77
Commentaires

Questions mesquines sur l'intermittent de l'Elysée

Soyons mesquins quelques minutes, ça fait du bien.

Derniers commentaires

Une satisfaction pourtant: il n'a pas osé, cette fois, salir le Plateau des Glières de sa présence. Son entourage le lui aurait-il déconseillé, réalisant que ça pourrait être contre-productif?

Il semblerait que finalement leur impudeur a des limites, mais ce sont celles que NOUS leur assignons.
René Dosière quelques questions écrites, non? Vous aurez la réponse dans 6 mois au JO, si j'ai bien compris. D'après ce qu'il écrit dans son dernier livre, la république n'est peut-être pas encore irréprochable, mais elle semble s'attacher à davantage de transparence (relativement aux mandats précédents en tous cas). Effarant d'apprendre qu'il n'y avait pas, jusqu'alors de budget de l'Elysée, aucune mise en concurrence des entreprises, aucun recensement des objets remarquables (d'où disparitions), augmentations de personnel et de salaire quand toute la fonction publique se sert le kiki, gabegie des déplacements éclair en province, opacité des cabinets ministériels, jusqu'aux conditions d'achat de l'A330-200 présidentiel: "Le prix payé par l'Etat a donc correspondu à la limite haute d'une fourchette applicable à un avion plus récent de 5 ans et ayant 3 fois moins d'heures de vol" (la cour des comptes).

On peut aller faire la morale aux petites gens après tout ça...
Et Calvi sur la Cinq,pour qui roule-t-il ?Les cinq premières minutes de chaque émission balancent la réponse . Il roule pour le candidat-président.
Pas de remarques sur la manip?

Boutin-Morin abandonnent leur candidature le jour de celle du nain.

D'après nos fins analystes les raisons en seraient leur non "décollage" dans les sondages, voire des "pressions" de l'UMP (Apathie). Ouahahah!

Pourtant cela nous montre combien la préparation de l'élection est une œuvre de longue haleine (pour ceux qui en douteraient dans l'écume plate de la propagande quotidienne).
Il est évident que ces pantins ont été programmés pour, depuis le jour de leur retrait du gouvernement, occuper un espace médiatique et participer au brouhaha qui empêchent les débats sur les vrais questions, en voulant faire accroire aux benêts à une opposition de droite au nain.
"Ils nous ont pris pour des cons", fait semblant de pleurnicher en couinant comme à son habitude l'hypocrite imbécile Apateux, "ils utilisent les élections pour faire parler d'eux en dévoyant la noblesse de notre République et en prenant du temps de parole" (traduction libre). Tu parles! Comme si tu aurais donné plus de temps de parole aux autres "petits" candidats que tu méprises, connard (c'est plus fort que moi, je réponds à l'injure par l'insulte).

Au-delà de cette mascarade, cela doit nous aider à garder en tête que loin de ces événements fabriqués qu'on nous présente comme spontanés, la campagne est minutée de longue date. Que tout est organisé (même les impros - rien n'est plus travaillé que les impros, n'importe quel comédien vous le dira) autant au PS qu'à l'UMP depuis belle lurette. On veut nous faire parler (caqueter est plus adapté pour ce poulailler) sur du vent. Et Asi n'est pas en reste, crédibilité merdiatique oblige. Ces gens se payent avec nos sous pour nous présenter leur spectacle peaufiné jusqu'au bouton de guêtre pendant que la troupe des mercenaires arrive dans leur ombre pour nous river à nos clous lorsque, toujours trop tard, nous nous soulèverons.

Les plus grosses manips, comme les plus gros mensonges, sont celles qui se voient le moins et qui passent le mieux.
Je regarde la télé pour penser à autre chose que mes importants soucis personnels du moment... Impossible ! Je n'entends parler que de Sarkozy ! Ou de Flanby qui représente "la gauche" !!! Deux candidats... les autres ? Bof ! des "petits" candidats.

Z'avez pas aut'chose en magasin parce que, là, vraiment, c'est trop !
Eh, oh, les zélotes élites, on passe à autre chose ? Un truc vraiment sérieux ?

Par exemple : comment redonner un petit morceau d'espoir aux Grecs ? Comment refuser ce futur traité de stabilité qui va flinguer à tour de bras et nous mettre à la merci des "marchés" ?

Ou alors une grosse déconne qui fasse rire... euh... rien à l'horizon. ;o((
Et si notre président n'était qu'un épicier!!!
La faute à qui ? Sarkozy ou la Vème République ? Croyez-vous qu'Hollande - s'il est élu - ne soit pas tenté d'en faire autant, la constitution aidant... Allez pour ne plus douter, changeons de constitution et passons à un vrai régime parlementaire et arrêtons avec cette monarchie.
J'aimerais que toute la déclaration de candidature soit passée inaperçue, mais non, 10 millions de téléspectateurs sur une seule chaine, sans moi, faut-il le préciser.

Non la mer n'est pas vide en Grèce ou ailleurs, elle est pleine de naufragés, de détritus, qu'il se noie le candidat dans ce caca, sans nous bien sûr. Adios Sarkosse ..... hahahahahah, rires sarcastiques.

Ajouté : je n'ai lu que la partie visible [s]de l'iceberg[/s], de la chronique .... A quoi bon ?
Bien vu Daniel, mais ça passe comme une lettre à la poste sans que personne sans émeuve. L'enfumage permanent lasse ou anesthésie la réflexion et la combativité. Comme dans une ruche ...
Ha ha... Qu'est ce qu'il nous font rire au Figaro...

Pas facile de trouver un lever de soleil sur l'Atlantique...

Ils ont oublié le surnom de Sarko.. sarkozy l'américain...!!!

http://www.google.fr/search?tbm=isch&source=mog&hl=fr&gl=fr&client=safari&q=lever%20de%20soleil%20floride


Sont vraiment trop forts!!
Si vous voulez rire un bon coup :

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-france-forte-frankreich-uber-110416?debut_forums=0#forum3224836

Quelle plume Ariane Walter !
À mon avis, la mer ne va pas rester vide bien longtemps, je ne donne pas deux jours pour qu'on voie apparaître un montage avec le costa concordia.
Mais qu'elle horreur, il n'y a pas de douche dans les avions de location, ni de four pour griller les pizzas, c'est un scandale...
Pas mal, le coup de la mer grecque... et vide.

Message subliminal disant que les Grecs, pour la Troïka et nos Thénardier (Cynique le Petit et Cruella Merkel), ça n'existe plus, ça a disparu comme les nuages de la photo initiale ?

(Associer la notion de vide à Foutriquet 1er, c'est pas mal aussi. Je remplace "taupe gauchisse" par "buse gauche" ou "droite maladroite")
Sarkozy a fait un beau lapsus.
Parlant du référendum, il dit dans sa vidéo qu'il fera les Français "comptables de ses engagements".
Mais "comptable" veut dire "responsable", donc il rendra les Français responsables de ses engagements, intéressant lapsus.

http://anthropia.blogg.org
Que penser de cette info?Le fond de l'affiche est une photo de la mer Egée prise en Grèce...
66 jours et hop... du balaie.
aucune allusion vexatoire, jsuis chevaleresque !
gamma
F. Hollande a rappelé, à juste titre, que le sortant est en campagne électorale depuis le début du quinquennat : l'angevin que je suis avait pointé en 2009 un voyage à Damneray : 1600 habitatnts, 700 gendarmes et CRS mobilisés...
Les interrogations sur sa présidence intermittente se posent aussi de longue date lui qui passait en moyenne 24 h en avion par semaine et plus occupés à réunir son clan qu'à rassembler les Franaçsi, au contraire !

Le sortant-candidat aura coûté cher aux contribuables : espèrons que le candidat-sortant ne mélange plus les genres (?)....
Ayé, les affiches club-méd., les sérénades et tout le toutim…pour des efforts toujours des efforts mais toujours pour les mêmes !

http://www.youtube.com/watch?feature=fvwp&NR=1&v=ygbCL85XL4I
Je viens de voir son affiche.

Extraordinaire.

Le type qui a fait ça est sûrement une taupe gauchisse.

Car il n'y a personne d'autre que lui à l'image.

Il aurait voulu souligner l’égocentrisme d'un type qui prétend être le président des Français que ça ne m'étonnerait pas.

Et Narcisse 1er, tout benaise de se voir si belle en ce miroir, n'a pas pas vu le piège.

Et aucun de ses conseillers-courtisans, morts de trouille à l'idée d'émettre une critique*, ne lui a signalé le piège.

* A moins que, persuadés qu'il va se vautrer et préoccupés de se recaser, ils n'envoient ainsi un discret appel du pied à Fromage d'Avenir. Qui aurait bien tort de s'en priver : de tels larbins, ça ne court pas les rues.
L'affiche...Le jeune papa,le poil grisonnant,le visage serein.Plus de sourcils en accents circonflexes ,façon Laurel ...Sûr du renouvellement de son CDD,il pose en homme tranquille....Mais le comédien n'arrive pas à nous faire oublier l'image agitée et méprisante qui a si longtemps envahi l'écran .C'est celle-là qui domine.Il y a un gigantesque hiatus entre la représentation et la réalité.Chacun d'entre nous peut le décrypter.
Une candidature sous le signe du pétainisme : " Je fais, à la France, le don de ma personne pour atténuer son malheur..."

Quant à l'argument du capitaine abandonnant le navire, c'est se foutre du monde.
Le mandat présidentiel est un CDD bien déterminé, pas un mandat à vie, comme le pape.

Le nouveau candidat est un candidat comme les autres, dans la même catégorie que les autres.
En attendant, si on en juge par son slogan emprunté à Giscard, La France Forte, il ne devrait rester qu'un mandat, non ?
On a sûrement posé ces questions à propos de De Gaulle en 1965, de Giscard en 1981, de Mitterrand en 1988, de Chirac en 2002. Il serait intéressant de retrouver les réponses.
Les posera-t-on aussi à propos d'Obama ?
Hello !

Il faut absolument que Alain Korkos décrypte l'affiche de campagne de Nicolas Sarkozy sur fond marin : pas une vaguelette, pas un pédalo, pas un radeau de la méduse...

Rien! Sa tronche sur l'horizon, le lointain, le vide, le néant...

Mais qui lui a vendu cette affiche ?!
Vous avez raison de vous auto-flageller. C'est d'une outrecuidance et d'une vilenie, ces questions....

Si vous les posiez pour de bon, il vous répondrait que Mitrand faisait de même, donc circulez, il n'y a rien à voir.....

Comme si les abus en justifiaient d'autres. Typique d'une mentalité de délinquant.
Votre ton persifleur, Monsieur Schneidermann, va finir par vous attirer la colère de certains de vos abonnés !

Arsène Dubouc
Président du Syndicat National des Fromagers
.
J'avais peur que M. SARKOSY, l'homme du peuple, le copain des ouvriers et des braves types, le gars qui parle popu et emberlificote ses phrases pour que les gens du bas sachent bien qu'il est de leur côté,...j'avais peur que ce monsieur ne se présidentialise à l'excès pour l'annonce de sa candidature, ne nous la joue solennelle.
J'ai été rassuré dès les premiers mots.
Oui, jchuis candidat....a-t-il dit dans son style inimitable... et ensuite, il a enchaîné comme d'hab les approximations de langage et les fautes de syntaxe.
Dieu merci ! ...
Avec lui rien ne change.
Un vrai roc dans la tempête. Sarko, le seul point d'ancrage dans un monde qui court à sa perte.
Depuis hier soir, je vais beaucoup mieux.
Quand j’ai entendu qu’il allait chaque fois que c’était nécessaire faire appel « au peuple » je me suis dit que décidément, il était incurable, qu’aucun psychanalyste spécialisé dans l’autisme ou la perversion narcissique n’arriverait à lui mettre le nez dans ses permanentes contradictions :

- Parce qu’en 2008 il s’est torché avec le vote du peuple de 2005.

- Parce qu’il fuit le peuple dès que celui-ci n’est pas pré-sélectionné par son service d’ordre, voir le témoignage à la fin de l’article l’excellent Pangloss :

http://pangloss.blog.lemonde.fr/2012/02/13/la-mort-de-sarkodanapale/

Finalement, le seul peuple qu’il accepte et qui l’applaudit, c’est celui des gosses de Lavaur. Bah, les mômes, faut bien qu’ils apprennent à être manipulés…
Continuons dans la mesquinerie : il a dit qu'il rendra s'il est réélu la parole aux français. Ah bon ? Est-ce l'aveu que pendant ces 5 années il en avait fait des cocottes en papier ?
Quant à la méthode pour nous facturer son précieux temps de président, il nous le découpera en confetti de 6 minutes, comme tout avocat qui respecte son portefeuille d'heures facturées.
Au train où ça va, je me demande si en cas de défaite il ne nous fera pas un bon procès pour récupérer tout le fric qu'il n'a pas pu gagner en faisant président pour un peuple d'ingrats...
Pas regardé bien sûr... pas voulu entendre les commentaires ce matin...
Je lis ceux-ci et BOF ! Oublions-le... Plus la niaque, même plus la haine. Juste encore l'énergie pour une sorte d'incantation (puisque c'est à la mode et qu'ils ne savent faire que ça) :

[large]
DEGAGE !
[/large]
Tiens, je n'ai pas vu la partie décryptage des médias dans cette chronique...
Juste un billet politique qui n'a pas grand chose à voir avec @rrêt sur images. :-|

C'est mesquin...
Plus que 2 mois et il fout le camp... dégage.

La France a perdu des Présidents beaucoup plus "grand" que lui.

Allez ouste !

SEMIR
Sous Giscard puis Mitterrand nous avons eu pour slogan « le franc fort ».

Aujourd'hui c'est « la France forte ».
Le féminisme grammatico-orthographique a enfin gagné.
"va-t-il conserver son salaire à plein temps, ou bien être cohérent, et insister pour être payé en piges, en cachets, ou en prestations ?"
Daniel, effectivement, ce que vous décrivez là correspond au statut d'intermittent du spectacle.
Mais, pour le justifer, il faut assurer un nombre d'heures suffisant......
De ce point de vue, on peut être confiants, non?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.