120
Commentaires

Quand les nerfs lâchent...

Commentaires préférés des abonnés

Alors, si j'ai bien compris votre papier, Daniel, en tant que vieille ET islamogauchiste ET gilet jaune hors rond-points ET syndicaliste, je cours des risques si des excités continuent à lancer leurs fatwas (parce que, bon, ça finit par y ressembler (...)

Je ne suis pas épidémiologiste, ni médecin. Je n'ai pas fait l'ENA et ne suis pas à la tête d'une multinationale

Je suis donc un con.

Mais, sans méconnaitre l'extrême compléxité de la situation, je ne vois pas comment on pourrait faire reculer le virus(...)

Approuvé 32 fois

Mon libraire ferme mais pas le rayon livre du supermarché, mon restaurant ferme mais pas le burger king qui livre en scooter, mon emploi disparait mais pas celui des financiers "et autres secteurs de l'assurance"...


J'étouffe...

(...)

Derniers commentaires

Chronique intéressante de france culture ce matin qui permet de prendre un peu de recul il me semble sur le fait qu il n est pas aberrant que les ecoles restent ouvertes : https://www.franceculture.fr/emissions/la-question-du-jour/la-question-du-jour-emission-du-vendredi-30-octobre-2020

La vidéo d'analyse du discours par Le Media est beaucoup plus critique : https://www.youtube.com/watch?v=qxsqzgxG7yk

Certes ce n'était pas le pire de ses discours, mais attention à certains enfumage... et au déni de démocratie.

L'heureux con finement n'a rien de précis à tel point qu'il faut que Castex vienne préciser l'imprécision.


Cadre emploi précise subtilement que l'Etat refuse d'imposer aux employeurs le télétravail et qu'il incombe au salarié de poursuivre son patron s'il contracte le Covid :


" Pour le président de la République, c’est clair : « le télétravail sera à nouveau généralisé partout où c'est possible ».  Le Premier ministre vient de préciser dans un discours «Dans le secteur privé, toutes les fonctions qui peuvent être télétravaillées doivent l'être cinq jours sur cinq. »
Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, précisait ce matin sur RTL au micro de Benjamin Sportouch : 

« ll y aura des sanctions si la règle du télétravail n'est pas appliquée. »

Sauf qu'en l'état actuel du droit, l'Etat n'a pas le droit d'interférer dans les contrats de travail donc ne peut pas obliger un employeur  à passer ses salariés en télétravail si ce dernier ne le souhaite pas. La seule solution de le contraindre ne peut venir que du salarié : l'employeur ayant l'obligation de protéger la santé et la sécurité de ses salariés, il pourrait être tenu responsable si l'un d'eux se retrouvait infecté par le Covid-19 après être venu travailler.  Le salarié pourrait lui reprocher de ne pas avoir pris toutes les mesures nécessaires à sa santé devant un tribunal.  "


https://www.cadremploi.fr/editorial/actualites/actu-emploi/reconfinement-comment-pourrons-nous-travailler


Voilà qui signale les priorités business de Macron sur l'humain.


La raison pour laquelle il a décidé de laisser les cimetières ouverts ?

... gestion de crise par Macron. 



( Maudites moufles !)

Je suis tombé dessus par hasard : une video d'Antoine chantant la motogodille.


On dirait un édito politique sur la gestion de crise p

on n' a pas dû écouter la même chose ! 1/4 d h au moins d' autosatisfaction pour dire enfin que nous allions être reconfinés et encore 5 mn pour savoir pendant combien de temps ! et il afallu attende 24 h pour apprende ce que tout le monde disait la veille, sans besoin de marseillaise 

l' augure a parlé !

pour le nouveau protocole sanitaire dans les écoles on prévoit d'améliorer l’aération en diffusant des discours de Jean-Michel Blanquer dans toutes les classes pour bien brasser de l'air.

Allez , riez quoi ! https://www.youtube.com/watch?v=RL0q6ZQnmdI

Pour rappel, ou pour info, l'Article Premier de la Constitution, pas le 6ème ou le 11ème ou le 30ème, non le tout premier, l'Article 1 dit : "La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée." On apprend que l'organisation de la République est décentralisée.... Hum.... oh la la, mais qu'est-ce que ça serait, si cette organisation était centralisée!!  :o)

une petite animation bien faite sur la transmission en milieu fermée sur El Pais.

maintenant appliquez ça à une salle de classe et faite le calcul.

Le confinement allégé est de fait un confinement pour les retraités qui n'auront pas de dérogation justifiant une éventuelle sortie.  Le choix de Macron c'est bien de confiner les vieux. En faisant le pari que laisser le reste de la population vaquer dehors presque normalement ne causera pas une trop forte propagation de l'épidémie dans le reste de la population. Donc oui peut-être, c'est lui qui décide. Mais c'est surtout lui qui parie. 


Personnellement je n'aime pas les jeux de hasard,  encore moins les roulettes russes, surtout quand il suffit de se renseigner pour voir que rien n'est dû au hasard ( par exemple un preprint (mais écrit par pas n'importe qui et envoyé pour être revu par les pairs à Science si je ne m'abuse:   https://doi.org/10.1101/2020.09.26.20202457 ).  En substance ça dit que laisser les écoles ouvertes est un énorme trou dans la raquette. Le pari de Macron est vraiment hasardeux. 


En conclusion. Macron confine les vieux. Il parie que pour le reste de la population l'épidémie pourrait éventuellement décliner, et si ce n'est pas le cas, ils sont jeunes, ils survivront (pour la plupart).

Je ne connais pas ce M. Blachier, n'ayant pas, n'ayant jamais eu de télé (et j'en suis de plus en plus heureuse). Ce n'est donc pas à cause de lui et de ses semblables que je croyais, moi aussi, qu'il serait bon de protéger les plus fragile. Ce qui m'incitait à le penser, c'est ce genre d'information : 65% des personnes admises en réanimation sont âgées de 65 ans et plus et 90% avec comorbidité (Santé publique France, point épidémiologique du 22 octobre 2020). Bêtement, je croyais me soucier de l'autre, j'apprends avec stupeur que pas du tout, je discrimine, je stigmatise," j'antivieux". 


Du coup, je m’interroge. Puisqu'il faut bien faire quelque chose pour ralentir cette terrible épidémie qui va tout bientôt submerger nos hôpitaux et surtout nos réanimations, pourquoi ne pas confiner les jeunes? Après tout, il paraît que c'est surtout à cause de ces petits-salopards-inconscients-qui-ne-pensent-qu'à-faire-la-fête que le virus se propage à grande allure. Et, gros avantage, si le jeune est aussi improductif que le vieux sur le marché du travail, il n'a pas le pouvoir d’achat de ce dernier, donc il ne manquera à personne. Sérieusement, c'est navrant et ça commence à être fatigant : après l'opposition entre les hommes et les femmes, les noirs et les blancs, les chrétiens et les musulmans, voilà celle entre les vieux et les jeunes. À croire qu'il nous faut en permanence un ennemi...

Avec 2 nouvelles attaques au nom de l'islam dans la matin, à Nice et Avignon, dont une nouvelle femme décapitée au nom de l'amour (du "prophète"), il y a de quoi faire lâcher les nerfs. Mais DS avec ses lunettes islamo-gauchistes va nous dire que le grand méchant c'est Zemmour. Ben oui, la preuve Zemmour ça fait 10 ans qu'il nous parle de guerre civile et d'attentats qui arrive, Le Pen 30 ans. DS ça fait 10 minutes. Mais c'est lui qui va quand même nous dire quelle est la solution au problème qu'il n'a pas vu venir.

Le Roi des Constants...

si vous croyez les intégristes quand ils parlent d'amour c'est que vous êtes vraiment très con.


Merci pour votre finesse.

Je parle de l'amour du prophète. Je sais bien que l'amour n'existe pas dans le Coran. D'ailleurs voilà ses occurrences :

  • "3 fois pour parler de l’amour d’Allah pour ses fidèles,
  • 2 fois s’agissant de l’amour des fidèles pour Allah,
  • 4 fois pour parler de l’amour des richesses,
  • mais une seule fois pour désigner l’amour d’une femme pour un homme,
  • et jamais pour évoquer de l’amour de l’homme envers son prochain.
  • Le mot « aimer », conjugué, apparaît 53 fois, presque exclusivement pour dire qu’Allah aime les croyants, les justes, les fidèles, les pieux, ceux qui lui font confiance."

genre vous avez lu le Coran.... par curiosité vous avez utilisé quel mot arabe pour "amour" ?


votre commentaire est le plagiat d'un article paru en 2015 sur le très très  conservateur Dreuz.info

Oui j'ai hélas lu le Coran, comme j'ai lu l'ancien et le nouveau testament. Heureusement ce n'est pas très long car la médiocrité de l'écriture n'égale que la violence sans égale du message. (Rappelons aussi que les quelques paroles, non pas d'amour, mais de médiation dirai-je contenu dans la partie mecquoise, la première, sont annulées par toutes les incitations à la guerre totale de la partie médinoise puisqu'elle est la plus récente. Mais laissons les spécialistes de l'islam vous expliquer cela en détail ce serait intéressant.

Bref. Si vous voulez vérifier, faites : https://www.noble-coran.fr/recherche.php?expression=amour

Bref voilà le seul verset "d'amour humain" . Et encore il parle surtout de "l'amour qu'on a de ses biens..." 

Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour dernier, aux Anges, au Livre et aux prophètes, de donner de son bien, quelqu'amour qu'on en ait, aux proches, aux orphelins, aux nécessiteux, aux voyageurs indigents et à ceux qui demandent l'aide et pour délier les jougs, d'accomplir la Salat et d'acquitter la Zakat.   2. al-Baqarah ; 177 

Sourate n°2, mecquoise donc... Une des première sourates écrites par Mahomet avant qu'il s'intéresse au pouvoir et aux richesses, acquises ensuite grâce aux "razzias".

Vive le Roi des Confessionnels


Vive le Roi des Consulteurs 

L

O

L


Faites autre chose parce que islamologie c'est vraiment pas votre truc




Pauvreté des répliques... C'est bien, ayez le coeur à rire. Montrez comme vous êtes.

vous êtes tellement nul que  quand vous  ne recopiez pas ce que d’autre ont ( mal )  écrit  notament sur les versets " annulés", vous écrivez n'importe quoi : "Sourate n°2, mecquoise ( pin pon )... Une des première sourates  "  au lit guignol


Vous... vous ... vous... je cherche les arguments, mais "je ne vois rien que le soleil qui poudroie et l'herbe qui verdoie". Non décidément ma soeur Anne, tu n'as jamais rien vu venir.

Vous pouvez me dire ce qu'est un intégriste ?

Vous pouvez me préciser le concept de gagner du temps ?


J'ai trouvé ça vot'Majesté



"Nice : Castex porte le plan Vigipirate au niveau « urgence attentat » partout en France"
La France arrête aussi les conneries avec Mahomet, eu égard à celles et ceux qui n'ont rien demandé.es et qui se font massacrer par des terroristes "pourlalibertéd'expression" ?
Les décapité.es, ce sont des citoyens ou des soldats tombés au champ d'honneur carnousommesenguerre ?
Si on sait en haut lieu que des terroristes dormants sont légions en France, pourquoi alors promouvoir en haut lieu un dessin de Mahomet à quatre pattes et le cul à l'air ? Pourquoi ne simplement pas dire "liberté d'expression, ok, mais on ne cautionne pas" ?


Combien sont les élites médiatiques qui n'osent pas/plus demander à l'antenne, sur les plateaux, la fin de cette folie, apeurée par la main-mise du sujet par la clique auto-proclamée laïque ?


Quand commence-t-on à dire haut et fort que l'agenda égoïste - pétri de colère et d'envie de vengeance - de Charlie Hebdo, protégé par les fusils-mitrailleurs de la police, et de tous ces soutiens politiques et médiatiques intéressés va mener ce pays à la guerre civile ? 


Charlie Hedbo a perdu la moitié de sa rédaction, sauvagement, assassinée. A-t-il perdu pourtant le sens des choses ? En a t-il quelque chose à faire, de la vie des gens ? 


Si jamais Riss se fendait d'une visite aux deux journalistes poignardés il y deux mois, parce que le terroriste pensait qu'ils était de Charlie Hebdo, il leur dirait quoi ? "Bravo les gars, on lâche rien ! ?"


Qui C-News va-t-elle accuser aujourd'hui d'avoir armé le terroriste de Nice ? Ruffin, Le Gorafi, la défenseur des droits, Amnesty International, la Sécurité Sociale ?

Certains voulez des exemples de ce qu'est l'islamo gauchisme, bah voila elle est la.


Accuser ceux qui dessinent plutot que ceux qui menacent et tuent.

Pourtant la solution est simple, il suffit de ceder aux demandes des terroristes.


Vous accusez un dessin de Mahomet à quatre pattes et le cul à l'air d'etre responsable.

Mais comme pour le viol, c'est pas la longueur de la jupe qui compte.

Si un de vos proches était tué par un terroriste islamiste, jurez-moi que - face à son absence, il ne reviendra pas - vous n'auriez pas préféré que Charlie & co mettent la pédale douce sur les caricatures de Mahomet, car immanquablement, on sait qu'un radicalisé par agir sans qu'on puisse le détecter.

Jurez moi que vous considérerez votre proche comme un soldat tombé au champ d'honneur car nous sommes en guerre. 

Si l'un de vos proches était tué par quelqu'un ayant eu une remise de peine pour bien s'être comporté en prison, jurez-moi que vous n'auriez pas préféré qu'on interdise les  remises de peine - car immanquablement, il y aura un jour quelqu'un qu'on ne pourra pas détecter.

Jurez-moi.

Avec cette logique foireuse on peut établir un état fasciste en moins de deux...

Non, je n'aurais pas préféré qu'on interdise les  remises de peine. Car dans ce cas, la remise de peine n'aurait pas été la raison de l'assassinat. 

Quant à l'Etat fasciste.... "on est en guerre, y'aura des victimes  parmi la population" (Darmanin) "C'est la France qui a été attaquée (Macron, qui vint de transformer la France en porte parole mondiale de la diffusion assumée de Mahomet cul nu).... Ne vois inquiétez pas trop.


C'est une demonstration complete ce que vous nous faites la.

Vous êtes a court d’argument là. 

«Il faut accepter que nous soyons en guerre contre l'islamisme», affirme Marine Le Pen  tranquille entre deux garde du corps ou dans sa maison sur-surveillée.

Oh vous voulez me faire reagir dans l'emotion du meurtre d'un proche. Il me semblait qu'a gauche on disait qu'il ne fallait pas reagir dans l'emotion de ces attentats. D'ailleurs n'est ce pas pour ca que les familles de victimes ne sont pas jurés.


EN quoi votre argument est il different que celui de Bruckner ?

SI Riss excite les terroristes, pourquoi donc les idees de Diallo ne leur donnerait pas une legitimite moral ?


Il n'y a qu'un seul coupable et ce sont les islamistes qui d'une part appellent a la vengeance et d'autres part commettent des meurtres.


Ce que vous proposez c'est ni plus ni moins :

Au nom du vivre ensemble nous devons ceder aux demandes des islamistes.

Euh... il y a un rapport établi entre ces meurtres d’aujourd’hui et Charlie Hebdo ? Je demande, car vous avez l’air d’être au courant d‘infos que la presse n’a pas.

Ben non, c'était sûrement pour les enfants de chœurs qui chantaient faux....

Ou en rapport avec le plan contre le séparatisme islamique de Macron.

Il y a eu malheureusement beaucoup d'attentats islamistes en France, et la plupart d'entre eux n'ont pas de lien avec Charlie Hebdo. Remémorez-vous.

L'attentat à Nice aujourd'hui n'est pas revendiqué. Donc on ne sait rien.

Vous me faites de la théorie. Des mathématiques.

Faire fi du contexte, de l'actualité, c'est pas glorieux....

C’est juste que je ne comprends pas le lien entre : commettre un attentat dans une église et Charlie. Ces derniers sont perçues comme des grenouilles de bénitier ? 

Enfin... je réécrit ça ici : Macron, vient de confirmer la France en porte parole mondiale de la diffusion assumée de Mahomet cul nu. 

Euh, c'est un article à propos de Macron et du nouveau confinement... Je serais ravi de vous rendre service : le site que vous cherchez est .

Je n’ai pas lu qu’une femme a été decapitée. 

Reuters l'a annoncé dit comme cela dans sa première news. J'ai vu la photo. Mais si vous considérez qu'avoir la tête à 90° du corps n'est pas une décapitation car quelques lambeaux de chair la maintiennent encore à l'arrière du cou, effectivement ce n'est pas une décapitation... Désolé d'être cru. La réalité est ce qu'elle. Pauvre femme. Au passage, le meurtrier est un migrant tunisien, récupéré en Italie par les associations gauchistes.

Bonjour,
Je suis en phase avec DS. Macron a été plutôt bon, factuel, avec un argumentaire chiffré... retenons par exemple que laisser courir l'épidémie, c'est +400 000 morts sur la facture finale. C'est bien qu'on puisse l'entendre de la bouche présidentielle.
Reste que, bien sûr, c'est trop peu (confinement partiel) et bien trop tard. Donc on va profiter de notre intérieur douillet plus longtemps, et on aura sans doute droit à une troisième vague au printemps. En fait, ceux qui comprennent ce qu'est une croissance exponentielle, et qui savent la modéliser (une feuille excel suffit) savent que c'était plié depuis le 11 septembre, lorsque Castex a expliqué que les chiffres des contaminations commençaient à s'envoler et qu'en réponse, nous allions continuer tout comme avant : masque, gel, métro, boulot, dodo, école primaire sans masque. Et il est tout à fait possible que ce confinement partiel ne soit pas suffisant, qu'il faille durcir dans 15 jours les mesures en fermant aussi les écoles, voire aller plus loin et adopter un confinement à la chinoise : strict, arrêt de toutes les activités sauf de première nécessité (alimentaire, santé, sécurité) et ravitaillement avec l'aide l'armée s'il le faut.

Et, pour répondre à ceux qui nous disent qu'il suffirait de rouvrir des lits de réa, voici un argument supplémentaire qui n'a pas été développé par notre Président : la parabole du nénuphar.
Si on plante un nénuphar dans une mare, qu'il double sa surface de feuilles tous  les jours, et qu'au bout de 28 jours il occupe 25% de la surface de la mare, on peut se dire qu'on a encore le temps de voir venir. Mais au bout de combien de temps occupera-t-il toute la mare ? Deux jours plus tard...  Une croissance exponentielle, c'est ça, et c'est difficile à appréhender par l'esprit humain.
La mare représente nos capacités de réanimation, les feuilles du nénuphar les malades graves. Les capacités de réanimation sont déjà utilisées à plus de 30%. La période de doublement des cas grave est de l'ordre de 2 semaines aujourd'hui.
Même en multipliant par 4 nos capacités de réanimation, sans confinement elles seraient saturées en seulement quelques semaines.
Comme a dit Justin Trudeau, "on va passer un hiver plate ". Un autre style, sans prompteur, sans fioritures, et qui touche juste.
https://www.lapresse.ca/covid-19/2020-10-27/justin-trudeau-on-va-passer-un-hiver-plate.php

On peut chroniquer ou commenter ce qu'on veut, reprocher à qui on veut tout ce qu'il passe mais:


Malgré tout le matériel, toute la connaissance et toute l'expérience qu'on n'avait pas lors de la première vague, tous les pays européens sont en train de se faire déborder par la deuxième vague 

--> le virus est trop fort dans les conditions actuelles.


La connaissance accumulée montre également qu'il tue, et laisse des séquelles

--> le virus est très dangereux


En conclusion, on a un virus trop fort et très dangereux.




Autrefois on parlait des "vieux cons"

Force est de constater qu'aujourd'hui

la connerie est intergénérationnelle

et que les "jeunes cons" ont accédé à ce statut si convoité


La sagesse des très anciens que je côtoie quotidiennement me dit que le fait n'est pas nouveau

et que les Blachier ont toujours existé

Le grave problème d'aujourd'hui est que l'écho de leur parole ne se cantonne pas aux repas familiaux et aux bistrots


Quant à Nostre Seigneur et Roy, jeune damoiseau à la parole sacrée, son empathie médiatique est aussi convaincante que les tirades de Jean Pierre Léaud

On devrait (comme aux ministres) lui proscrire l'usage du JE

J'ai décidé, j'ai réuni, je, je...

Mais non mec, tu as agi au nom du peuple de France

Et en plus, ce matin, un attentat à l’arme blanche, histoire de mettre l’ambiance... Les nerfs à rude épreuve, en effet.

D'habitude, je ne l'écoute ni ne le regarde. Je ne supporte pas son regard halluciné de hubot et ses manières de raminagrobis. Là, j'en ai, par accident, vu et entendu une partie. 


Pour ne pas le voir, je me concentrais sur le sous titrage. Et soudain, j'ai eu pitié de lui: il s'était engagé pour une tournée théâtrale prévisible, et je te salue la foule, et je m'engage dans des dialogues pipés avec des figurants choisis, et je regarde tout ça de très haut, toutes mes décisions sont votées, mes sujets m'adorent, et mes commanditaires sont satisfaits. 


Et voilà qu'il se trouve avec des vraies décisions à prendre, qui mécontenteront tout le monde, sujets, commanditaires, élus et autres, avec, de toutes manières, peu de chances d'efficacité. Et qu'il doit continuer à faire semblant d'être serein et responsable. 


Un peu lourd pour ses petites épaules qui m'ont soudain paru étroites.

Chose intéressante, j'ai l'impression que beaucoup de gens comprennent le point qui sera fait dans 15 jours comme "on verra si on rouvre les magasins dans 15 jours".
Alors que moi je pense que l'idée c'est plutôt : "on verra si on confine un peu plus dans 15 jours".


On est toujours dans cette stratégie de la progressivité, c'est toujours la même erreur au final. Espérons que cette progressivité là soit suffisante mais ça me parait être jouer à un jeu dangereux alors qu'on aurait pu, depuis des mois, saisir l'opportunité de revoir l'organisation du travail et des lieux de vie sociale, et de la société en général, pour réduire les risques.

Le problème c'est qu'ils ne pensent toujours pas en dirigeants. Un dirigeant se dirait : "on doit anticiper une future épidémie plus grave" (vu que les scientifiques disent qu'il est probable que les épidémies surviennent plus fréquemment à l'avenir). 

Eux se disent : "on doit tenir face à cette épidémie en espérant qu'ils n'y en aura pas d'autres".


Toujours ce problème de manque de vision à long terme.

Ubu a donc décidé: pas moyens pour l'hôpital, parce que "quand bien même nous pourrions ouvrir beaucoup plus de lits et malgré l’effort de doublement que nous avons réussi, qui peut sérieusement vouloir que des milliers de nos compatriotes passent des semaines en réanimation avec les séquelles que cela implique sur le plan médical ?"


Ce n'est donc pas par idéologie qu'ils ont choisi de financer les entreprises plutôt que la santé, non c'est par humanisme, pour éviter à des milliers de gens de passer trop de temps en réa... Qui peut accepter un tel argument???


Il nous joue la surprise, le "on ne pouvait pas savoir", alors que l'alerte est donnée depuis fin août. A ce titre un article édifiant de médiapart (faisant suite au Canard):


https://www.mediapart.fr/journal/france/281020/crise-sanitaire-un-rapport-pointe-de-severes-dysfonctionnements-au-sommet-de-l-etat 


Un rapport sur la gestion de crise, à la demande de l'ancien premier ministre Philippe, rapport assassin sur la gestion et le fonctionnement du sommet de l'état.


Oui Macron est seul, parce que c'est ainsi qu'il le veut, et il ne procédera jamais autrement. D'une part parce qu'il est pathologiquement mégalo et se sent supérieur et investi d'un pouvoir particulier (j'aurais tendance à dire qu'il verse dans la perversion narcissique, tendance Caligula..). D'autre part parce que lui et son cercle restreint de conseillers agissent non pas par incompétence ou bêtise (ce qui à la limite serait moins inquiétant) mais par idéologie. Gestion à flux tendus, zéro "charges et pertes", management au jour le jour en suivant uniquement les "indicateurs" qu'ils ont eux même validés... Bref un vrai néo-management de processus de production, appliqué à la santé en tant de pandémie et crise économique. 

Ils ne l'assumeront jamais au grand jour, trop inhumain et calculateur pour espérer se faire élire.


Ils nous mènent dans le mur, avec conviction. C'est bien plus grave que l'incompétence, c'est de l'inconscience et ils ne changeront pas leur fusil d'épaule ni ne rendront les clés...



Les effets Kiss-cool se multiplient. 1. l'ordre est maintenu 2. le terrorisme est remis sous sa cloche 3. les grands groupes financiers s'abreuvent de subsides nationaux  ... je vous laisse compléter à loisir .


Je ne suis pas épidémiologiste, ni médecin. Je n'ai pas fait l'ENA et ne suis pas à la tête d'une multinationale

Je suis donc un con.

Mais, sans méconnaitre l'extrême compléxité de la situation, je ne vois pas comment on pourrait faire reculer le virus si on laisse les gens s'entasser comme du bétail dans les transports en commun et les open-spaces et les enfants se contaminer et donc contaminer les parents.

Le magasin de retouche de vêtements en bas de mon cabinet, dans lequel une couturière travaille seule et reçoit rarement un client ferme quand le Monoprix qui jouxte son échoppe reste ouvert sans restriction.

On devient dingues à force de se torturer l'esprit à chercher une cohérence là ou il n'y en pas et à force de s'inquiéter pour notre sort et, surtout, pour celui de nos gosses. Le grand, en M2, va-t-il trouver du travail en juin ou septembre prochain ? Rien n'est moins sûr.


Va falloir supporter la laisse (un kilomètre), les ausweis, la débilité dans les sanctions atteint ses plus hauts sommets après l'amende six mois de prison offert. Un bracelet électronique ferait une laisse plus douce (?). Il faut en mettre un à tous les français et pas seulement aux maris violents.

Je suis bien marri.

Me suis laissé la nuit au cas où elle porterait conseil, mais même au réveil et après une revue de presse on est d’accord que ces mesures n’ont ni queue ni tête d’un point de vue sanitaire et que ça se voit qu’on va tous être bien emmerdés mais que ça ne marchera pas, non ? 

J'ai pas écouté notre guide suprême, meme en temps de crise, je ne peux plus, il est cynique et menteur. 

Est-ce qu'il a dit que depuis le mois de septembre les trains, que j'ai pris , ne sont pas désinfecté entre deus trajets et que même si on est que dix dans le wagon on se retrouve les un a coté des autres ? Bien sûr c'est sans parler des métros,trams et bus bondés. Est ce qu'il a dit que dans des restaurants CROUS, les étudiiants se plaignent d'être les un sur les autres? Est ce qu'il a dit que dans certain magasin, musée, etc... Nous étions également presque à touche touche?

Je sais, il est facile de relever des incohérences mais j'ai l'impression qu'il y a eu des manquements qui auraient évité ces nouvelles mesures.

" .... Et s’il n’en reste qu’un, je serai celui-là !.... » Victor Hugo Les châtiments 1853 ..  Son pamphlet contre Napoléon III  Mais là ce n'est plus un poète qui parle,  c'est Macron qui va se retrouver seul comme le neveu de Napoléon quand l'heure des comptes et du bilan de la Macronie va sonner !! Le don de sa personne n'est qu'un étron,  premier TRESOR  offert par le marmot  à  sa maman !!! on ne se refait pas !!!

"les nerfs lâchent"... On ne peux pas trouver mots plus justes. 


Hier encore après l'annonce officielle, je me suis surpris à faire une crise de stress, cloîtré dans mon canapé avec aucune activité qui ne me sorte de cet état qui soit envisageable sur le coup...


Pourtant, cette annonce ça fait déjà plusieurs jours qu'on se doutait des aboutissants, mais le choc reste là, et les nerfs qui lâchent peu a peu...


Dans les heures qui suivent, les questions directes sur les conséquences individuelles, puis collectives, et aucune bonne augure pour l'avenir...


Vivement que ça se termine... Mais de quelle fin parle-t-on exactement ?

Je suis un vieux, et je ricane - comme seuls savent faire les vieux "Hin, hin, hin" - car il y a autre chose qui transpire, et qui était évoqué dans un article du Monde, citant un "proche de Macron", selon lequel "il ne faut pas oublier que ce sont les personnes âgées (les vieux, quoi...) qui votent le plus...

Bref, des salauds de vieux tiennent une jeunesse, un pays et son jeune président par les...

Un mot de plus sur le confinement de "protection" des seniors, et je serre en tournant !

Alors, si j'ai bien compris votre papier, Daniel, en tant que vieille ET islamogauchiste ET gilet jaune hors rond-points ET syndicaliste, je cours des risques si des excités continuent à lancer leurs fatwas (parce que, bon, ça finit par y ressembler sérieusement), je vais bientôt être emprisonnée chez moi alors que j'aime être libre de mes décisions.

Et ça par manque de personnels soignants, par manque de lits, par inconséquence des gouvernements qui n'ont cessé de vouloir rendre la santé publique un domaine rentable, qui se servent des professeurs comme garde-chiourmes pendant le reconfinement, qui nous privent de toute culture... 

Mais bon sang, qu'ils remplacent ces grandes gueules pseudo journalistiques par des diffusions de pièces de théâtre ou de bons films, qu'ils diffusent les films à sortir en salle sur leurs petits écrans, et redistribuent l'argent de la pub aux salles de cinémas ou de théâtre... 

Qu'on nous mette de la belle et bonne culture sur nos petits écrans, et on le vivra mieux, ce reconfinement des inconséquents énarques. Mais de grâce arrêtez avec ces hyper violents qui spéculent sur la connerie ! 


N'accablez pas Notre Président Décideur Unique : il fait à la France le don de sa personne pour atténuer son malheur !

A propos du jeune coq, l'erreur de frappe semble exclue vu la distanciation ente ne N et le Q sur un clavier Azerty. Il s'agit donc d'un lapsus. 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.