55
Commentaires

Quartiers et confinement : "On dirait qu'on parle d'une enclave hostile"

Dans l'angle mort de la pandémie et du confinement, les quartiers populaires souffrent davantage que d'autres quartiers, et davantage qu'en temps ordinaire. Ils souffrent de la maladie, du mal-logement, et aussi de la faim si on en croit certains reportages. Comment les grands médias rendent-ils compte de leur sort pendant cette période ? Arrêt sur Images reçoit deux invités : Khaïra Mili, militante de l'association Pierre de Lune, basée à Pantin (Seine-Saint-Denis) et Ilyes Ramdani, rédacteur en chef du Bondy Blog. Le débat est suivi par une chronique linguistique de Laélia Véron.

Commentaires préférés des abonnés

Merci.

Khaïra Mili dit que c’est très calme niveau dealer à Pantin. Je conteste : j’ai vu une vidéo d’un drogué accompagné de gros bras qui alpaguait les gens à leur fenêtre et postillonnait sur tout le monde.

(Excusez moi... oui ? Ah ! Zut ! on me dit(...)

C'est bête, je trouve que le titre "Solidarité en bande organisée" est très bien trouvé. Utilisé par les habitants ou les journalistes des quartiers populaires, il serait un pied de nez tout à fait pertinent à l'opinion publique ordinaire. Mais sous (...)

"Marie Bénédicte" chez les "Bonobos".

Ne regardant pas la télé et ne lisant pas ce genre de presse, j'ai eu le même sourire désabusé vous trois, en disant à voix haute "p'taing c'est pas vrai!!"

Ces cons sont au delà de tout oser....

(...)

Derniers commentaires

Très bonne émission, merci. Avez vous proposé à la journaliste de PM de participer à l'émission ?

Dans la rubrique " Quartiers et confinement ", on vient de porter à ma connaissance  ( oui, parce qu'a moi , on porte les choses à ma connaissance ), que Monsieur B. Griveaux a été nommé " Haut Commissaire au confinement "

( je ne sais pas, si  c'est vrai, ce  serait trop beau )


J'en vois, déjà, certains qui affirment  qu'il n'en branlera pas une, à ce poste. ( des jaloux ! )


D'autres  diront que c'est un poste bandant.


En fait, pour moi, c'est la compétence reconnue, pour  celui qui a su faire preuve d'une certaine retenue, et la reconnaissance du travail manuel. 

Bonjour,

je vous ordonne de rendre gratuit l’accès à cette émission.

J’ai certes oublié de voter pour elle la semaine dernière (et je sais que seul compte mon vote), mais ce n’est pas une raison valable.

Parfois, une émission est bien, mais je trouve préférable qu’elle ne reste accessible qu’aux abonnés. Celle-ci, au contraire, est à diffuser.

Face à ces arguments imparables, nous attendons de pied ferme le passage en contenu gratuit.

Merci par avance.

L'émission m'a fait penser au faux reportage réalisé par des étudiants en arts déco qui avaient remporté le Grand prix paris match en 2009 sur le thème La précarité étudiante. Ces derniers avaient bien prouvé que les clichés et la tendance au raccourci journalistique étaient loin de poser problème à ces rédactions : https://www.lemonde.fr/culture/article/2009/06/25/deux-etudiants-en-arts-deco-mystifient-paris-match_1211375_3246.html

Hélas, ce ne sont pourtant pas les français d'origine nord africaine ou musulmans bossant dans tous les milieux qui manquent pour réussir à en finir avec ces préjugés et ce racisme odieux et tellement débile.

Mais non, il faut continuer à laisser penser aux bons français blancs athées ou chrétiens que "ces français là" ne sont pas faits de la même chair, du même sang et des mêmes viscères. 

Je fais partie des français au bon teint. Je suis blanche, de familles chrétiennes non pratiquantes et j'ai grandi en entendant ce racisme viscéral, systématique et tellement con.

Durant des années, je me suis retrouvée avec une forte culpabilité, je me reprochais à moi même ce dont mes familles étaient coupables, j'ai mis des années à m'en sortir, à présent je vais mieux merci et il ne reste quasiment personne de ces deux familles, j'ai élevé mon fils dans l'ouverture aux autres et surtout dans l'horreur des préjugés et des stereotypes. Je crois m'en être plutôt bien sortie, ses amis, nombreux, sont de toutes origines et couleurs mais j'ai la triste sensation de ne pas être en majorité dans ma génération, pourtant celle pour qui la couleur ou les croyances n'étaient même pas des sujets, moins encore des problèmes.

Comment pouvons nous en être encore à ce niveau là d'abrutissement, je ne comprends pas, ça me dépasse totalement. 

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

J'en suis à 11 minutes et Khaïra Mili n'a pas encore eu l'occasion de dire un mot, c'est pas la première fois que l'invité femme est en retrait et qu'on semble l'oublier..

Merci encore!

J'ajouterai que titre peut etre percu comme : 'les criminels sont sympas'. Le fait de ne pas donner les professions des gens va dans ce sens de sous entendre que ce sont potentiellement des criminels ou membres de gang (bandes), car sans profession identifiée... 


Merci et bravo pour cette excellente émission (encore une !).

Il existe pourtant une émission quotidienne qui parle des quartiers populaires sans préjugés ni condescendance, qui donne la parole à des invités divers et variés et les laisse parler longuement, sur des sujets de fond, c'est l'émission Clique, animée par Mouloud Achour sur... Canal + (oui, oui, la chaîne de Bolloré !!). L'émission du 28 avril avec Florence Aubenas était particulièrement réussie. De tous les talk show de la même tranche horaire, c'est sans doute le meilleur, en tout cas le plus original. Ça vaut le coup d'aller voir, et pourquoi pas, d'y consacrer l'une de vos émissions justement !


Emission sans intérêt, quand on commence à croire que les médias de masse sont censés faire du média d'élite/haut de gamme/de qualité on se fourvoie complétement. C'est comme demander à des lycéens de courir le 100m en 10 secondes, cela n'a aucun intérêt, ni chance de réussir car seuls certains, pourront et voudront atteindre ce niveau. C'est la même chose dans tous les domaines.


Combien de gens prêt à payer pour une information de qualité ? Demandez à arrêt sur images, mediapart, le monde diplo.....

Vous allez me dire que les gens payent Paris Match et oui donc c'est qu'ils l'ont choisi n'est-ce pas?


Ilyes Ramdani,

Faîtes dont un tour à Nantes. Dans les "quartiers" populaires aucune police, ils s'arrêtent pile avant. La police préfère contrôler les prolos blancs, mais pas les bobos je vous rassure. Merci de ne pas faire de généralités aussi trompeuses que celles-ci.

Je m'appelle Thibaut, tous les jours, les gens se trompent sur l'orthographe, et je suis d'accord cela m'énerve. Je donne un exemple opposé, croire que d'écrire Sofiane plutôt que Soufiane un nom d'origine arabe, c'est se tromper, c'est complètement méconnaitre l'écriture arabe, sa langue et sa culture. 

ça marche aussi avec Ousmane, Meriam, Amine, Radouane, Elyes etc.. (Pour l'anonymat on repassera)

Et le nom du média Fumigène on en parle ??

Chacun utilise la sémantique à sa guise....

Bonne émission, c'est dommage néanmoins de n'avoir pas cité le quotidien national qui a eu depuis le début du confinement un traitement différent de la situation sociale en général et des quartiers populaires en particiulier: l'Humanité. Ce n'est pas surprenant de leur part, mais il ne faudrait pas que cette singularité serve de prétexte pour l'invisibiliser encore plus.

Je constate que cette émission semble intéresser peu d'asinautes vu le peu de commentaires et sa relégation en milieu de page. J'ai meme cru qu'elle avait disparu. Ce n'est pas le monde des asinautes, ces gens ont peu d'intéret n'est-ce pas! Qu'on est mieux entre penseurs profonds!!!! philosophes, journalistes et tutti quanti, enfin des intellectuels quoi! J'arrete sinon je vais finir par employer des mots que la décence me défend d'écrire.


 Malthide Larrère n'aurait-elle pas des exemples historiques à proposer?

Je viens de lire l'article de Paris Match : choquant de condescendance, de préjugés, d'une forme de paternalisme aussi. On dirait un anthropologiste qui débarque dans une contrée lointaine, en décrit les us et coutumes fort étranges (les "check") et dissimule inconsciemment son mépris derrière une façade bienveillante. Les gens des quartiers, ces braves  petits sauvages! 


Mais au fond, je me demande si ça n'est pas inévitable pour toute construction d'un discours qui fonctionne par le mécanisme de deux instances distinctes : observateur et observé. 


L'intervention de Laélia Véron procède du même mécanisme. Avec toute la bienveillance du monde certes, mais au final, elle apporte ses techniques d'observation universitaires et les plaque sur les observés. Sur le plan discursif, on en revient au même procédé que dans l'article de Paris Match. 


Khaïra Mili et Ilyes Ramdani se retrouvent malgré eux et alors qu'ils ont produit un discours de l'intérieur, eclipsés, relégués en tant que spectateurs, en tant qu'observés, à la fin de l'émission. Comme le fait remarquer Laélia Véron au début de son intervention d'ailleurs, son apport analytique à l'affaire n'était pas nécessaire. Le travail a déjà été accompli par l'association fumigène. Alors pourquoi le faire? 

Merci pour cette émission. Merci aux intervenants!


L’hégémonie culturelle du bloc bourgeois me désespère !


Des journalistes aux hommes politiques …


Il aura fallu du temps à ASI pour se détourner de cet entre soi social et culturel.


Même si j’ai conscience d’être en minorité dans cette espace , cette émission est importante .


Non pas , par ce qu’elle démontre comme la gestion coloniale des quartiers ,  les renvois  systématiques aux corps des indigènes mais par ce qu’elle révèle de l’acceptation des habitants des quartiers populaires. 


Plus rien ne nous étonne ; « plus rien ne m’étonne » https://youtu.be/vqmUkjZhYOM



Vivement que nous , ici le nous de ma communauté de destin, nous retrouvions le chemin des luttes , de la colère , des émeutes.


Tremblez bourgeois



J'ai vécu pendant 5 ans dans un quartier populaire,je n'ai jamais vu autant de solidarité que là,ce qui me fait parfois le regretter.

Encore une belle démonstration du bloc bourgeois des sociaux traîtres soit disant progressistes par l'honorable représentante du Printemps Républicain dans les Grandes Gueules de RTL. Le propos de cette personne est très éloigné des 12 engagements.

Je ne sais pas si vous avez vu ce témoignage

CORONAVIRUS - Ils aident ceux qui ont faim - Entretien avec Kamel Guémari

https://www.youtube.com/watch?v=8ABTRYps-go

Ça rejoint quelque chose qui a été dit, le fait de laisser parler le acteurs réels des évènements.

Kamel Guémari avec ces mots, sa syntaxe et son vocabulaire ET surtout ce qu'il a montré m'a fait venir les larmes aux yeux.

Je ne sais pas en quelle mesure ASI pourrait populariser ces actions et surtout montrer comment le peuple de France a pris le merdier à bras le corps. Mais je pense que c'est nécessaire.

Bravo superbe emission. Intervenants éclairant s et éclairés. 

Voté, mais merci également ! Vrai exercice d'arrêt sur images/mots. Et à nouveau, du plaisir à retrouver des thèmes dont on entend moins parler en ce moment, qui restent pourtant essentiels

Il y a un aboutissement catastrophique à tout ce prisme d'interprêtation instauré par Paris-Match, c'est l'allusion aux "ONG islamistes" qui apparaissent en filigrane. Ces clichés et ce vocabulaire, ces éléments de langage sont très dangereux. Ils sont la tête de pont de futurs ratonnades... On n'est pas sortis de l'auberge !

C'est toujours un plaisir pour moi de voir et d'écouter la très charmante Laëlia Véron, pour la justesse de ses observations et de ses raisonnements. La linguistique me passionne aussi !

J’me disais : « moui, une émission sur les banlieues, bof »


Au final c’est l’une de vos meilleures émissions.


Comme quoi 🤷‍♀️

C'est bête, je trouve que le titre "Solidarité en bande organisée" est très bien trouvé. Utilisé par les habitants ou les journalistes des quartiers populaires, il serait un pied de nez tout à fait pertinent à l'opinion publique ordinaire. Mais sous la plume de "nos" médias, il sonne en effet fort mal. C'est un peu l'histoire du nez de Cyrano:


"Je me les sers moi-même, avec assez de verve,
Mais je ne permets pas qu'un autre me les serve."

"Marie Bénédicte" chez les "Bonobos".

Ne regardant pas la télé et ne lisant pas ce genre de presse, j'ai eu le même sourire désabusé vous trois, en disant à voix haute "p'taing c'est pas vrai!!"

Ces cons sont au delà de tout oser....

N'oubliez pas de voter pour donner de la visibilité à cette émission un peu différente. Du coup, je ne suis pas abonnée à Paris Match et ne pourrait pas lire l'article de départ mais le décryptage d'ASI était très intéressant et le droit de réponse dans Fumigène aussi.

Mais d’où vient cette bouffe gratuite ? Le papa est vraiment boucher ? Personal branding ou solidarité ? Lumpenprolétariat ou constructeur de l'alternative inédit d'un monde fraternel ? Malheureusement difficile à dire quand se défendre fasse au manque de respect occupe une grande partie de l'interview. Je crois pas que AIS soit sorti du piege tendu par ParisMatch ... Qu'aurait ete l'interview d'un défenseur de la zad de Bretignole Sur Mer https://reporterre.net/Evacuation-de-la-Zad-de-Bretignolles-sur-Mer-les-autorites-n-ont-pas-respecte-le ? On aurait parlé du manque de respect fait au zadiste dans l'article et de la mythologie du punk à chien ... ?

Brillante émission!

Merci.

Khaïra Mili dit que c’est très calme niveau dealer à Pantin. Je conteste : j’ai vu une vidéo d’un drogué accompagné de gros bras qui alpaguait les gens à leur fenêtre et postillonnait sur tout le monde.

(Excusez moi... oui ? Ah ! Zut ! on me dit qu’il habite à Paris, dans un quartier. L’Élysée. Bon.)


Barbara Lefebvre, je voulais savoir si c’est celle qui a joué dans les Visiteurs. Elle a le même accent.


Hi hi ! Les Parisiens qui sont partis attirés par le soleil. C’est tout à fait ça ! J’ai souligné à plusieurs reprises la grande mansuétude des medias et du gouvernement à leur égard.
Les séparatistes des quartiers cossus ont bonne presse.


Bref, merci aux deux invités, de fins analystes !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.