question n'est donc pas de savoir s'ils sont sincères ces BHL et autres Time, lorsqu'ils avancent de telles critiques, de telles justifications pour s'attaquer à ses pays, la question est de savoir s'il s'agit-là d'une bonne raison de le faire, si la cause des femmes méritent et donc mériteraient qu'on s'engage physiquement et sur ce point, je réponds pour ma part, oui, indubitablement.

yG
Un ami me suggère de faire une pétition pour que B.H.L. se propose pour remplacer la pauvre dame iranienne. Personnellement, je suggère qu'il se dénonce pour avoir trahi le mari décédé et être à la source du châtiment de la dame. Il échapperait -de par son statut d'homme- à la lapidation, et pourrait ainsi sauver beaucoup plus efficacement cette Iranienne.
Les hommes aussi sont lapidé en Iran au même titre que les femmes! (le fait d'etre un homme ne le sauve pas du tout)

personnellement je n'ai pas signé la pétition, d'une part c'est BHL , d'autre part la petition prétend prendre la defense du droit des femmes en defendant une femme condamné pour avoir été la complice de son amant dans le meurtre de son mari...
"Les hommes aussi sont lapidé en Iran au même titre que les femmes! (le fait d'etre un homme ne le sauve pas du tout)"

Oui, et dans ce cas, ce n'est pas au nom de l'égalité des sexes qu'il faut s'opposer à cette barbarie, mais au nom de la lutte contre la peine de mort, tout simplement.

"personnellement je n'ai pas signé la pétition, d'une part c'est BHL , d'autre part la petition prétend prendre la defense du droit des femmes en defendant une femme condamné pour avoir été la complice de son amant dans le meurtre de son mari..."

Et alors, quelque soit son crime, cela ne mérite pas que nous nous transformions en criminel à notre tour. Sa mort ne changera rien, si ce n'est qu'elle avilit ceux qui lui donne, quelque soit la manière. Encore une connerie issue de la charia, cette notion de la justice que ne mérite que le mépris et plus encore, toute notre énergie pour l'éradiquer.

yG
Oui, et dans ce cas, ce n'est pas au nom de l'égalité des sexes qu'il faut s'opposer à cette barbarie, mais au nom de la lutte contre la peine de mort, tout simplement.

pour une fois que j'etais d'accord avec vous il faut que vous rajoutiez une dose de mepris inutile à la fin
"pour une fois que j'etais d'accord avec vous il faut que vous rajoutiez une dose de mepris inutile à la fin" : ibrahim

Quel mépris ? Vis-à-vis de la charia ?
C'est la moindre des choses.

yG
"Un ami me suggère de faire une pétition pour que B.H.L. se propose pour remplacer la pauvre dame iranienne. " : clomani.

Pour ridiculiser BHL, inutile d'en appeler à la lapidation, une bonne tarte à la crème y suffit, comme Desproges le notait, il y a bien longtemps.

Cela étant dit, aussi peu crédible soit ce personnage médiatique, dénoncer l'Iran pour son traitement des femmes n'est pas inutile, c'est une nécessité.

yG
D'une manière générale, tout ce débat révèle une fois de plus la confusion entre une cause et ceux qui la servent ou s'en servent.

Or, peu importe ces derniers.
Une "noble" cause n'est jamais entachée par les abus ou dérives de ceux qui s'en réclament.

Certes, il faut encore s'accorder ou non (et donc éventuellement se combattre) sur ce qu'est une telle "noble" cause.

En ce qui me concerne, la lutte pour l'égalité homme-femme en est une et par conséquent, ceux qui pensent autrement sont tout simplement mes ennemis.

Tout ne se vaut pas, à commencer par les causes.

yG
Il y a un petit côté Simon de Monfort assiégeant Beziers chez notre ami YG, vous ne trouvez pas ?
shoot them all god will recognize his own ))
"shoot them all god will recognize his own ))": balthaz

Je préfère "shoot all god, I'll recognize yourself."

;) yG
Ouais, sauf que ce n'est pas des dieux qui meurent sous les bombes, c'est des hommes (au sens "être humain", pas de faux procès, pas envie de me faire descendre, moi)...
Eh oh, les angliches, causez en français, please : "Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens"...
a voté pour Djac Baweur.

J'allais écrire un post pour pousser la logique de Yannick G jusqu'au bout, mais vous l'avez fait mieux que moi. :)
Désolée , ça n'a rien à voir avec le sujet ...je reviens de vacances et je note que chaque fois que je clique sur une vidéo du site, il y a avant le sujet une publicité. C'est nouveau ? vu que le site est payant je m'étonne un peu. Qui peut m'éclairée ? merci à vous.
l'an passé, lesmédias parlaient d'un votant mutilé de la même manière :
http://www.lepost.fr/article/2009/09/01/1678101_afghanistan-le-nez-et-les-oreilles-coupees-pour-avoir-voulu-aller-voter.html
http://www.todayszaman.com/tz-web/detaylar.do?load=detay&link=185727
http://www.dailymail.co.uk/news/worldnews/article-1210221/Pictured-Ghastly-face-Lal-Mohammed-man-mutilated-defying-Taliban-Afghanistan-vote.html
Je ne suis pas chercheur, mais j'ai vu des images des nez coupés par le FLN pendant la guerre d'Algérie.

N'importe quel con muni d'un objet vaguement tranchant peut couper un nez. Laissons donc Lakshmana en dehors de tout ça.

Pour le coup, c'est vraiment une dépense d'énérigie, un dilution des faits et une diversion impardonnable. Il y a des gens qui feraient n'importe quoi pour passer à C dans l'air...
En lisant "petit cours d'autodéfense intellectuelle" de Normand Baillargeon on trouve un exemple similaire (dans la manipulation des médias):
http://www.franceinfo.fr/chroniques-le-vrai-du-faux-2010-07-29-le-faux-temoignage-de-la-premiere-guerre-du-golfe-470678-14-19.html
l'histoire ce répète ?
"Ne jetez pas la pierre à la femme infidèle, je suis derrière" comme disait Brassens.

Nous avons aussi notre lot de pratiques barbares issues de notre culture judéo-chrétienne et les maris violents tuent plus souvent qu'à leur tour les femmes qu'ils veulent voir disparaître, voir nos statistiques françaises. Quant à préférer avoir le nez coupé ou la vie enlevée, je vous laisse à vos préférences.

Merci pour ce papier qui montre combien une information est difficile à certifier.

http://anthropia.blogg.org
Peu importe que ce soit les Talibans, une tradition venue d'ici ou d'ailleurs, cette question est totalement inutile et donc en user pour critiquer la finalité de la une du Time est simplement hypocrite.

Pas plus qu'il n'est nécessaire de savoir si la pédophilie dans l'église existait avant, si elle est cautionnée par les écrits catholiques, par dieu, si elle a été importé, si l'église actuelle la soutient, etc., pour la combattre.

Partir du présupposé que l’origine compte, c’est déjà partir de l’implicite que l’origine est « unique », « pure », qu’elle permet de pointer un coupable précis.

L'origine du mal ne compte pas, seule son existence est à attester pour s'y opposer.

Or, même celle qui s'échine à disculper par soi-disant probité intellectuelle ces barbares de Talibans (l'application seule de la charia suffit pour leur attribuer ce qualificatif et leur rentrer dans le lard) admet comme vous le rapportez : "C'est une pratique extrêmement répandue dans la région", assure-t-elle, sans pouvoir préciser dans quelle proportion."

La question de la "proportion" est elle aussi inutile, car, à partir de quelle proportion un crime nullement isolé, récurrent, comme tout le monde s'accorde à le dire, est-il admissible ?

Les américains, via le Time, font l’erreur de pointer un coupable, ils ne font pas celle de ne pas désigner un combat légitime. C’est là l’essentiel.

Qu’ils s’en servent à des fins de propagande pour un autre objectif, c’est fort possible, mais cela n’enlève rien, strictement rien, à la nécessité d’agir urgemment concernant l’objectif qu’ils pointent et vis-à-vis duquel nous sommes désormais tous habilités à leurs demander des comptes.

yG
Il me semble bien que j'avais vaguement parlé d'une coutume qui ressemblait de loin à d'autres toutes aussi cruelles, exercées contre les femmes...
On m'avait alors soupçonnée de vouloir "excuser" les talibans. Si on critique la déformation et la récupération faite par les media US (ou Occidentaux) en disant que ça pourrait être une coutume locale qui n'a pas grand chose à voir avec la folie religieuse talibane, on passe pour une supporter des islamistes, donc des terroristes.
En revanche, que des hebdomadaires US lancent des information mensongères pour justifier l'injustifiable, là... pas de problème.
(je précise ici que je ne réponds aucunement à isa mais que je commente l'article).

Petit hors-sujet qui concerne l'Afghanistan. J'ai, par hasard l'autre jour, vu sur M6, tard le soir, un téléfilm (ou une série ???) qui m'avait l'air d'être espagnole (l'héroïne s'appelait Maria et son mari, Afghan, disait "nous allons rentrer en Espagne"). J'ai cru que c'était un film marocain (vu les paysages) puisque c'était en arabe sous-titré. En fait, c'est l'histoire d'une Européenne, tombée amoureuse et enceinte ensuite d'un Afghan. Visiblement dans cet épisode, ils étaient tous deux avec le bébé en Afghanistan et apprenaient qu'ils ne pouvaient pas rentrer car l'aéroport de Kaboul était fermé.
Je me suis alors demandé pourquoi les Afghans du bled reculé où vivait la famille du "héros" (vêtu à l'occidentale, comme sa bien aimée, qui finit par porter une burqa pour s'enfuir) S'EXPRIMAIT EN ARABE !
Bon sang de bonsoir ! L'Afghanistan n'est pas un pays arabe ! On y parle l'urdu il me semble, le pashtou, le farsi chez les Hazaras... et si certains parlent l'arabe, ce doivent être les recrues talibanes venues des pays arabes, du Maghreb ou de quelques madrassas européennes !
Après ça, Sarko et Hortefeux pourront faire tous les amalgames qu'ils voudront : Afghans = arabophones = terroristes = islamistes = conneries diffusées par Philippe Val et ses potes à longueur d'ondes et de journaux !
Quel sujet passionnant!
je ne ferai pas de mauvais jeux de mots, mais à part ça c'est quoi le but de l'artcile, dire que les Talibans sont sympas? que les hindous sont méchants? Dire que les américains ne peuvent pas prendre " excuse" des femmes massacrées en Afghanistan pour y faire la guerre (passqu'en fait, les talibans sont pas aussi méchants que ça).
dans mon souvenir c'est plutôt l'excuse"à" Sarko, pour le reste j'ai toujours cru comprendre que la guerre dans ce pays, c'était pour y bousiller les réseaux teroristes.
Enfin moi ce que j'en dis...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.