Quelques conseils à la presse en ligne en période nabillomaniaque
article

Quelques conseils à la presse en ligne en période nabillomaniaque

En faire des caisses, varier les angles, et ne pas oublier les photos !

Réservé à nos abonné.e.s
Après Wikipédia, Nabilla a définitivement conquis à la presse en ligne. Avec plus d'un million de recherches Google le matin même de son arrestation vendredi 7 novembre, la vedette de téléréalité Nabilla Benattia, qui vient d'être mise en examen pour tentative d'homicide volontaire sur son compagnon Thomas Vergara, a lancé une course au clic folle dans la presse en ligne. Mais comment un site peut-il se démarquer de ses concurrents ? Et y a-t-il des méthodes infaillibles pour s'accaparer la première place dans Google News ? Alors que la jeune femme vient d'être placée en détention provisoire, @si vous propose en exclusivité un guide des bonnes pratiques de maximisation de l'audience en période nabillomaniaque.
HuffPost Nabilla

1. En faire des caisses

Le Figaro et Le Parisien ont adopté la technique dite du "tapis de bombe" avec 14 articles et 20 tweets (chacun !) en 48 heures pour ce qu'ils appellent le "Nabillagate", loin devant 20 Minutes avec "seulement" 8 articles ou Le Monde qui se contente de 4. Résultat, les deux sites ressortent systématiquement dans les premiers résultats de Google Actu.

Parisien Fig


2. Varier les angles

Problème : après le cinquième article, certains sites commencent à manquer d'idées et d'angles originaux pour traiter le fait divers. Il existe pourtant de très nombreuses astuces pour contourner cet obstacle et continuer la course au clic :

Sondage LePoint

Si votre spécialité es...

Il vous reste 72% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.