28
Commentaires

Quatre morts en trois mois : toute-puissance des versions policières

Commentaires préférés des abonnés

La police tue, la police ment. La presse reprend les mensonges par facilité, mais aussi par idéologie. Le pouvoir et ses affidés savent très bien que cette police est leur ultime protection en cas de révolte populaire.

 

Approuvé 10 fois

Hier sur France Inter, Adrien Quatennens bien assaisonné à ce propos...

"la police tue" employé par JLM serait violent et aurait coûté des voix à la NUPES... Combien de morts pour que les violences policières soit reconnue ? 

Les mains arrachées, (...)

Mais, enfin? Puisqu'on vous dit que la police ne tue pas, vous cherchez les ennuis... et serez bien content de trouver la police pour vous protéger! Une époque formidable, ou fort minable?

Derniers commentaires

C'est vachement bien ces formats courts. Vous pouvez en faire davantage :)

L'intérêt pour la Police d'être la première à présenter sa version des faits, c'est tout simplement que sa version devienne la première présentée et entendue. C'est un phénomène parfaitement connu du Renseignement : il restera toujours quelque-chose de la première version énoncée.

Petit commentaire technique : 

Impossible de lire la vidéo sans désactiver mon vpn. Ce n'était pas le cas précédemment et c'est plutôt désagréable. Ça serait possible de corriger ce souci ?


Chouette article sinon, qui résume bien les choses.

Les routes deviennent de plus en plus dangereuses en France

Ce ne seront pas désormais les accidents de circulation qui en seront les premières causes de mortalité

.....

Avouez que la France est un drôle de pays...

Pour info:

Statutairement.


un Policier est un civil armé.

un Gendarme est un militaire.

Du point de vue éthique journalistique (ou tout du moins de fournir des informations raisonnablement correctes), on pourrait aussi faire le compte des infos bidons vendues par les syndicats policiers dans les affaires passées. Parce que c'est vraiment pas sérieux pour des chaînes qui se disent "d'info" d'utiliser comme témoins des syndicats dont on sait très bien qu'ils ont menti a plusieurs reprises par le passé, intentionnellement ou non. S'il est établi qu'ils ne savent rien ou mentent par principe, il n'y a aucune raison de leur donner la parole dans ce type d'affaire.

Et une chaîne qui continue d'inviter des menteurs patentés de façon récurrente devrait avoir des problèmes avec le CSA, parce qu'elle cherche sciemment à tromper l'opinion publique.

J'aime beaucoup l'apparition simultanée de deux articles sur le "Droit de tuer" - "Licence to kill" en angliche. :-)

Hé hé hé...

Ouais, je trolle :-)

J'ajouterais que le moment où la version de la police se révèle fausse est le moment où les médias passent à autre chose. C'est trop systématique pour être accidentel.

Pourquoi en est-on encore à se poser des questions comme "pourquoi la parole policière est-elle relayée en premier" alors que la réponse est évidente ?

Juste comme ça, et vous le savez, Acrimed fait un excellent travail sur ce sujet depuis de nombreuses années maintenant. Vous auriez également pu les citer

Merci pour l'approche, la mise en valeur du fait que la version policière est grandement médiatisée pour ces affaires et non celle des témoins et la recherche des faits.


Article déjà en accès libre ? tant mieux

Et c'est tout ?

6 minutes.  Tout ça pour dire : voyez ci-dessous. Ci-dessous : rien.

J'ai sûrement loupé quelque chose.

 Son tres clair  et sous titres : merci pour les mal entendants !!

Mais, enfin? Puisqu'on vous dit que la police ne tue pas, vous cherchez les ennuis... et serez bien content de trouver la police pour vous protéger! Une époque formidable, ou fort minable?

Légitime défense : droit individuel à la peine de mort.

Excellent format ces enquêtes vidéos ..

Merci d'alimenter l'indispensable reflexion !

Bonne journée à tous .

La police tue, la police ment. La presse reprend les mensonges par facilité, mais aussi par idéologie. Le pouvoir et ses affidés savent très bien que cette police est leur ultime protection en cas de révolte populaire.

 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.