207
Commentaires

Quand les préservatifs d'Assange deviennent un enjeu d'information

Son préservatif a-t-il craqué ? A-t-il refusé d'en remettre un ? Quelles sont les motivations de ses partenaires féminines ? La presse britannique, et quelques sites et blogs français, commencent à détailler les charges suédoises qui pèsent contre Julien Assange. Ces accusations à caractère sexuel ont été présentées le 7 décembre devant un tribunal londonien par les autorités suédoises, ce qui a conduit le juge Howard Riddle à placer le porte-parole de Wikileaks en détention à Londres jusqu'au 14 décembre, en attendant un jugement sur son éventuelle extradition.

Derniers commentaires

Voir la vie connue de Julian Assange sur Wikipédia :

Vie d'Assange selon wikipédia complète ou pas ?

Il semblerait qu'il est quand même travaillé pour les USA et que les fuites des infos soient déjà des "choses connues" dont rien de nouveau sous le soleil. D'autre part Assange a travaillé pour la télé russe anglaise "ennemi des occidentaux en ce moment " rutoday ! On le lui reproche car c'est une télé des ennemis russes au vu des derniers votes NIET du droit au véto à l'ONU sur le contentieux "Syrie" ....Est-ce pour cela ??

Une autre version de la vie d'Assange selon un journal

Ne serait-il pas un génie de l'informatique qui aurait eu plusieurs "employeurs" ou être agent double ?? On l'accuserais peut-être de viol pour ne pas l'accuser d'une chose non dite et non publiable ?? Avec les services de renseignements qui coopèrent entre les pays sait-on jamais ?
Dans MDP un nouvel article assez exhaustif sur "l'affaire" Assange avec des commentaires instructifs.

Et pour ceux qui causent l'angliche un article de Human Rights Watch rapportant que la gentille Suède a déjà extradé aux USA
au moins deux personnes qui y ont été torturées par la suite.

C'est ICI
Dans Médiapart du 16 août

Mais depuis ce matin, de crainte que Julian Assange ne parte en Équateur, la police britannique bloque toutes les issues de l'ambassade prise d'assaut par les caméras et des centaines de personnes venues soutenir le cofondateur de WikiLeaks. Les autorités britanniques ont prévenu : en cas de refus de la représentation diplomatique de leur livrer Julian Assange, la police donnera l’assaut.

Qui peut être assez naïf pour croire que la GB, le caniche des USA, se transforme subitement en loup menaçant, risquant
une grave crise diplomatique pour une simple affaire (non établie) de fesses?.
Il suffirait, pour lever le doute, que la Suède s'engage à ne pas extrader Assange vers les États-Unis. Si elle ne le fait pas, on peut craindre que cette affaire de viol, sans chercher à la minimiser, ne soit qu'un prétexte.
Si la Grande-Bretagne donne l'assaut, le monde entier sera fixé.
Et saura que ce n'est pas une affaire de viol (sans violence, sans surprise, sans transmission de maladie mortelle, etc.) en pays nordique qu'on reproche à Assange.
Certains ont encore un doute, c'est dingue.
Ce petit jeu entre pays dont la loi convient ou pas, pour l'envoyer vers les usa...
Tout à la gloire des usa (mode ironie), comme d'habitude, un grand beau et noble pays que celui du western.
Je finis par penser qu'ils ont sacrément attendu quand même avant de débarquer, c'était pour nous aider vraiment ou pour être de la partie au moment de récolter les bénéfices? Je suis en colère, je ne les hais point parce que je les aime mais les américains faut se les faire quoi, avec leur parano.
Cette affaire sent le coup monté à plein nez.

Comment s'expliquer autrement l'acharnement suédois et les réactions britanniques au plus haut sommet du gouvernement pour un
viol putatif?. Il a rien d'autre à foutre l'antipathique Cameron? Et s'il s'occupait des Britanniques qui vivent en dessous du seuil
de pauvreté, ce couillon à la face aussi satisfaite que rougeaude?.

Tout ceci ne trouve de logique que si l'on considère qu'il y a le Big Brother US derrière tout ça.

Et pas besoin d'être conspirationniste pour trouver que c'est l'évidence même

Il est clair qu'on cherche à effrayer d'éventuels nouveaux informateurs. (Tiens le mot "effrayer me fait penser aux Pussy Riots
dans un autre grand pays ultralibéral)

Et je comprends tout à fait que Julien Assange ne tienne pas à subir le même sort que le soldat Bradley Manning, emprisonné
sans jugement dans des conditions particulièrement sévères et humiliantes (quelque peu adoucies depuis un certain temps)
depuis 713 jours pour avoir fourni des infos sur des exactions de l'armée US à Wikileaks (si mes souvenirs sont exacts).

Et tout ça se passe dans cette démocratie exemplaire que prétendent être les USA. ROFL

Voir ICI Assange & Manning

PS: le brave (dans le sens de courageux) soldat Bradley Manning dont Gilles klein nous parlait de temps en temps, puis
il l'a sans doute perdu de vue. C'est vrai qu'on entend très peu parler de cette affaire dans les médias.
La seule question à se poser est: Les faits sont-ils avérés ?

Mais votre article va beaucoup plus loin. Vous dites, en substance, que même si les faits étaient avérés, cela ne serait pas si grave, sous entendant que la justice suédoise irait trop loin. Pourtant, en France, pour les mêmes faits, il y aurait bien viol au moins à deux reprises. Et j'ai honte qu'en 2010, un journaliste "sérieux" puisse écrire cela.
Julian Assange dépenserait 225.000 $ par an pour ses frais personnels http://goo.gl/qz1mS

Je comprends qu'ils fassent bosser Owni gratos chez wikileaks… Par contre Assange a largement de quoi se payer l'hôtel, et même des call girls… franchement tout cela me dépasse…
Quel rapport entre les "viols" et la divulgation des télégrammes américains ?cette affaire sent furieusement l'instrumentalisation.Il faut avoir entendu les déclarations outrées des politiques friands de secrets,dans tous les pays .Aussange est en train de payer ses activités dérangeantes,pas ses fantaisies sexuelles.
Comme dirait Rachida Dati, tout çà c'est les faute à l'inflation...
Moi j'y comprend surtout... que je n'y comprend rien du tout !

Y aurait-il dans ce pays un journaliste capable de se renseigner correctement sur la situation suédoise concernant le viol comparativement à la situation française? Par exemple en allant regarder les textes de lois (à moins que cela soit tabou dans le milieu et qu'il vaille mieux juste passer un coup de fil à une personne locale?), les comparant aux statistiques, et en effectuant une vrai analyse?

L'article de libé par exemple, contrairement à ce que pourrait laisser entendre son titre, est d'un vide d'information fiable sidérant :
http://www.liberation.fr/monde/01012307138-la-loi-suedoise-sur-le-viol-element-cle-de-l-affaire-assange

Si je le met en rapport avec cet article suédois traduit par courrier international, mes interrogations augmentent encore :
http://www.courrierinternational.com/article/2009/06/18/champions-pour-la-liberte-des-moeurs-et-les-viols

Si j'ai raté un article précis et argumenté, je suis preneur.
Cette histoire est définitivement hyper glauque.
Je me demande si les gens des services secrets qui décident d'inventer un scénario, genre pour masquer une action quelconque, embauchent quelqu'un pour le faire? Là, ils n'auraient pas recruté, bon sang mais c'est bien sûr, Houellebecq pour écrire le scénario? Où vont-ils chercher tout ça?

Comment restreindre les libertés? En faire un mauvais usage pour convaincre qu'il faut institutionnaliser leur restriction. Plus on demande aux institutions de nous protéger de tout, plus on s'expose à des entraves à la liberté. Jusqu'à ce que tout soit impossible. J'ai beau être une fille je ne compatis pas pour les deux suédoises. Est-ce qu'on n'est pas soigné en Suède si on ne peut pas prouver qu'on a attrapé une MST indépendamment de sa volonté?
c'est clairement un coup monté, si il peut faire l'amour à une femme contre son gré et sans la réveiller, il n'a pas un organe capable de trouer un préservatif... tout cela n'est pas cohérent ....

Cela dit je ne vois pas en quoi la déchirure du préservatif donnerai à la suède un argument pour l'extradition aux états unis, sur ce point c'est encore plus fumeux ....
Un super sujet Gilles Klein, 55 commentaires en moins de 24 heures ...... tandis que la revue de presse ...
Sinon, qu'y a-t-il d'autre dans les poubelles de Julian ? Personne n'a remarqué un préservatif dont la date de péremption était dépassé ? Et dans ses W.C. ? Etaient-ils fermés de l'intérieur ?
Mpffffou ! Ca commence à me gonfler sérieusement cette histoire.
Qu'est-ce qu'on attend (en France) pour parler de l'échec du VRP Sarkozy à vendre nos petits navions de guerre au Brésil ?
Ou des augmentations à venir : SNCF, EDF... tous ces machins qui finissent en F comme Français ou France ?
mouais, même si c'est de l'analyse de commucation, je trouve qu'asi verse un peu dans le graveleux en donnant foule de détails, pour un fait qui n'en est pas un, le coup monté, je ne sais pas, ce que je sais c'est que c'est J.assange et là ??? d'un coup ça devient important ? je ne pige pas le rapport entre son activité professionnelle et sa vie personnelle.
Quand on veut tuer son chien, on l'accuse d'avoir troué son préservatif ...
C'est quoi cette "transparence totalitaire" concernant la vie privée de Mr Assange ?
donc c'est un salop ! on peut porter plainte pour ça ! Si on fait l'amour avec un homme et qu'aprés on se rend compte que c'est un salop, on peut dire que c'est un viol. Ben oui elles ont été trompé sur la marchandise ! elles été consentante avec un mec bien, et se sont fait baiser par un salop. Quoique avait il prémédité ces saloperies ? A t'il pris conscience du mal qu'il aller causer ? Elles ont été baffoués !
moi je dit que tout un chacun envoie tout de suite la liste à Interpole de ses anciens partenaires indélicats ! Réclamons justice !
Deux questions factuelles pour Gilles Klein:

* Y'a-t-il des antécédents de mandant d'arrêt international demander par la Suède pour ce type de crime (délit ?)

* Quelle est la sanction maximale pour ces chefs d'accusation? les 5000sek de l'avocat d'Assange sont-ils crédible ?

Euh... Une dernière pour le plaisir

* Si la sanction est bien une ammende de 5000sek (550€), la justice anglaise a-t-elle habitude de mettre les gens en prison préventive pour de telle sanction ?
S'il a été condamné pour viol en suède je ne vois pas comment l'évoquer sans mentionner la qualification retenue.
Pour que l'information soit complète on peut néanmoins rappeler les éléments du crime de viol selon la loi suédoise.
Éléments qui indiquent clairement que la conception du viol y est beaucoup plus extensive qu'en France, et qu'elle ne répond pas à nos codes sociaux.
De toutes façons la lecture de l'article suggère qu'il s'agit d'une kabbale destinée à neutraliser Assange, et ce pour des raisons qui n'ont rien à voir avec des viols prétendus ou supposés - avoir mentionné la qualification ayant justifié son arrestation n'emporte donc pas condamnation systématique dans l'esprit du lecteur (j'imagine que telle était votre intention).
La pillule est proscrite en suède, voila la seule chose que je retient.
Interpol s'occupe de préservatifs déchirés ?
C'est quand même incroyable ce qu'il faut faire pour protéger des secrets d'état américains !
En revanche George W. Bush qui a menti pour mener une guerre qui a tué des dizaines de milliers de personnes n'est inquiété par personne, et se repose au fond de son ranch ...
J'adore :

" [...] une longue histoire d'hommes, par ailleurs admirables, qui sont des violeurs et..."


En dehors du fait que ce sont des violeurs, ce sont néanmoins des hommes admirables.
Retenons surtout ça.
En Suède, pour coucher avec une fille, mieux vaut s'être mis d'accord au préalable sur les modalités et le nombre de fois et avoir établis un contrat duement signé par les 2 parties.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

1. La Suede,a dans le meme temps une philosophie par rapport a la sexualite tres liberee, et un systeme de lois contre le viol des plus severes ( que les autres pays devraient vraiment prendre en exemple ), ceci expliquant certainement cela.

Que tous ceux qui se declarent vouloir proteger les plus faibles critiquent maintenant ce systeme me parait assez bizarre et hypocrite.

2. A ce que je sache la Suede est un pays souverain et il appartient mainteneant a la justice suedoise de prendre une decision, et il n'appartient a personne de commencer a comenter une affaire judiciaire en cours.

Maintenant de nombreux cas de figure sont envisageable : que ces deux femmes aient ete en mission des le depart pour incriminer Assange, ou qu'elle aient decide de l'incriminer une fois qu'elles aient appris, ou qu'elles l'aient fait par jalousie etc.,

Mais il me semble assez insultant et meprisant d'essayer aujourd'hui de penser que si la plainte est non fondee, les juges suedois ne seront pas assez capables ou assez independants pour decouvrir la verite.
La vie privée d'Assange m'importe peu, la seule information du point de vue juridique est de s'assurer, qu'il est le même traitement que les affaires de même type selon la loi en vigueur dans ce pays.

Si les fait sont avérés, qu'il soit soumis aux mêmes lois que tout autre suédois ne me choque pas.

Chacun sait que le risque est que les États Unis parviennent par ce biais à le faire extrader chez eux.........mais il est certain qu'il a tout prévu...à ce niveau c'est évident.
En tout cas, précieuses informations par @SI.

Plus qu'un coup monté pur, il se pourrait qu'il s'agisse d'un problème de jalousie. Les deux femmes qui se sentent bafouées, car il courait deux lièvres à la fois, se retrouvent, discutent entre elles du moyen de se venger d'Assange. Portent plainte en justice pour ce faire.

Et les autorités se disent : par ici la bonne soupe. Comme c'est parole contre parole, la justice aurait pu surseoir, mais c'est une excellente occasion de discréditer Assange et de le retenir pour l'avoir sous la main.
Je trouve cette appellation de sexe par surprise complètement ridicule, et difficile de prouver que c'est pas un coup monté. On met deux greluches dans les pattes d'Assange on les fait passer pour des filles attirées par son aura de célébrité rebelle, et on leur fait dire qu'en fait il les a forcé.
Elle est bien opportune cette affaire.
Enfin bref, bientôt on l'appellera "kikileaks" (désolé ... :))
Des questions idiotes:
Les mandats d'arrêt internationaux sont délivré par interpol ?
l'intervention d'interpol dans une enquête pour viol sur le territoire Suédois, relève elle des prérogatives du dit organisme ?

Sinon, euh ...
"Quand les préservatifs d'Assange deviennent un enjeu d'information", assez consternant de constater que les histoires de fesses font autant les titres que le renseignement.
«Aujourd'hui, les femmes en Suède considèrent qu'elles ont le droit de dire “non” à n'importe quel moment d'un rapport et qu'une relation forcée, même sans menace ou violence, est un viol qui doit faire l'objet de poursuites.»

Mais en France aussi !
En France, le viol est défini de la sorte : "tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui, par violence, contrainte, menace ou surprise" Nul besoin, donc, de menace ou de violence, c'est le non-consentement qui caractérise le viol.

C'est hallucinant que les journalistes français aient une si grande ignorance de la réalité du viol...
Décidément Wikileaks géne..."celui qui dit la vérité il doit étre éxécuter" ....Le concert des faux culs "atteinte au secret d'état...etc " tous ces individus qui souhaitaient la transparence ,mutent en ardents défenseurs du mensonge .J'ai meme entendu ce soir que mentir permet d'éviter des guerres "parfois"( Europe vers 20H30) .Et d'en créer ,on l'oubli ? c'est trop récent!!!
Pourquoi donner le nom de Miss A ? Quelle information supplémentaire cela apporte-t-il ?
Et pourquoi ne pas donner le nom de Miss W (qui semble avoir le sommeil très lourd ;-) ? Il suffit de quelques clics pour le trouver. En quoi cela apporte-t-il moins d'information que celui de Miss A ?
Des espionnes venu du froid, maintenant.
Je trouve que cette histoire pue le coup monté.
Néanmoins...
Je ne sais pas s'il y a une jurisprudence sur la question, mais il me semble assez cohérent qu'un rapport sexuel avec une personne endormie soit assimilé à un viol. La personne endormie est totalement hors d'état d'exprimer un consentement. Et un rapport sexuel sans consentement, c'est un viol.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.