24
Commentaires

Quelques conseils à la presse en ligne en période nabillomaniaque

Après Wikipédia, Nabilla a définitivement conquis à la presse en ligne. Avec plus d'un million de recherches Google le matin même de son arrestation vendredi 7 novembre, la vedette de téléréalité Nabilla Benattia, qui vient d'être mise en examen pour tentative d'homicide volontaire sur son compagnon Thomas Vergara, a lancé une course au clic folle dans la presse en ligne. Mais comment un site peut-il se démarquer de ses concurrents ? Et y a-t-il des méthodes infaillibles pour s'accaparer la première place dans Google News ? Alors que la jeune femme vient d'être placée en détention provisoire, @si vous propose en exclusivité un guide des bonnes pratiques de maximisation de l'audience en période nabillomaniaque.

Derniers commentaires

Voilà, condamnée à six mois de prison ferme pour avoir asséner des preuves d'amour... Il serait intéressant de voir ce qu'en raconte la presse espagnole, vu le récit que fit Jane Avril d'un séjour à Madrid1 :


« Un journaliste ne cessa, durant tout le temps de mon séjour, de m’offrir ses « services ». Il était fier de me montrer les cicatrices que ses maîtresses lui avaient prodiguées à l’aide de couteaux. Ce sont, paraît-il, des marques d’amour que se donnent les amants, tous furieusement jaloux !

Je fus, la veille de mon départ, poursuivie par cet enragé, et dus faire appel au sereno — gardien de nuit chargé d’ouvrir les portes avec son passe-partout — afin de m’en délivrer, me souciant peu de recevoir un tel souvenir de ce fougueux hidalgo ! »2


1. Normalement, à Paris, on préfère le revolver au couteau :

« Alphonse Allais, bien qu’humoriste, n’en était pas moins sentimental à ses heures.
Se mit-il pas en tête de m’épouser !
Ç’aurait été un bien cocasse ménage.
Comme je me refusai à accepter sa proposition, il s’en manqua de peu qu’un drame en résultât, une nuit qu’il me poursuivait dans l’avenue Trudaine.
Moitié riant, moitié pleurant, il brandissait un revolver dont il nous destinait les balles. Vous voyez ça d’ici !
J’eus quelque difficulté à l’apaiser, d’autant que les liqueurs de Salis ne devaient pas être étrangères à son état d’exaltation, dont lui-même se blagua par la suite. »3

2. Jane Avril, Mes mémoires, Éditions Phébus, 2005, p. 100.

3. Ibid., p. 65.
Hum...
Allez zut, je commence par raconter ma vie : mon mail principal est sur yahoo. C'est comme ça, j'ai choisi une adresse au pif il y a presque 15 ans maintenant, pas tellement de raison d'en changer. Du coup, quotidiennement je m'inflige la page d'accueil de yahoo France et j'ai ma dose de Nabilla. Tenez, rien qu'à l'heure où je parle, l'image centrale sur yahoo.fr c'est Nabilla, avec le titre pour cliquer : Nabilla placée à l'isolement pour plusieurs raisons. Laquelle ? Z'avez qu'à cliquer. Je l'ai fait par curiosité, ça renvoie sur une page yahoo/closer.fr avec le début de l'article, pour la fin de l'article il faut re-cliquer pour aller sur le site de closer. Si on descend un peu dans la page yahoo, il y a Fillon-Sarkozy (renvoie vers AFP), Nabilla (Public), Julien Lepers confronté à des candidats à l’hygiène douteuse dans Question pour un champion (voici.fr), Danse avec les stars (Public), Impôts : "Hollande se comporte comme un alcoolique", lance Mariton (FranceTV info), Cécile de Ménibus revient sur sa séquence osée avec Rocco Siffredi (Pure Medias), PSG-OM - Le Parc des Princes fait le plein de VIP (Paris Match). J'arrête là, je me rend compte que je suis sur l'onglet "Toutes infos". Si je clique sur actualité, j'ai le kosovo (Reuters), Rosetta (Maxisciences), Pour relancer la croissance, faisons venir plus d'immigrés (slate.fr), des graffitis nazis par Libération.fr...

Donc primo, dommage que mon browser oublie de garder la préférence "actualité" et me ramène vers un "toute info" qui se limite à du people.
Secondo, en prenant mon cas pour une généralité, j'aurai tendance à croire qu'un nombre important de personne ne va pas chercher l'info régulièrement sur un site particulier, mais au contraire que cette info leur est balancée par les yahoo et compagnie avec des titres pousse-au-clic pour renvoyer vers les sites (ça marche avec la presse people en ligne mais aussi libé, lemonde, le figaro, l'express, l'obs...). Marrant qu'@SI parle si souvent des sites de ces journaux, ou de google news (je ne connais personne qui s'en serve), mais jamais de ces immenses poubelles à contenu que sont yahoo et équivalent.

Tertio, Nabilla c'est un peu la cerise sur l'étron de l'information par internet. Ca et Hanouna, j'en bouffe visuellement chaque fois que je vérifie mes mails, pour bien me rappeler que même si la télé va crever, il restera internet pour glorifier les débiles et abrutir les gens. Du coup, entre les chroniques de Didier Porte qui 1 fois sur 2 nous parle de Hanouna, et maintenant un article creux sur Nabilla, je reste perplexe. @SI, WTF ?
Sérieusement, c'est quoi la justification de cet article ? Faire un peu léger, pour changer ? C'est vraiment nécessaire ? Vous pouvez aussi ne pas mettre d'article en ligne le samedi et profiter de votre weekend, vous avez déjà mon abonnement en poche. Je ne vous en voudrais pas. Moins que maintenant. Vous allez argumenter que c'est un décryptage ?
Je vais me la jouer deux minutes "pourquoi vous parlez de ça alors qu'il y a d'autres priorités, les choses qui m'intéressent pour commencer", mais sans déconner, vous ne pensez pas qu'il y aurait d'autres priorités ? De faire du décryptage, par exemple ? Ou même, soyons fous, parler de choses qui passent sous le radar d'habitude ?
Tenez, il y a quelques mois, le chef déplorait qu'on ne parle pas de sciences dans les médias. Récemment, vous avez fait une émission parlant du financement de la recherche. Le mouvement Science en marche est arrivé sur Paris. Ca a donné quoi ? C'en est où ? Ou alors, pour reprendre l'angle d'@SI, comment est ce que ça a été médiatisé ?
Il y a quelques mois, le chef déplorait qu'on ne parle pas assez de sciences dans les médias. Vous avez fait quelques articles (2 ?) sur Ebola cet été. Depuis, il s'est passé quoi ?
Le rapport du Giec est sorti. Il me semble qu'on parle plan écologique ou climat en ce moment à l'assemblée. Vous avez fait une émission avec Batho récemment. Y'avait pas un truc, là ?
Tenez, le NY times a publié une colonne qui a fait un peu de bruit récemment pour discuter de savoir si le milieu académique est sexiste. En plus, ça donne des forums qui débordent rapidement de messages infects et de trolls. C'était pas plus intéressant que Nabilla ?
Ouais, ce sont mes petites marottes. Je sais, sur ce principe, tout le monde peut gueuler de ne pas être assez servi, j'entend bien. Mais là mince, Nabilla. Quand j'expliquerai à ma fille qu'elle ne doit pas avoir peur de se lancer dans une carrière scientifique, qu'il y a de la place pour les femmes dans les sciences, elle me montrera Nabilla et me répondra que galèrer pour trouver des financements et un job, c'est bien sympa, mais qu'il est bien plus important d'être belle et cruche pour faire carrière.
Je ne comprend pas ce qui peut amener à ce genre de contenu ici. A part la remarque de Florence Arié plus haut, sinon je ne vois pas.
Les twittos se mobilisent en masse pour faire libérer Nabilla.
Comme quoi il ne faut jamais désespérer de l'humain, de son esprit solidaire et de son engagement pour les grandes causes.
Nabilla serait, comme Zidane, d'origine kabyle. ( mais plus labile qu'habile).
ASI, je vous file GRATOS un excellent moyen de faire un énorme buzz : photo de Nabilla avec les menottes - en plastique (tirée de la boutique en ligne qui vend "sa" ligne de vêtements) :
http://www.blooshop.fr/article/legging_genoux_cuir_ref_8177_1083.php

Je ne comprends même pas que cette image ne soit pas exploitée à sa juste valeur par la presse people...
On n'aura même pas eu le temps de savoir pour qui elle votait.
Découverte au moment de son" allo, non mais allo quoi" qui avait déjà fait le tour de France, de retour avec ce fait divers minable...Il faut avoir vu la bimbo refaite présentée par Gauthier dans un de ses défilés pour se rendre compte de la colossale vulgarité...Ceci dit Lagerfeld avait sorti une autre nana du même acabit, réputée pute à footeux en son temps...Tous les chemins mènent à "la réussite" sauf si tu te sers d'un couteau pour régler tes comptes. Mais pour qui recherchait la "célébrité" à tout prix, la voilà servie.
Je suis très étonnée que les féministes n'en profitent pas pour relancer le débats des violences conjugales, dont 100% des agresseurs sont avant tout agresseurs mais peut-être aussi un peu victimes, et 100% des victimes sont agressées mais peut-être aussi un peu consentantes.
ça concerne qui ? Combien de couples subissent de tels mécanismes ? Comment on évite d'y rentrer ? Comment on en sort ?
Le mécanisme est souvent réduit à une femme trop gentille qui essaye de ménager la chèvre et le chou et fini par laisser passer l'occasion de quitter et fuir un homme dominant.

Or on sait qu'il y a des couples lesbiens violents, des couples gays violents, des hommes violents sur leurs compagne, des femmes violentes sur leur compagnon, de la violence psychologique...

Oui je suis convaincue que certaines femmes violentes se sont déjà servie ce fait-divers auprès de leur conjoint pour minimiser leurs actes en disant "je sais que des fois je dérape, mais tu vois je ne suis pas dangereuse comme elle..."


Crions le, que dans le cas où on commet un geste violent envers sa moitié, ou méchant, ou humiliant, il est certainement préférable de chercher un peu d'aide extérieure plutôt que faire l'autruche !!
Crions-le, que subir un geste déplacé ne se résoud pas entièrement par un dialogue de debriefing entre 4 yeux, et qu'il faut être prêt à chercher des solutions extérieures, dissoudre toute emprise et préparer un plan B pour quitter le domicile le cas échéant !

Les gens violents ne se respectent pas plus qu'ils ne respectent leurs proches. Nous sommes souvent très proches d'un comportement violent...
La pédagogie et la bonne hygiène relationnelle ont beaucoup à nous apprendre.
Nabilla tente de trucider Thomas qu'elle ne supportait plus et dit : C'est pas moi, c'est lui. Il aiguisait son couteau et la lame a ripé. D'ailleurs, il avait déjà fait pareil en août, je vous dis pas comme il est maladroit.
François tente de faire éliminer Nicolas qu'il n'a jamais supporté, et dit : C'est un complot, et comment je vais me te leur coller un procès en diffamation au cul à ces deux fouille-merdes de journaleux du Monde !
Pas crédibles. Des amateurs.
Pour Fillon, quand on se remémore l'époque des Fontanet et des Boulin, on se dit qu'il n'a vraiment rien retenu des leçons des Grands Anciens de sa famille politique.
Pute à clic un jour...
Conseil n°5: recenser ironiquement les articles qui en parlent et mettre ça en accès libre?
Après le coup du "plug anal" (on en avait plein le ... dos) et celui des clowns (qui ont fait plus de pages que de dégâts) voici le dernier né du storytelling!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.